Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262074470
Code sériel : 713
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Souvenirs d'une ambassade à Berlin 1931 - 1938

Préface et notes de Jean-Paul Bled

Jean-Paul Bled (préface de)
Collection : Tempus
Date de parution : 01/02/2018
Un témoin incomparable.
De septembre 1931 à octobre 1938, André François-Poncet a représenté la France à Berlin. Chroniqueur exceptionnel conjuguant portraits d’une grande acuité, souvent féroces et ironiques, avec analyses fouillées des événements, il offre un « grand récit » de l’histoire des années noires. D’une plume trempée dans l’encre de Saint-Simon, l’ambassadeur décrypte parfaitement les fondements... De septembre 1931 à octobre 1938, André François-Poncet a représenté la France à Berlin. Chroniqueur exceptionnel conjuguant portraits d’une grande acuité, souvent féroces et ironiques, avec analyses fouillées des événements, il offre un « grand récit » de l’histoire des années noires. D’une plume trempée dans l’encre de Saint-Simon, l’ambassadeur décrypte parfaitement les fondements et l’idéologie du régime tout comme la psychologie de ses dirigeants. L’ouvrage s’achève par le récit de son dernier entretien avec le Führer dans son « nid d’aigle », prélude à un portrait d’Hitler qui fait autorité par sa finesse et sa lucidité.
Originellement publié en 1946, ce monument était introuvable depuis un demi-siècle. Jean-Paul Bled en rappelle l’importance dans sa présentation tout en le rendant accessible au grand public par l’établissement de notes.

« Ce récit brillant se lit d’une traite. »
L’Express
 
« Une chronique (géo)politique sans équivalence à ce jour. »
 Le Point
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262074470
Code sériel : 713
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

Son récit est un témoignage précieux.Parfois surprenant. 
Point de vue

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • EscourrouJF Posté le 24 Mai 2021
    Passionnant. L'auteur nous aide à comprendre la situation qui a permis l'avènement du nazisme en Allemagne. Son style est brillant. Ses portraits des dignitaires du régime souvent caustiques. Son ironie est toujours bienvenue. Enfin, le récit de ses conversations avec Hitler nous laisse entrevoir la folie de ce personnage.
  • chalasse Posté le 3 Mars 2020
    Il a tout compris. Au première loge, il a observé l'ascension d'Hitler. Il a parfaitement diagnostiqué la médiocrité et la vulgarité du personnage. Tout était dans les mémos qu'il adressait au Quai d'Orsay. Sa clairvoyance a été exemplaire. On en a pas tenu compte, le pouvoir faisant tout pour retarder un inévitable conflit. Le déshonneur et la guerre.
  • MDIV Posté le 12 Février 2016
    Publiés pour la première fois en 1946, les souvenirs de cet ambassadeur qui fut de 1931 à 1938 aux premières loges pour assister à l’éclosion du IIIe Reich constituent un témoignage essentiel sur cette période obscure. Présenté et annoté par Jean-Paul Bled, l’un des meilleurs spécialistes français de l’histoire de l’Allemagne, cet ouvrage est un document exceptionnel pour comprendre l’histoire de cette période et l’avènement de la doctrine Hitlérienne. Virginie, toquée du doc
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…