En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Les P'tites Poules - La petite poule qui voulait voir la mer

        Pocket jeunesse
        EAN : 9782266215121
        Code sériel : PKJN
        Façonnage normé : CARTONNE
        Nombre de pages : 48
        Format : 225 x 285 mm
        Les P'tites Poules - La petite poule qui voulait voir la mer

        ,

        Date de parution : 07/04/2011

        "Pondre, toujours pondre! Il n'y a pas que ça dans la vie! Moi, je veux voir la mer!" s'écrie Carméla, la petite poule blanche. Son père, le coq, n'a jamais rien entendu d'aussi fou. "File au nid", ordonne-t-il à la poulette. Mais Carméla n'arrive pas à s'endormir...

        EAN : 9782266215121
        Code sériel : PKJN
        Façonnage normé : CARTONNE
        Nombre de pages : 48
        Format : 225 x 285 mm
        Pocket jeunesse
        10.70 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • didinernould Posté le 5 Mai 2018
          La lecture de ce livre peut se faire à différents niveaux, tout comme chaque livres de la série "les p'tites poules". La lecture peut-être simplement récréative mais aussi éducative : chaque livre de la série met en avant une œuvre art, un personnage historique et de nombreux jeux de mots ou d'expression sont glissées dans le texte.
        • LeScribouillard Posté le 7 Mars 2018
          Le premier tome des Petites Poules avait déjà tout pour plaire : l'humour, les références historiques, culturelles, le poulailler et ses habitants aussi anthropomorphes qu'hilarants. Ne manquait plus que... Carmelito, le héros, qui ne naît que dans les dernières cases. Et aucune mention de ses célèbres compagnons. L'histoire s'intéresse en effet à la jeunesse de sa mère, Carméla, petite poule un peu caractérielle et dont l'impétuosité de la jeunesse lui donne envie de voyager. Ce qu'elle fait. Est-ce que le scénario est simpliste pour autant ? Non, loin de là. Carméla traverse les mers, rencontre un amoureux, plus qu'une odyssée, c'est l'histoire d'une vie. L'idée en revanche était à craindre que ce tome eût été insipide car ne présentant pas encore les protagonistes qui ont marqué par la suite son public : ce qui est totalement à côté de la plaque. J'aurais bien aimé, moi, voir toutes les p'tites poules se développer, plutôt que de rester encarcané dans le trio Carmélito/Bélino/Carmen. Mais à ce que je crois, les auteurs ont fait une série spin-off sur l'enfance de Piticoq. Je ne peux que leur souhaiter de continuer dans la même direction (à condition de conserver la même qualité, car les couvertures me... Le premier tome des Petites Poules avait déjà tout pour plaire : l'humour, les références historiques, culturelles, le poulailler et ses habitants aussi anthropomorphes qu'hilarants. Ne manquait plus que... Carmelito, le héros, qui ne naît que dans les dernières cases. Et aucune mention de ses célèbres compagnons. L'histoire s'intéresse en effet à la jeunesse de sa mère, Carméla, petite poule un peu caractérielle et dont l'impétuosité de la jeunesse lui donne envie de voyager. Ce qu'elle fait. Est-ce que le scénario est simpliste pour autant ? Non, loin de là. Carméla traverse les mers, rencontre un amoureux, plus qu'une odyssée, c'est l'histoire d'une vie. L'idée en revanche était à craindre que ce tome eût été insipide car ne présentant pas encore les protagonistes qui ont marqué par la suite son public : ce qui est totalement à côté de la plaque. J'aurais bien aimé, moi, voir toutes les p'tites poules se développer, plutôt que de rester encarcané dans le trio Carmélito/Bélino/Carmen. Mais à ce que je crois, les auteurs ont fait une série spin-off sur l'enfance de Piticoq. Je ne peux que leur souhaiter de continuer dans la même direction (à condition de conserver la même qualité, car les couvertures me font craindre de n'être qu'un pâle reflet de la série-mère). "Les p'tites poules" avaient donc déjà tous leurs atouts. Mais aussi leurs petits défauts, comme des albums bien trop courts, et surtout des histoires simples pour les jeunes lecteurs qui, mises bout à bout, finissent par sembler un brin répétitives.
          Lire la suite
          En lire moins
        • thegoodgirl Posté le 24 Janvier 2018
          Décidément, ces p'tites poules sont épatantes. Les illustrations sont toujours aussi chouettes et colorées. Cette fois, la petite poule veut voir la mer et vivre sa vie. Le parallèle avec les enfants qui prennent leur envol et quittent le nid est génial. Cela n'a rien d'original comme thème mais la distance créée avec l'humour est très réussie et j'ai passé un super moment de lecture. A lire et relire avec les enfants.
        • Tbilissi Posté le 1 Décembre 2017
          Excellent album, le premier vraisemblablement de la série puisqu'il voit la naissance de Carmélito, héros des histoires suivantes. L'histoire est très bien construite, tour à tour drôle et émouvante, et portée par de magnifiques illustrations. De plus on décèle plusieurs niveaux de lecture, et tout le monde y trouve son compte, enfants (même très jeunes) comme parents. Un de nos livres préférés à la maison.
        • amelie1417 Posté le 2 Novembre 2016
          C'est Carméla qui rêve d'aller voir la mer, bien évidament ce n'est pas facile ce n'est pas la porte à côté. J'adore cette histoire je l'ai lu étant au CE1 c'est comme ça que j'ai commencer la collection les p'tits poules. Facile et pratique à lire.
        Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
        À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com