Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749161624
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 140 x 220 mm

Gang of Brussels

L'histoire vraie des hooligans d'Anderlecht, entre foot et banditisme

,

Collection : Documents
Date de parution : 04/06/2020
L’histoire d’une bande de hooligans belges, du foot au banditisme et des tribunes aux tribunaux.
 
Depuis les années 1980, leur quotidien se construit entre les bars, les stades et la prison.
Les BCS (Brussels Casual Service), hooligans du prestigieux club de football belge d’Anderlecht, ont longtemps compté parmi les groupes les plus actifs d’Europe de l’Ouest. Ils ont forgé leur légende au gré des affrontements dans...
Depuis les années 1980, leur quotidien se construit entre les bars, les stades et la prison.
Les BCS (Brussels Casual Service), hooligans du prestigieux club de football belge d’Anderlecht, ont longtemps compté parmi les groupes les plus actifs d’Europe de l’Ouest. Ils ont forgé leur légende au gré des affrontements dans les stades, mais aussi au fil d’une carrière dans l’illégalité, entre petite délinquance et banditisme.
 
Avec cette enquête digne d’un roman noir et les témoignages exclusifs des principaux membres du groupe, les auteurs brossent le portrait d’une bande que la passion commune pour le foot et la bagarre a menée vers de plus sombres horizons. D’arnaques lucratives en trafics rocambolesques, leurs vies passées entre tribunes et tribunaux dessinent les contours d’une contre-société cimentée par la violence, le rejet de l’ordre établi et l’appât du gain.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749161624
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 140 x 220 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • tagos25 Posté le 6 Août 2020
    Ouvrage intéressant sur la culture hooligan de Belgique, et notamment celle d’Anderlecht, les hooligans bruxellois étant des plus notoires d’Europe. Le livre est intéressant pour les personnes ayant vécu ou connaissant bien Bruxelles, grâce à l’immersion directe des deux auteurs dans ce milieu. Contrairement ‘a que ce que le titre un peu racoleur pourrait nous faire penser, c’est avec une bonne maitrise que les auteurs nous décrivent les ambiances des bars miteux d’Anderlecht où ces gros costaux s’enfilent les pintes sans lendemain. Certains des personnages décrits sont sans aucun doute hauts en couleurs. Il est également intéressant de voir comment la culture hooligan diffère de la culture ultra. En effet tandis que les ultras sont souvent violents, leur but principal est de supporter leur équipe. Par contre, les hooligans ont comme but principal la castagne. Du coup dans le livre il n’est point question de football, mais bien de coup de poings, de sueur et de testostérone. L’ouvrage se lit très rapidement, et donne voix aux membres du Brussels Casual Service. Leurs propos ne sont pas forcément d’une grande intelligence, et l’analyse sociologique de leur violence est limitée, mais on retrouve certains parcours de vie parfois attachants. Disons que dans les... Ouvrage intéressant sur la culture hooligan de Belgique, et notamment celle d’Anderlecht, les hooligans bruxellois étant des plus notoires d’Europe. Le livre est intéressant pour les personnes ayant vécu ou connaissant bien Bruxelles, grâce à l’immersion directe des deux auteurs dans ce milieu. Contrairement ‘a que ce que le titre un peu racoleur pourrait nous faire penser, c’est avec une bonne maitrise que les auteurs nous décrivent les ambiances des bars miteux d’Anderlecht où ces gros costaux s’enfilent les pintes sans lendemain. Certains des personnages décrits sont sans aucun doute hauts en couleurs. Il est également intéressant de voir comment la culture hooligan diffère de la culture ultra. En effet tandis que les ultras sont souvent violents, leur but principal est de supporter leur équipe. Par contre, les hooligans ont comme but principal la castagne. Du coup dans le livre il n’est point question de football, mais bien de coup de poings, de sueur et de testostérone. L’ouvrage se lit très rapidement, et donne voix aux membres du Brussels Casual Service. Leurs propos ne sont pas forcément d’une grande intelligence, et l’analyse sociologique de leur violence est limitée, mais on retrouve certains parcours de vie parfois attachants. Disons que dans les « plus » du livre, on trouvera avant tout l’intro assez longue et lyrique, très bien écrite, et certaines histoires/passages assez intéressant (émeutes d’Anderlecht et description la sociologie de ce quartier bruxellois ; reconversion des hooligans vers la free fight). Par contre d’autres points un peu plus négatifs existent, notamment la succession d’anecdotes sur le modus vivendi des hooligans notamment leurs petites combines de trafics et déboires judiciaires. On tombe parfois dans l’anecdotique légèrement répétitif. Il aurait pu être souhaitable également d’avoir plus d’informations sur l’idéologie politique des mouvements ultras en Belgique (les courts passages où une histoire plus sociologique ou politique est présente, sont très intéressants). En tous les cas c’est un bon récit, donnant un témoignage de bas-fonds bruxellois souvent ignorés.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !