RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le parfum des fraises sauvages

            10/18
            EAN : 9782264069122
            Code sériel : 5206
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 288
            Format : 108 x 177 mm
            Le parfum des fraises sauvages

            Alexander McCALL SMITH (Préface)
            Date de parution : 04/05/2017
            Mary Preston est invitée par sa tante à passer l'été à Rushwater House, splendide villa dans la campagne anglaise. La saison s'annonce pleine d'insouciance. Mais c'était sans compter le séduisant David, l'artiste de la famille, mauvais parti pour une jolie jeune fille sans fortune... Entre les balades au clair de... Mary Preston est invitée par sa tante à passer l'été à Rushwater House, splendide villa dans la campagne anglaise. La saison s'annonce pleine d'insouciance. Mais c'était sans compter le séduisant David, l'artiste de la famille, mauvais parti pour une jolie jeune fille sans fortune... Entre les balades au clair de lune et le bal tant espéré, cet été comblera-t-il le cœur de Mary ? Publiée en 1934, cette comédie romantique effrénée, aux personnages excentriques et attachants, est un bijou vintage, dans la lignée de Nancy Mitford. Follement drôle et irrésistible.
             
            « Là où Anthony Trollope vous tire un gloussement, Angela Thirkell vous provoque un fou rire. »
            Kirkus Review
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782264069122
            Code sériel : 5206
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 288
            Format : 108 x 177 mm
            10/18
            7.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Boom Posté le 3 Juin 2019
              ... Je pense donc sincèrement que cet ouvrage peut et plaira aux lecteurs, car j’ai apprécié mais je ne renouvellerai pas l’expérience de lire de la littérature anglaise du même acabit. J’ai bien aimé lire ce roman, drôle et décalé, mais également pour ouvrir mon esprit à d’autres styles d’ouvrages et avoir essayer une nouvelle expérience livresque. Je vous conseillerai donc Le parfum des fraises sauvages si vous aimez le style et l’humour anglais, que vous avez envie de rencontrer une famille exceptionnelle au milieu d’une demeure magnifique dans une époque insouciante qui nous manque bien souvent…
            • SallySullivan Posté le 5 Mars 2019
              Le parfum des fraises sauvages est parfait pour quiconque cherche un peu de légèreté et d'humour dans ses lectures. C'est très frais !
            • Isambour Posté le 21 Novembre 2018
              Au début, j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire. C'est un véritable tourbillon de personnages, qui évoluent autour de Lady Emily, la mère et grand-mère de la famille et qui a l'art de sauter du coq à l'âne. Du coup, c'est un peu difficile de suivre. Et puis après finalement, j'ai été emportée par ce tourbillon, qui reflète justement l'esprit de cette famille, un peu absurde, complètement déjantée ! Ils sont touchants, et même si côtoyer de telles personnes aurait de quoi rendre fou, à la lecture, c'est juste un pur délice. Cela ferait un film incroyablement drôle. L'histoire, sans receler de rebondissements étonnants ni s'achever par une fin surprenante, n'en est pas moins charmante. Encore un de ces romans anglais que je vais finir par qualifier "les romans à scones". Une petite gourmandise qui fait passer un vrai bon moment, délicat et caustique. Un Orgueil et Préjugés qui se passerait dans les années 30, satire sociale qui dresse un portrait plus au vitriol qu'il n'y paraît envers ses contemporains. Le seul bémol : l'introduction faite par Alexander McCall Smith, que j'ai trouvée plutôt prétentieuse et condescendante, et qui m'a assez choquée, car cet auteur, que j'ai lu et dont j'apprécie certains... Au début, j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire. C'est un véritable tourbillon de personnages, qui évoluent autour de Lady Emily, la mère et grand-mère de la famille et qui a l'art de sauter du coq à l'âne. Du coup, c'est un peu difficile de suivre. Et puis après finalement, j'ai été emportée par ce tourbillon, qui reflète justement l'esprit de cette famille, un peu absurde, complètement déjantée ! Ils sont touchants, et même si côtoyer de telles personnes aurait de quoi rendre fou, à la lecture, c'est juste un pur délice. Cela ferait un film incroyablement drôle. L'histoire, sans receler de rebondissements étonnants ni s'achever par une fin surprenante, n'en est pas moins charmante. Encore un de ces romans anglais que je vais finir par qualifier "les romans à scones". Une petite gourmandise qui fait passer un vrai bon moment, délicat et caustique. Un Orgueil et Préjugés qui se passerait dans les années 30, satire sociale qui dresse un portrait plus au vitriol qu'il n'y paraît envers ses contemporains. Le seul bémol : l'introduction faite par Alexander McCall Smith, que j'ai trouvée plutôt prétentieuse et condescendante, et qui m'a assez choquée, car cet auteur, que j'ai lu et dont j'apprécie certains bouquins, n'est à mon sens pas "meilleur".
              Lire la suite
              En lire moins
            • ElisabethJGranville Posté le 27 Septembre 2018
              Un roman léger, extravagant, vain et charmant que traversent des personnages follement excentriques. Une critique plus détaillée et d'autres sur
            • mariecloclo Posté le 11 Septembre 2018
              J'ai lu ce petit roman en vacances et y ai pris beaucoup de plaisir, c'est charmant, très anglais et primesautier. Cela se passe dans un vieux manoir anglais où habite un couple de bourgeois. La famille héberge une jeune nièce, Mary, moins fortunée qu'eux. Celle-ci va apprendre à connaître sa tante Emily, charmante mais loufoque et compliquée, son mari,Lord Leslie, très gentil, sa fille Agnès un peu "cruche" et surtout ses deux cousins David, séducteur égocentrique et John, veuf très sérieux. Le roman se passe le temps d'un été, cela se lit très bien, c'est frais. Un moment agréable de superficialité.
            Lisez inspiré avec 10/18 !
            Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…