Lisez! icon: Search engine
Lizzie
EAN : 9791036614736
Façonnage normé : MP3
Durée : 25 min

Archéomnésis

, ,

Date de parution : 17/12/2020
En 2945, alors que la planète Terre n’est plus habitée que par une poignée d’êtres génétiquement modifiés, Koenig, l’un d’entre eux, tombe amoureux d’Adhara. Celle-ci est humaine, et vit à des millions d’années-lumière de Koenig. Lors d’assemblées mensuelles, Koenig, espérant faire rêver Adhara, lui raconte des histoires du temps passé.... En 2945, alors que la planète Terre n’est plus habitée que par une poignée d’êtres génétiquement modifiés, Koenig, l’un d’entre eux, tombe amoureux d’Adhara. Celle-ci est humaine, et vit à des millions d’années-lumière de Koenig. Lors d’assemblées mensuelles, Koenig, espérant faire rêver Adhara, lui raconte des histoires du temps passé. L’une d’elles, bien particulière, raconte l’incroyable découverte de son aïeul dans les années 1920.

Archéomnésis est une nouvelle de Jérôme Camut et Nathalie Hug issue du recueil « Ecouter le noir », établi sous la direction d’Yvan Fauth
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791036614736
Façonnage normé : MP3
Durée : 25 min
Lizzie
En savoir plus
PRIX CONSEILLÉ
3.99 €
Acheter sur Lizzie

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Thalie4 Posté le 11 Novembre 2021
    Voici un recueil de nouvelles, écrites par de très grands auteurs, sur le thème de la surdité. Les surdités même plus précisément. Aucune des 11 nouvelles ne ressemble à une autre, ni dans le sujet de fond, ni sur la forme. C'est un livre qui se picore et qui permet de (re) découvrir des auteurs connus. Vous y trouverez des histoires originales, crédibles ou fantastiques, mais toujours bien écrites. Je me suis régalée à sa lecture et, bien que la nouvelle ne soit pas le style que je préfère, je les ai toutes appréciées, aimées ou adorées. Avec une préférence de ma part pour celle de Nicolas Lebel. Non seulement j'adore l'auteur, mais son sujet me touche particulièrement.
  • vero95270 Posté le 27 Octobre 2021
    A part deux nouvelles, dont celle du marteau piqueur, j’ai vraiment aimé et dévoré ce recueil qui a comme fil conducteur, la surdité. Nouvelle très noire alterne avec une nouvelle sous forme de polar. J’aime cette gymnastique. J’y ai découvert des auteurs et autrices que je n’ai jamais lus. C’est tout l’intérêt des nouvelles, avec, cerise sur le gâteau, l’obligation de là concision qui évite les longueurs et l’ennui.
  • Onparlelecture Posté le 26 Octobre 2021
    Recueil de 11 nouvelles avec pour thème « l'audition ». Avant toute chose, il faut savoir que ce n'est forcément mon format favori. Je trouve compliqué de réussir à être happé en si peu de pages. Pourtant certains auteurs y arrivent parfaitement et lorsque comme pour ce bouquin, les auteurs présents sont pour ceux que je connais des auteurs que j'apprécie, je ne résiste pas. Si certaines ne m'ont pas convaincu comme « Archéomnésis » de Jérôme Camut et Nathalie Hug et « Tous les chemins mènent au hum » de Sonja delzongle, d'autres au contraire m'ont pleinement satisfaites. « Bloodline » de R.J. Ellory, « Un sacré chantier » de Nicolas Lebel ainsi que « Zones de fracture » de Sophie Loubière sont excellentes ! La nouvelle de Karine Giebel et Barbara Abel est très noire comme je m'y attendais et m'a beaucoup plu. Celle de Romain Puértolas « la fête foraine » m'a fait sourire, je ne m'attendais vraiment pas à ce dénouement. Comme pout tous les recueils de nouvelles, c'est un livre qui se lit rapidement, on enchaine les histoires sans se rendre compte des pages qui passent. En résumé, j'ai passé un très bon moment avec ce livre et si vous n'êtes pas allergiques aux nouvelles, je vous le conseille.
  • Livresovore Posté le 26 Septembre 2021
    Comme toujours, le format de la nouvelle permet de découvrir des plumes ou d’en redécouvrir certaines. Je n’aurais donc pas grand chose à vous dire dessus puisque je risquerai de vous spoiler les idées développées dans ces courts récits. Si j’ai confirmé mon amour pour certains auteurs que je connaissais, j’en ai également découvert d’autres qui avaient des idées vraiment originales. J’ai particulièrement apprécié deux histoires de ce recueil : la partition de musique maudite qui nous plonge dans un tourbillon sans fin d’un noir absolu et la nouvelle demi thriller - demi fantastique dont le point de départ est un accident de voiture. J’ai bien entendu déjà acheté les deux autres tomes de cette série que je compte lire prochainement et que je vous invite à découvrir tant le concept est inédit. C’est vraiment une lecture enrichissante ne serait-ce que pour voir comment, à partir d’un même sens, treize auteurs sont capables de composer des histoires complètement différentes !
  • diablotin0 Posté le 9 Septembre 2021
    L'avantage d'un recueil de nouvelles c'est que l'on peur rencontrer des auteurs encore jamais lu. Dans celui-ci, je me suis pourtant précipitée sur ceux que je connais et aime particulièrement , à savoir Karine Giebel et Barbara Abel qui ont eu la bonne idée de travailler ensemble. Comme il faut s'y attendre dans ce genre de livre, le plaisir a été inégale mais de toute façon jamais égalé avec un roman. Les nouvelles restent 1 genre bien à part et il ne faut sans aucun doute essayer de trouver ce que l'on trouve dans un roman, le genre est différent et donc le plaisir aussi. Le fait qu'il y ait un thème n'est pas forcément heureux car cela enlève l'effet surprise. Ainsi pour la nouvelle de R Puertolas par exemple, la fin n'a pas par bénéficié de la surprise, la chute , nous l'avons de fait, devinette rapidement.
LA NEWSLETTER LIZZIE, POUR QUE VOS LIVRES S'ÉCOUTENT AUSSI !
Avec Lizzie, les livres ont trouvé leur voix. Chaque semaine, laissez-vous transporter au cœur de nos nouveautés.