Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262087920
Code sériel : TEMP
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Napoléon et De Gaulle

Collection : Tempus
Date de parution : 17/09/2020
Les deux figures de proue de l’histoire de France au prisme du meilleur historien français actuel.
Napoléon Bonaparte et Charles De Gaulle sont les deux personnalités historiques préférées des Français, les deux chefs d’État emblématiques de la France moderne.  Conjuguant la finesse de l’analyste, la hauteur de l’historien et  la force de l’écrivain, Patrice Gueniffey offre un essai sans précédent et qui fera date croisant l’itinéraire... Napoléon Bonaparte et Charles De Gaulle sont les deux personnalités historiques préférées des Français, les deux chefs d’État emblématiques de la France moderne.  Conjuguant la finesse de l’analyste, la hauteur de l’historien et  la force de l’écrivain, Patrice Gueniffey offre un essai sans précédent et qui fera date croisant l’itinéraire et la personnalité des deux géants autour d’une réflexion structurante sur la figure du sauveur à la française.
Partageant une même formation militaire, chacun a mis à profit le chaos d’un régime moribond (Directoire, IVe République) pour s’emparer du pouvoir et créer de toutes pièces un régime fondé sur le primat de l’exécutif et la centralisation administrative. Leurs deux Consulats font aujourd’hui l’objet d’une admiration générale servie il est vrai par leur génie de la propagande (bulletins de la grande-Armée et proclamations de Bonaparte ; conférences de presse du général) mise au service d’un dessein rassembleur et d’une même quête de la grandeur. Ces deux grands politiques furent aussi d’authentiques écrivains (Le Mémorial de Sainte-Hélène et les Mémoires de guerre voisinent dans la bibliothèque de la Pléiade), entrés vivants dans la légende après un règne d’une durée similaire (1799-1815 ; 1944-46 puis 1958-69). La tragédie de leur chute et la solitude de leur fin ont conspiré à créer leur mythe, écrasant leurs successeurs tout en continuant d’éblouir.
 Mais ils furent aussi profondément différents, la démesure impériale contrastant par exemple avec le pragmatisme gaullien qui sut accomplir le deuil de l’Empire pour privilégier l’Europe que l’Aigle déchira. Sur tous ces points, et bien d’autres encore, l’auteur apporte du neuf, questionne, ouvre des perspectives, interroge notre présent à la lumière de ces deux astres qui éclairent toujours notre présent à condition de ne pas se laisser éblouir.

« Un des plus brillants essayistes contemporains » Marc Riglet, Lire.
« La plume est éblouissante, parfois féroce, à l'image de ses sujets, l'analyse fine faisant souvent son miel de textes enthousiasmants » François-Guillaume Lorrain, Le Point.
« Un essai magistral » Jacque de Saint Victor, Le Figaro littéraire.
« Cette lecture est passionnante, d'autant plus que l'auteur [...] écrit remarquablement bien » Maurice Szafran, Challenges.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262087920
Code sériel : TEMP
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Timmar Posté le 27 Avril 2021
    Napoléon comme De Gaulle n'ont cessé de fasciner le plus grand nombre. Le nombre d'ouvrages qui leurs sont consacrés est titanesque et vaut bien une bibliothèque. Pourtant, Patrice Gueniffey parvient à innover. Loin d'être exhaustif, l'auteur s'attarde sur différents points (Mémoire, exil et retour, Enterrement, relation, littérature). Mêlant citations, analyses et récits avec brio, l'attention est conservée jusqu'à la fin sans frémir. Pas de prise de tête, l'auteur a su conserver la fraicheur de l'Histoire avec l'exactitude de l'archiviste.
  • AlexandreDeMortcerf Posté le 17 Décembre 2020
    Quel grandiose essai! Ces deux personnages incarnent le mieux l'idée de la grandeur et la figure du héro de toute l'histoire française moderne. L'un fait rayonner la nation de ses conquêtes, l'autre la porte sur ses épaules alors que tout semblait perdu. Les deux réconcilient, de leur verbe et leur stature, les différents camps au sein d'un pays déchiré. Bref, ils ont changé le visage de l'Histoire de l'Europe et ont gravé leur nom dans la conscience collective. Patrice Gueniffey fait bien plus qu'une biographie comparée qui ne tiendrait qu'à une énumération d'une liste de faits.Il tente plutôt de comprendre pourquoi ces deux grands hommes méritent ce titre en analysant différents thèmes qui les unissent comme le pouvoir, la guerre, la mort ou l'écriture. Un superbe essai armé d'une recherche approfondie de l'historien et de la plume d'un écrivain passionné. #x1f44d
  • Patmarob Posté le 19 Décembre 2019
    « Napoléon et de Gaulle, deux héros français » de Patrice Guenniffey est un livre remarquable. Le titre cingle comme un défi, il enserre deux figures historiques incontournables dans un parallèle insaisissable. L’auteur questionne la mémoire collective, il façonne une définition du héros, personnage hors du commun qui saisit une occasion pour porter haut le destin d’une nation. Le livre n’est pas un ouvrage biographique. Il explore le genre biographique pour répondre à la thématique ouverte par le titre. Au-delà du débat sur l’histoire nationale centrée sur nos grands personnages, l’auteur développe un questionnement sur les faits, en relation avec la mémoire collective et les témoignages des contemporains. Les « retours croisés » permettent d’appréhender les conditions d’accès au pouvoir. Le sens politique exceptionnel se double d’une farouche détermination et d’une redoutable organisation. L’homme providentiel noue un rapport particulier avec la nation. Patrice Guenniffey cerne la notion de héros au cours des temps, il reprend les études des historiens (sous l’Ancien Régime, au XIX siècle avec Michelet, Taine … au XXème siècle avec l’Ecole des Annales…). Il appréhende la place du héros dans... « Napoléon et de Gaulle, deux héros français » de Patrice Guenniffey est un livre remarquable. Le titre cingle comme un défi, il enserre deux figures historiques incontournables dans un parallèle insaisissable. L’auteur questionne la mémoire collective, il façonne une définition du héros, personnage hors du commun qui saisit une occasion pour porter haut le destin d’une nation. Le livre n’est pas un ouvrage biographique. Il explore le genre biographique pour répondre à la thématique ouverte par le titre. Au-delà du débat sur l’histoire nationale centrée sur nos grands personnages, l’auteur développe un questionnement sur les faits, en relation avec la mémoire collective et les témoignages des contemporains. Les « retours croisés » permettent d’appréhender les conditions d’accès au pouvoir. Le sens politique exceptionnel se double d’une farouche détermination et d’une redoutable organisation. L’homme providentiel noue un rapport particulier avec la nation. Patrice Guenniffey cerne la notion de héros au cours des temps, il reprend les études des historiens (sous l’Ancien Régime, au XIX siècle avec Michelet, Taine … au XXème siècle avec l’Ecole des Annales…). Il appréhende la place du héros dans l’histoire nationale et les évolutions dans les analyses que font les historiens. Le thème « la plume et l’épée » permet un parallèle sur les parcours militaires, leurs œuvres politiques, et leur volonté de transmettre à l’écrit leurs idées et leurs parcours. « Le cimetière des héros » aborde la chute et l’abandon du pouvoir. Les choix des deux hommes divergent quant à leurs dernières volontés. Patrice Guenniffey est un historien spécialiste de la Révolution Française et du Premier Empire. Les notes et références sont nombreuses (53 pages), la liste des livres cités (sur 19 pages) montre une grande érudition. L’auteur glisse quelques commentaires personnels sur le monde politique contemporain, sur les évolutions des études historiques récentes .Ce ton personnel actualise l’ouvrage, et relance quelques débats avec intérêt. Le style est soigné, l’emploi du subjonctif imparfait est remarqué avec « bonheur » à la lecture.. Bref, un livre dense, d’une grande culture à recommander.
    Lire la suite
    En lire moins
  • SCOman Posté le 8 Août 2018
    Le défi auquel s'attaque Patrice Gueniffey avec ce Napoléon et de Gaulle est de taille : il ne s'agit rien de moins que de mettre en parallèle les destins nationaux de ces deux grands personnages tutélaires de l'Histoire de France, tout en interrogeant de manière plus générale la place de la figure héroïque à travers les siècles. Ce n'est donc pas un hasard si le sous-titre de cet ouvrage annonce le parti-pris : "deux héros français". Battant en brèche l'approche structurelle et parfois maximaliste de l'École des Annales, il détourne l'exercice biographique afin de faire se dresser devant nous le génie politique propre au futur Empereur des Français et au futur Président de la République française, capables par leur seule volonté d'infléchir le cours des événements. Plus qu'une doctrine personnelle, c'est bel et bien un art du jugement dont firent montre Napoléon et de Gaulle. De même qu'ils revendiquaient un lien direct et personnel avec le peuple français, ils incarnèrent tous deux, dans des contextes extrêmement différents, l'homme d'État par excellence. Cette stature, ils ne la cultivèrent pas de la même manière. Là où Napoléon se prévalait d'une gouvernement par la guerre afin de mener à bien ses ambitions, de... Le défi auquel s'attaque Patrice Gueniffey avec ce Napoléon et de Gaulle est de taille : il ne s'agit rien de moins que de mettre en parallèle les destins nationaux de ces deux grands personnages tutélaires de l'Histoire de France, tout en interrogeant de manière plus générale la place de la figure héroïque à travers les siècles. Ce n'est donc pas un hasard si le sous-titre de cet ouvrage annonce le parti-pris : "deux héros français". Battant en brèche l'approche structurelle et parfois maximaliste de l'École des Annales, il détourne l'exercice biographique afin de faire se dresser devant nous le génie politique propre au futur Empereur des Français et au futur Président de la République française, capables par leur seule volonté d'infléchir le cours des événements. Plus qu'une doctrine personnelle, c'est bel et bien un art du jugement dont firent montre Napoléon et de Gaulle. De même qu'ils revendiquaient un lien direct et personnel avec le peuple français, ils incarnèrent tous deux, dans des contextes extrêmement différents, l'homme d'État par excellence. Cette stature, ils ne la cultivèrent pas de la même manière. Là où Napoléon se prévalait d'une gouvernement par la guerre afin de mener à bien ses ambitions, de Gaulle appuyait son action politique sur le refus de tout idéalisme ingénu, couplé à un fort attachement aux principes moraux. Deux hommes, deux destins hors normes, deux visions du lien reliant le chef à la nation. Car comme le rappelle si bien Patrice Gueniffey, "l'héroïsme n'est pas seulement transgressif, il est profondément individuel, unique, non reproductible, incomparable". L'auteur, historien spécialiste de la Révolution et de l'Empire et directeur d'études à l'EHESS, nous livre ici un livre remarquable, dont les sphères d'analyses dépassent largement la simple étude des vies respectives de Napoléon et de Gaulle. Le tout est très bien écrit et, si l'on excepte un dernier chapitre moins pertinent sur le Panthéon, ce "cimetière des héros", on en ressort saisi par (...)
    Lire la suite
    En lire moins
  • Zippo Posté le 12 Novembre 2017
    Deux "poids-lourds" dans notre histoire : Napoléon Bonaparte et Charles de Gaulle. A travers leurs points communs et leurs différences, Patrice Gueniffey nous livre deux portraits puissants, mais sans concession, de ces deux personnages. Il évoque leurs petitesses (preuve de leur état de simples mortels) et leurs grandeurs (preuve de leur génie), ce qui nous les rend touchants. Et c'est tout à l'honneur de ce brillant historien de ne rien nous cacher de l'émotion qu'il ressent pour ces deux hommes. Il insiste sur ce fait typiquement français : l'homme providentiel. Tous deux ont suscité l'unité nationale. Tous deux sont arrivés à un moment où la France était dans une impasse. La différence résidant dans le fait que lorsque Napoléon prend le pouvoir, la France est lasse de dix ans de révolution et de l'incapacité du Directoire à régler les problèmes du pays. Mais la France avait toute sa vigueur, ce qu'elle allait prouver, d'une manière époustouflante, de 1800 à 1815. Lorsque de Gaulle se fait connaître, la France a subi la plus grosse défaite de son histoire et il va lui redonner, face à des problèmes ardus, sa place parmi les vainqueurs de la barbarie nazie. Et ce grâce au dévouement de concitoyens... Deux "poids-lourds" dans notre histoire : Napoléon Bonaparte et Charles de Gaulle. A travers leurs points communs et leurs différences, Patrice Gueniffey nous livre deux portraits puissants, mais sans concession, de ces deux personnages. Il évoque leurs petitesses (preuve de leur état de simples mortels) et leurs grandeurs (preuve de leur génie), ce qui nous les rend touchants. Et c'est tout à l'honneur de ce brillant historien de ne rien nous cacher de l'émotion qu'il ressent pour ces deux hommes. Il insiste sur ce fait typiquement français : l'homme providentiel. Tous deux ont suscité l'unité nationale. Tous deux sont arrivés à un moment où la France était dans une impasse. La différence résidant dans le fait que lorsque Napoléon prend le pouvoir, la France est lasse de dix ans de révolution et de l'incapacité du Directoire à régler les problèmes du pays. Mais la France avait toute sa vigueur, ce qu'elle allait prouver, d'une manière époustouflante, de 1800 à 1815. Lorsque de Gaulle se fait connaître, la France a subi la plus grosse défaite de son histoire et il va lui redonner, face à des problèmes ardus, sa place parmi les vainqueurs de la barbarie nazie. Et ce grâce au dévouement de concitoyens qui n'ont pas admis cette défaite. Napoléon a donc été porté par la France, alors que de Gaulle a tiré la France vers le haut. L'auteur nous démontre que ces deux militaires étaient également des littéraires, reconnaissant tout de même à Napoléon un style plein de force et un souffle dans ses écrits. Patrice Gueniffey déplore la disparition de l'étude des biographies des "grands hommes" et des "héros". Il décode, avec humour la novalangue du "politiquement correct" qui préside à l'élaboration des programmes d'Histoire...Sobrement, mais clairement, il nous décrit le nivellement qui se traduit par la disparition de tous les grands hommes qui ont fait notre pays. L'auteur compare les coupes effectuées dans notre histoire à la pratique des autorités soviétiques qui supprimaient les photos les personnages devenus des ennemis du Parti. A travers plusieurs exemples bien choisis, il nous démontre la médiocrité contemporaine, notamment celle du personnel politique. Ce livre est puissant, plein de science tout en en étant profondément humain dans l'analyse des défauts et qualités de Napoléon et de de Gaulle.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…

Lisez maintenant, tout de suite !