En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers

        Pocket jeunesse
        EAN : 9782266282727
        Code sériel : J3083
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 448
        Format : 108 x 177 mm
        Nouveauté
        Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers

        Date de parution : 16/08/2018
        Une histoire d'amour, d'une profondeur et d'une justesse bouleversantes !
        Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais… C’est donc... Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais… C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266282727
        Code sériel : J3083
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 448
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket jeunesse
        7.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • liremaginaire Posté le 13 Octobre 2018
          Un de mes autres coups de cœur ! Un vrai petit bijou ! Aristote, alias Ari, est notre personnage principal : un garçon solitaire et en colère, même s’il ne sait pas vraiment contre quoi. Nous, lecteurs, comprenons assez vite que des secrets de famille pèsent sur ses épaules. Les non-dits, les sujets tabous sont nombreux entre ses parents, ses sœurs et lui. Quand il rencontre Dante à la piscine, son univers change peu à peu. Dante est son contraire absolu : d’une innocence délectable pour le lecteur. Naïf certes, mais loin d’être bête ou ignorant. Au contraire, il apporte un regard neuf et candide sur le monde qui l’entoure. On tombe en admiration devant lui, tout comme Ari. Lorsque j’ai lu ce livre, je n’ai pas pensé à relever les centaines de citations que je trouvais dans cet ouvrage. Parfois il m’arrivait de relire plusieurs fois le même passage, non parce que je ne le comprenais pas mais pour m’imprégner de la poésie des réponses de Dante à travers la plume fluide de l’auteur. L’une des caractéristiques du style de Benjamin Alire Sáenz est de laisser une place entière aux dialogues. Pas de surplus, de descriptions surfaites, les échanges verbaux des... Un de mes autres coups de cœur ! Un vrai petit bijou ! Aristote, alias Ari, est notre personnage principal : un garçon solitaire et en colère, même s’il ne sait pas vraiment contre quoi. Nous, lecteurs, comprenons assez vite que des secrets de famille pèsent sur ses épaules. Les non-dits, les sujets tabous sont nombreux entre ses parents, ses sœurs et lui. Quand il rencontre Dante à la piscine, son univers change peu à peu. Dante est son contraire absolu : d’une innocence délectable pour le lecteur. Naïf certes, mais loin d’être bête ou ignorant. Au contraire, il apporte un regard neuf et candide sur le monde qui l’entoure. On tombe en admiration devant lui, tout comme Ari. Lorsque j’ai lu ce livre, je n’ai pas pensé à relever les centaines de citations que je trouvais dans cet ouvrage. Parfois il m’arrivait de relire plusieurs fois le même passage, non parce que je ne le comprenais pas mais pour m’imprégner de la poésie des réponses de Dante à travers la plume fluide de l’auteur. L’une des caractéristiques du style de Benjamin Alire Sáenz est de laisser une place entière aux dialogues. Pas de surplus, de descriptions surfaites, les échanges verbaux des personnages se suffisent à eux-mêmes. Et chaque réponse est poétique, interroge le point de vue de chacun. Comment qualifier cette lecture ? Ce n’est pas un roman d’aventure. Ce n’est pas un roman truffé de rebondissements, de péripéties. Ce n’est pas un roman haletant. Non. Ne le lisez pas si vous cherchez tout cela. Je le classerais bien dans la catégorie « roman contemplatif » (ça existe ?). Je m’explique : beaucoup de personnes, attirées par les critiques dithyrambiques sur ce livre, ont été très déçues parce qu’il ne se passait « rien ». Ce n’est pas tout à fait vrai, mais ce n’est pas complétement faux non plus…Il ne se passe rien de fou, rien d’haletant. Limite, on voit la fin venir. Pas de changement de décor époustouflant, pas de rebondissement soudain. Mais pourtant, les choses bougent, l’histoire avance. Même si l’on n’a pas cette impression. L’histoire évolue parce que le personnage évolue. Tout doucement. Sans qu’il s’en rende compte. Alors imaginez pour le lecteur…Ari s’interroge, se sent perdu, se cherche. On reste là, à lire ses questionnements sur sa vie, sa famille, son identité. Même si l’action n’est pas au rendez-vous ce roman soulève bien plus d’interrogations que toute histoire d’aventure palpitante. J’ai adoré chaque phrase, chaque mot de ce roman. J’ai aimé les personnages à la folie, chacun d’eux ! Et la place donnée à la famille : sublime ! Enfin un livre où l’amour de la famille est présent (j’adore les parents de Dante !) thèmes forts de l’histoire : identité, adolescence, mal-être, famille. Autant j’aime les histoires pleines de rebondissements (Autre-Monde, Harry Potter et j’en passe) autant, j’ai aimé rester béate devant les difficultés que rencontre Ari et son combat pour comprendre qui il est.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Nympha Posté le 12 Octobre 2018
          Ce livre a été un coup de foudre au premier regard ! Sans avoir lu le résumé et sans meme savoir de quoi ca parlait, j’aimais ce livre pour sa couverture ! Elle est juste sublime ! Maintenant qu’il est lu, je l’aime encore plus et j’ai hate de découvrir le deuxième tome ! Ce livre est presque une poésie tellement l’écriture est magnifique, on est bercé dans un océan de mot dont on n’a aucune envie de sortir ! Je l’ai dévoré. Comment étions-nous à 15 ans ? Quelle question nous posions nous sur la vie, sur nous, sur nos parents,… ? Ce livre nous replonge dans cette atmosphère d’adolescence et on ressent très vite de l’empathie pour ces deux jeunes hommes qui sont merveilleux ! Le seul petit point négatif que j’ai pour l’écriture, (c’est un livre jeunesse et ce point le fait bien ressentir), l’auteur ne nous détaille pas assez les sentiments des personnages lors des dialogues. Il y a de nombreux dialogues (qui rendent la lecture du livre très rapide), mais… autant dans le texte il nous exprime les sentiments qui habitent les personnages, que lors des dialogues, ce n’est pas le cas.. De fait, je ne parvenais pas à... Ce livre a été un coup de foudre au premier regard ! Sans avoir lu le résumé et sans meme savoir de quoi ca parlait, j’aimais ce livre pour sa couverture ! Elle est juste sublime ! Maintenant qu’il est lu, je l’aime encore plus et j’ai hate de découvrir le deuxième tome ! Ce livre est presque une poésie tellement l’écriture est magnifique, on est bercé dans un océan de mot dont on n’a aucune envie de sortir ! Je l’ai dévoré. Comment étions-nous à 15 ans ? Quelle question nous posions nous sur la vie, sur nous, sur nos parents,… ? Ce livre nous replonge dans cette atmosphère d’adolescence et on ressent très vite de l’empathie pour ces deux jeunes hommes qui sont merveilleux ! Le seul petit point négatif que j’ai pour l’écriture, (c’est un livre jeunesse et ce point le fait bien ressentir), l’auteur ne nous détaille pas assez les sentiments des personnages lors des dialogues. Il y a de nombreux dialogues (qui rendent la lecture du livre très rapide), mais… autant dans le texte il nous exprime les sentiments qui habitent les personnages, que lors des dialogues, ce n’est pas le cas.. De fait, je ne parvenais pas à savoir comment les lire pour me plonger à fond dans la peau de ceux-ci… Cependant, cela n’a en rien gaché la lecture qui m’a parfois émue aux larmes et parfois fait rire… Une magnifique histoire.. Une profonde tristesse m’a envahie lorsque je suis arrivée à la dernière page.. Je n’avais pas envie qu’il se termine…
          Lire la suite
          En lire moins
        • enalie Posté le 12 Octobre 2018
          Déjà présent dans le CDI où j’exerçais en stage, il m’a été recommandé par ma collègue. Je l’ai commandé lors de ma rentrée de l’an dernier car il faisait également partie d’une liste de prix littéraires. Il a mit du temps à être tiré au sort, mais je l’ai lu avec plaisir le moment venu. Il fait partie des livres qui abordent la thématique de l’homosexualité, sans être pour autant dans la provocation ou dans l’excès. C’est un beau récit, débutant par l’amitié entre deux garçons qui se mue en amour. On passe par différentes étapes, telles que l’incompréhension ou le déni. Cependant, on ne se focalise pas que sur cette thématique principale, on y aborde également la relation avec la famille, la vie d’un adolescent qui passe successivement de la colère à la réflexion, aux origines, puisque Aristote et Dante ont tous deux des origines mexicaines, ce qui les amène à se questionner sur leur place dans la société. Un très beau roman, plein de douceur, qui nous plonge dans la réflexion en s’éternisant parfois puis en se remettant en action fracassante avec des scènes d’action. Cette alternance illustre assez bien les sentiments et les ressentis vécus par les deux garçons,... Déjà présent dans le CDI où j’exerçais en stage, il m’a été recommandé par ma collègue. Je l’ai commandé lors de ma rentrée de l’an dernier car il faisait également partie d’une liste de prix littéraires. Il a mit du temps à être tiré au sort, mais je l’ai lu avec plaisir le moment venu. Il fait partie des livres qui abordent la thématique de l’homosexualité, sans être pour autant dans la provocation ou dans l’excès. C’est un beau récit, débutant par l’amitié entre deux garçons qui se mue en amour. On passe par différentes étapes, telles que l’incompréhension ou le déni. Cependant, on ne se focalise pas que sur cette thématique principale, on y aborde également la relation avec la famille, la vie d’un adolescent qui passe successivement de la colère à la réflexion, aux origines, puisque Aristote et Dante ont tous deux des origines mexicaines, ce qui les amène à se questionner sur leur place dans la société. Un très beau roman, plein de douceur, qui nous plonge dans la réflexion en s’éternisant parfois puis en se remettant en action fracassante avec des scènes d’action. Cette alternance illustre assez bien les sentiments et les ressentis vécus par les deux garçons, qui oscillent entre apaisement et colère. J’ai eu quelque peu l’impression de me retrouver dans une ambiance similaire à celle de Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harper Lee (que j’ai enfin fini par lire à force d’y trouver par tout des références). En bref, un très bon roman avec une belle qualité d’écriture, que je vous recommande vivement. Bonne lecture !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Solittletime Posté le 9 Octobre 2018
          Vraiment intriguée par le titre et la couverture ! Le titre me semblait étrange, un peu long et rigolo en même temps. La couverture était magnifique mais je le voulais en poche, j’ai dû attendre. L’attente fait durer le plaisir et quel plaisir ! Un vrai coup de cœur, un de ces livres qui vous apprend à vivre. Le sujet me passionne déjà : découverte de soi, de l’amour, des aléas de la vie. Aristote et Dante, deux sacré personnages. Franchement, je me doutais que le thème majeur était l’homosexualité. Par la suite, j’ai eu un doute : Où l’auteur veut-il en venir ? Ensuite, on revient. Bref, j’ai adoré ! La plume de l’auteur provoque un tel ressenti, une vraie émotion s'en dégage. Aristote, surnommé Ari, est un ado de 15 ans. Il vit avec sa mère, professeur au lycée, et son père, ancien soldat du Vietnam. Petite dernier de la fratrie, il a deux sœurs et un frère en prison dont on ne parle jamais : Sujet tabou. A 15 ans, on se cherche énormément, on est perdu. Ari se sent fortement différent. Grandir est assez compliqué pour lui. C'est un garçon aimant la solitude mais aussi très en... Vraiment intriguée par le titre et la couverture ! Le titre me semblait étrange, un peu long et rigolo en même temps. La couverture était magnifique mais je le voulais en poche, j’ai dû attendre. L’attente fait durer le plaisir et quel plaisir ! Un vrai coup de cœur, un de ces livres qui vous apprend à vivre. Le sujet me passionne déjà : découverte de soi, de l’amour, des aléas de la vie. Aristote et Dante, deux sacré personnages. Franchement, je me doutais que le thème majeur était l’homosexualité. Par la suite, j’ai eu un doute : Où l’auteur veut-il en venir ? Ensuite, on revient. Bref, j’ai adoré ! La plume de l’auteur provoque un tel ressenti, une vraie émotion s'en dégage. Aristote, surnommé Ari, est un ado de 15 ans. Il vit avec sa mère, professeur au lycée, et son père, ancien soldat du Vietnam. Petite dernier de la fratrie, il a deux sœurs et un frère en prison dont on ne parle jamais : Sujet tabou. A 15 ans, on se cherche énormément, on est perdu. Ari se sent fortement différent. Grandir est assez compliqué pour lui. C'est un garçon aimant la solitude mais aussi très en colère et parfois bagarreur. La rencontre avec Dante va bouleverser sa vie. Une amitié sans faille va évoluer entre nos deux jeunes totalement différents. A l’opposé d’Ari, Dante est un garçon fragile, passionné et délicat. Une de leurs similitudes est ce rapport à la vie, se poser beaucoup de questions sur le monde et qui avancent au fil des pages. La plume de l’auteur est magnifique. Mis à part l’âge des personnages, je n’ai jamais eu l’impression de lire un roman pour adolescents. Ce livre est à tout le monde. Les pages se tournent pour notre plus grand plaisir. Certains passages méritent d’être notés dans un cahier. S’en souvenir… Je me suis assez bien retrouvée dans cette quête d'identité, cette perdition de ne pas se sentir comme les autres. J'ai aimé les voir grandir. L’auteur arrive à alterner les passages douloureux, les passages tristes, les passages comiques. Certains passages sont tristes. Certains passages font sourires. Les relations avec les parents étaient mignonnes mais je dirai que c’est l’aspect négatif du roman : les supers parents méga compréhensifs. Tout le monde n’a pas cette chance et j’aurai aimé plus de réalisme. Ce livre est vraiment un petit bijou que je recommande vivement et chaudement.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Melslulu Posté le 3 Octobre 2018
          J'ai lu ce livre après avoir entendu beaucoup de belles critiques à son sujet et j'en suis ressorti un peu mitigée. Je trouve que tout du long on effleure seulement l'histoire d'amour entre nos deux personnages, ainsi j'ai attendu au fil de ma lecture quelque chose qui n'est venu qu'à la fin et encore de façon extrêmement discrète. J'aurais aimé qu'on vive et ressente un peu plus l'amour qu'ils se portent. Néanmoins, la lecture est très agréable, ça se lit très vite car les chapitres sont très courts et j'ai énormément aimé les petites citations au début de chaque partie.
        Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
        À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com