Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262041762
Code sériel : 540
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 660
Format : 108 x 177 mm

Dictionnaire des fascismes et du nazisme

A-M

,

Collection : Tempus
Date de parution : 20/03/2014

Un panorama complet d’une des idéologies totalitaires les plus marquantes du XXe siècle, par deux grands historiens, spécialistes du sujet.

Né au lendemain de la Première Guerre mondiale, le fascisme, régime autoritaire moderne, marque de son empreinte sinistre l’Europe du XXe siècle.
A travers les hommes qui firent son histoire, les théories qu’il s’efforça de mettre en œuvre, les institutions des Etats où il régna, ses pratiques politiques, économiques, sociales,...

Né au lendemain de la Première Guerre mondiale, le fascisme, régime autoritaire moderne, marque de son empreinte sinistre l’Europe du XXe siècle.
A travers les hommes qui firent son histoire, les théories qu’il s’efforça de mettre en œuvre, les institutions des Etats où il régna, ses pratiques politiques, économiques, sociales, ou encore les persécutions qui le marquèrent d’un sceau ineffaçable, ce dictionnaire restitue le fascisme dans toutes ses dimensions. Il tente aussi de comprendre et d’éclairer sa nature véritable, ses origines et ses antécédents, l’importance de sa pratique totalitaire et les éléments qui en font un régime spécifique, irréductible aux régimes autoritaires traditionnels.
« Un ouvrage de référence » (Actualité juive) ; « Un outil de travail fondamental qui a accompagné des générations d’étudiants en histoire contemporaine. […] L’ouvrage relève le défi d’offrir un panorama complet, aussi exhaustif chronologiquement (des années 1870 aux années 1980) que géographiquement (de l’Asie à l’Amérique en passant bien sûr par l’Europe), d’un des courants politiques les plus marquants du XXe siècle… » (Le Blog de l’histoire).

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262041762
Code sériel : 540
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 660
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • nicolaslaruaz Posté le 8 Février 2021
    Serge Berstein et Pierre Milza font encore une fois preuve de leur sens remarquable de la synthèse dans ce double dictionnaire de poche (1200 pages en tout) sur le fascisme et le nazisme. Les articles y font de 1 à 10 pages, et sont de trois types : 1) biographies 2) organisations (ex : Jeunesses hitlériennes, SS, Croix de feu, etc.) 3) thématiques (architecture, cinéma, sport...), le tout traitant de 4 grands territoires : Allemagne nazie, Italie fasciste, France, reste du monde. Dans un style parfaitement clair et didactique (ce qui est malheureusement rare dans les sciences humaines en France), et grâce à une structuration toujours bien organisée des articles, on accède en 2 minutes à tout ce qu’il faut savoir sur les principaux éléments des mouvements fascistes et d’extrême droite, depuis leurs origines. Les articles les plus intéressants sont sans surprise ceux qui dans une démarche comparative ont trait à l’impact des mouvements fascistes sur la société : art, cinéma, encadrement de la jeunesse, architecture, travail. Signe qui ne trompe pas sur la nature polysémique et polémique du fascisme, une bonne partie des articles concernent des mouvements ou personnes issues de ces mouvements pour en conclure qu’ils ne sont pas fascistes à... Serge Berstein et Pierre Milza font encore une fois preuve de leur sens remarquable de la synthèse dans ce double dictionnaire de poche (1200 pages en tout) sur le fascisme et le nazisme. Les articles y font de 1 à 10 pages, et sont de trois types : 1) biographies 2) organisations (ex : Jeunesses hitlériennes, SS, Croix de feu, etc.) 3) thématiques (architecture, cinéma, sport...), le tout traitant de 4 grands territoires : Allemagne nazie, Italie fasciste, France, reste du monde. Dans un style parfaitement clair et didactique (ce qui est malheureusement rare dans les sciences humaines en France), et grâce à une structuration toujours bien organisée des articles, on accède en 2 minutes à tout ce qu’il faut savoir sur les principaux éléments des mouvements fascistes et d’extrême droite, depuis leurs origines. Les articles les plus intéressants sont sans surprise ceux qui dans une démarche comparative ont trait à l’impact des mouvements fascistes sur la société : art, cinéma, encadrement de la jeunesse, architecture, travail. Signe qui ne trompe pas sur la nature polysémique et polémique du fascisme, une bonne partie des articles concernent des mouvements ou personnes issues de ces mouvements pour en conclure qu’ils ne sont pas fascistes à proprement parler (ex : Franco, Pétain, Ligues de l’entre deux guerres, Peron) ! On peut cependant reprocher quelques défauts de forme à ce dictionnaire. D’abord, il est double : il faut donc se munir des deux exemplaires si l’on veut naviguer à travers des thèmes de façon non alphabétique. Ensuite, la juxtaposition des éléments concernant l’Italie fasciste et l’Allemagne hitlérienne peut paraître un peu artificielle ; pourquoi ne pas imaginer d’une part un dictionnaire sur chacun des deux pays ? Enfin, les articles n’ont pas toujours le même niveau de granularité et d’intérêt : les articles sur l’Italie en particulier paraissent plus détaillés, et donc moins pertinents pour un novice. Malgré cela, c’est une bonne lecture “efficace” sur le sujet. Pas une lecture de plage, ni une lecture de bus, plutôt une lecture de bureau, un crayon à papier à la main.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…