Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823801170
Code sériel : VIRT
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

The Leftovers - Les disparus de Mapleton

Emmanuelle Ertel (traduit par)
Date de parution : 22/08/2013

Un événement inexpliqué, le « Ravissement », a provoqué la soudaine disparition de millions de personnes dans le monde.
Même s’ils n’ont pas été touchés directement, Kevin, jeune et riche retraité, sa femme Laurie et leurs deux enfants, Tom et Jill, se débattent pour retrouver un sens à leur vie....

Un événement inexpliqué, le « Ravissement », a provoqué la soudaine disparition de millions de personnes dans le monde.
Même s’ils n’ont pas été touchés directement, Kevin, jeune et riche retraité, sa femme Laurie et leurs deux enfants, Tom et Jill, se débattent pour retrouver un sens à leur vie. Laurie part rejoindre une secte de « pénitents », Kevin devient maire de leur bourgade du Midwest, Tom rejoint lui aussi un groupe d’illuminés, tandis que Jill, autrefois lycéenne modèle, se livre à tous les excès.

Une chronique à la fois décapante et intimiste d’une famille américaine moyenne après un traumatisme qui les dépasse.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823801170
Code sériel : VIRT
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Pippolin Posté le 18 Avril 2021
    Le quotidien et les trajectoires de quatre membres d’une famille aux lendemains d’un évènement inexpliqué, le « Ravissement », qui a vu une partie de la population disparaître soudain. Quatre façons de survivre à ce traumatisme : Kevin, le père, pragmatique, continue à vivre sans chercher d’explications puisque, de toute façon, il n’y en a pas et qu’il faut aller de l’avant, Laurie, la mère, abandonne toute volonté et fait pénitence pour expier les fautes du passé à l’origine d’un châtiment forcément divin, Tom, le fils, se détourne de l’Université pour suivre de nouveaux Messies et Jill, la fille, anéantie mais lucide, se laisse couler. Les chapitres, courts, s’enchainent ainsi, en passant tour à tour sur chacun des personnages et il faut un certain temps au lecteur pour s’habituer à ce rythme lent, ces histoires sans cesse interrompues, comme tronquées, ces continuels retours en arrière. Puis au fur et à mesure, une petite musique se dégage de ce roman, une musique aux accents tristes, parfois désespérés, reflétant l’humeur morose d’êtres englués dans la nostalgie du « monde d’avant » (ça ne vous rappelle rien ?). Dans ce monde figé, terreau des sectes absurdes et des discours des redresseurs de... Le quotidien et les trajectoires de quatre membres d’une famille aux lendemains d’un évènement inexpliqué, le « Ravissement », qui a vu une partie de la population disparaître soudain. Quatre façons de survivre à ce traumatisme : Kevin, le père, pragmatique, continue à vivre sans chercher d’explications puisque, de toute façon, il n’y en a pas et qu’il faut aller de l’avant, Laurie, la mère, abandonne toute volonté et fait pénitence pour expier les fautes du passé à l’origine d’un châtiment forcément divin, Tom, le fils, se détourne de l’Université pour suivre de nouveaux Messies et Jill, la fille, anéantie mais lucide, se laisse couler. Les chapitres, courts, s’enchainent ainsi, en passant tour à tour sur chacun des personnages et il faut un certain temps au lecteur pour s’habituer à ce rythme lent, ces histoires sans cesse interrompues, comme tronquées, ces continuels retours en arrière. Puis au fur et à mesure, une petite musique se dégage de ce roman, une musique aux accents tristes, parfois désespérés, reflétant l’humeur morose d’êtres englués dans la nostalgie du « monde d’avant » (ça ne vous rappelle rien ?). Dans ce monde figé, terreau des sectes absurdes et des discours des redresseurs de tort, les héros du roman semblent fragiles et on finit par s’inquiéter pour leur destinée et celle de ceux qui croisent leur chemin. Un livre intéressant malgré quelques faiblesses.
    Lire la suite
    En lire moins
  • EMRA Posté le 16 Novembre 2015
    Ayant vu la série avant il m'est difficile de noter le livre seul (les deux sont très complémentaires donc n'hésitez à lire le livre ET regarder la série). Une partie de la population (2%) disparait en un claquement de doigts, ne cherchez pas à connaitre les raisons de cette disparition, on s'en fiche. La question, comment y survivre ? Pas besoin de perdre quelqu'un pour voir sa vie changée, pour la famille Garvey par exemple, le père tente de faire tout ce qu'il peut pour que sa ville n'explose pas, la mère part dans une secte, le fils embrigadé par un gourou fêlé, la fille bien sage le devient beaucoup moins. Ajoutons à cela un homme d'église en proie aux doutes et d'autres personnages tous mieux écris que cette critique, vous obtiendrez un livre captivant sur la nature humaine.
  • chadik Posté le 1 Septembre 2015
    J’ai vu la série «The leftovers» qui est tirée de ce roman, j’avais hâte d’obtenir enfin des réponses à mes nombreuses questions. A quoi était dû ce phénomène ? (ravissement biblique, extraterrestres, nouvelle arme militaire...) Que se passe t’il après la saison 1 ? .. Raté ! Le roman est tout aussi mystérieux et se termine au même moment que la fin de la série... Je n’ai pas eu de réponse mais ce livre m’a fait comprendre que l’intérêt véritable de l’histoire n’était pas d’obtenir un «pourquoi» mais plutôt un «comment». En effet, le roman explore en détail et avec une certaine mélancolie les différentes réactions et les mécanismes de défense que des individus peuvent adopter lorsqu’ils sont confrontés à une épreuve très difficile à surmonter (deuil, accident, catastrophe naturelle....). Je me suis délectée de cette analyse à la fois intelligente et poétique de toute les différentes formes de deuils et de fuites en avant.J’ai soudain beaucoup mieux compris le véritable intérêt de la série. Le récit, tout en justesse, nous décrit des personnages attachants ou étonnants, on retient son souffle jusqu’à la fin.Le roman apporte de nouveaux détails, des changements et un autre regard sur la série, même en... J’ai vu la série «The leftovers» qui est tirée de ce roman, j’avais hâte d’obtenir enfin des réponses à mes nombreuses questions. A quoi était dû ce phénomène ? (ravissement biblique, extraterrestres, nouvelle arme militaire...) Que se passe t’il après la saison 1 ? .. Raté ! Le roman est tout aussi mystérieux et se termine au même moment que la fin de la série... Je n’ai pas eu de réponse mais ce livre m’a fait comprendre que l’intérêt véritable de l’histoire n’était pas d’obtenir un «pourquoi» mais plutôt un «comment». En effet, le roman explore en détail et avec une certaine mélancolie les différentes réactions et les mécanismes de défense que des individus peuvent adopter lorsqu’ils sont confrontés à une épreuve très difficile à surmonter (deuil, accident, catastrophe naturelle....). Je me suis délectée de cette analyse à la fois intelligente et poétique de toute les différentes formes de deuils et de fuites en avant.J’ai soudain beaucoup mieux compris le véritable intérêt de la série. Le récit, tout en justesse, nous décrit des personnages attachants ou étonnants, on retient son souffle jusqu’à la fin.Le roman apporte de nouveaux détails, des changements et un autre regard sur la série, même en l’ayant vu il y a quelques mois, je ne me suis pas ennuyé durant ma lecture. Un bon livre dramatique pour ceux qui aiment les romans psychologiques et les intrigues subtiles.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Gwelan Posté le 8 Juillet 2015
    Une idée originale, une bonne étude des comportements de ces personnes face à incompréhensible. Des destins brisés qui malgré tout arrivent à se trouver
  • Selvegem Posté le 7 Avril 2015
    Un événement terrible secoue la planète mondiale : en l'espace d'un instant, quelque chose comme 2% de la population a disparu. Sans laisser aucune trace, sans explication... On va se concentrer sur une petite ville américaine nommée Mapleton, et surtout sur une famille en particulier, celle des Garvey. Composée de Kevin, le nouveau maire, de sa femme Laurie, et leur deux enfants, Tom et Jill. Malgré le fait qu'aucun membre de leur famille n'ait disparu dans le drame, l'événement va malgré tout profondément modifier leur existence et leur vision de la vie. Kevin est un homme fragilisé, qui tente tout pour garder sa famille intacte et de bien faire son travail. Laurie part rejoindre une secte, les Coupables Survivants (ils prônent le silence, le fait de continuer à se souvenir des disparus sans tourner la page, s'habillent en blanc...). Tom suit un peu les traces de sa mère en rejoignant des illuminés gouvernés par un gourou très allumé, et Jill, de bonne élève, devient une adolescente se livrant à toutes les débauches. Je me suis principalement attachée et identifiée à cette gamine paumée, qui n'a pas un mauvais fond, mais qui ferait tout pour essayer de combler le vide laissé... Un événement terrible secoue la planète mondiale : en l'espace d'un instant, quelque chose comme 2% de la population a disparu. Sans laisser aucune trace, sans explication... On va se concentrer sur une petite ville américaine nommée Mapleton, et surtout sur une famille en particulier, celle des Garvey. Composée de Kevin, le nouveau maire, de sa femme Laurie, et leur deux enfants, Tom et Jill. Malgré le fait qu'aucun membre de leur famille n'ait disparu dans le drame, l'événement va malgré tout profondément modifier leur existence et leur vision de la vie. Kevin est un homme fragilisé, qui tente tout pour garder sa famille intacte et de bien faire son travail. Laurie part rejoindre une secte, les Coupables Survivants (ils prônent le silence, le fait de continuer à se souvenir des disparus sans tourner la page, s'habillent en blanc...). Tom suit un peu les traces de sa mère en rejoignant des illuminés gouvernés par un gourou très allumé, et Jill, de bonne élève, devient une adolescente se livrant à toutes les débauches. Je me suis principalement attachée et identifiée à cette gamine paumée, qui n'a pas un mauvais fond, mais qui ferait tout pour essayer de combler le vide laissé par sa mère, par son père qui se laisse parfois submerger... J'ai abordée la lecture des Disparus de Mapleton avec une grande curiosité, car en attendant la sortie de la version poche chez 10/18, j'ai d'abord regardée la série The Leftovers, qui est adaptée de ce roman de Tom Perrotta. Une fois n'est pas coutume, et je pense que c'est un de ces cas où j'aurais vraiment dû lire le livre avant de regarder la série, car pour une fois, j'ai davantage préféré la série au livre ! (Suite de mon avis sur mon blog.)
    Lire la suite
    En lire moins
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !