Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782264068545
Code sériel : 5142
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 552
Format : 108 x 177 mm
L'Invention des ailes
Laurence Kiéfé (traduit par)
Date de parution : 17/03/2016
Éditeurs :
10/18

L'Invention des ailes

Laurence Kiéfé (traduit par)
Date de parution : 17/03/2016
Caroline du Sud, 1803. Fille d’une riche famille de Charleston, Sarah Grimké sait dès le plus jeune âge qu’elle veut faire de grandes choses dans sa vie. Lorsque pour ses... Caroline du Sud, 1803. Fille d’une riche famille de Charleston, Sarah Grimké sait dès le plus jeune âge qu’elle veut faire de grandes choses dans sa vie. Lorsque pour ses onze ans sa mère lui offre la petite Handful comme esclave personnelle, Sarah se dresse contre les horribles pratiques de... Caroline du Sud, 1803. Fille d’une riche famille de Charleston, Sarah Grimké sait dès le plus jeune âge qu’elle veut faire de grandes choses dans sa vie. Lorsque pour ses onze ans sa mère lui offre la petite Handful comme esclave personnelle, Sarah se dresse contre les horribles pratiques de telles servilité et inégalité, convictions qu’elle va nourrir tout au long de sa vie. Mais les limites imposées aux femmes écrasent ses ambitions.
Une belle amitié nait entre les deux fillettes, Sarah et Handful, qui aspirent toutes deux à s’échapper de l’enceinte étouffante de la maison Grimké. À travers les années, à travers de nombreux obstacles, elles deviennent des jeunes femmes avides de liberté et d’indépendance, qui se battent pour affirmer leur droit de vivre et se faire une place dans le monde.
Une superbe ode à l’espoir et à l’audace, les destins entrecroisés de deux personnages inoubliables !
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264068545
Code sériel : 5142
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 552
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

Comment prendre son envol lorsque l’on naît esclave, sans aucun espoir de voir un jour la situation s’améliorer ? Lorsque l’on est poussée par ses propres idéaux, opposés à ceux de sa famille et de la société ? L’invention des ailes est un roman sur l’esclavage. Mais c’est surtout une magnifi que histoire d’amitié, le croisement de deux destins de femmes, battantes et courageuses face à l’adversité.
Elise Patteeuw / Librairie Les Beaux Titres

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • pollylit 31/07/2022
    Dans le sud des États-unis, en 1803, Sarah Grimké reçoit en cadeau pour son 11ème anniversaire une esclave, Handful... sauf que Sarah ne veut pas posséder d'être humain ! Depuis toute petite elle exprime des idées très progressistes au milieu de sa famille très conservatrice. Ce qui amusait ses parents pendant l'enfance devient très vite problématique dans la sphère privée puis publique son père était un riche juge, propriétaire terrien et humain... comment faire entendre sa voix, féministe, antiesclavagiste et égalitaire dans une Amérique si conservatrice ? Les soeurs Grimke (sarah et sa petite sœur Nina) ne fermeront jms ni les yeux ni leurs bouches ! J'ai adooooooré ce livre!! Nous suivons alternativement les points de vue de Sarah, maîtresse malgré elle et de Handful son esclave ce qui confère une certaine profondeur au récit. Une chose m'a frappé immédiatement c'est que très souvent les esclaves sont plus libres que leurs maîtres... certes ils ne sont pas libres de leurs corps mais ils le sont dans leurs cœurs et leurs esprits ! Alors que les maîtres n'appartiennent à personne mais ils sont prisonniers de leurs rangs/obligations, même pas libres de penser et encore moins de leurs actes ! Et c'est... Dans le sud des États-unis, en 1803, Sarah Grimké reçoit en cadeau pour son 11ème anniversaire une esclave, Handful... sauf que Sarah ne veut pas posséder d'être humain ! Depuis toute petite elle exprime des idées très progressistes au milieu de sa famille très conservatrice. Ce qui amusait ses parents pendant l'enfance devient très vite problématique dans la sphère privée puis publique son père était un riche juge, propriétaire terrien et humain... comment faire entendre sa voix, féministe, antiesclavagiste et égalitaire dans une Amérique si conservatrice ? Les soeurs Grimke (sarah et sa petite sœur Nina) ne fermeront jms ni les yeux ni leurs bouches ! J'ai adooooooré ce livre!! Nous suivons alternativement les points de vue de Sarah, maîtresse malgré elle et de Handful son esclave ce qui confère une certaine profondeur au récit. Une chose m'a frappé immédiatement c'est que très souvent les esclaves sont plus libres que leurs maîtres... certes ils ne sont pas libres de leurs corps mais ils le sont dans leurs cœurs et leurs esprits ! Alors que les maîtres n'appartiennent à personne mais ils sont prisonniers de leurs rangs/obligations, même pas libres de penser et encore moins de leurs actes ! Et c'est très flagrant si l'on compare les vies des 2 femmes. J'ai envie d'en apprendre plus sur les soeurs Grimké qui m'ont impressionné de par leur courage, leur détermination et leur force face à l'adversité ! Vous avez lu ce livre ?? Il vous tente ??
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bicky2612 09/07/2022
    Il s’agit d’une histoire greffant la fiction sur la réalité. J’ai vibré au rythme du combat des sœurs Grimke pour lutter contre l’esclavage mais également du combat pour Handful et sa mère pour survivre à cette inégalité raciale. Quel dommage que les deux soeurs soient tombées dans l’oubli. Si j’ai adoré l’histoire, j’ai eu un peu plus de mal avec l’écriture que j’ai trouvée fade et parfois assez lourde.
  • ladauphinette 04/07/2022
    alors voilà le coup de cœur annoncé ne s’est pas produit car le style n’y est pas. l’histoire est prenante, intéressante surtout en cette période et mérite qu’on se penche sur ces femmes qui ont fait l’histoire de l’abolitionnisme et le féminisme, mais le style fait défaut, c’est peut-être du à la traduction, mais je n’ai pas été embarquée dans des émotions fortes.
  • Superminipitch 21/03/2022
    Ce roman qui a pour sujet l'esclavagisme est en réalité une ode aux femmes qui ont lutté pour la justice, sous plusieurs formes. [masquer] D'abord, à travers les soeurs Sarah et Angelina Grimké (qui ont bel et bien existées): dans l'Amérique bien-pensante et "puritaine" des années 1800, elles ont du faire preuve d'un courage incroyable pour que petit à petit, on ouvre enfin les yeux sur l'abomination que constituait l'esclavagisme. Ensuite, à travers les personnages de Charlotte, Handful et Sky: ces femmes, qui ne disposaient de rien, qui n'étaient rien aux yeux du monde, dont la vie n'était que souffrance, ont lutté pour gagner leur liberté, s'affranchissant littéralement de leurs chaînes, avec une détermination et une volonté sans faille. Et puis, en toile de fond, un thème encore malheureusement bien actuel: les droits des femmes, inférieurs à ceux des hommes. Quel courage il a fallu à Sarah, à Angelina et à toutes les autres, pour s'élever contre cette injustice qui perdure encore, sous des formes plus "subtiles", aujourd'hui... [/masquer] Un roman fort, donc, qui nous expose de façon déchirante l'esclavagisme, et qui nous embarque à chaque page dans la quête de liberté de toutes ces femmes, héroïnes résolument modernes.
  • Troispetitspois 17/02/2022
    Ce livre est remarquable et fait partie de mon top 5. On voyage, on vit la vie des personnages complètement. On est totalement immergé dans l'histoire. Je l'ai lu il y a un moment, mais son histoire me parle encore aujourd'hui. Je le relirai pour sûr. À lire!
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…