Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262040024
Code sériel : 500
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 221
Format : 132 x 201 mm

Combattant de la France Libre

Témoignage

Jean-Louis CREMIEUX-BRILHAC (Préface)
Date de parution : 03/05/2012

Le témoignage inédit d'un Français Libre qui, de 1940 à 1945 et de l'Afrique du Nord à l'Allemagne, combat pour la liberté et l'honneur. Un récit vivant et sensible, souvent bouleversant et toujours poignant.

« Jean-Mathieu Boris est l’un des héros de l’épopée militaire de cette France Libre hétérogène, mais unie par une passion qui en a fait la plus grande aventure collective française du XXe siècle. »
Jean-Louis Crémieux-Brilhac

Au mois de juin 1940, alors que le sort de la France semble avoir définitivement basculé,...

« Jean-Mathieu Boris est l’un des héros de l’épopée militaire de cette France Libre hétérogène, mais unie par une passion qui en a fait la plus grande aventure collective française du XXe siècle. »
Jean-Louis Crémieux-Brilhac

Au mois de juin 1940, alors que le sort de la France semble avoir définitivement basculé, quelques hommes refusent de baisser les armes face à l’hydre nazie et la compromission de Pétain. Cette poignée d’hommes va constituer la France Libre. Jean-Mathieu Boris est l’un d’eux.
A 19 ans, il rejoint Londres où le général de Gaulle vient de créer les Free French Forces. Devenu aspirant puis sous-lieutenant d’artillerie, il est de tous les combats d’Afrique du Nord au sein de la 1re division française libre du général Koenig, notamment ceux de Bir Hakeim et d’El-Alamein. Après le débarquement allié au Maroc, il participe à la création du 1er commando de France et prend le commandement d’un peloton qui combattra dans les Vosges et en Allemagne, où son courage sera toujours salué.
Par ce témoignage vivant et sensible, souvent bouleversant et toujours poignant, Jean-Mathieu Boris montre toute l’humanité de ces combattants passionnés animés par l’amour inconditionnel de la France et de la liberté.

Jean-Mathieu Boris, aujourd’hui âgé de 91 ans, est l’un des derniers grands témoins de la France Libre et de la bataille de Bir Hakeim. Commandeur de la Légion d’honneur, il fut décoré à maintes reprises (4 croix de guerre, croix du combattant volontaire de la résistance, croix du combattant…). Il raconte pour la première fois son histoire.

  • Presse:

    " Éclatant, empoignant, élevant."
    Alain Duhamel, Le Point, 28 Juin 12
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262040024
Code sériel : 500
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 221
Format : 132 x 201 mm
Perrin

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sidou-69 Posté le 15 Juillet 2012
    Avant de commencer, je tiens à m'excuser du retard pour la publication de cette critique. Tout d'abord, Combattant de la France Libre de Jean-Mathieu Boris est un livre sur la seconde guerre mondiale, comme j'aime en lire ... C'est pourquoi j'ai décidé de postuler pour ce dernier. Mais, dès la lecture des premières lignes de ce livre, j'ai tout de suite compris que ce n'était pas un livre comme les autres .. En effet, j'ai eu une tout autre vision sur cette guerre à la lecture de ce livre, moi qui, passionnée par cette seconde guerre mondiale, pensais commencer à bien la connaître ... Du coup, j'ai beaucoup appris durant cette lecture et j'ai été déçue de voir qu'on occultait une si grande partie de cette guerre ... Oui, nous n'entendons jamais parlé de ces gens qui s'engagent pour que la France soit Libre, jamais dans un manuel scolaire je n'ai lu ne serait-ce qu'une ou deux lignes à ce sujet .. C'est malheureux quand même parce que je trouve qu'ils ont fait quelque chose de grandiose ! Jean-Mathieu Boris dans ce livre nous raconte sa guerre à lui, la sienne car c'était son choix, son engagement contre le régime de Vichy. Il ne se... Avant de commencer, je tiens à m'excuser du retard pour la publication de cette critique. Tout d'abord, Combattant de la France Libre de Jean-Mathieu Boris est un livre sur la seconde guerre mondiale, comme j'aime en lire ... C'est pourquoi j'ai décidé de postuler pour ce dernier. Mais, dès la lecture des premières lignes de ce livre, j'ai tout de suite compris que ce n'était pas un livre comme les autres .. En effet, j'ai eu une tout autre vision sur cette guerre à la lecture de ce livre, moi qui, passionnée par cette seconde guerre mondiale, pensais commencer à bien la connaître ... Du coup, j'ai beaucoup appris durant cette lecture et j'ai été déçue de voir qu'on occultait une si grande partie de cette guerre ... Oui, nous n'entendons jamais parlé de ces gens qui s'engagent pour que la France soit Libre, jamais dans un manuel scolaire je n'ai lu ne serait-ce qu'une ou deux lignes à ce sujet .. C'est malheureux quand même parce que je trouve qu'ils ont fait quelque chose de grandiose ! Jean-Mathieu Boris dans ce livre nous raconte sa guerre à lui, la sienne car c'était son choix, son engagement contre le régime de Vichy. Il ne se considère pas comme un héros, loin de là, pour lui, Français, c'était simplement son devoir, sauver sa patrie, malgré son jeune âge. A travers son livre, nous avons l'impression de vivre à ses côtés. Personnellement, que ce soit ses histoires d'amour, ses différentes rencontres, ses journées interminables de voyage, ses journées de combats, plus meurtrières les une que les autres, j'ai eu cette véritable sensation de tout vivre avec lui, en même temps que je tournais les pages. Et ça, c'était formidable ! Ca faisait un moment que je n'avais pas eu cette sensation là, que je ne m'étais pas autant impliqué dans un livre. Je suis heureuse d'avoir pu lire ce livre, d'avoir pu découvrir sur cette guerre qui me passionne tant et j'espère que j'aurai l'occasion d'en lire encore d'autre et que cette face cachée de cette guerre remonte à la surface et que l'on puisse en parler dans le système scolaire (nous qui parlons de la seconde guerre mondiale de la 5° à la 2nd, c'est quand même grave !). Bref, une belle découverte d'une histoire à mon sens héroïque que je conseille à tout le monde !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Dahlia_ Posté le 29 Juin 2012
    En tant que passionnée de la 2nd Guerre mondiale, j'ai lu un tas de témoignage, d'Allemands, de Français, Juifs, Résistants, ou encore d'Américains dans le Pacifique. Et pourtant, je ne connaissais absolument rien sur les batailles qui se sont jouées en Afrique. Dans la préface, il est dit que ces batailles sont tombées dans l'oublie, les Résistants et les Juifs "occupent" tout nos manuels d'Histoires, mais en aucun cas on ne parle de ces jeunes Français qui se sont ralliés au Général de Gaulle. Je peux le dire car je viens de terminer mon année de Terminale L, où nous avons passé tout un trimestre sur cette guerre, et en effet, mon manuel ne mentionne ni l'Afrique, ni les combattants de la France Libre. J'ai moi aussi été touchée par l'humilité de Jean-Matthieu Boris, qui considèrent les Résistants comme des héros, mais ne considèrent pas lui-même comme tel. Les combats Africains sont très violents, avec beaucoup de morts et de blessés, du coup je suis franchement choquée qu'aujourd'hui personne n'en parle, non en fait c'est pire, personne ne se doute de l'existence même de ces combats. Ce témoignage est d'une émouvante simplicité et humilité, on est frappé par le patriotisme... En tant que passionnée de la 2nd Guerre mondiale, j'ai lu un tas de témoignage, d'Allemands, de Français, Juifs, Résistants, ou encore d'Américains dans le Pacifique. Et pourtant, je ne connaissais absolument rien sur les batailles qui se sont jouées en Afrique. Dans la préface, il est dit que ces batailles sont tombées dans l'oublie, les Résistants et les Juifs "occupent" tout nos manuels d'Histoires, mais en aucun cas on ne parle de ces jeunes Français qui se sont ralliés au Général de Gaulle. Je peux le dire car je viens de terminer mon année de Terminale L, où nous avons passé tout un trimestre sur cette guerre, et en effet, mon manuel ne mentionne ni l'Afrique, ni les combattants de la France Libre. J'ai moi aussi été touchée par l'humilité de Jean-Matthieu Boris, qui considèrent les Résistants comme des héros, mais ne considèrent pas lui-même comme tel. Les combats Africains sont très violents, avec beaucoup de morts et de blessés, du coup je suis franchement choquée qu'aujourd'hui personne n'en parle, non en fait c'est pire, personne ne se doute de l'existence même de ces combats. Ce témoignage est d'une émouvante simplicité et humilité, on est frappé par le patriotisme de ces jeunes gens, et le livre se lit très vite (3h pour moi environ). Je suis contente d'avoir découvert une partie de notre Histoire qui m'était méconnue, et je conseille à tout le monde de le lire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • fee-tish Posté le 21 Juin 2012
    Grâce à l’émission « La Grande Librairie », j’ai découvert beaucoup de titres et d’auteurs ; Jean-Mathieu Boris et son livre sur la France Libre en font partie. De la Seconde Guerre Mondiale beaucoup de livres sont nés. Parmi eux, les témoignages sont certainement les plus poignants ; davantage si on évoque les camps d’extermination. Ici, nous ne sommes pas du tout face à ce type de récit. Au contraire : il est question de liberté et de combat. Jean-Mathieu Boris est en effet un des premiers hommes de la France Libre, ces patriotes, souvent très jeunes, qui ont choisi de suivre le Général de Gaulle en s’opposant au régime de Vichy. De l’engagement à la démobilisation, l’auteur nous raconte son périple dans « sa » guerre : celle de Londres, des bombardements, de l’Afrique et la bataille de Bir Hakeim. En vous engageant dans ce récit, c’est une histoire personnelle que vous vivrez : celle d’un jeune homme qui s’est engagé, non pas par héroïsme, mais par une obligation familiale. Pour être digne de son père et surtout de son oncle Mathieu « Mort pour la France » en 1914. Ce qui frappe dans le début de la France Libre, c’est avant... Grâce à l’émission « La Grande Librairie », j’ai découvert beaucoup de titres et d’auteurs ; Jean-Mathieu Boris et son livre sur la France Libre en font partie. De la Seconde Guerre Mondiale beaucoup de livres sont nés. Parmi eux, les témoignages sont certainement les plus poignants ; davantage si on évoque les camps d’extermination. Ici, nous ne sommes pas du tout face à ce type de récit. Au contraire : il est question de liberté et de combat. Jean-Mathieu Boris est en effet un des premiers hommes de la France Libre, ces patriotes, souvent très jeunes, qui ont choisi de suivre le Général de Gaulle en s’opposant au régime de Vichy. De l’engagement à la démobilisation, l’auteur nous raconte son périple dans « sa » guerre : celle de Londres, des bombardements, de l’Afrique et la bataille de Bir Hakeim. En vous engageant dans ce récit, c’est une histoire personnelle que vous vivrez : celle d’un jeune homme qui s’est engagé, non pas par héroïsme, mais par une obligation familiale. Pour être digne de son père et surtout de son oncle Mathieu « Mort pour la France » en 1914. Ce qui frappe dans le début de la France Libre, c’est avant tout la jeunesse de ces hommes : ils ont dix-neuf ou vingt ans à peine, et veulent sincèrement se battre pour la liberté. Sur leur chemin, ils feront des rencontres, amicales et amoureuses, ils perdront des amis dans les attaques allemandes et italiennes, ils frôleront la mort, mais jamais ils ne cesseront de vouloir combattre. Ce qui m’a étonné, c’est l’envie d’action qui les animait et les obligeait à se rendre sur les fronts, que ce soit en France ou en Afrique. Patriotisme ? Inconscience ? Quoiqu’il en soit, si Jean-Mathieu Boris ne se considère pas comme un héros, selon moi il en est un, ne serait-ce quand il affronte un de ses supérieurs : « Il ne fallait pas attaquer sans les chars ! Trop de mes amis sont morts, mon colonel, vous êtes un assassin ». Dans un style simple, sans longues descriptions, soyez assuré que vous dévorerez ce livre bien plus vite que vous ne l’auriez cru. J’ai été charmé par le ton très humble de l’auteur, qui nous livre ses souvenirs tels qu’il les revit mais aussi tels qu’il les lit dans son journal de bord. Une lecture simple et touchante que je vous conseille si vous souhaitez découvrir une autre facette de la Seconde Guerre Mondiale : une plongée au sein de la France Libre, des résistants à part entière.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…