RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Carnaval

            Cherche midi
            EAN : 9782749141954
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 496
            Format : 140 x 220 mm
            Carnaval

            Jean SZLAMOWICZ (Traducteur)
            Collection : Thriller
            Date de parution : 15/05/2015
            Un premier roman exceptionnel, basé sur des faits réels survenus à la Nouvelle Orléans en 1919. Tandis que la musique envahit la ville, un tueur frappe...
            Au cœur du Sud profond, La Nouvelle-Orléans, construite sur des marécages en dessous du niveau de la mer, a toujours été aux prises avec tornades, inondations et épidémies de toutes sortes. La nature du sol en fait une cité qui s’affaisse, où les morts ne peuvent être enterrés. Alligators, serpents,... Au cœur du Sud profond, La Nouvelle-Orléans, construite sur des marécages en dessous du niveau de la mer, a toujours été aux prises avec tornades, inondations et épidémies de toutes sortes. La nature du sol en fait une cité qui s’affaisse, où les morts ne peuvent être enterrés. Alligators, serpents, araignées hantent ses marais. Nombre de menaces ont toujours plané au-dessus de la ville. Et pourtant…
            Lorsqu’en 1919 un tueur en série s’attaque à ses habitants en laissant sur les lieux de ses crimes des cartes de tarot, la panique gagne peu à peu. On évoque le vaudou. Les victimes étant siciliennes, les rivalités ethniques sont exacerbées. Un policier, Michael Talbot, un journaliste, John Riley, une jeune secrétaire de l’agence Pinkerton, Ida, et un ancien policier tout juste sorti de prison, Luca D’Andrea, vont tenter de résoudre l’affaire. Mais eux aussi ont leurs secrets… Alors qu’un ouragan s’approche de la ville, le tueur, toujours aussi insaisissable, continue à sévir. Le chaos est proche.


            Tensions raciales, corruption, vaudou, jazz et mafia : Ray Celestin a puisé l’inspiration dans cette véritable série de meurtres qui ont enflammé La Nouvelle-Orléans. Il nous offre un premier roman inoubliable, au suspense omniprésent, doublé d’un portrait de la ville d’un réalisme peu commun. Depuis L’Aliéniste de Caleb Carr, on n’avait jamais lu ça !
             

            « Un thriller exaltant, qui fait son chemin vers un dénouement bluffant avec toute la grâce et le panache d’une fanfare de La Nouvelle-Orléans. C’est à la fois un premier roman exceptionnel et la promesse de nombreux livres passionnants. » The Times
             

            « À la fois une intrigue stupéfiante et le portrait génial d’une ville fascinante. » The Guardian
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782749141954
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 496
            Format : 140 x 220 mm
            Cherche midi
            21.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            "Un remarquable thriller au vague parfum de true crime construit sur une intrigue complexe, formidablement huilée, palpitante jusqu'aux dernières pages."
            Philippe Blanchet / Le Figaro Magazine
            "Traquenards, ambiance poisseuse et malédictions vaudoues, ce polar a trouvé la formule idéale pour nous envoûter."
            François Lestavel / Paris Match
            "Luxure et luxuriance, le mélange est envoûtant, la sauce cajun très relevées, la carte postale parfaite."
            Julie Malaure / Le Point

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • lesjolismotsdeclem Posté le 16 Mai 2019
              Depuis quelques années une série géniale me tient en haleine le temps de huit épisodes, en me faisant vivre toute une palette d'émotions antagonistes. Des histoires d'amour tordues, de la magie noire, des personnages éphémères, le tout transposé dans un décor à l'esthétique léché. Voici donc les parfaits ingrédients de l'anthologie American Horror Story. Ma préférence est allée la quatrième saison, Coven, où les sorcières se taillent la part du lion à la Nouvelle Orléans. J'ai ainsi pu découvrir la fascinante figure de sorcellerie que représentait Marie Laveau, créole francophone, décédée en 1881, personnage historique de par son statue de prêtresse vaudou. La Nouvelle Orléans du début du XXe siècles est donc teintée de croyance et de mysticisme, dans un climat raciste et fort de préjugés, lourd héritage des années d'esclavage passées. Un décor parfait pour commettre les pires exactions. Avec Carnaval, Ray Celestin nous entraîne dans une virée dans les bas fonds de la ville. Jugez en vous même : "Lorsqu'en 1919 un tueur en série s'attaque aux habitants de La Nouvelle-Orléans en laissant sur les lieux de ses crimes des cartes de tarot, la panique gagne peu à peu. On évoque le vaudou. Les victimes étant siciliennes, les rivalités... Depuis quelques années une série géniale me tient en haleine le temps de huit épisodes, en me faisant vivre toute une palette d'émotions antagonistes. Des histoires d'amour tordues, de la magie noire, des personnages éphémères, le tout transposé dans un décor à l'esthétique léché. Voici donc les parfaits ingrédients de l'anthologie American Horror Story. Ma préférence est allée la quatrième saison, Coven, où les sorcières se taillent la part du lion à la Nouvelle Orléans. J'ai ainsi pu découvrir la fascinante figure de sorcellerie que représentait Marie Laveau, créole francophone, décédée en 1881, personnage historique de par son statue de prêtresse vaudou. La Nouvelle Orléans du début du XXe siècles est donc teintée de croyance et de mysticisme, dans un climat raciste et fort de préjugés, lourd héritage des années d'esclavage passées. Un décor parfait pour commettre les pires exactions. Avec Carnaval, Ray Celestin nous entraîne dans une virée dans les bas fonds de la ville. Jugez en vous même : "Lorsqu'en 1919 un tueur en série s'attaque aux habitants de La Nouvelle-Orléans en laissant sur les lieux de ses crimes des cartes de tarot, la panique gagne peu à peu. On évoque le vaudou. Les victimes étant siciliennes, les rivalités ethniques sont exacerbées. Un policier, Michael Talbot, un journaliste, John Riley, une jeune secrétaire de l'agence Pinkerton, Ida, et un ancien policier tout juste sorti de prison, Luca D'Andrea, vont tenter de résoudre l'affaire. Mais eux aussi ont leurs secrets... Alors qu'un ouragan s'approche de la ville, le tueur, toujours aussi insaisissable, continue à sévir. Le chaos est proche." Une série de meurtres. Un suspect invisible baptisé sanguinairement le Tueur à la Hache. Des cartes de Tarot peintes laissées sur les lieux du crime. Quatre typologie d'enquêteurs, qui explorent des pistent antagonistes, usés par leurs vies. Une pluie battante à chaque page, créant un univers lourd et poisseux. J'avais parfois l'impression d'être trempée jusqu'aux os lors de ma lecture, à cause de cette pluie diluvienne qui battait entre mes mains au fil des pages tournées. Une guerre de gang, la pieuvre italienne bien implantée qui déploie ses tentacules. Le déracinement de la population noire originelle. Autant d'ingrédients qui habilement distillés nous entraînent dans une enquête de grand vol. L'Histoire se mêle à l'intrigue et donne beaucoup de richesse et d'ampleur à Carnaval. Dont le titre festif tranche avec le drame latent qui se joue sous nos yeux à la Nouvelle Orléans. Ray Celestin m'a permis de combler quelques lacunes quant à l'histoire de la Louisiane, mais également des point de chute du flux migratoire européens du débit du XXe siècle. Vivement mes prochaines parties de Trivial Pursuit. J'aimais déjà beaucoup les éditions 10/18 de part leur choix de romans iconoclastes où les protagonistes haut en couleur ont la part belle. Je les adore désormais avec leur collection grands détectives, qui m'a déjà fait me promener avec brio dans le New York poisseux des années 1900. Si comme moi vous êtes férue des pérégrinations de détectives dans un le décor du siècle passé, je vous invite fortement à visiter la Nouvelle Orléans apocalyptique du Carnaval de Ray Celestin. Bonne lecture à vous ! 🎈
              Lire la suite
              En lire moins
            • Des_livres_et_des_mousses Posté le 26 Mars 2019
              Nouvelle Orléans 1919, un tueur en série surnommé le Tueur à la hache fait rage, la police enquête, soupçonne que la Mafia soit derrière tout ça. Mais il n'y a pas que l'inspecteur Talbot sur le coup, le journaliste Riley, la jeune Ida et son ami musicien Lewis, ainsi que Luca, ancien flic tout juste sortie de prison, mènent chacun leur propre enquête afin de trouver rapidement le meurtrier. Sur fond de Jazz, de tempête, de racisme et autres joyeuseté, nous embarquons avec les personnages dans cette enquête menée tambour battant. Premier tome d'une série relatant des faits divers réels dans des villes différentes sur fond musical, Carnaval démarre fort. On est tout de suite dans le bain (de sang), les meurtres sont atroces, l'inspecteur Talbot piétine et on le menace de révéler une partie de sa vie privée s'il ne trouve pas rapidement qui est le Tueur à la Hache. J'ai beaucoup aimé suivre les enquêtes des différents personnages, j'ai trouvé ça très original, ils ont chacun leur théorie, certains coopèrent avec Talbot, d'autres la joue solo. En tout cas ils vont tous risquer leurs vies pour mettre la main sur le tueur. La Nouvelle Orléans est aussi un personnage important du roman pour... Nouvelle Orléans 1919, un tueur en série surnommé le Tueur à la hache fait rage, la police enquête, soupçonne que la Mafia soit derrière tout ça. Mais il n'y a pas que l'inspecteur Talbot sur le coup, le journaliste Riley, la jeune Ida et son ami musicien Lewis, ainsi que Luca, ancien flic tout juste sortie de prison, mènent chacun leur propre enquête afin de trouver rapidement le meurtrier. Sur fond de Jazz, de tempête, de racisme et autres joyeuseté, nous embarquons avec les personnages dans cette enquête menée tambour battant. Premier tome d'une série relatant des faits divers réels dans des villes différentes sur fond musical, Carnaval démarre fort. On est tout de suite dans le bain (de sang), les meurtres sont atroces, l'inspecteur Talbot piétine et on le menace de révéler une partie de sa vie privée s'il ne trouve pas rapidement qui est le Tueur à la Hache. J'ai beaucoup aimé suivre les enquêtes des différents personnages, j'ai trouvé ça très original, ils ont chacun leur théorie, certains coopèrent avec Talbot, d'autres la joue solo. En tout cas ils vont tous risquer leurs vies pour mettre la main sur le tueur. La Nouvelle Orléans est aussi un personnage important du roman pour ne pas dire le personnage principal, l'auteur nous en apprend beaucoup sur l'Histoire de la ville, son mélange de cultures, ses contradictions et sa place à part dans le pays. Sans oublier la musique, qui donne un rythme en plus au roman et donne envie d'aller danser dans un bar tout en sirotant un cocktail. Un très bon premier roman, vivement la suite !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Bigalow Posté le 7 Janvier 2019
              Très bon policier historique, Carnaval nous plonge dans l'ambiance poisseuse de la Nouvelle-Orléans peu de temps après la fin de la première guerre mondiale. Une série de meurtres à la hache ensanglante la ville, et ce sont différents protagonistes qui vont voir leurs existences bouleversées par ces événements. Pour les amoureux des policiers d'"époque" bien retranscrits comme moi, ce livre est une belle réussite. Il y a juste ce qu'il faut de description pour s'imaginer les scènes, et surtout l'auteur a l'intelligence de les faire vivre. Il ne s'agit pas juste d'une succession de peintures statiques, La Nouvelle-Orléans est un personnage à part entière du livre, à travers les populations diverses qui la composent. Les héros justement sont multiples, tous attachants à différents degrés. Je trouve que l'auteur a bien réussi à leur donner une profondeur nécessaire pour que l'on aime les voir évoluer, chose assez difficile quand plusieurs personnages occupent le devant de la scène. Ce qui sera mon seul petit bémol, un presque trop-plein de personnages qui demande de l'attention, mais c'est très léger, et l'auteur ne m'a pas perdu un instant. L'énigme en elle-même est bien trouvée, j'ai trouvé sa construction efficace, on se demande jusque tard dans le livre le pourquoi... Très bon policier historique, Carnaval nous plonge dans l'ambiance poisseuse de la Nouvelle-Orléans peu de temps après la fin de la première guerre mondiale. Une série de meurtres à la hache ensanglante la ville, et ce sont différents protagonistes qui vont voir leurs existences bouleversées par ces événements. Pour les amoureux des policiers d'"époque" bien retranscrits comme moi, ce livre est une belle réussite. Il y a juste ce qu'il faut de description pour s'imaginer les scènes, et surtout l'auteur a l'intelligence de les faire vivre. Il ne s'agit pas juste d'une succession de peintures statiques, La Nouvelle-Orléans est un personnage à part entière du livre, à travers les populations diverses qui la composent. Les héros justement sont multiples, tous attachants à différents degrés. Je trouve que l'auteur a bien réussi à leur donner une profondeur nécessaire pour que l'on aime les voir évoluer, chose assez difficile quand plusieurs personnages occupent le devant de la scène. Ce qui sera mon seul petit bémol, un presque trop-plein de personnages qui demande de l'attention, mais c'est très léger, et l'auteur ne m'a pas perdu un instant. L'énigme en elle-même est bien trouvée, j'ai trouvé sa construction efficace, on se demande jusque tard dans le livre le pourquoi du comment, pour finalement se voir livrer la solution de manière tout sauf artificielle. Jolie découverte pour ce polar.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Manderline Posté le 6 Décembre 2018
              L'histoire se déroule dans la Nouvelle-Orléans en 1919 où un tueur en série rode et laisse sur ses victimes des cartes de tarots. Ce livre a été une lecture géniale ! J'ai apprécié les chapitres court et l'alternance de point de vue (du policier, de l'ancien détenu et du détective privé entre autre) ce qui a rendu ma lecture dynamique. Je me suis facilement attaché aux personnages notamment Ida. C'est une histoire entrainante qui nous fait visiter la Nouvelles-Orléans et le jazz.
            • SirFurby Posté le 22 Septembre 2018
              ZZZZZzzzzzz…. Hum ? Oh ! pardon, les mots m'ont bercée. Plein de jolis mots qui plantent un beau décor. Eh oui, amoureuse de l'ambiance, je me suis fait attraper dès les premières lignes et je n'ai rien vu venir. C'est comme ça qu'on se retrouve enlisée dans le bayou, à ramer pour arriver au bout de l'histoire. J'ai pris mon temps pour le lire. Pour un thriller, ça veut tout dire. Il y a au fil des pages quelques moments d'excellence qui l'illuminent comme des feux follets dansant au-dessus du compost indissociable qu'est… tout le reste. Mon intention n'est pas de mettre en boîte l'auteur, d'être pédante ni de manquer de respect à son travail. Mais vraiment… J'ai aimé moyennement. Et un peu plus que cela, pourtant. Désamour envers les personnages ( pas tous, mais beaucoup ), désintérêt envers l'intrigue ( pas tout le temps, mais souvent ). Ça piétine pendant trop de pages. Trop de bien-pensance. Ce n'est pas un mauvais roman policier ; ce n'est pas un mauvais roman tout court, à vrai dire. Juste rien de fabuleux à mes yeux. Il y a une certaine ambivalence dans mon rapport à ce livre que je partage avec quelques autres lecteurs,... ZZZZZzzzzzz…. Hum ? Oh ! pardon, les mots m'ont bercée. Plein de jolis mots qui plantent un beau décor. Eh oui, amoureuse de l'ambiance, je me suis fait attraper dès les premières lignes et je n'ai rien vu venir. C'est comme ça qu'on se retrouve enlisée dans le bayou, à ramer pour arriver au bout de l'histoire. J'ai pris mon temps pour le lire. Pour un thriller, ça veut tout dire. Il y a au fil des pages quelques moments d'excellence qui l'illuminent comme des feux follets dansant au-dessus du compost indissociable qu'est… tout le reste. Mon intention n'est pas de mettre en boîte l'auteur, d'être pédante ni de manquer de respect à son travail. Mais vraiment… J'ai aimé moyennement. Et un peu plus que cela, pourtant. Désamour envers les personnages ( pas tous, mais beaucoup ), désintérêt envers l'intrigue ( pas tout le temps, mais souvent ). Ça piétine pendant trop de pages. Trop de bien-pensance. Ce n'est pas un mauvais roman policier ; ce n'est pas un mauvais roman tout court, à vrai dire. Juste rien de fabuleux à mes yeux. Il y a une certaine ambivalence dans mon rapport à ce livre que je partage avec quelques autres lecteurs, en minorité par rapport à la masse des adorateurs de Carnaval. C'est assez étrange de ne pas aimer plus que cela ce que le plus grand nombre adore. J'ai le sentiment d'avoir manqué quelque chose. "De fun, tu as manqué de fun." répond mon cynisme. Il faut de tout pour faire un monde, comme on dit. Et vous savez quoi ? J'ai déjà acheté la suite, Mascarade. Qui vivra verra.
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité du cherche midi éditeur
            Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !