Lisez! icon: Search engine
Big Under - #1 Catacombes - Bande dessinée - à partir de 12 ans
Fabiana Mascolo (coloriste)
Collection : 404 Comics
Date de parution : 26/01/2023
Éditeurs :
404 Éditions

Big Under - #1 Catacombes - Bande dessinée - à partir de 12 ans

,

Fabiana Mascolo (coloriste)
Collection : 404 Comics
Date de parution : 26/01/2023
Paris est condamné depuis la nuit des temps, et les catacombes en sont la clé.
Paris, hiver 1774.
La terre tremble. Rue d’Enfer, c’est un pâté de maisons entier qui s’affaisse pour laisser place à un cratère géant. Contraint par l’état catastrophique des galeries et des...
Paris, hiver 1774.
La terre tremble. Rue d’Enfer, c’est un pâté de maisons entier qui s’affaisse pour laisser place à un cratère géant. Contraint par l’état catastrophique des galeries et des carrières souterraines, Louis XVI fonde l’Inspection Générale des Carrières.
 
Paris, printemps 2021.
Sophie, fille de Pierre-Guillaume Alain-Serré, directeur actuel de l’Inspection Générale...
Paris, hiver 1774.
La terre tremble. Rue d’Enfer, c’est un pâté de maisons entier qui s’affaisse pour laisser place à un cratère géant. Contraint par l’état catastrophique des galeries et des carrières souterraines, Louis XVI fonde l’Inspection Générale des Carrières.
 
Paris, printemps 2021.
Sophie, fille de Pierre-Guillaume Alain-Serré, directeur actuel de l’Inspection Générale des Carrière, a disparu. Sa seule amie, Sonia, remarque son absence du lycée. Elle décide alors de convoquer trois autres ami.e.s : Dez, Berry et Kim pour tenter d’élucider ce mystère dont les catacombes parisienne semblent être le point de départ. Simultanément, Antoine part avec trois collègues étudier les éboulements survenus dans les galeries souterraines, à des emplacements historiques bien particuliers.


Ces deux groupes vont plonger au cœur du bassin parisien qui pourrait s’avérer être bien plus qu’un simple bassin géologique.
 
Big Under redonne à la ville de Paris son aura de mystère et de fantastique dans un environnement contemporain. Ce récit revendique sa filiation avec les séries françaises des années soixante tels Belphegor ou Les compagnons de Baal, tout autant que les récits adolescents des années quatre-vingt de John Hughes comme The Breakfast Club.
 
Puisant chez Lovecraft l’indicible horreur poisseuse en sommeil dans les catacombes de Paris, l'aspect horrifique est contrebalancé par le dessin lumineux d’Alex Nieto (Locust, Beyond) et les couleurs de Fabiana Mascolo (Yasmeen, Firefly, Seven Secret). Virgile Iscan signe avec Big Under sa première bande dessinée.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791032404126
Façonnage normé : CARTONNE
Nombre de pages : 120
Format : 18 x 27 mm
EAN : 9791032404126
Façonnage normé : CARTONNE
Nombre de pages : 120
Format : 18 x 27 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Bdecouverte 12/08/2023
    Sonia s'inquiète de la disparition de son amie Sonia. En effet, elle n'était pas là pour la rentrée scolaire et ne sait pas présentée non plus les jours suivants. Avec sa bande d'amis elles partent à sa recherche et après un enquête agitée, il se pourrait que la piste mène vers les catacombes de Paris. Par ailleurs, des éboulements surviennent depuis plusieurs jours dans les souterrains de la ville. Ces deux événements seraient-ils liés ?  L'album est composé de deux parties, une première dans laquelle on découvre les personnages. Des ados des rues avec leur propre langage. L'enquête est intéressante à suivre, on se pose pas mal de questions.  Ensuite, la deuxième partie s'enclenche avec une pointe de sf. C'est la partie que j'ai le moins appréciée mais c'est clairement une question de goût. Néanmoins, on ressent la tension au fil des pages. On commence à avoir des réponses à nos questions jusqu'aux fatidiques à suivre… et un goût de trop peu.  Vais-je lire la suite ? Oui car je veux les réponses à mes interrogations mais j'ai tout de même peur de la tournure qui pourrait être trop peu à mon goût. Visuellement, c'est moderne tout en étant assez simple. Le dessin est peu chargé et sans fioriture. J'ai lu l'album au format numérique mais si celui-ci vous intéresse je vous conseille fortement de l'acquérir en papier. En effet, les éditions 404 comics font un effort particulier pour proposer un beau livre. Pour en avoir déjà lu plusieurs, je suis à chaque fois surpris de ce qu'ils proposent par rapports aux autres maisons d'édition. Sonia s'inquiète de la disparition de son amie Sonia. En effet, elle n'était pas là pour la rentrée scolaire et ne sait pas présentée non plus les jours suivants. Avec sa bande d'amis elles partent à sa recherche et après un enquête agitée, il se pourrait que la piste mène vers les catacombes de Paris. Par ailleurs, des éboulements surviennent depuis plusieurs jours dans les souterrains de la ville. Ces deux événements seraient-ils liés ?  L'album est composé de deux parties, une première dans laquelle on découvre les personnages. Des ados des rues avec leur propre langage. L'enquête est intéressante à suivre, on se pose pas mal de questions.  Ensuite, la deuxième partie s'enclenche avec une pointe de sf. C'est la partie que j'ai le moins appréciée mais c'est clairement une question de goût. Néanmoins, on ressent la tension au fil des pages. On commence à avoir des réponses à nos questions jusqu'aux fatidiques à suivre… et un goût de trop peu.  Vais-je lire la suite ? Oui car je veux les réponses à mes interrogations mais j'ai tout de même peur de la tournure qui pourrait être trop peu à mon goût. Visuellement, c'est moderne tout en étant assez simple. Le dessin est...
    Lire la suite
    En lire moins
  • alexSole 05/05/2023
    L'histoire de cette BD de déroule à Paris, où Sonia s'inquiète de la disparition d'une de ses amies qui ne se présente plus en cours et qui ne répond pas aux messages. En parallèle, on suit des hommes travaillant à l'igc (inspection générale des carrières) qui observent une situation alarmante dans les catacombes de la capitale où des effondrements d'origine inconnue ont lieu. Sonia, avec son groupe d'amis du lycée mène l'enquête pour retrouver son amie. Gagnée dans le cadre de Masse Critique, j'étais intriguée par cette BD sur le thème des cata. J'ai bien accroché à l'histoire et la BD se lit vite et nous laisse sur un suspens. Néanmoins j'ai été un peu desarçonnée sur le coup par le fait que l'histoire tourne au fantastique. Cependant, cela sonne finalement comme un clin d'œil à l'univers d'adèle Blanc-sec et donc pourquoi pas. En revanche, à titre personnel je ne suis pas fan du style des dessins et on a notamment du mal à identifier le genre des personnages.
  • GeeksByGirls 21/02/2023
    Big Under #1 Catacombes est porté par une bande d’adolescents très atypiques. Il est très rafraîchissant de pouvoir lire des aventures qui mettent au premier plan des personnages qui ne rentrent pas dans les “cases” habituelles. D’autant plus que chacun apporte sa petite touche spéciale, ce qui enrichit le récit d’une manière très appréciable. Le premier tome de Big Under, Catacombes, nous offre une intrigue assez spéciale. Elle est spéciale car en fait, il semblerait qu’il n’y en ait pas qu’une. Eh oui, au fil des pages, nous nous rendons compte que non seulement la disparition de l’amie de Sonia est le point de départ, mais plus nous avançons et plus les mystères se multiplient. Ce tome est donc une parfaite mise en bouche. Nous découvrons les différents personnages, leurs différentes relations. Puis, nous sommes emportés doucement dans les entrailles de la ville de Paris. À la découverte de ce que cette fameuse ville cachait en son sein pendant des centaines d’années. Et il n’y pas que des cadavres ! [...] Lire la suite
  • Lesvoyagesdely 27/01/2023
    Big Under met en scène une bande d'adolescents qui sont amis en pleine crise existentielle et de langage. Nous sommes majoritairement avec quatre d'entre eux au genre pas clair sur le coup et que nous apprenons à découvrir au fil du récit. Le graphisme est pas mal, plutôt saisissant et moderne. Il s'oppose entre les moments avec nos jeunes fougueux, puis celui avec des adultes avec un métier étrange qu'ils doivent justifier, ou encore au tout au départ où on était en décembre 1774, rue d'Enfer, mais toujours à Paris. Il y a également l'élément mystérieux : la prétendue disparition de Sophie et des pages totalement à part où quelqu'un semble nous parler et dans une situation bizarre, des pages qui instillent doute et peur. C'était pas mal, et ça rend curieux de découvrir la suite, car oui, ce n'est qu'un tome 1. Par contre, c'est des têtes à claques ces adolescents par moment, entre eux aussi. Certains mots dans les phrases ressortent en gras. Big Under est sortie chez les éditions 404 et né de l'association entre Alex Nieto Virgile Iscan Fabiana Mascolo. Qu'est-ce qu'on entendra tout du long de notre lecture le prénom de Sonia, constamment rappeler à l'ordre, une petite bouclette à la peau noire, qui fait du skate, et qui est un peu un personnage central car c'est à travers elle que nous découvrons toute une partie de l'histoire. En opposition avec sa famille, et par moment avec sa bande de potes, un langage totalement vulgaire (et elle est loin d'être la seule), mais elle s'inquiète pour Sophie, qui ne répond plus à aucun de ses messages (quelque chose de toujours assez désagréable et déstabilisant). Malgré ses nombreuses relances, et bien sûr tout écrit en abrégé, cela ne donne rien, les autres ne semblent pas s'en soucier, c'est ainsi qu'elle mène son enquête pour comprendre ce qui s'est passé et finit par entraîner dans son sillage les autres membres du groupe, cela donne lieu à des moments explosifs et une sacrée aventure. D'un autre côté, nous avons par moment un groupe d'adultes, habillés comme les Ghostbusters (oui S.O.S Fantômes), en plus ils parlent de faire un métier important mais mésestimé, de devoir prouver leur utilité. Mais surtout, il y a des éboulements non identifiés à Paris, et ça continue, une menace gronde-t-elle ? Le côté horreur commence à être instillé par les pages glauques à part, et au fur et à mesure que nous avançons et que le danger semble surgir. Se promener dans les catacombes n'est pas des plus rassurants non plus. Avec quelques monstrueuses ou parfois pas tant que cela surprise. Ce n'est que le début et il lui faudra encore faire totalement ses preuves, mais l'envie est là d'avancer et d'en savoir plus. Mais que se passe-t-il vraiment ?Big Under met en scène une bande d'adolescents qui sont amis en pleine crise existentielle et de langage. Nous sommes majoritairement avec quatre d'entre eux au genre pas clair sur le coup et que nous apprenons à découvrir au fil du récit. Le graphisme est pas mal, plutôt saisissant et moderne. Il s'oppose entre les moments avec nos jeunes fougueux, puis celui avec des adultes avec un métier étrange qu'ils doivent justifier, ou encore au tout au départ où on était en décembre 1774, rue d'Enfer, mais toujours à Paris. Il y a également l'élément mystérieux : la prétendue disparition de Sophie et des pages totalement à part où quelqu'un semble nous parler et dans une situation bizarre, des pages qui instillent doute et peur. C'était pas mal, et ça rend curieux de découvrir la suite, car oui, ce n'est qu'un tome 1. Par contre, c'est des têtes à claques ces adolescents par moment, entre eux aussi. Certains mots dans les phrases ressortent en gras. Big Under est sortie chez les éditions 404 et né de l'association entre Alex Nieto Virgile Iscan Fabiana Mascolo. Qu'est-ce qu'on entendra tout du long de notre lecture le prénom de Sonia, constamment rappeler à l'ordre, une...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous vous à la Geeksletter
Restez connectés à nos actualités geek !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Interview
    404 éditions

    Big Under, l'interview qui va te secouer !

    Big Under est un comics qui redonne à la ville de Paris son aura de mystère et de fantastique dans un environnement contemporain. Son univers singulier et immersif intrigue beaucoup. C'est pourquoi, nous avons posé toutes nos questions à l'auteur de ce comics : Virgile Iscan.

    Attention : Interview renversante !

    Lire l'article
  • Focus
    404 éditions

    De la fiction pour les vacances d'hiver !

    C'est l'hiver, il fait froid et on n'a pas envie de sortir de chez soi. Pour ne pas s'ennuyer pendant ses longues journées enfermées, on a la solution ! Rien de mieux qu'un bon livre, un plaid et un chocolat bien chaud ! ☕❄️

    Lire l'article