RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Lettres de la Wehrmacht

            Perrin
            EAN : 9782262076535
            Code sériel : 738
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 320
            Format : 108 x 177 mm
            Lettres de la Wehrmacht

            Timothy SNYDER (Préface)
            Collection : Tempus
            Date de parution : 27/09/2018
            De 1939 à 1945, les soldats de la Wehrmacht n'ont cessé d'écrire à leurs proches. En rassemblant leurs lettres les plus fortes et éclairantes, c'est la Seconde Guerre Mondiale vue de l'intérieur que l'on découvre.
            Pendant toute la durée de la Seconde Guerre mondiale, les 17 millions de soldats de la Wehrmacht n’ont cessé d’écrire à leurs proches. C’est une guerre vue de l’intérieur qu’ils décrivent, sur tous les fronts, de l’invasion de la Pologne à la chute de Berlin. Si nombre de lettres de la... Pendant toute la durée de la Seconde Guerre mondiale, les 17 millions de soldats de la Wehrmacht n’ont cessé d’écrire à leurs proches. C’est une guerre vue de l’intérieur qu’ils décrivent, sur tous les fronts, de l’invasion de la Pologne à la chute de Berlin. Si nombre de lettres de la campagne de France en 1940 ou du début de l’opération Barbarossa sont porteuses de l’espoir de participer au renouveau de la Grande Allemagne, les correspondances qui suivent la défaite de Stalingrad ou le débarquement de Normandie sont de plus en plus sombres. Ainsi « ce recueil a une grande valeur : il nous force à penser la Seconde Guerre mondiale en des termes plus universels qu’il ne nous plairait », écrit Timothy Snyder dans sa préface.
             
            Lettres traduites, présentées et annotées par Marie Moutier
            Avec la participation de Fanny Chassain-Pichon
             
            « Un document exceptionnel. »
            Le Parisien
             
            « Marie Moutier résume ce qu’a été la guerre du soldat allemand. »
            Guerres & Histoire
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782262076535
            Code sériel : 738
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 320
            Format : 108 x 177 mm
            Perrin
            9.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • cmpf Posté le 26 Avril 2019
              Après les lettres de soldats allemands en France il y a quelques semaines, voici les lettres de soldats allemands sur tous les fronts. Elles sont classées chronologiquement sur toute la durée de la guerre. Là encore chaque lettre est précédée de quelques lignes de présentation qui se terminent parfois par : il est mort ou il a disparu à telle date. Ces courriers sont évidemment extrêmement instructifs. Certaines choses m’ont intriguée, tous ou presque font allusions à des années de grand bonheur avant la guerre, tous parlent de l’amour qui les unissaient, de la bonne éducation qui a été la leur… Le paradis se trouvait donc en Allemagne dans les années 30 ? Certaines font allusions aux massacres de Juifs, la Shoah par balles, les Allemands ne pouvaient donc pas dire qu’ils ignoraient. Ils en parlent comme d’une chose regrettable mais nécessaire à la paix de l’Europe. Car les soldats semblent persuadés d’oeuvrer pour la paix en combattant le bolchévisme et en éliminant les juifs. Tous ont la conscience en paix. Autosuggestion ou conviction profonde ? Beaucoup parlent avec mépris des villes et villages de l’est qui sont selon eux très sales. En revanche les termes “notre belle... Après les lettres de soldats allemands en France il y a quelques semaines, voici les lettres de soldats allemands sur tous les fronts. Elles sont classées chronologiquement sur toute la durée de la guerre. Là encore chaque lettre est précédée de quelques lignes de présentation qui se terminent parfois par : il est mort ou il a disparu à telle date. Ces courriers sont évidemment extrêmement instructifs. Certaines choses m’ont intriguée, tous ou presque font allusions à des années de grand bonheur avant la guerre, tous parlent de l’amour qui les unissaient, de la bonne éducation qui a été la leur… Le paradis se trouvait donc en Allemagne dans les années 30 ? Certaines font allusions aux massacres de Juifs, la Shoah par balles, les Allemands ne pouvaient donc pas dire qu’ils ignoraient. Ils en parlent comme d’une chose regrettable mais nécessaire à la paix de l’Europe. Car les soldats semblent persuadés d’oeuvrer pour la paix en combattant le bolchévisme et en éliminant les juifs. Tous ont la conscience en paix. Autosuggestion ou conviction profonde ? Beaucoup parlent avec mépris des villes et villages de l’est qui sont selon eux très sales. En revanche les termes “notre belle Allemagne” reviennent souvent. Evidemment les lettres parlent surtout du courrier qui met du temps à arriver, des colis, des inquiétudes pour la famille, qui sont lancinantes vers 1945, de l’ennui, des petites misères du quotidien, le ravitaillement parfois insuffisant, les poux, les furoncles, les petites blessures... C’est évidemment un choix parmi les 16 000 lettres du musée de la communication de Berlin, beaucoup de épistoliers semblent avoir eu des professions “supérieures”, d’un seul il est dit “il travaillait dans la ferme familiale”. L’ouvrage contient aussi une introduction qu’il faut lire, et une bibliographie de livres en français et en allemand. C’est une lecture que je recommande.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Nikoz Posté le 8 Décembre 2015
              Une collection de quelques lettres; lettres du front, de l'ennui, de la violence, de la bêtise, du désespoir... On aimerait une édition critique...
            • antihuman Posté le 25 Novembre 2014
              Poignantes ces lettres de la guerre, au contraire d'être un pamphlet pour Maître Renard dedans le poulailler comme le croit certains... Les mots des aspirants SS - simples soldats -ou alors Obersturmführers en devenir sont par ailleurs d'une grande variété et expriment soit des doutes francs ou un enthousiasme sans compromis pour le Reich. Hitler souffrait-il d'une folie totale illuminée, ou était-il, loin de là, d'une remarquable duplicité (comme le laisse à penser l'auteur de sa récente biographie Ian Kershaw) ? En tout cas tout cela fait froid dans le dos tellement c'est actuel, et on peut penser également que certains scientifiques d'aujourd'hui n'ont pas besoin de chanter le chant du diable pour être scrupuleux ! Bref, un livre vital et aussi sans ces soudains sombres "héros" qui clamaient appartenir à la résistance ...
            INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
            Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…