Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749164144
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 176
Format : 140 x 220 mm

Déjeuner en paix

Collection : Romans
Date de parution : 16/01/2020
Paris. Une terrasse. Deux femmes.
Paris, une terrasse de café ensoleillée. C’est l’heure du déjeuner, les gens font la queue. Les salades sont immangeables, une tasse de thé coûte huit euros, le personnel est abject. Mais les gens font la queue.
Une jeune provinciale est attablée, seule. À ses côtés, une Parisienne attend son amoureux qui...
Paris, une terrasse de café ensoleillée. C’est l’heure du déjeuner, les gens font la queue. Les salades sont immangeables, une tasse de thé coûte huit euros, le personnel est abject. Mais les gens font la queue.
Une jeune provinciale est attablée, seule. À ses côtés, une Parisienne attend son amoureux qui tarde à la rejoindre.
Deux femmes qui n’ont a priori rien en commun. Si ce n’est que l’une et l’autre se regardent, se jaugent, se moquent.
Peut-on parler fort, ne jamais sourire, et porter un panier en osier avec autant d’assurance et d’aplomb ? se demande la première.
Peut-on boire un verre de vin en trinquant… avec soi-même, et sembler heureuse malgré tout ? se demande la seconde.
Mais sont-elles si différentes ? Et qui sont-elles pour se juger si durement ?
Charlotte Gabris s’amuse ici de la rivalité féminine avec malice.
Et si nous essayions, nous aussi, de déjeuner en paix ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749164144
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 176
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

« Dans un monologue intérieur entrecroisé fascinant, Charlotte Gabris décortique avec précision les pensées féminines et évoque minutieusement tous les stéréotypes qu’une femme ose penser d’une autre, sans jamais oser les dire. »
Livres Hebdo

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • misstoupin29 Posté le 6 Juin 2021
    J'adore ce genre de roman ou la fin nous coupe le souffle. Au début de la lecture, j'ai trouvé les personnage très superficielle et au file des pages c'est la profondeur du texte qui m'a accroché. Réservé votre soirée, pour ce livre. Je n 'aurai pas dû le lire au début par petit morceau. Les deux femmes sont femmes sont très attachantes. C'est livre qui ferai un très bon film. Ce roman m'a fait pensé à la vie d'une autre Frédérique Deghelt. Il nous questionne sur nos préjugés, comment on juge les choses ? Une très belle découverte. J'espère que l'autrice va sortir d'autre livres car il y a un énorme potentiel.
  • Lilylivre Posté le 5 Juin 2021
    "Il y en a plein, des femmes qui se disent féministes, mais qui n'aiment pas leurs congénères... Une femme qui se dit féministe et qui parle mal à sa stagiaire, qui en jalouse d'autres plus belles et plus jeunes qu'elle, qui se sent en rivalité permanente, qui critique le physique de ses semblables, qui les juge, qui les snobe, n'est pas féministe. Les femmes qui se disent féministes et qui n'aiment pas les femmes, ça ne devrait pas exister. C'est tellement absurde, triste et paradoxal, un peu comme un boucher végétarien, ou un libraire qui ne sait pas lire." Nous sommes sur une terrasse de café parisienne où deux femmes déjeunent seules, se regardent, se jaugent, se moquent. Chacune leur tour, elles vont tout imaginer de la vie de l'autre écumant les clichés et préjugés les uns après les autres. Je l'ai lu d'une traite et je n'ai pas été déçue, il est tout simplement génial! Il est ultra drôle, cynique, percutant et criant de vérité! On suit alors ces deux femmes que tout oppose à travers leurs monologues silencieux. L'une est parisienne, l'autre est provinciale fraîchement arrivée à la capitale. Beaucoup de thèmes sont abordés tels que le passage de... "Il y en a plein, des femmes qui se disent féministes, mais qui n'aiment pas leurs congénères... Une femme qui se dit féministe et qui parle mal à sa stagiaire, qui en jalouse d'autres plus belles et plus jeunes qu'elle, qui se sent en rivalité permanente, qui critique le physique de ses semblables, qui les juge, qui les snobe, n'est pas féministe. Les femmes qui se disent féministes et qui n'aiment pas les femmes, ça ne devrait pas exister. C'est tellement absurde, triste et paradoxal, un peu comme un boucher végétarien, ou un libraire qui ne sait pas lire." Nous sommes sur une terrasse de café parisienne où deux femmes déjeunent seules, se regardent, se jaugent, se moquent. Chacune leur tour, elles vont tout imaginer de la vie de l'autre écumant les clichés et préjugés les uns après les autres. Je l'ai lu d'une traite et je n'ai pas été déçue, il est tout simplement génial! Il est ultra drôle, cynique, percutant et criant de vérité! On suit alors ces deux femmes que tout oppose à travers leurs monologues silencieux. L'une est parisienne, l'autre est provinciale fraîchement arrivée à la capitale. Beaucoup de thèmes sont abordés tels que le passage de l'enfance au monde adulte, l'innocence perdue, l'instinct maternelle que l'on devrait toute avoir, la pression du temps qui passe et finalement le jugement que l'on a toutes les unes envers les autres... Un réflexion sur nos jugements, notre vision des choses en fonction de l'environnement dans lequel on évolue, des personnes que l'on rencontre, des événements que l'on vit. Un vrai régal
    Lire la suite
    En lire moins
  • Aa2liiinee Posté le 25 Avril 2021
    Charlotte Gabris nous propose une pause sur une terrasse de café parisienne. Deux femmes se scrutent, se jugent, imagine la vie de l'autre. Une entrée dans les pensées intérieures de ces deux jeunes femmes que tout semble opposer. Avec finesse, et humour l'autrice nous livre un portrait sur la psychologie féminine. Une rivalité se livre entre les deux inconnues et nous pousse à la réflexion quant à nos propres comportements. Qui n'a jamais fait une remarque sur une autre femme ? Je pense que toutes les femmes se reconnaîtront dans cette histoire car au final on est toutes un peu les mêmes. J'ai totalement adoré ce roman. Je ne me suis pas ennuyée une seule minute. Une construction singulière, rafraîchissante et une fin tellement astucieuse ! Il n'en faut pas plus pour succomber à Déjeuner en paix et découvrir ce petit vent de fraîcheur dans le paysage littéraire. Un premier roman soigné, jubilatoire et maîtrisé ! Un livre que je vais m'empresser d'acheter à mes copines !
  • labiblidelili Posté le 31 Mars 2021
    Les mélomanes penseront indéniablement à la célèbre chanson de Stephan Eicher en voyant ce titre...#8291; Pourtant bien loin d'un hommage au chanteur, c'est l'histoire de deux femmes que nous livre Charlotte Gabris dans son premier roman.#8291; #8291; Elles ne se connaissent pas.#8291; L'une est parisienne, l'autre provinciale.#8291; L'une est en couple, l'autre non.#8291; Elles n'ont apparemment rien en commun mais vont pourtant, installées à la terrasse du même café, passer l'heure du déjeuner à s'observer, se critiquer, se juger, se moquer et s'imaginer l'autre sans rien en connaître.#8291; #8291; Deux femmes que tout oppose et qui vont au long des 200 pages de ce court (et néanmoins riche) roman, nous faire part de leur réflexion sur le couple, la maternité, la place du physique dans la société, le sexisme, et nombre de sujets qui constituent notre quotidien.#8291; #8291; J'ai aimé ce roman, que dis-je, je l'ai adoré !#8291; Pour les interrogations qu'il a provoqué, pour les certitudes qu'il a parfois bousculé, pour le réalisme cruel des situations qu'il décrit (moqueries faciles, jugement hâtif).#8291; #8291; J'ai aimé cette fin, innatendue.#8291; Et j'ai aimé la plume tour à tour tendre, incisive, authentique et pleine d'humour.#8291; #8291; Merci à Virginie (Mon poche) pour l'envoi de ce roman (que j'ai dévoré) qui vient s'ajouter à la liste de mes coups... Les mélomanes penseront indéniablement à la célèbre chanson de Stephan Eicher en voyant ce titre...#8291; Pourtant bien loin d'un hommage au chanteur, c'est l'histoire de deux femmes que nous livre Charlotte Gabris dans son premier roman.#8291; #8291; Elles ne se connaissent pas.#8291; L'une est parisienne, l'autre provinciale.#8291; L'une est en couple, l'autre non.#8291; Elles n'ont apparemment rien en commun mais vont pourtant, installées à la terrasse du même café, passer l'heure du déjeuner à s'observer, se critiquer, se juger, se moquer et s'imaginer l'autre sans rien en connaître.#8291; #8291; Deux femmes que tout oppose et qui vont au long des 200 pages de ce court (et néanmoins riche) roman, nous faire part de leur réflexion sur le couple, la maternité, la place du physique dans la société, le sexisme, et nombre de sujets qui constituent notre quotidien.#8291; #8291; J'ai aimé ce roman, que dis-je, je l'ai adoré !#8291; Pour les interrogations qu'il a provoqué, pour les certitudes qu'il a parfois bousculé, pour le réalisme cruel des situations qu'il décrit (moqueries faciles, jugement hâtif).#8291; #8291; J'ai aimé cette fin, innatendue.#8291; Et j'ai aimé la plume tour à tour tendre, incisive, authentique et pleine d'humour.#8291; #8291; Merci à Virginie (Mon poche) pour l'envoi de ce roman (que j'ai dévoré) qui vient s'ajouter à la liste de mes coups de cœur de ce début d'année.#8291; --------------------------------------------#8291; L'avez-vous lu?#8291; Apprécié ou pas du tout?#8291; ------------------------#8291; Vous arrive t-il de vous rendre seule au restaurant? (hors covid évidemment)#8291;! Ou restaurant rime t-il forcément avec ami.e.s, famille ou collègues pour vous?
    Lire la suite
    En lire moins
  • heyliize Posté le 6 Mars 2021
    Piquer au vif. J’ai pleurer à chaude larmes sur les 10 dernières pages. Je me suis laisser emporté par le dénouement même si parfois j’avais quelques doutes. Ce livre m’a toucher personnellement et m’a parfois fait bien rire. Oui c’est pas de la « littérature » comme dirait certain mais l’Autrice sait piquer là ou ça fait mal. Je suis agréablement surprise je ne m’attendait pas à grand chose. Et ça m’a fait du bien d’avoir était autant ému. Merci #x2764;
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

Lisez maintenant, tout de suite !