Lisez! icon: Search engine
404 Éditions
EAN : 9791032404102
Façonnage normé : RELIE-ALB.
Nombre de pages : 176
Format : 170 x 260 mm
Nouveauté

Dunce : En roue libre - Comic strip/Humour - Bande-dessinée - Dès 13 ans

Collection : 404 Comics
Date de parution : 01/04/2021
Le nouveau phénomène du comic strip venu de Norvège !
Faites la connaissance de Jens, Gustave, Brego et leurs amis dans leurs aventures septentrionales. Entre un espace de co-working branché où personne ne fait rien mais développe une application smartphone pour cela, une dépression d’automne qui s’installe, Brego, le chien, qui aide Gustav pour son exposé scolaire sur les oiseaux... Faites la connaissance de Jens, Gustave, Brego et leurs amis dans leurs aventures septentrionales. Entre un espace de co-working branché où personne ne fait rien mais développe une application smartphone pour cela, une dépression d’automne qui s’installe, Brego, le chien, qui aide Gustav pour son exposé scolaire sur les oiseaux puisqu’il est lui-même un caboiseau ou les sessions de camping en intérieur… Dans ce premier tome composé entre 2018 et 2019, plus de 270 strips sont compilés, témoignage de la naissance d’une série marquante et d’un auteur terriblement attachant.
 
Depuis le nord du cercle polaire arctique, on n’a jamais aussi bien mis en lumière la bêtise navrante, touchante, simplement humaine qui compose notre quotidien. Dans la plus pure tradition du comic strip (Calvin & Hobbes, Snoopy, Bones, Garfield…) Jens K. Styve arrive à être à la fois drôle, faussement naïf et le plus souvent clairvoyant.
Autobiographie passée par le miroir déformant d’un humour caustique, qui prend pour acteurs les membres de sa propre famille, ses collègues et son chien.

Dunce frappe droit au cœur !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791032404102
Façonnage normé : RELIE-ALB.
Nombre de pages : 176
Format : 170 x 260 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • culturevsnews Posté le 27 Avril 2021
    Le prix Sproing est décerné chaque année par la société littéraire norvégienne de bandes dessinées Norsk Tegneserieforum. La raison de ce succès est simple. Dunce a un sens de l’humour désarmant et engageant qui rappelle entièrement Calvin et Hobbes de Bill Watterson (1985-1995). L’interruption de cette série par M. Watterson est toujours pleurée par ses lecteurs. Dunce est un univers alternatif, où Calvin a grandi et s’est installé en Norvège. Le personnage principal de Dunce est M. Styve lui-même, où il travaille dans une petite entreprise, aime particulièrement son fils et se mêle aux bandes dessinées. M. Styve rencontre des problèmes de la vie quotidienne et contemporaine et les traite de manière concise à travers le prisme de l’humour: 1. La rupture de M. Styve avec le représentant commercial de la compagnie d’électricité, mettant fin à une relation avec, était commerciale mais était devenue intime; 2. La photographie d’un collègue de M. Styve montrant son chat devenant viral, ce qui a amené le collègue à annoncer qu’il quitte son emploi pour devenir un influenceur des médias sociaux; 3. L’IA autoritaire, l’aspirateur en partie robot et en partie Amazon Echo, qui ressemble à un Dalek (le méchant majeur... Le prix Sproing est décerné chaque année par la société littéraire norvégienne de bandes dessinées Norsk Tegneserieforum. La raison de ce succès est simple. Dunce a un sens de l’humour désarmant et engageant qui rappelle entièrement Calvin et Hobbes de Bill Watterson (1985-1995). L’interruption de cette série par M. Watterson est toujours pleurée par ses lecteurs. Dunce est un univers alternatif, où Calvin a grandi et s’est installé en Norvège. Le personnage principal de Dunce est M. Styve lui-même, où il travaille dans une petite entreprise, aime particulièrement son fils et se mêle aux bandes dessinées. M. Styve rencontre des problèmes de la vie quotidienne et contemporaine et les traite de manière concise à travers le prisme de l’humour: 1. La rupture de M. Styve avec le représentant commercial de la compagnie d’électricité, mettant fin à une relation avec, était commerciale mais était devenue intime; 2. La photographie d’un collègue de M. Styve montrant son chat devenant viral, ce qui a amené le collègue à annoncer qu’il quitte son emploi pour devenir un influenceur des médias sociaux; 3. L’IA autoritaire, l’aspirateur en partie robot et en partie Amazon Echo, qui ressemble à un Dalek (le méchant majeur de l’émission de télévision de science-fiction britannique Dr Who) mais a l’attitude d’un adolescent – il veut conduire la voiture, et c’est le sarcasme ne peut pas être désactivé; 4. La relation de M. Styve avec son fils, qui est authentique et profonde au point de l’égoïsme. Dans la plus poignante des bandes, M. Styve veut jouer au jeu en ligne Fortnite avec son fils, et est désespéré lorsque son fils préfère plutôt être dehors au grand air sur un vélo avec un ami. Le cadeau de M. Styve est de réduire ces émotions et ces scénarios complexes à une histoire en quatre panneaux, imprégnée d’humour. Il n’est pas étonnant que M. Styve ait eu un tel succès.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Etpourquoipasquatre Posté le 14 Avril 2021
    Je connaissais 404 Éditions par leurs publications sur l'univers de Minecraft alors quand j'ai découvert par hasard sur NetGalley ce recueil de strips norvégiens, j'ai eu envie de tenter l'aventure. Merci à eux de m'avoir fait confiance sur ce coup là alors qu'on est très loin de mes habitudes de lecture. Ce fut finalement une bonne surprise. Les dessins ont un effet "griffonnés", on n'est pas sur des planches ultra travaillées, ça correspond bien au format vignettes finalement qui est un format très rapide. On ne s'embarrasse pas de sophistication, c'est plutôt à l'image du pris sur le vif, ce sont des tranches de vie, des scènettes du quotidien. Je ne suis pas du tout une spécialiste de ce format (j'avoue trouver l'humour à la Garfield ou Snoopy plutôt lourd, enfin ce n'est pas mon genre quoi) mais j'ai su apprécier l'humour parfois un peu pince sans rire, la manière cachée de se moquer de l'omniprésence et de la dépendance de notre génération envers les réseaux, les smartphones, les ordinateurs et internet en général (on est totalement dans la culture geek avec ces strips). Par contre, je pense qu'il y a des références que je n'ai pas saisi qui doivent être... Je connaissais 404 Éditions par leurs publications sur l'univers de Minecraft alors quand j'ai découvert par hasard sur NetGalley ce recueil de strips norvégiens, j'ai eu envie de tenter l'aventure. Merci à eux de m'avoir fait confiance sur ce coup là alors qu'on est très loin de mes habitudes de lecture. Ce fut finalement une bonne surprise. Les dessins ont un effet "griffonnés", on n'est pas sur des planches ultra travaillées, ça correspond bien au format vignettes finalement qui est un format très rapide. On ne s'embarrasse pas de sophistication, c'est plutôt à l'image du pris sur le vif, ce sont des tranches de vie, des scènettes du quotidien. Je ne suis pas du tout une spécialiste de ce format (j'avoue trouver l'humour à la Garfield ou Snoopy plutôt lourd, enfin ce n'est pas mon genre quoi) mais j'ai su apprécier l'humour parfois un peu pince sans rire, la manière cachée de se moquer de l'omniprésence et de la dépendance de notre génération envers les réseaux, les smartphones, les ordinateurs et internet en général (on est totalement dans la culture geek avec ces strips). Par contre, je pense qu'il y a des références que je n'ai pas saisi qui doivent être purement norvégiennes (pays de l'auteur), ou alors a un niveau de geek que je n'atteins pas ! Quand j'ai vu les vignettes courtes sur les premières pages, j'ai pensé que la lecture serait assez rapide mais finalement non, on passe un bon moment avec tout ce travail de plusieurs années compilé dans un seul album (d'ailleurs, je l'ai lu en ebook mais je l'ai croisé en format papier dans une librairie et l'album est plutôt sympa, c'est épuré et il y a un aspect "qualitatif" qui donne envie de faire confiance à cette maison d'édition peu connue du grand public). On y aborde finalement plusieurs thèmes via la vie tranquille des personnages, un peu d'écologie par ci, la dépression saisonnière par là, en passant par les hispters et les start up, c'est grès varié et c'est du coup très "vrai". Étonnamment, c'était donc une lecture plutôt sympa, qui m'a changé les idées d'ailleurs un navet des navets et que même moi et mon humour parfois incertain avons trouvé drôle !
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

ABONNEZ-VOUS À LA GEEKSLETTER
Restez connectés à nos actualités geek !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Focus
    404 éditions

    Dunce : le succès norvégien qui frappe droit au cœur !

    Pour sa première publication, 404 Comics vous propose de découvrir une compilation des aventures de l'illustrateur et auteur Jens K. Styve. Tout droit venu de Norvège, c’est le comicstrip le plus publié du pays. Un succès national qui fait son entrée en France dans un format idéal pour tous les fans de BD !

    Lire l'article