Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262035488
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 154 x 240 mm

Histoire insolite des cafés parisiens

Jean PIAT (Préface)
Date de parution : 03/11/2011

L'histoire insolite - politique, sociale et artistique - d'une exception française.

Qu'on les appelle tavernes, cabarets, estaminets, brasseries ou "bistrots', les cafés parisiens sont à eux seuls des "lieux de mémoire" de l'histoire de France. Si la capitale fut surnommée le "café de l'Europe", c'est qu'elle fut le lieu où ces "parlements du peuple", selon la formule de Balzac, ont permis...

Qu'on les appelle tavernes, cabarets, estaminets, brasseries ou "bistrots', les cafés parisiens sont à eux seuls des "lieux de mémoire" de l'histoire de France. Si la capitale fut surnommée le "café de l'Europe", c'est qu'elle fut le lieu où ces "parlements du peuple", selon la formule de Balzac, ont permis l'éclosion d'une passion française : celle de la conversation.

Depuis la taverne de L'Ange, sous Louis XII, jusqu'au Flore de l'après-guerre, du Voltaire et du Procope - si cher aux comédiens puis aux philosophes - au Croissant, où mourut Jean Jaurès, l'histoire des cafés parisiens raconte tous les soubresauts de la vie politique française. Révolutions, bouleversements sociaux, nouvelles idées, moments de liesse ou de terreur furent toujours intimement liés à ces "boutiques de causeries". L'histoire des cafés est enfin celle des individus qui ont fait la France, de Ravaillac à Charlotte Corday en passant par Robespierre, Voltaire et Sartre, que le lecteur retrouvera ici sous des aspects souvent inattendus.

Éditeur d'ouvrages de bibliophile, Gérard Letailleur est un passionné d'histoire de Paris.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262035488
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 154 x 240 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • shousoun Posté le 10 Février 2015
    Comme son titre l’indique, ce livre est une histoire des lieux parisiens où l’on peut se restaurer et se déshydrater, depuis que la mémoire des hommes se souvient. En effet, ces lieux ont toujours existé, afin de permettre aux voyageurs, aux travailleurs qui n’avaient pas la possibilité de se préparer eux-mêmes leur pitance, de trouver de quoi se nourrir et s’abreuver. Ces lieux devinrent, alors que la pensée s’illuminaient l’endroit où l’on pensait, et où l’on refaisait le monde. Ainsi, ils devinrent les Cafés Littéraires, où les grands esprits et les grandes plumes se retrouvaient des heures durant. Toute la vie intellectuelle se retrouvait à Paris dans ses grands cafés, célèbrent dans le Monde entier.
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…