En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Calvin et Hobbes Édition originale 3

        Hors collection
        EAN : 9782258134218
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 128
        Format : 300 x 230 mm
        Calvin et Hobbes Édition originale 3

        Collection : Calvin & Hobbes
        Date de parution : 07/01/2016
        Le tome 3 de Calvin & Hobbes dans un format à l'italienne : la suite de la série dans l'ordre d'origine de parution des albums aux Etats-Unis !

        Les aventures de Calvin, le petit garçon râleur à l'imagination débordante, et de son tigre en peluche Hobbes ont fait le tour du monde : une amitié imaginaire, teintée d'absurde, d'humour et de philosophie...
        Ce grand classique de la bande dessinée d'humour, Grand Prix au festival d'Angoulême 2014, paraît pour la première fois dans un...

        Les aventures de Calvin, le petit garçon râleur à l'imagination débordante, et de son tigre en peluche Hobbes ont fait le tour du monde : une amitié imaginaire, teintée d'absurde, d'humour et de philosophie...
        Ce grand classique de la bande dessinée d'humour, Grand Prix au festival d'Angoulême 2014, paraît pour la première fois dans un format à l'italienne et dans l'ordre de la parution des albums aux Etats-Unis entre 1987 et 1996.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258134218
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 128
        Format : 300 x 230 mm
        Hors collection
        14.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • nekomusume Posté le 20 Juillet 2016
          Les aventures de l'insupportable gamin et de son ours en peluche/ami imaginaire/alter ego/conscience m'enchantent toujours autant. il nous entraîne dans un univers onirique et délirant tout en portant sur le monde un regard d'une lucidité impitoyable et mordante. Ses parents et son institutrice ont fort à faire pour contrer ses inventions pour échapper à l'autorité. Le passage du format strip au format planche donne un rythme décalé à cette série mais permet aussi de se ménager des pauses dans la lecture. Le trait est énergique, dynamique, sous une apparence brouillonne qui lui confère du caractère. Bien que datée, cette BD reste pour moi un monument d'humour et de philosophie anticonformiste. Merci masse critique pour m'avoir permis de redécouvrir cette icône de papier.
        • florencem Posté le 26 Juin 2016
          J’ai lu le recueil de façon assez entrecoupée, car j’avoue avoir un peu de mal à passer plus de dix minutes à lire les aventures du petit chenapan. Non pas que je n’y prenne pas du plaisir, mais je me lasse assez rapidement, surtout quand Calvin part dans ses délires extraterrestres ou d’insectes mutants. Du coup, pour ne pas gâcher mon plaisir, je lisais quelques vignettes, puis reprenais ma lecture un peu plus tard. J’avais fait l’erreur de « vouloir » tout lire d’une traite avec le premier recueil… et là avec ce système, j’ai trouvé que ma lecture a été beaucoup plus plaisante. Nous retrouvons donc Calvin et son inséparable compagnon Hobbes. Les thèmes sont toujours les mêmes : un papa qui doit faire ses preuves (graphique de popularité à l’appui), des bagarres, des envies d’indépendance, des bêtises, des bêtises et encore des bêtises, un peu moins d’école mais plus de vacances, et une vision du monde toujours aussi vive. Et c’est ce que j’apprécie le plus. Il y a du cynisme, de l’ironie, des vérités vraies, un regard enfantin qui reste pourtant si incisif. L’adulte qui est en moi ce sent donc interpelé, mais l’enfant aussi, et cet équilibre... J’ai lu le recueil de façon assez entrecoupée, car j’avoue avoir un peu de mal à passer plus de dix minutes à lire les aventures du petit chenapan. Non pas que je n’y prenne pas du plaisir, mais je me lasse assez rapidement, surtout quand Calvin part dans ses délires extraterrestres ou d’insectes mutants. Du coup, pour ne pas gâcher mon plaisir, je lisais quelques vignettes, puis reprenais ma lecture un peu plus tard. J’avais fait l’erreur de « vouloir » tout lire d’une traite avec le premier recueil… et là avec ce système, j’ai trouvé que ma lecture a été beaucoup plus plaisante. Nous retrouvons donc Calvin et son inséparable compagnon Hobbes. Les thèmes sont toujours les mêmes : un papa qui doit faire ses preuves (graphique de popularité à l’appui), des bagarres, des envies d’indépendance, des bêtises, des bêtises et encore des bêtises, un peu moins d’école mais plus de vacances, et une vision du monde toujours aussi vive. Et c’est ce que j’apprécie le plus. Il y a du cynisme, de l’ironie, des vérités vraies, un regard enfantin qui reste pourtant si incisif. L’adulte qui est en moi ce sent donc interpelé, mais l’enfant aussi, et cet équilibre est vraiment chouette à découvrir. L’imagination débordante de Calvin est juste incroyable. J’avoue ne pas avoir été une enfant aussi dissipé et imaginatif question bêtises, mais c’est aussi mignon et très tendre. Les deux parents ont aussi une part dans les histoires que j’ai beaucoup plus apprécié dans ce tome là. Déjà pour la mère que j’ai trouvé tantôt adorable avec son enfant, rentrant dans son jeu, le défendant, mais ne se laissant pas mener par le bout du nez et avec une sacrée répartie. Le papa est plus « passif » si je puis dire. Il subit beaucoup le pauvre, mais ne se laisse pas démonter pour autant. Hobbes reste encore une fois mon préféré. J’ai un gros faible pour le petit tigre, je ne nie pas. Sa relation avec Calvin mais aussi sa vision du monde sont très appréciable. Moins cynique, mais toujours réaliste. Et ce qui est vraiment chouette, c’est que l’auteur en a fait un personnage à part. J’entends par là que Hobbes est le fruit de l’imagination de Calvin et pourtant il n’est pas son double. C’est vraiment un personnage qui a sa propre identité. Autre point que j’ai apprécié, les saisons. Je sais, cela peut paraître bizarre, mais nous avons droit à une chronologie avec printemps, été, automne et hiver, et chacune des saisons apporte son lot de petites choses du quotidien. L’hiver restant ma préférée avec le dilemme du père Noël, les batailles de boules de neige, le sapin… Encore un très bon moment donc. Je remercie Babelio et Hors collection pour ces petits moments de plaisir.
          Lire la suite
          En lire moins
        Toute l'actualité des éditions Hors Collection
        Amateur de culture décalée, découvrez chaque mois les parutions insolites des éditions Hors Collection.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.