Lisez! icon: Search engine
Hors collection
EAN : 9782842283803
Façonnage normé : PDF
DRM : DRM Adobe

Traité de vampirologie

Collection : Le Pré aux clercs
Date de parution : 17/09/2009

Les vampires existent-ils? Quelle formes prennent-ils pour séduire les humains et leur famille? Quelles sont les armes pour les détruire?
C'est à ces questions épineuses que répond ce Traité, rédigé au début du XXe siècle par le plus grand chasseur de vampires, le docteur Van Helsing, qui terrassa Dracula de...

Les vampires existent-ils? Quelle formes prennent-ils pour séduire les humains et leur famille? Quelles sont les armes pour les détruire?
C'est à ces questions épineuses que répond ce Traité, rédigé au début du XXe siècle par le plus grand chasseur de vampires, le docteur Van Helsing, qui terrassa Dracula de la pointe de son épieu.
Authentique grimoire d'antan, cet ouvrage de référence est parfaitement documenté sur tous les aspectss du vampirisme tels que nous pouvons les connaître par l'Histoire, les légendes, le folklore, les croyances et les superstitions. D'anciens traités et nouvelles, signés de grands maîtres du fantastique tels Poe, Hoffmann ou Dom Calmet, viennent compléter ce précieux traité.
Un ouvrage passionnant à conserver sur sa table de chevet, entre le crucifix et les chapelets de fleurs d'ail.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782842283803
Façonnage normé : PDF
DRM : DRM Adobe

Ils en parlent

Fan 2 Fantasy - 05/03/09
«Un livre à ne pas manquer et un superbe ouvrage que doit posséder tout amateur de vampire digne de ce nom.»

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Belykhalil Posté le 9 Avril 2016
    Puisque je viens de lire Dracula, quoi de plus normal que de lire l’ouvrage écrit par le célèbre chasseur de vampire qui mit fin, en compagnie de ses camarades, aux turpitudes du célèbre vampire ? Tout comme l’ouvrage sus-cité, cela faisait un moment que ce livre traînait dans ma pile à lire et il était plus que temps de l’en sortir ! L’ouvrage se présente officiellement comme un vieux grimoire. En vérité, c’est un format qui, il me semble, était assez traditionnel à l’époque. La couverture est cartonnée et est supposée représenter une imitation cuir et tissu plutôt très mal réussi il faut l’avouer… Heureusement, l’intérieur est plus réussi : les pages sont découpées irrégulièrement, il y a de nombreuses enluminures et gravures en noir et blanc ; l’effet n’est pas trop mauvais. Malgré tout, cela ne rend pas vraiment vieux grimoire à mes yeux et c’est ce qui m’a induit en erreur concernant le public concerné par cet ouvrage. J’ai pensé, à tort, que c’était un livre jeunesse. Il n’en est rien, tout au plus on peut le classer dans la catégorie Young Adult, car je ne suis pas sûre que les plus jeunes apprécient les histoires vraies de personnes... Puisque je viens de lire Dracula, quoi de plus normal que de lire l’ouvrage écrit par le célèbre chasseur de vampire qui mit fin, en compagnie de ses camarades, aux turpitudes du célèbre vampire ? Tout comme l’ouvrage sus-cité, cela faisait un moment que ce livre traînait dans ma pile à lire et il était plus que temps de l’en sortir ! L’ouvrage se présente officiellement comme un vieux grimoire. En vérité, c’est un format qui, il me semble, était assez traditionnel à l’époque. La couverture est cartonnée et est supposée représenter une imitation cuir et tissu plutôt très mal réussi il faut l’avouer… Heureusement, l’intérieur est plus réussi : les pages sont découpées irrégulièrement, il y a de nombreuses enluminures et gravures en noir et blanc ; l’effet n’est pas trop mauvais. Malgré tout, cela ne rend pas vraiment vieux grimoire à mes yeux et c’est ce qui m’a induit en erreur concernant le public concerné par cet ouvrage. J’ai pensé, à tort, que c’était un livre jeunesse. Il n’en est rien, tout au plus on peut le classer dans la catégorie Young Adult, car je ne suis pas sûre que les plus jeunes apprécient les histoires vraies de personnes enterrées vivantes… Cette anthologie débute par un bref résumé de Dracula pour ceux pour qui cette lecture remonte à un certain temps. L’auteur expose ensuite tous les moyens utilisés dans ce roman pour venir à bout des vampires. Il faut accorder à Édouard Brasey qu’il a su trouver le ton juste pour Van Helsing et le personnage est très fidèle à la création de Bram Stoker : misogyne, coincé et très pieux. Monsieur Brasey préserve tout de même ses lectrices avec quelques phrases très ironiques distillées par-ci, par-là qui m’ont bien fait sourire à ma lecture et qui remettent un peu à sa place ce brave Van Helsing.😉 À vrai dire, ce qui m’a le plus séduit dans ce livre, ce sont les différents témoignages qui y sont dispensés et qui prouvent combien la croyance à l’existence du vampire et à d’autres créatures s’y apparentant était répandue dans les contrées très agricoles et très pieuses (et ce, quelle que soit la religion) même longtemps après la fin du Moyen-âge. C’est assez surprenant ce que les on-dit pouvaient faire comme ravage ! Le livre s’achève ensuite sur quelques textes de différents écrivains, dont Edgar Allan Poe, sur les vampires. Malheureusement, il n’y avait que le premier que je ne connaissais pas, mais je trouve l’idée originale et sympa de permettre aux lecteurs de découvrir d’autres classiques sur le vampire. Malgré tout, j’ai éprouvé quelques longueurs dans cette lecture où les témoignages se recoupaient pour dire un peu toujours la même chose. À vrai dire, même si j’aime beaucoup Édouard Brasey, j’ai toujours du mal avec ses écrits, car ils ont pas mal de longueurs qui ont souvent raison de moi. Ma lecture reste donc mitigée. Je pense que finalement lire ce livre tout de suite après Dracula n’était pas une si bonne idée.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mosaik Posté le 31 Mars 2016
    "Traité de vampirologie par Abraham Van Helsing". voilà un titre qui a attisé ma curiosité. Moi qui voulais savoir et comprendre comment au fils des siècles on passe d'un monstre affreux et répugnant à ces dieux à la peau pale à qui on a envi de crier "mord moi!" je n'ai pas été déçu. Autant vous le dire ce livre n'a rien de glamour! et bien qu'il soit principalement sur les vampires on y trouve quelques références aux démons, loup-garou, sorcières, spectres.. J'ai bien aimé le 1er chapitre traitant des femmes/ femelle? vampire sous toutes leur formes ( Goules, stryges, lamies...) Alors que certains autres, bien qu'intéressant, peuvent faire grincer des dents (sans mauvais jeux de mots) tant les superstitions sont effarantes. Ainsi, sachez que vous qui êtes roux, porteur d'une tache de naissance, né avec 1 dent... vous avez de la chance d'être né à notre époque. Car quelques siècles plus tôt, cela vous aurez valu quelques problèmes. Et oui ces caractéristiques entre autres vous classais comme prédisposé à devenir vampire. Et oui je sais c'est moche!!! Bref un petit grimoire de 467 pages vieillies et irrégulières, agréable à lire et intéressant pour ceux qui souhaite savoir d'où viennent ces mythes, histoires et légendes. Bon perso... "Traité de vampirologie par Abraham Van Helsing". voilà un titre qui a attisé ma curiosité. Moi qui voulais savoir et comprendre comment au fils des siècles on passe d'un monstre affreux et répugnant à ces dieux à la peau pale à qui on a envi de crier "mord moi!" je n'ai pas été déçu. Autant vous le dire ce livre n'a rien de glamour! et bien qu'il soit principalement sur les vampires on y trouve quelques références aux démons, loup-garou, sorcières, spectres.. J'ai bien aimé le 1er chapitre traitant des femmes/ femelle? vampire sous toutes leur formes ( Goules, stryges, lamies...) Alors que certains autres, bien qu'intéressant, peuvent faire grincer des dents (sans mauvais jeux de mots) tant les superstitions sont effarantes. Ainsi, sachez que vous qui êtes roux, porteur d'une tache de naissance, né avec 1 dent... vous avez de la chance d'être né à notre époque. Car quelques siècles plus tôt, cela vous aurez valu quelques problèmes. Et oui ces caractéristiques entre autres vous classais comme prédisposé à devenir vampire. Et oui je sais c'est moche!!! Bref un petit grimoire de 467 pages vieillies et irrégulières, agréable à lire et intéressant pour ceux qui souhaite savoir d'où viennent ces mythes, histoires et légendes. Bon perso je préfère les vampires modernes, bien plus sexy que ceux présenté et décrit dans ce livre...
    Lire la suite
    En lire moins
  • NicolasFJ Posté le 30 Janvier 2014
    Très complet, très bien écrit, authentique. Indispensable !
  • Caspersky Posté le 9 Janvier 2011
    Un bel ouvrage que j'ai lu d'une seule traite même s'il a 467 pages. En effet, Le Pré aux Clercs nous offre ici un livre d'une grande qualité avec une maquette de couverture originale et esthétique, des pages épaisses et massicotées à la façon vieux grimoire. Mais l'essentiel est évidemment dans le texte car il s'agit là d'un guide réservé aux amateurs de vampires et autres personnages du légendaire humain qui s'en approchent. J'ai préféré la première partie qui traite des origines du vampire et de sa présence à travers les siècles. Plus particulièrement, le premier chapitre où nous retrouvons Lilith, la première femme vampire, première épouse d'Adam avant qu'Eve ne fût tirée de l'une de ses cotes selon la tradition kabbalistique et hébraïque. On comprend mieux la place réservée aux femmes où plutôt la méfiance à l'égard de celles-ci dans la religion militante, en guerre contre les superstitions et les croyances pré-chrétiennes. C'est aussi un dictionnaire du vampire dans le monde, on y parle des stryges, des lémures, des lamies, des daugrs selon le pays où ils commettent leurs sacrilèges et leurs horreurs. Une approche scientifique intéressante avec des témoignages de médecins et de militaires qui révèlent une véritable lutte contre ce fléau... Un bel ouvrage que j'ai lu d'une seule traite même s'il a 467 pages. En effet, Le Pré aux Clercs nous offre ici un livre d'une grande qualité avec une maquette de couverture originale et esthétique, des pages épaisses et massicotées à la façon vieux grimoire. Mais l'essentiel est évidemment dans le texte car il s'agit là d'un guide réservé aux amateurs de vampires et autres personnages du légendaire humain qui s'en approchent. J'ai préféré la première partie qui traite des origines du vampire et de sa présence à travers les siècles. Plus particulièrement, le premier chapitre où nous retrouvons Lilith, la première femme vampire, première épouse d'Adam avant qu'Eve ne fût tirée de l'une de ses cotes selon la tradition kabbalistique et hébraïque. On comprend mieux la place réservée aux femmes où plutôt la méfiance à l'égard de celles-ci dans la religion militante, en guerre contre les superstitions et les croyances pré-chrétiennes. C'est aussi un dictionnaire du vampire dans le monde, on y parle des stryges, des lémures, des lamies, des daugrs selon le pays où ils commettent leurs sacrilèges et leurs horreurs. Une approche scientifique intéressante avec des témoignages de médecins et de militaires qui révèlent une véritable lutte contre ce fléau à l'est de l'Europe. On retrouve aussi un écrit de Voltaire concernant le vampirisme dans une période où il ressurgit, en plein XVIII ème siècle. Enfin, je vous le conseille car il procure une somme importante d'informations même si dans les deuxièmes et troisièmes parties, les puristes resteront parfois sur leur faim.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LaureduMiroir Posté le 19 Septembre 2009
    Monsieur Brasey nous étonne une fois de plus en réussissant à dénicher un écrit plus que fabuleux…
Toute l'actualité des éditions Hors Collection
Amateur de culture décalée, découvrez chaque mois les parutions insolites des éditions Hors Collection.