Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782377358250
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 720
Format : 10,8 x 17,7 mm

La cité du lotus rose

Collection : Roman & évasion
Date de parution : 01/10/2020

Le deuxième volet de l'enivrante saga du Lotus Rose, dans la lignée des grands romans de Sarah Lark (Le Pays du nuage blanc) et de Tamara McKinley (La Dernière Valse de Mathilda).
 
Après plusieurs années, Jan retrouve enfin la trace de Jezebel à Singapour. Fuyant ses ennemis, celle-ci s’est réfugiée avec sa fille dans une mission religieuse. Tout à leur nouveau bonheur, les jeunes gens décident d’unir leurs destins et annoncent un grand mariage.
Pourtant, le jour des noces, la jeune mariée est...
Après plusieurs années, Jan retrouve enfin la trace de Jezebel à Singapour. Fuyant ses ennemis, celle-ci s’est réfugiée avec sa fille dans une mission religieuse. Tout à leur nouveau bonheur, les jeunes gens décident d’unir leurs destins et annoncent un grand mariage.
Pourtant, le jour des noces, la jeune mariée est abordée par deux hommes mandatés par le baron von Rosenheim, le cruel trafiquant d’opium auquel elle fut fiancée à son arrivée en Inde. Celui-ci veut récupérer le légendaire médaillon Sher-Cîta que Jezebel a conservé, malgré les funestes souvenirs qui s’y rattachent. Pour ce faire, il est prêt à tout.
Espérant éloigner son épouse de cet homme machiavélique, Jan décide de l’emmener à New York. Après un tumultueux voyage à bord d’un paquebot chinois, Jezebel découvre une ville éblouissante, à mille lieues de tout ce qu’elle a connu jusqu’ici. Ils s’installent à Long Island dans une superbe demeure au bord de l’océan, avec l’espoir de goûter enfin une paix méritée.
Mais l’Inde ne cesse de se rappeler à eux. Revenus sur cette terre fascinante, le jeune couple est à nouveau guetté par le danger… L’intrépide Jan saura-t-il libérer Jezebel de son passé ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782377358250
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 720
Format : 10,8 x 17,7 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • opheliedms Posté le 22 Septembre 2021
    J’avais vraiment envie de connaitre la suite des aventures de Jezabel, jeune aristocrate britannique partie aux Indes rencontrer son tuteur qui a, sans la prévenir, décide de la marier. On la retrouve donc âgée de 21 ans vivant dans une mission à Singapour tentant de s’échapper des griffes du baron. . On retrouve la fameuse histoire du médaillon qui, va encore jouer bien des tours. Je ne peux pas trop détailler car je ne veux pas spoiler haha mais je reste ouverte aux questions ;) J’ai été ravie de retrouver Jezabel quelques années plus tard et de voir son évolution. Elle a beaucoup gagné en maturité et a gardé son caractère affirmé : elle sait ce qu’elle veut et elle sait ce qu’elle ne veut pas et n’hésite pas à donner son avis. Les aventures qu’elle a vécu l’ont fait grandir et est prête à tout pour protéger ceux qu’elle aime. Cependant, son passé et l’Inde – pays qu’elle affectionne tout particulièrement même si elle y a vécu des choses terribles – vont la rattraper. Ce second tome est formidable et suit bien la trame du premier. Lors de ma lecture, je ne me suis absolument pas ennuyée au contraire. Il s’agit pour ma part d’un... J’avais vraiment envie de connaitre la suite des aventures de Jezabel, jeune aristocrate britannique partie aux Indes rencontrer son tuteur qui a, sans la prévenir, décide de la marier. On la retrouve donc âgée de 21 ans vivant dans une mission à Singapour tentant de s’échapper des griffes du baron. . On retrouve la fameuse histoire du médaillon qui, va encore jouer bien des tours. Je ne peux pas trop détailler car je ne veux pas spoiler haha mais je reste ouverte aux questions ;) J’ai été ravie de retrouver Jezabel quelques années plus tard et de voir son évolution. Elle a beaucoup gagné en maturité et a gardé son caractère affirmé : elle sait ce qu’elle veut et elle sait ce qu’elle ne veut pas et n’hésite pas à donner son avis. Les aventures qu’elle a vécu l’ont fait grandir et est prête à tout pour protéger ceux qu’elle aime. Cependant, son passé et l’Inde – pays qu’elle affectionne tout particulièrement même si elle y a vécu des choses terribles – vont la rattraper. Ce second tome est formidable et suit bien la trame du premier. Lors de ma lecture, je ne me suis absolument pas ennuyée au contraire. Il s’agit pour ma part d’un bon roman d’évasion qui nous fait voyager, découvrir de magnifiques paysages aux multiples couleurs alliant romance, passion, suspense et aventure. Le seul petit bémol que j’ai eu dans cette lecture et que j’avais déjà constaté lors du tome 1 est la longueur de certaines descriptions qui sont parfois un peu trop lourdes et longues. Mais cela ne m’a pas empêché d’apprécier cette lecture, au contraire. Lors de cette lecture je me suis vraiment projetée dans cette époque, aux côtés des personnages. L’histoire est pleine de rebondissements et le souffle coupé, j’en viens à me demander mais quand Jezabel va enfin pouvoir souffler un peu et profiter. Comme dans le premier tome, on retrouve une partie historique vraiment très intéressante sur l’Inde et ses castes et la Chine, le contexte géo-politique de l’époque sur fond de commerces, de lois et de marchés de contrebandes (opium, prostitution, esclavage etc…). Bref vous l’aurez compris il y a un contexte historique très riche, des personnages attachants et bien travaillés. Me voilà donc à devoir attendre avant de pouvoir lire le dernier tome de cette magnifique saga.
    Lire la suite
    En lire moins
  • rugi Posté le 20 Juin 2021
    Suite de la saga du lotus rose, on retrouve Jezebel à Singapour. Celle-ci s'est réfugiée avec sa fille dans une mission religieuse. Après plusieurs années, Jan retrouve enfin Jezebel. Ils décident de se marier. Mais le baron von Rosenheim, un cruel trafiquant d'opium et qui fut un temps son fiancé veut récupérer le légendaire médaillon Sher-Cita. Pour la suite, il faut aller la lire ou plutôt la dévorer. Ce fût le cas pour moi. Cette saga est toute aussi savoureuse que le 1er tome. Pas le temps de s'ennuyer. Descriptions des paysages fabuleuses (ou pas, pour la terrible jungle). Bref, il serait dommage de passer à côté de cette petite pépite...
  • Myrinna Posté le 10 Mars 2021
    Je me suis plongée dans le tome 2 : la Cité du Lotus rose de Kate Mc Alistair en faisant une coupure de mes lectures habituelles. Quel plaisir de retrouver Jézebel et ses amis. Obsédé par celle-ci et la Cité perdue, le baron traque toujours notre héroïne. Que rebondissement dans ce nouveau volume, où je ne suis pas ennuyée une seule seconde. Kate Mac Alistair sait faire évoluer l’amour entre 2 personnages ainsi que mettre du piment dans l’histoire : mystère, kidnapping, meurtres… On s’aventure de plus en plus dans l’Inde profonde avec des anciennes civilisations où l’auteure nous fait partager sa culture d’adoption J’ai hâte de retrouver la suite et fin de cette magnifique saga exotique.
  • unlivreuneetoile Posté le 14 Janvier 2021
    J'ai autant aimé ce deuxième tome que le premier. J'ai adoré y suivre les personnages du premier tome et en découvrir de nouveaux. Encore une fois, je me suis retrouvée en train de voyager grâce à la plume de Kate Mcalistair. Elle a une manière de décrire les paysages qui m'ont encore une fois embarquée. Sa plume est fluide, douce, rude quand il le faut. Jezebel a bien grandi dans ce tome et j'ai adoré son caractère. Jan reste fidèle à lui-même et on se régale de le suivre. Je n'avais pas envie de les quitter mais pourtant il a bien fallu que j'arrive au bout de ce livre. Et je ne suis absolument pas déçue, je garde en tête tout ce qu'ils ont vécu, je me suis mise à leur place de nombreuses fois. Je vous conseille cette livres sans hésitation.
  • leBoudoirdulivre Posté le 18 Novembre 2020
    Dire que je n’étais pas impatience de lire la suite des aventures de Jezebel et Jan serait un gros mensonge. Je suis passionnée par cette trilogie très addictive, le seul petit reproche encore que ce n’est pas grave du moins pour moi, c’est le rappel des différents événements du tome précédent, peut-être prévus pour ceux qui ne l’ont pas lu et commencent par ce livre. Ce roman clôt dans une certaine mesure l’histoire de Jezebel et Jan, la malédiction du Sher-Cita va enfin révéler tous ses secrets. Quant au troisième et dernier tome, il est centré sur Lia#769;n alias Rose-Leela et se déroule à l’aube de la Seconde Guerre mondiale. Il me faudra faire preuve de patience pour découvrir son histoire étant donné que je préfère attendre sa sortie au format poche. 28 août 1921. Singapour. A 20 ans, Jezebel est à la croisée de son destin. Jan Lukas, son premier amour est parvenu à la retrouver dans une mission religieuse de Singapour. En proie à l’incertitude et en ayant eu sa magnifique fille, Jezebel ne sait pas comment accepter le bonheur maintenant qu’il est à sa portée. Jan acceptera-t-il la fille de Charu, son meilleur ami ? L’heure des non-dits et des explications a... Dire que je n’étais pas impatience de lire la suite des aventures de Jezebel et Jan serait un gros mensonge. Je suis passionnée par cette trilogie très addictive, le seul petit reproche encore que ce n’est pas grave du moins pour moi, c’est le rappel des différents événements du tome précédent, peut-être prévus pour ceux qui ne l’ont pas lu et commencent par ce livre. Ce roman clôt dans une certaine mesure l’histoire de Jezebel et Jan, la malédiction du Sher-Cita va enfin révéler tous ses secrets. Quant au troisième et dernier tome, il est centré sur Lia#769;n alias Rose-Leela et se déroule à l’aube de la Seconde Guerre mondiale. Il me faudra faire preuve de patience pour découvrir son histoire étant donné que je préfère attendre sa sortie au format poche. 28 août 1921. Singapour. A 20 ans, Jezebel est à la croisée de son destin. Jan Lukas, son premier amour est parvenu à la retrouver dans une mission religieuse de Singapour. En proie à l’incertitude et en ayant eu sa magnifique fille, Jezebel ne sait pas comment accepter le bonheur maintenant qu’il est à sa portée. Jan acceptera-t-il la fille de Charu, son meilleur ami ? L’heure des non-dits et des explications a sonné ponctué par leur mariage hâtif ne faisant qu’augmenter les doutes de Jezebel. Heureuse, elle pourrait enfin l’être après avoir vécu tant d’épreuves si son passé ne venait encore la rattraper. Jan et Jezebel sont-ils condamnés à vivre leur amour malmené par la malédiction du Sher-Citâ ? Après bien des épreuves, Jezebel et son mari partent vers les Etats-Unis pour commencer une nouvelle vie et se mettre enfin à l’abri des sbires de von Rosenheim qui traquent Jezebel sans relâche. Arrivée à New York, Jezebel se rend compte qu’elle ne connaît pas vraiment son mari. Dans ce pays, celui-ci est une célébrité assaillie par les journalistes et invité d’honneur des réceptions mondaines sans compter l’ambiguïté qu’il a avec sa cousine Eve Valmont. Leur relation si intime fait rager Jezebel qui la voit comme une rivale des plus féroces habitués à cet univers mondain dont elle ne maîtrise pas les codes. Jan se rend-il compte que sa femme n’est pas dans son élément, qu’il l’a jeté dans ce monde qui lui est étranger ? On retrouve une Jezebel plus femme, plus adulte, consciente de ses responsabilités de mère, protectrice envers sa fille mais toujours avec son caractère affirmé, détestant qu’on décide pour elle comme si elle n’était qu’une marchandise. Ce deuxième tome apporte son lot d’informations de nature historique, humaine, religieux, le contexte géo-politique sur fond de commerces et de lois en tout genre (opium, prohibition, prostitution, esclavage…), le racisme américain mais aussi le sort des Chinoises et de leurs enfants comme précédemment vu chez les différentes castes en Inde dans le premier tome. Comme son prédécesseur, ce second volet raconte l’histoire, la vie du peuple, ses us et coutumes. Chaque page entraîne le lecteur dans un voyage où on n’en ressort pas indemne. On retient son souffle subjugué par le charme de l’Inde et ses secrets tandis que de douloureuses épreuves attendent encore Jezebel et Jan avant de peut-être trouver le bonheur. Les événements s’enchaînent tout comme la passion sous le regard d’une Inde multiculturelle à la beauté immuable. De Singapour à Constantinople, du mythique Orient-Express à New York, l’histoire de Jezebel et Jan va prendre fin là où tout a commencé !
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés