Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262042325
Code sériel : 504
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 154 x 240 mm

Le complexe de l'autruche

Pour en finir avec les défaites françaises, 1870, 1914, 1940…

Collection : Tempus
Date de parution : 07/05/2013

Pourquoi, depuis un siècle et demi, la France a-t-elle toujours eu et continue-t-elle d’avoir une guerre de retard ? Complexe de supériorité ? Incapacité à tenir compte de l’expérience ? Voici l’histoire et l’analyse d’une triste et dangereuse exception française.

La France est victime d’un mal étrange : elle a tout pour gagner, mais mord souvent la poussière. Elle éprouve les plus grandes difficultés à regarder en face les défis qu’elle doit relever. Ce complexe de l’autruche est à l’origine de ses plus retentissants échecs, qu’il s’agisse des déroutes de...

La France est victime d’un mal étrange : elle a tout pour gagner, mais mord souvent la poussière. Elle éprouve les plus grandes difficultés à regarder en face les défis qu’elle doit relever. Ce complexe de l’autruche est à l’origine de ses plus retentissants échecs, qu’il s’agisse des déroutes de 1870, 1914 ou 1940, de la dissolution de l’Assemblée nationale en 1997 ou des grands contrats perdus d’un bout à l’autre de la planète.
En relisant l’histoire, Pierre Servent met au jour les défauts qui nous terrassent et fait émerger les remèdes qui permettront de retrouver la France qui gagne.

Postface inédite

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262042325
Code sériel : 504
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 154 x 240 mm
Perrin

Ils en parlent

A lire absolument. L’examen du « modèle français de l’échec », loin de l’autoflagellation, doit faire réfléchir et réagir.
Enjeux-Les Echos
Un ouvrage décapant qui ouvre les yeux.
BFM Radio

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • liberliger Posté le 2 Mars 2014
    Le grand intérêt de l'ouvrage est de mettre en parallèle les errements oubliés de 1870, avec ceux ceux, mieux connus de 1940, sans oublier ceux de 1914 où l'on a frôlé la catastrophe. A chaque fois, le même scénario semble de répéter : les élites politiques et militaires, sûres d'elles-mêmes et de l'incontestable "génie français" ne tirent aucune conséquence des erreurs passées, ignorent les évolutions survenues entre temps et reconduisent la même méthode vouée à l'échec dans un monde en mouvement. A chaque fois, quelques esprits rebelles et plus avisés avaient fait leur devoir d'alerte, et ne furent bien sûr pas écoutés. Cette partie du livre est sans doute la mieux étayée au risque d'ailleurs d'un déséquilibre aux dépends de l’analyse prospective qui ne survient que dans une seconde partie trop courte. L'ensemble est agréable à lire.
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…