Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782749166186
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm
Au titre des souffrances endurées
Date de parution : 13/01/2022
Éditeurs :
Cherche midi

Au titre des souffrances endurées

Date de parution : 13/01/2022
Une société peut-elle impunément abandonner les plus fragiles ?
À 14 ans, Emilio a survécu à une attaque terroriste et vu son père mourir sous les balles. Déscolarisé, addict aux jeux vidéo, il grandit auprès de sa mère, Serena, embourbée... À 14 ans, Emilio a survécu à une attaque terroriste et vu son père mourir sous les balles. Déscolarisé, addict aux jeux vidéo, il grandit auprès de sa mère, Serena, embourbée dans les interminables parcours médicaux, juridiques et indemnitaires liés à leur statut de victimes. Malgré sa combativité, elle s’enfonce dans... À 14 ans, Emilio a survécu à une attaque terroriste et vu son père mourir sous les balles. Déscolarisé, addict aux jeux vidéo, il grandit auprès de sa mère, Serena, embourbée dans les interminables parcours médicaux, juridiques et indemnitaires liés à leur statut de victimes. Malgré sa combativité, elle s’enfonce dans l’obsession, le désespoir et la bière. La rancœur et les loyers impayés s’accumulent.
Emilio devient un jeune homme désabusé : les prétendues aides aux victimes masquent un système qui les exclut de la société humaine. C’est inacceptable : à 19 ans, il veut agir.
Du fond de ses abîmes, Serena peut-elle voir celles qui menacent son fils – la haine, les théories du complot, la radicalisation… la violence ?
 
À travers le portrait sensible d’une mère et d’un fils qui ne partagent plus que la douleur, la colère et l’amour, ce roman interroge les failles de l’engagement de la société envers toutes les victimes et dessine les limites de sa compassion.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749166186
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lysette Posté le 20 Janvier 2022
    Quelle claque ! Je ne savais absolument pas à quoi m'attendre en découvrant ce roman, mais très vite l'auteur trouve les mots justes pour nous plonger dans toutes l'horreurs des survivants. Une horreur qui s'égraine au fil des chapitres et qui dépeint une société inflexible, inhumaine, aux rouages qui écrasent ceux qu'elle devrait aider. A l'horreur de l'attentat se succèdent les phrases maladroite, les expertises, les dossiers et finalement l'indicible... Serena est un personnage sur le fil. Elle tente de se remettre de la mort de son mari et du traumatisme des attentats, et pour cela elle va plonger la tête la première dans une course de fond longue et périlleuse, qui lui prendra tout, de ses illusions, ses souvenirs, jusqu'à l'être qu'elle s'était juré de protégé et à qui elle ne fera plu attention. Elle est touchante d'humanisme et de détermination. Quant à Emilio, c'est un enfant au début de ce roman, un enfant qui va devoir se construire entre la mort de son père, l'effondrement de sa famille et les névroses de sa mère. Ce personnage m'a retourné dans tous les sens, tant j'ai crue en lui, tant je le pensais fort, tant la fin m'a paru brutale, logique et si... Quelle claque ! Je ne savais absolument pas à quoi m'attendre en découvrant ce roman, mais très vite l'auteur trouve les mots justes pour nous plonger dans toutes l'horreurs des survivants. Une horreur qui s'égraine au fil des chapitres et qui dépeint une société inflexible, inhumaine, aux rouages qui écrasent ceux qu'elle devrait aider. A l'horreur de l'attentat se succèdent les phrases maladroite, les expertises, les dossiers et finalement l'indicible... Serena est un personnage sur le fil. Elle tente de se remettre de la mort de son mari et du traumatisme des attentats, et pour cela elle va plonger la tête la première dans une course de fond longue et périlleuse, qui lui prendra tout, de ses illusions, ses souvenirs, jusqu'à l'être qu'elle s'était juré de protégé et à qui elle ne fera plu attention. Elle est touchante d'humanisme et de détermination. Quant à Emilio, c'est un enfant au début de ce roman, un enfant qui va devoir se construire entre la mort de son père, l'effondrement de sa famille et les névroses de sa mère. Ce personnage m'a retourné dans tous les sens, tant j'ai crue en lui, tant je le pensais fort, tant la fin m'a paru brutale, logique et si cruelle. Ce roman ne nous épargne rien, et c'est exactement ce dont j'avais besoin. Besoin de savoir ce qu'il se passe pour ces victimes une fois l'instant décisif passé. Bien qu'étant une fiction ce livre est empli de justesse, et l'auteur parvient à retranscrire toutes ces choses qui rendent cette situation révoltante. J'en ai pleuré, tant Thierry Vimal à su me happer. En bref une grande découverte, qui m'a retourné l'estomac et que je partagerais régulièrement. Belles lectures à tous.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rater aucune actualité du Cherche Midi
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

Lisez maintenant, tout de suite !