Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264069122
Code sériel : 5206
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm

Le parfum des fraises sauvages

Alexander McCALL SMITH (Préface)
Date de parution : 04/05/2017
Mary Preston est invitée par sa tante à passer l'été à Rushwater House, splendide villa dans la campagne anglaise. La saison s'annonce pleine d'insouciance. Mais c'était sans compter le séduisant David, l'artiste de la famille, mauvais parti pour une jolie jeune fille sans fortune... Entre les balades au clair de... Mary Preston est invitée par sa tante à passer l'été à Rushwater House, splendide villa dans la campagne anglaise. La saison s'annonce pleine d'insouciance. Mais c'était sans compter le séduisant David, l'artiste de la famille, mauvais parti pour une jolie jeune fille sans fortune... Entre les balades au clair de lune et le bal tant espéré, cet été comblera-t-il le cœur de Mary ? Publiée en 1934, cette comédie romantique effrénée, aux personnages excentriques et attachants, est un bijou vintage, dans la lignée de Nancy Mitford. Follement drôle et irrésistible.
 
« Là où Anthony Trollope vous tire un gloussement, Angela Thirkell vous provoque un fou rire. »
Kirkus Review
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264069122
Code sériel : 5206
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Justine_of_Delaford Posté le 10 Septembre 2021
    J'ai beaucoup aimé l'ambiance pleine de légèreté de cette histoire de famille où l'on suit de nombreux personnages aux personnalités variées. Il m'a tout de même fallu un petit moment pour m'y retrouver avec tout ce petit monde ;) J'ai un faible pour David, l'oncle très drôle toujours prêt à sortir une bêtise, et pour son frère John, un peu plus grave en raison du drame de sa vie mais si attentionné. Mary est une parodie d'héroïne de roman a l'eau de rose à elle seule mais elle est attachante. Agnès est très drôle avec son impassibilité et sa façon d'être a côté de la plaque face à ce qui se passe devant elle, et enfin Lady Emily m'a amusé avec son côté tête en l'air ! Quant à Martin, il m'a fait rire plus d'une fois ! Vous l'avez compris, la plupart des personnages sont un peu cocasses et j'ai bien ri en compagnie de ce petit monde, que ce soit par leurs réflexions ou par la narration d'Angela Thirkell, vive et drôle.
  • Enlivre_moi Posté le 1 Juillet 2021
    La charmante Miss Preston est reçue par sa famille et notamment la vieille lady Emily dans leur domaine de la campagne anglaise. En cet été du début des années 30, les esprits s'exaltent joyeusement. J'avais déjà lu High Rising de la même auteur et même si je l'ai préféré au Parfum des fraises sauvages, mon avis est plus ou moins le même. Un décor bucolique, de l'humour anglais, des familles notables et soigneusement désœuvrées et une bonne dose de charme et de naïveté sont la recette de ces deux romans. J'ai adoré le personnage de lady Emily. Elle est drôle, bordélique mais adorable, dévie les conversations et elle fait vraiment tout le sel du roman. C'était mon personnage favori et je regrettais quand on s'éloignait trop d'elle. Mary Preston était un peu trop naïve et sotte à mon goût m'enfin c'est typique de ce genre de roman. David était insupportable et je m'étonne de son succès. John, lui c'était l'homme parfait et je l'aurais bien épousé ! En fait il ne se passe pas grand-chose et la romance se conclue trop vite pour être réaliste. J'ai trouvé que la fin arrivait un peu comme un cheveu sur la soupe. Mais le tout est charmant et... La charmante Miss Preston est reçue par sa famille et notamment la vieille lady Emily dans leur domaine de la campagne anglaise. En cet été du début des années 30, les esprits s'exaltent joyeusement. J'avais déjà lu High Rising de la même auteur et même si je l'ai préféré au Parfum des fraises sauvages, mon avis est plus ou moins le même. Un décor bucolique, de l'humour anglais, des familles notables et soigneusement désœuvrées et une bonne dose de charme et de naïveté sont la recette de ces deux romans. J'ai adoré le personnage de lady Emily. Elle est drôle, bordélique mais adorable, dévie les conversations et elle fait vraiment tout le sel du roman. C'était mon personnage favori et je regrettais quand on s'éloignait trop d'elle. Mary Preston était un peu trop naïve et sotte à mon goût m'enfin c'est typique de ce genre de roman. David était insupportable et je m'étonne de son succès. John, lui c'était l'homme parfait et je l'aurais bien épousé ! En fait il ne se passe pas grand-chose et la romance se conclue trop vite pour être réaliste. J'ai trouvé que la fin arrivait un peu comme un cheveu sur la soupe. Mais le tout est charmant et si vous voulez vous prélasser dans la campagne anglaise entre deux parties de tennis c'est ce qu'il vous faut ! Bref, un petit roman pour se détendre l'été !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Jessperluette Posté le 24 Juin 2021
    C'est une comédie sympathique, j'ai passé un bon moment avec ce roman. Mais je ne pense pas en garder un souvenir inoubliable ! Je crois que j'en attendais plus. J'ai été déçue par les personnages, ils sont tous particuliers. Un ou deux ça va mais pas tous. Chacun avait l'air de rester dans son délire sans trop se soucier de celui de son voisin ! C'était plaisant, sans plus. Ce n'était peut-être pas pour moi.
  • Caro0881 Posté le 25 Avril 2021
    Voilà un roman à lire au 2nd degré. Au 1er degré, il ne se passe pas grand chose. C'est de l' humour bien anglais. Le parfum des fraises sauvages raconte l'histoire d'une famille anglaise aisée dans l'entre deux guerres. Parents, enfants, petits-enfants, domestiques et voisins font l'objet d'un chassé croisé divertissant et plein de bavardages, le tout dans une atmosphère anglaise et oisive.
  • LLT Posté le 31 Juillet 2020
    Nous suivons les tribulations de la famille Leslie et ses 3 générations, sur le temps d’un été. Mister et Lady Leslie, leurs fils John et David, leur fille Agnès et ses enfants nous embarquent dans leur quotidien à Rushwater. Mary Preston, une jeune fille sans fortune, est invitée à passer l’été à Rushwater House. Entre parties de tennis, premiers émois, bal et promenades dans la campagne anglaise, la saison s’annonce pleine de surprises. Pour moi, ce roman est une vraie découverte. L’histoire se passe dans les années 30. J’y ai retrouvé une ambiance qui faisait écho aux romans de Jane Austen, mais dans une époque beaucoup plus récente. J’ai également ri, certains passages sont vraiment très drôles. Lady Leslie est au cœur de cette famille, mais c’est un personnage fantasque, désordonné et attachant à la fois. Tous les autres personnages sont dans la même veine. Et puis les fraises sauvages, offertes à la jeune Mary et qui la font passer par toutes les émotions…
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…