Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262032784
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 210 mm

Dictionnaire de la peinture par les peintres

Date de parution : 06/09/2012

Souvent l’histoire de la peinture a été le fait de spécialistes, plus occupés à classer et à sélectionner à leur convenance les mouvements, les écoles qu’à s’attacher aux ressentis des artistes. Pascal Bonafoux est remonté aux sources, aux écrits des artistes pour composer ce brillant et passionnant dictionnaire de la peinture.

D’abord écouter Picasso : « Si je connais Cézanne ! Il était mon seul et unique maître ! Vous pensez bien que j’ai regardé ses tableaux... J’ai passé des années à les étudier… » Ou encore : « Les Ménines, quel tableau ! Quelle réalité ! Vélasquez est le vrai...

D’abord écouter Picasso : « Si je connais Cézanne ! Il était mon seul et unique maître ! Vous pensez bien que j’ai regardé ses tableaux... J’ai passé des années à les étudier… » Ou encore : « Les Ménines, quel tableau ! Quelle réalité ! Vélasquez est le vrai peintre de la réalité. » Picasso, toujours lui : « Si une oeuvre d’art ne peut vivre dans le présent, il est inutile de s’y attarder. »

C’est ce « présent » que Pascal Bonafoux recompose ici, s’appuyant sur les seuls propos et écrits des peintres. Le résultat est une leçon pour le regard, un mode d’emploi de la peinture inédit et décapant, qui rompt avec les classifications de l’histoire de l’art. Où l’on voit et saisit les peintres à l’oeuvre, étudiant les travaux des Anciens, célébrant leurs maîtres, indifférents aux écoles et aux mouvements, tout à leur exploration de voies nouvelles. C’est Kandinsky, le père de l’abstraction en arrêt devant Les Meules de Monet, Poussin décriant le Caravage, Ingres et Renoir louant Raphaël, Balthus copiant Piero della Francesca, Van Gogh se mesurant à Cézanne, etc.
Car le coup de coeur et la passion opèrent en art, au moins autant que la prouesse du geste. A l’image de cette peinture sans cesse en mouvement, l’ouvrage se décline en autant d’entrées : des défis aux influences, des sujets peints aux techniques employées, des ambitions particulières aux exigences du marché, des mythes aux théories, la peinture s’offre ici dans tous ses états, abrupte, sans concession et bien vivante.

Historien de l’art, professeur à Paris-VIII, Pascal Bonafoux est l’auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels figurent chez Perrin ses biographies consacrées à Monet ou Renoir.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262032784
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MonCharivariLitteraire Posté le 26 Septembre 2017
    "c'est le regard des peintres qui fournit la seule histoire de la peinture qui vaille." A partir de ce prémices Pascal Bonafoux a écrit un magnifique dictionnaire de la peinture par les peintres. les entrées sont intelligentes, passionnantes et extrêmement bien écrites. C'est un grand plaisir de lire ce dictionnaire comme les autres travaux de cet auteur. Il se savoure au gré des envies. Il est possible de le parcourir lettre par lettre mais aussi de l'ouvrir au hasard et de se laisser surprendre. Vous l'aurez compris je suis conquise et enthousiaste. Pour moi, c'est un livre de référence et je le recommande vivement.
  • Azalais Posté le 21 Novembre 2012
    Ce dictionnaire est un livre clé pour retrouver de nombreuses citations essentielles de peintres. Pascal Bonafoux s’est prêté au jeu de les rassembler afin qu’elles dévoilent leur sens et qu’elles dialoguent avec le mot choisit comme point de départ. Peu importe la rationalité draconienne et l’ordre des propos, d’ailleurs l’auteur nous prévient dès le début : « la dialectique (…) n’est pas mon fort ». Il préfère une méditation qui « vagabonde, musarde ». Mais ne nous y trompons pas, la rigueur de l’auteur est sous-jacente et l’on se doute bien que pour assembler ce puzzle il fallait un bon chef d’orchestre : ce qu’est Bonafoux ! C’est donc avec plaisir et en revenant souvent fureter dans ce livre qu’on l’appréciera, plus que dans une lecture de bout en bout il me semble. Cependant il y a un bémol : si c’est un livre que l’on doit ouvrir et rouvrir couramment il me semble encore davantage nécessaire d’en soigner l’objet. Outre la couverture de piètre épaisseur, la mise en page serrée (peu de marges) et la reliure peu solide ne le destinent pourtant pas à un usage fréquent. Dommage, surtout que le prix est assez conséquent…
  • ATOS Posté le 13 Novembre 2012
    À l'occasion de la nouvelle opération « Masse Critique » lancée par Babelio, je découvre non pas un traité sur la peinture mais ni plus ni moins... « le Dictionnaire de la peinture par les peintres » de Pascal Bonafoux !!!! La dimension du titre aiguise notre curiosité mais également notre appétit ! La tâche est monumentale et je ne doute pas que l'auteur ait immédiatement pris le parti d'élaguer sa piste de travail. Et l'on ne peut que louer le geste auguste de l'auteur ! Bien sûr ce dictionnaire n'est pas exhaustif..., évidement tous les peintres ne s'y expriment pas... Mais « l'écurie » des peintres sélectionnés par Pascal Bonafoux représente à elle seule l'art de peindre. Je finis la lecture du dictionnaire. Et je n'ai cessé d'y revenir. Opérant des aller et retour incessants, m'arrêtant pour aller chiner quelques images des chefs d'œuvre évoqués, découvrant des profils différents, me promettant de m'attacher à certaines biographies etc... Ce dictionnaire est en fait un livre sans fin, comme l'est sans aucun doute le travail du peintre. La peinture a-t-elle besoin d'explications ? Non. A-t-elle besoin de nous remettre ses clés ? Oui. Puisque la peinture est un art et qu'aucun art ne peut exister sans spiritualité, nous devons ouvrir des portes pour suivre le voyage. Labyrinthe parfois, ascension toujours. À l'heure... À l'occasion de la nouvelle opération « Masse Critique » lancée par Babelio, je découvre non pas un traité sur la peinture mais ni plus ni moins... « le Dictionnaire de la peinture par les peintres » de Pascal Bonafoux !!!! La dimension du titre aiguise notre curiosité mais également notre appétit ! La tâche est monumentale et je ne doute pas que l'auteur ait immédiatement pris le parti d'élaguer sa piste de travail. Et l'on ne peut que louer le geste auguste de l'auteur ! Bien sûr ce dictionnaire n'est pas exhaustif..., évidement tous les peintres ne s'y expriment pas... Mais « l'écurie » des peintres sélectionnés par Pascal Bonafoux représente à elle seule l'art de peindre. Je finis la lecture du dictionnaire. Et je n'ai cessé d'y revenir. Opérant des aller et retour incessants, m'arrêtant pour aller chiner quelques images des chefs d'œuvre évoqués, découvrant des profils différents, me promettant de m'attacher à certaines biographies etc... Ce dictionnaire est en fait un livre sans fin, comme l'est sans aucun doute le travail du peintre. La peinture a-t-elle besoin d'explications ? Non. A-t-elle besoin de nous remettre ses clés ? Oui. Puisque la peinture est un art et qu'aucun art ne peut exister sans spiritualité, nous devons ouvrir des portes pour suivre le voyage. Labyrinthe parfois, ascension toujours. À l'heure où une foule nombreuse se presse au Grand Palais, à Paris, pour « voir » Hopper souhaitons surtout, surtout qu'il l'entende... Peindre le silence, saisir ce qui n'est pas audible et nous le faire partager.... La peinture est sans aucun doute un langage. Et tout langage appelle dictionnaire, lexique, grammaire etc... On peut bien évidemment par un usage « naturel » profiter de l'instantané des choses mais n'est-il pas dommage de se priver de leur compréhension pour mieux les savourer ? Un ouvrage riche, de lecture très agréable. À conseiller, à offrir, à ne surtout pas refermer ! À présent une seule attente : une édition illustrée ! Merci à Babelio et aux Éditions Perrin pour ce très sympathique partenariat, N'oublions pas de saluer l'auteur Pascal BONAFOUX. Quant aux peintres, à tous les peintres, nous ne leur dirons... rien. Ils ont horreur de ça !!! Alors allons voir et entendre leurs œuvres ! Astrid SHRIQUI GARAIN
    Lire la suite
    En lire moins
  • vllc Posté le 5 Novembre 2012
    Comme l'indique le titre du livre, il s'agit d'un dictionnaire de la peinture. Les définitions des mots sont éclairées par les citations de peintres à travers les siècles. Ces citations ont été compilées par l'auteur qui dévoile ainsi le regard des peintres et leurs échanges avec leurs confrères contemporains. Je suis difficilement parvenue à m'imprégner des propos cités, car ils apparaissent, à mon sens, décousus et sortis de leur contexte initial. Je comprends le but de l'auteur, qui est certainement de donner plusieurs définitions d'un mot à travers les propos des peintres, révélant que les artistes n'accordaient pas toujours leur violon. Je suis néanmoins ravie d'avoir découvert ce nouveau livre de Pascal Bonafoux dont j'avais apprécié par ailleurs la biographie de Monet.Je remercie donc Babelio pour cette découverte, même si "le genre dictionnaire" du livre ne m'a pas conquise.
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…