Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262028404
Code sériel : 229
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 736
Format : 108 x 177 mm

Frédéric de Hohenstaufen

Collection : Tempus
Date de parution : 04/09/2008

La destinée de Frédéric II, formidable personnage du XIIIe siècle, raconté par Jacques Benoist-Méchin. Un classique de l'Histoire.

La destinée de Frédéric II de Hohenstaufen (1194-1250) a inspiré deux maîtres livres : l'exceptionnel ouvrage d'Ernst Kantorowicz et cette biographie, vite devenue un classique.
Comme si Jacques Benoist-Méchin, grand connaisseur de l'Islam et de l'Allemagne, avait trouvé un héros qui incarnait ses rêves d'historien. Voila un empereur couronné à...

La destinée de Frédéric II de Hohenstaufen (1194-1250) a inspiré deux maîtres livres : l'exceptionnel ouvrage d'Ernst Kantorowicz et cette biographie, vite devenue un classique.
Comme si Jacques Benoist-Méchin, grand connaisseur de l'Islam et de l'Allemagne, avait trouvé un héros qui incarnait ses rêves d'historien. Voila un empereur couronné à Rome qui déteste le pape, s'intéresse à l'Islam et n'envisage de croisade que pacifique et diplomatique. Voila aussi un souverain d'une immense culture, parlant plusieurs langues, réunissant à Palerme, sa résidence favorite, des savants juifs, musulmans et chrétiens, favorisant les arts et les sciences. Au fond, un homme trop grand pour son temps, deux fois excommunié par Grégoire IX, surnommé par ses contemporains l'Antéchrist et condamné à l'oubli après sa mort, tant le Saint-Siège ne cessa de vouloir effacer son œuvre et son nom.

Jacques Benoist-Méchin a écrit la célèbre somme couronnée par l'Académie Française : Le Rêve le plus long de l'histoire.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262028404
Code sériel : 229
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 736
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Fabrice38 Posté le 29 Juillet 2016
    Frédéric de Hohenstaufen fut empereur du Saint-Empire romain germanique dans la première moitié du XIIIe siècle. Grâce à sa mère, il hérite du royaume de Sicile où il grandira. Il parle plusieurs langues dont l'arabe et vit dans une cour raffinée et cosmopolite. Mais le XIIIe siècle est synonyme de libération de la terre sainte et le pape Grégoire IX contraint l'empereur à partir en croisade. Frédéric réussira à négocier un traité de paix avec le sultan d’Égypte et deviendra roi de Jérusalem. C'est la VIe croisade qui est l'une des plus intéressantes puisqu'elle abouti à la reprise de Jérusalem sans avoir à verser le sang.
  • Sarindar Posté le 23 Septembre 2014
    S'il fallait choisir entre les ouvrages écrits sur Frédéric II de Hohenstaufen, celui de Jacques Benoist-Méchin ne serait sûrement pas à dédaigner. Mais j'ai du mal à croire que Benoist-Méchin soit le grand biographe de cet Empereur "germanique" du XIIIème siècle : il y a tout de même eu, avant lui, Ernst Kantorowicz (1927), Marcel Brion (1948), et, depuis, Georgina Masson, Pierre Boulle et Anne-Marie Flambart Héricher.
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…