En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Henri III

        Perrin
        EAN : 9782262026400
        Code sériel : 173
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 448
        Format : 108 x 177 mm
        Henri III

        Collection : Tempus
        Date de parution : 05/04/2007

        Un portrait fouillé et nuancé du dernier des Valois, puisé aux meilleures sources d'archives, qui réhabilite un grand roi, dont les contradictions lui ont valu une réputation injustifiée.

        Dans l'histoire de France, jamais roi n'a été autant calomnié qu'Henri III (1551-1589). Ses adversaires l'ont accusé de tous les maux. L'Histoire n'a retenu que l'homme futile et efféminé, peu préoccupé de régner, aux amitiés masculines ambiguës. Loin des clichés, ce livre raconte un règne de quinze ans dans une...

        Dans l'histoire de France, jamais roi n'a été autant calomnié qu'Henri III (1551-1589). Ses adversaires l'ont accusé de tous les maux. L'Histoire n'a retenu que l'homme futile et efféminé, peu préoccupé de régner, aux amitiés masculines ambiguës. Loin des clichés, ce livre raconte un règne de quinze ans dans une France déchirée par la guerre civile. Henri a gouverné, réformé et légiféré. La défense de l'autorité royale a été son souci constant. Pour elle, il a fait exécuter le duc de Guise à Blois. Pour elle, il s'est allié à Henri de Navarre, le futur Henri IV. A cause d'elle, il a été assassiné par un moine fanatique à l'âge de trente-huit ans.

        Jean-François Solnon, professeur des Universités, a notamment publié une Histoire de Versailles (tempus) et une biographie de Catherine de Médicis.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782262026400
        Code sériel : 173
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 448
        Format : 108 x 177 mm
        Perrin
        10.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • IdeesLivresMandarine Posté le 27 Mars 2018
          ---La lecture a été tellement agréable, que j’oserais même dire addictive !--- Les livres d’histoire m’attirent mais se pose toujours le même problème, Vais-je arriver au bout … ? J’ai vraiment lu ce livre sans effort et donc cela m’a permis de vraiment me concentrer sur les personnes et leurs péripéties. La lecture a été tellement agréable, que j’oserais même dire qu'elle a été addictive ! Et autant vous le dire tout de suite, voici un livre d’histoire très bien écrit et accessible à tous les curieux comme moi. Henri III a souvent été délaissé dans les livres d'histoire pour sa mère Catherine de Médicis pour son (pseudo ?) rôle dans la nuit de la saint Barthélémy entre autres ou pour son frère Charles IX a priori beaucoup plus intéressant pour sa folie. Mais en lisant ce livre, on se rend compte de la dimension non négligeable de ce roi qui tout au long de son règne a lutté entre deux religions dans un seul but : maintenir l’ordre royal. Son temps de règne a été constamment bousculé par les guerres (et paix !) de religion. Il semblerait que tout ce travail a quand même eu des conséquences non négligeables et appréciées par son... ---La lecture a été tellement agréable, que j’oserais même dire addictive !--- Les livres d’histoire m’attirent mais se pose toujours le même problème, Vais-je arriver au bout … ? J’ai vraiment lu ce livre sans effort et donc cela m’a permis de vraiment me concentrer sur les personnes et leurs péripéties. La lecture a été tellement agréable, que j’oserais même dire qu'elle a été addictive ! Et autant vous le dire tout de suite, voici un livre d’histoire très bien écrit et accessible à tous les curieux comme moi. Henri III a souvent été délaissé dans les livres d'histoire pour sa mère Catherine de Médicis pour son (pseudo ?) rôle dans la nuit de la saint Barthélémy entre autres ou pour son frère Charles IX a priori beaucoup plus intéressant pour sa folie. Mais en lisant ce livre, on se rend compte de la dimension non négligeable de ce roi qui tout au long de son règne a lutté entre deux religions dans un seul but : maintenir l’ordre royal. Son temps de règne a été constamment bousculé par les guerres (et paix !) de religion. Il semblerait que tout ce travail a quand même eu des conséquences non négligeables et appréciées par son successeur Henri IV qui lui a pu enfin mettre en place un semblant de paix dans un nouveau royaume. J’aime ce personnage d'Henri III fort et fragile à la fois. Et je trouve que Jean François Solnon lui a vraiment bien rendu hommage. Donc, je conseille ce livre à qui s’intéresse un peu à l’histoire de France. Je profite de cette bafouille pour vous dire que la maison d’édition – les Editions Perrin- ont un catalogue incroyable que je compte bien exploiter ! Et Jean François Solnon, est un auteur à suivre !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Iansougourmer Posté le 2 Janvier 2013
          Enfin un livre crédible et sérieux sur ce personnage fascinant et attachant qu'est Henri 3 ! C'est un plaisir de lire ce livre qui règle leur compte à bien des clichés ! A contrario de l'image d’Épinal de folle efféminée entretenue depuis sa mort à l'encontre d'Henri 3, ce livre restitue avec une finesse d'analyse et avec un style entrainant qui conserve néanmoins sa rigueur nécessaire la personnalité complexe de Henri et nous fait découvrir un homme avec ses doutes et ses faiblesses aux décisions parfois préjudiciables mais dont la volonté d’œuvrer pour la grandeur de son pays dicte chacun de ses actes . Les tumultes de l'époque d'Henri 3 sont également décrits et analysés quant aux conséquences qu'ils comportent sur le règne et la personnalité de Henri 3. En outre à la fin du livre des annexes fournies et les références bibliographiques sont accessibles, ce qui permet d'utiliser l'ouvrage dans l'optique de recherches. Un travail sérieux sur une personnalité historique souvent méconnue qui a pourtant marqué son époque.
        • jsgandalf Posté le 5 Mai 2012
          « La dame de monsoreau » de Dumas nous a laissé un apriori négatif de ce roi. Dumas avec sa verve habituelle nous décrit un roi faible, indécis face aux révoltes parisiennes et aux amours ambigu pour ses mignons. Jean-François Solnon a visiblement décidé de réhabilité ce roi, dernier fils à régner de Catherine de Médicis. Pour lui, Henri à tout fait à la manière des grands rois. Toutes ses décisions ont été prises pour maintenir une autorité royale forte : assassinat du duc de Guise et alliance avec Henri de Navarre. Dommage de finir assassiné par un moine fanatique à 38 ans.
        INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
        Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.