Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266203227
Code sériel : J500
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 108 x 177 mm

L'enfant Océan

,

Date de parution : 06/07/2010

La longue marche de sept frères guidés par leur benjamin, en direction de l'Océan, vue et racontée par 21 narrateurs.

Une nuit, Yann réveille ses six frères aînés, tous jumeaux. Il faut fuir : leur père a menacé de les tuer. Irrésistiblement attirés par l'Océan, les sept enfants marchent vers l'Ouest.

De l'assistante sociale au routier qui les prend en stop, du gendarme alerté de leur disparition à la boulangère qui...

Une nuit, Yann réveille ses six frères aînés, tous jumeaux. Il faut fuir : leur père a menacé de les tuer. Irrésistiblement attirés par l'Océan, les sept enfants marchent vers l'Ouest.

De l'assistante sociale au routier qui les prend en stop, du gendarme alerté de leur disparition à la boulangère qui leur offre du pain, chacun nous raconte à sa façon un peu de leur incroyable équipée.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266203227
Code sériel : J500
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 108 x 177 mm
Pocket jeunesse

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Corail54 Posté le 11 Juillet 2020
    Ce livre je l’avais lu au collège! Alors quand je l’ai vu dans une boîte à livres, je me suis laissée tenter par une relecture! Un joli conte moderne inspiré du Petit Poucet. Yann, le 7eme enfant d’une fratrie de garçons (et le seul enfant non gémellaire), réveille ses frères; il a entendu leur père dire « qu’il les tuerait tous les 7 »... il est temps de fuir, à l’ouest, vers l’océan. Commence alors un parcours chaotique, une virée enfantine... avec ce livre « choral », on parle de précarité sociale, de courage, de solidarité... j’ai apprécié retrouver Yann et ses frères mais j’ai été déçue du manque d’action finalement... c’est une belle métaphore moderne de Perrault mais un peu plat!
  • Joy369 Posté le 2 Juin 2020
    Un livre pour enfant pas particulièrement léger mais intéressant et écrit de façon particulière : un chapitre correspond à un narrateur. J'aime beaucoup cette façon d'écrire et j'ai vraiment aimé ce livre. Mais ce n'est pas un livre "léger". Il aborde des thèmes assez durs bien que ce soit un livre à destination des enfants.
  • thaisdie Posté le 27 Avril 2020
    Adaptation contemporaine du Petit Poucet. Grave et beau récit à plusieurs voix de la cavale d'une fratrie maltraitée qui fugue, sous la houlette du cadet.
  • Caro29 Posté le 18 Mars 2020
    Quelle jolie histoire ! Quelle charmante réécriture du Petit Poucet de Charles Perrault ! L’enfant Océan, c’est un roman « choral », où chaque chapitre donne la parole à un personnage différent. Ce sont tantôt les frères de Yann, notre « Petit Poucet », qui racontent à tour de rôle ce qu’ils vivent alors qu’ils ont mis le cap vers l’ouest et qu’ils marchent vers l’océan, tantôt les personnes qui ont croisé la route de ces sept petits garçons bien débrouillards et courageux. Bien évidemment, comme dans Le Petit Poucet, le plus malin est le plus petit : Yann est donc le « cerveau » de cette équipée. Et comme dans le conte de Perrault, les parents sont accablés de dettes et ont du mal à nourrir leurs enfants qu’ils ne traitent pas très bien et négligent beaucoup. C’est un peu ça qui a motivé leur fugue. En effet, les sept frères attirent l’attention de Nathalie Josse, assistante sociale, puis du méchant Gilles Faivre, notre « ogre », qui les prend pour des « manouches » en raison de leurs guenilles. La réécriture du célèbre conte du Petit Poucet par Jean-Claude Mourlevat est très intéressante car le fait que nous ayons... Quelle jolie histoire ! Quelle charmante réécriture du Petit Poucet de Charles Perrault ! L’enfant Océan, c’est un roman « choral », où chaque chapitre donne la parole à un personnage différent. Ce sont tantôt les frères de Yann, notre « Petit Poucet », qui racontent à tour de rôle ce qu’ils vivent alors qu’ils ont mis le cap vers l’ouest et qu’ils marchent vers l’océan, tantôt les personnes qui ont croisé la route de ces sept petits garçons bien débrouillards et courageux. Bien évidemment, comme dans Le Petit Poucet, le plus malin est le plus petit : Yann est donc le « cerveau » de cette équipée. Et comme dans le conte de Perrault, les parents sont accablés de dettes et ont du mal à nourrir leurs enfants qu’ils ne traitent pas très bien et négligent beaucoup. C’est un peu ça qui a motivé leur fugue. En effet, les sept frères attirent l’attention de Nathalie Josse, assistante sociale, puis du méchant Gilles Faivre, notre « ogre », qui les prend pour des « manouches » en raison de leurs guenilles. La réécriture du célèbre conte du Petit Poucet par Jean-Claude Mourlevat est très intéressante car le fait que nous ayons des « bouts d’histoire » racontés par différents personnages rappelle un peu la constitution d’un puzzle. Et en fonction du personnage, l’écriture est différente, le parler change : les petits Doutreleau et leurs parents qui n’ont que très peu d’éducation ne s’expriment pas comme Valérie Massamba l’étudiante ou comme Gilles Faivre l’industriel. Il est assez drôle de passer de formules grossières ou familières à du vocabulaire courant puis soutenu. Ce qui m’a également marquée à la lecture de ce court roman, c’est la solidarité et l’amour dont font preuve ces sept frères les uns à l’égard des autres. Le fait d’être ensemble est clairement ce qui les tient debout, ce qui les maintient. Ils sont toujours là les uns pour les autres. Un très beau message pour les jeunes et moins jeunes qui liraient ce livre : oui, avoir des frères (et/ou des sœurs) peut être une chance dans la vie ! Mettre le cap « plein ouest » avec ces sept frères que l’océan fascine, eux qui n'avaient jamais vu la mer, m’a beaucoup plu. L’écriture de Jean-Claude Mourlevat aussi. Un joli moment de lecture !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Chaloulette Posté le 12 Mars 2020
    J'ai lu ce livre à mon adolescence, j'ai aujourd'hui vingt-quatre ans. Ce livre me touche et m'émeut toujours autant quand j'en vois la couverture. L'histoire triste est lourde, ces enfants délaissés de leurs parents, qui fuient leurs parents...bref. J'avais bien aimé, dans le sens où ça m'avait faite grandir et bouleversée.
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.