Lisez! icon: Search engine
Écriture
EAN : 9782359052596
Façonnage normé : BROCHE

Jane Austen - Un coeur rebelle

Date de parution : 19/09/2018
Entre Lumières et romantisme, la première biographie-monument de l'auteur d'Orgueil et Préjugés, par une spécialiste de littérature anglaise.
Dans le monde anglophone, sa notoriété est aujourd’hui équivalente à celle de Shakespeare. Quantité de livres et d’articles scrutent les moindres détails d’une existence que sa famille considérait pour- tant comme dépourvue d’événements. En romancière, mais au moyen d’une enquête quasi policière, Catherine Rihoit débusque et retisse les moindres détails... Dans le monde anglophone, sa notoriété est aujourd’hui équivalente à celle de Shakespeare. Quantité de livres et d’articles scrutent les moindres détails d’une existence que sa famille considérait pour- tant comme dépourvue d’événements. En romancière, mais au moyen d’une enquête quasi policière, Catherine Rihoit débusque et retisse les moindres détails d’une existence pleine de zones d’ombre.Dès ses écrits de jeunesse, Jane Austen (1775-1817) prend le contrepied de l’émotion larmoyante où baigne la production de son époque. Elle sera dès lors à l’image de ses héroïnes : indépendante, préférant, aux conventions de la bonne société, les plaisirs individuels ; aux élans déraisonnés, les jugements pesés.Une valeur guide toute sa vie, littéraire comme amoureuse : la vérité du cœur. Celle que l’on interdisait aux femmes de son temps. La fausseté était alors, pour une femme, la composante essentielle de la réussite sociale. « Nous n’existons que par le sentiment », écrit-elle dans Persuasion. C’est peut-être là que réside sa réussite : en avance sur son temps, elle coïncide avec les aspirations féminines actuelles.Rebelle, l’auteur d’Orgueil et Préjugés ? Telle est la question posée dans cette biographie où l’œuvre et la vie de « Jane A » se répondent sans cesse.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782359052596
Façonnage normé : BROCHE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Alisier Posté le 21 Septembre 2020
    Cette biographie se lit comme un roman. C'est un travail et une oeuvre remarquables de finesse, de précision, et d'imagination sensible. Bravo et merci Catherine Rihoit !
  • JessSwann Posté le 25 Avril 2019
    Comme vous le savez tous, je suis une grande fan de Jane Austen et je ne pouvais pas passer à côté de cette biographie ! Alors, dans un premier temps, je dois admettre que j'ai été un peu désarçonnée par le côté non linéaire/chronologique de cette biographie. Du coup, j'ai eu un peu de mal à me repérer. Cependant, je reconnais un intérêt à cette forme originale : ainsi l'auteure fait en permanence le lien entre l'existence (sans événements) de Jane et ses écrits. Grâce à cela on comprend mieux la genèse des différents romans (même si l'auteure se concentre plus sur Orgueil et Préjugés, Mansfield Park et Raison et Sentiments). A travers la vie de Jane et son rapport avec les hommes, on comprend mieux l'évolution de son écriture et de ses héroïnes. De fait, c'est un véritable cri d'amour envers Fanny Price (que personnellement je n'ai jamais appréciée mais l'éclairage apporté par l'auteure me donne un angle nouveau sur ce personnage). J'ai aussi apprécié que les noms (des lieux et des personnages) soient expliqués et ramenés à des épisodes de l'existence de Jane. L'auteure explore également bien ses relations avec Cassandra mais aussi Fanny ( que j'ignorai être... Comme vous le savez tous, je suis une grande fan de Jane Austen et je ne pouvais pas passer à côté de cette biographie ! Alors, dans un premier temps, je dois admettre que j'ai été un peu désarçonnée par le côté non linéaire/chronologique de cette biographie. Du coup, j'ai eu un peu de mal à me repérer. Cependant, je reconnais un intérêt à cette forme originale : ainsi l'auteure fait en permanence le lien entre l'existence (sans événements) de Jane et ses écrits. Grâce à cela on comprend mieux la genèse des différents romans (même si l'auteure se concentre plus sur Orgueil et Préjugés, Mansfield Park et Raison et Sentiments). A travers la vie de Jane et son rapport avec les hommes, on comprend mieux l'évolution de son écriture et de ses héroïnes. De fait, c'est un véritable cri d'amour envers Fanny Price (que personnellement je n'ai jamais appréciée mais l'éclairage apporté par l'auteure me donne un angle nouveau sur ce personnage). J'ai aussi apprécié que les noms (des lieux et des personnages) soient expliqués et ramenés à des épisodes de l'existence de Jane. L'auteure explore également bien ses relations avec Cassandra mais aussi Fanny ( que j'ignorai être hypocrite) et Anna, les deux nièces favorites. Au regard de la famille de Jane et de ses parents, on comprend mieux également pourquoi les parents des héroïnes austiennes sont aussi absents. Et cerise sur le gâteau, l'auteure m'a donné envie de lire d'autres romans contemporains de Jane (comme Tom Jones ou Pamela !) J'ai aussi aimé le passage sur l'argent et le fait que Jane aurait été aux anges à l'idée que son visage orne des billets de banque Ce que j'aime : c'est bien documenté, intéressant et on apprend beaucoup de choses sur la manière dont la vie de Jane a influencé ses romans Ce que j'aime moins : j'avoue le coté linéaire m'a perturbée un bon moment, j'aurais aimé en lire plus sur Fanny En bref : Un excellente biographie, plaisante à lire qui donne un éclairage fourni sur les écrits de Jane Ma note 8/10
    Lire la suite
    En lire moins
  • tiph85 Posté le 1 Avril 2019
    Très heureuse d'avoir reçu ce livre suite au masse critique. J'ai bien entendu parler de cette grande dame, mais j'avoue n'avoir encore lu aucun de ses romans (à corriger très rapidement!!). Je me suis donc plongée avec ravissement dans cet univers, l'auteure, dont la passion est contagieuse, réussit à faire une biographie originale, mélangeant différents styles de littérature. Une belle découverte, reste à me plonger dans les romans je Jane A!!!
  • Liseusedebonneaventure Posté le 28 Mars 2019
    Adorant Jane Austen, j'avais très hâte de lire cette biographie. J'ai cependant eu un peu de mal à la lecture des 100 premières pages. La suite cependant s'est révélée fort plaisante. Un mélange de biographie, de roman, d'enquête sur l'auteur et parfois aussi autobiographique. Attention cependant à ceux qui souhaiterait lire ce livre sans avoir lu les romans de Jane Austen, car il révèle des intrigues.
  • camati Posté le 21 Mars 2019
    Je remercie Babelio et les Editions Ecriture de m'avoir adressé le livre de Catherine Rihoit …… qui me laisse une impression mitigée. J'ai apprécié que la vie de Jane Austen soit ainsi romancée, cela rend le texte plus vivant, voire visuel. J'imagine assez bien qu'un film puisse en être tiré. En revanche, j'ai beaucoup moins aimé les passages que j'ai reçus comme des leçons de littérature, notamment sur les différents romans de J.Austen, et y ai trouvé longueurs et répétitions. Voici un exemple de phrase universitaire qui, à mon sens, parle peu au grand public (p.337) : « Pour reconstituer l'univers austenien, elle reproduit la symétrie de la phrase, dont l'effet d'apaisement est comparable à celui de la musique baroque – sans les ruptures qui donnent son originalité à Mozart. » J'ai également eu quelques difficultés à accrocher au début de ma lecture car l'auteure y prend trop de place ; ce n'est que lorsqu'il s'est agi de Jane que mon intérêt s'est accru et que l'écriture m'a paru plus fluide. Les allers et retours temporels dans la biographie m'ont parfois un peu perdue et obligée à revenir en arrière pour m'assurer que je ne confondais pas les personnages (ils sont si nombreux... Je remercie Babelio et les Editions Ecriture de m'avoir adressé le livre de Catherine Rihoit …… qui me laisse une impression mitigée. J'ai apprécié que la vie de Jane Austen soit ainsi romancée, cela rend le texte plus vivant, voire visuel. J'imagine assez bien qu'un film puisse en être tiré. En revanche, j'ai beaucoup moins aimé les passages que j'ai reçus comme des leçons de littérature, notamment sur les différents romans de J.Austen, et y ai trouvé longueurs et répétitions. Voici un exemple de phrase universitaire qui, à mon sens, parle peu au grand public (p.337) : « Pour reconstituer l'univers austenien, elle reproduit la symétrie de la phrase, dont l'effet d'apaisement est comparable à celui de la musique baroque – sans les ruptures qui donnent son originalité à Mozart. » J'ai également eu quelques difficultés à accrocher au début de ma lecture car l'auteure y prend trop de place ; ce n'est que lorsqu'il s'est agi de Jane que mon intérêt s'est accru et que l'écriture m'a paru plus fluide. Les allers et retours temporels dans la biographie m'ont parfois un peu perdue et obligée à revenir en arrière pour m'assurer que je ne confondais pas les personnages (ils sont si nombreux à porter les mêmes prénoms) ni les dates. L'ensemble est cependant suffisamment intéressant pour me donner envie de relire les romans de Jane Austen, ma première lecture datant de mes études universitaires d'anglais. J'ajouterais (et je l'ai lu dans des critiques de Babelionautes) que ce livre s'adresse à un lecteur avisé, qui connaît plutôt bien les romans de Jane, tellement les références à ces oeuvres sont nombreuses. Si je peux me permettre une suggestion, j'aurais souhaité, vu la taille de la famille Austen (élargie) et la tendance à donner le même prénom à de nombreux descendants, que C. Rihoit fournisse un arbre généalogique afin que le lecteur puisse s'y retrouver plus facilement. En lisant ce livre, j'ai éprouvé un petit sentiment de déjà lu; en effet,je me suis souvenue d'un livre dont le thème est similaire. Il s'agit de « Quand j'étais Jane Eyre », écrit neuf ans plus tôt ; son auteure, Sheila Kohler, s'est également glissée dans la peau d'une autre romancière, tout aussi célèbre, née à peu près à la mort de Jane Austen, Charlotte Brontë. De la même manière, l'auteure imagine la vie de Jane Eyre et le processus de création de Charlotte. De nombreux points communs entre les deux auteures que l'une et l'autre mettent en scène, leur vie, leurs émotions, leurs sentiments, leur amour de la campagne, mais avec un traitement différent, romancé pour S.Kohler, un mélange de récit romancé et de leçon de littérature pour C.Rihoit. Je voudrais redonner la parole à Jane Austen pour conclure, à celle qui vivait sa vie en écrivant, car elle avait renoncé à sa vie de femme (de l'époque),et appliquait ainsi, selon les termes de Catherine Rihoit, « le principe de réparation ». « Mes livres sont mes enfants », disait-elle.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.