Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266270328
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 225 mm

Je te hais... passionnément - tome 01

Alexandra MAILLARD (Traducteur)
Collection : Je te hais...
Série : Je te hais...
Date de parution : 18/05/2017
RÈGLE NUMÉRO 1 :
Ne jamais parler d’amour
RÈGLE NUMÉRO 2 :
Ne jamais penser à l’amour
RÈGLE NUMÉRO 3 :
Éviter tout sentiment

 
Isis Blake, 17 ans, a un objectif : ne JAMAIS retomber amoureuse. Alors qu’elle tente de s’intégrer dans son nouveau lycée, elle tient à ce que personne n’apprenne qu’avant elle était obèse… et qu’elle avait un coeur. Mais, au lieu de se faire discrète, Isis colle son poing dans la... Isis Blake, 17 ans, a un objectif : ne JAMAIS retomber amoureuse. Alors qu’elle tente de s’intégrer dans son nouveau lycée, elle tient à ce que personne n’apprenne qu’avant elle était obèse… et qu’elle avait un coeur. Mais, au lieu de se faire discrète, Isis colle son poing dans la figure de Jack Hunter, celui qu’on surnomme « le Prince de Glace ». Dès lors les couloirs du lycéedeviennent un champ de bataille. Leur guerre sera sans merci…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266270328
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Significantly Posté le 15 Juin 2020
    J'adore le caractère de l'héroïne ! Vraiment hâte de lire la suite !
  • lililalectrice Posté le 15 Mars 2020
    C'est le deuxième livre que je lis de cette autrice et je suis impressionnée ! Tout en écrivant une belle romance elle parle de sujets sérieux et très justement intégrés au tout. Les personnages sont très attachants. Même si au début Isis m'énervait ( je ne comprenais pas la façon dont elle parlait à Kayla si elle tenait tant à être son amie ) j'ai beaucoup aimé sa relation avec Jack où l'on ne savait pas vraiment si elle le détestait ou non. La fin m'a beaucoup surprise et un peu déçue parce qu'on dirait qu'elle est juste là pour introduire une suite et qu'elle n'est pas nécessaire dans l'histoire... Il me tarde quand même de lire le prochain tome et je m'attend à une belle lecture !
  • Maliae Posté le 8 Mars 2020
    Ayant envie de romance, je suis un peu sortit de ma zone de confort en lecture et j’ai tenté ce roman sans en attendre grand chose. Et au final, même si ce n’était pas extraordinaire, j’ai quand même bien aimé et passé un assez bon moment. Pourtant, plein de choses ne vont pas dans ce livre. J’ai trouvé Isis assez difficile à supporter tant elle se monte le bourrichon. Je comprends qu’elle ait fait une croix sur l’amour avec ce qui semble lui être arrivée, mais harceler un mec ainsi simplement parce qu’il ne s’intéresse pas aux autres, j’ai trouvé ça un peu relou. Mais au fur et à mesure de l’histoire, je me suis laissée prendre aux jeux de ces deux personnages. Je ne trouve pas que ce qu’ils font soient réalistes, ni même biens, mais bon pourquoi pas ? C’est une histoire et j’ai aimé l’amour qui naissait doucement entre eux. J’ai même fini par m’attacher à cette enquiquineuse d’Iris. Honnêtement, je pensait m’arrêter au tome , mais finalement j’ai été bien prise dans l’histoire et je suis allée jusqu’au bout en me disant « ah non on me laisse pas comme ça, je veux la suite ». Donc je... Ayant envie de romance, je suis un peu sortit de ma zone de confort en lecture et j’ai tenté ce roman sans en attendre grand chose. Et au final, même si ce n’était pas extraordinaire, j’ai quand même bien aimé et passé un assez bon moment. Pourtant, plein de choses ne vont pas dans ce livre. J’ai trouvé Isis assez difficile à supporter tant elle se monte le bourrichon. Je comprends qu’elle ait fait une croix sur l’amour avec ce qui semble lui être arrivée, mais harceler un mec ainsi simplement parce qu’il ne s’intéresse pas aux autres, j’ai trouvé ça un peu relou. Mais au fur et à mesure de l’histoire, je me suis laissée prendre aux jeux de ces deux personnages. Je ne trouve pas que ce qu’ils font soient réalistes, ni même biens, mais bon pourquoi pas ? C’est une histoire et j’ai aimé l’amour qui naissait doucement entre eux. J’ai même fini par m’attacher à cette enquiquineuse d’Iris. Honnêtement, je pensait m’arrêter au tome , mais finalement j’ai été bien prise dans l’histoire et je suis allée jusqu’au bout en me disant « ah non on me laisse pas comme ça, je veux la suite ». Donc je lirai le deuxième tome. En bref, si les événements m’ont parfois paru précipité et peut-être un peu exagéré, si j’ai eu du mal au début avec le caractère d’Iris, et bien ça reste une lecture plus bonne que je ne le pensais.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Dreamerlandbook Posté le 5 Décembre 2019
    Tout d’abord, je tiens à dire que la plume de Sara Wolf est très addictive. A peine ai-je commencé ma lecture que j’étais déjà absorbée par Je te hais… passionnément. Les émotions sont tellement bien retranscrites que plus d’une fois les larmes me sont venues. Ce livre est une véritable bombe qui dévaste tout sur son passage. Une histoire tellement captivante et poignante qu’on est scotché du début à la fin. Parlons personnage. Isis m’a beaucoup impressionné. Sa force et son courage suite à ce qu’elle a subi ont fait d’elle un personnage que j’ai de suite appréciée. Elle se montre courageuse et s’est construit une carapace pour faire face au pire. Son humour est également l’un des points forts de Je te hais… passionnément. La guerre entre elle et Jack est un pur régal à lire. Jack Hunter. Un personnage à la fois mystérieux, sarcastique et charmeur quand il le veut. Son côté « méchant » m’a clairement plu ! Il a du répondant, se moque du regard des autres et s’avère bien moins froid que sa réputation. Comme je vous le disais, leur guerre est déclarée et nous fait l’effet de montagnes russes. Qui la remportera ? Qui découvrira la vérité... Tout d’abord, je tiens à dire que la plume de Sara Wolf est très addictive. A peine ai-je commencé ma lecture que j’étais déjà absorbée par Je te hais… passionnément. Les émotions sont tellement bien retranscrites que plus d’une fois les larmes me sont venues. Ce livre est une véritable bombe qui dévaste tout sur son passage. Une histoire tellement captivante et poignante qu’on est scotché du début à la fin. Parlons personnage. Isis m’a beaucoup impressionné. Sa force et son courage suite à ce qu’elle a subi ont fait d’elle un personnage que j’ai de suite appréciée. Elle se montre courageuse et s’est construit une carapace pour faire face au pire. Son humour est également l’un des points forts de Je te hais… passionnément. La guerre entre elle et Jack est un pur régal à lire. Jack Hunter. Un personnage à la fois mystérieux, sarcastique et charmeur quand il le veut. Son côté « méchant » m’a clairement plu ! Il a du répondant, se moque du regard des autres et s’avère bien moins froid que sa réputation. Comme je vous le disais, leur guerre est déclarée et nous fait l’effet de montagnes russes. Qui la remportera ? Qui découvrira la vérité en premier ? Un tas de questions qui nous tiendront en haleine pendant ce premier tome de Je te hais… passionnément. La relation Isis/Jack m’a fait passer par toutes les émotions et a mis mon cœur à rudes épreuves. Prévoyez la boîte de mouchoirs et un soutien psychologique pour affronter le suspense insoutenable de la fin de ce premier tome.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Loryane Posté le 31 Octobre 2019
    Je crois que cela fait une éternité que je n’ai pas autant aimé un livre comme celui-ci. C’est ironique, drôle, avec beaucoup de pique entre les personnages, et donc pas mal d’action. À chaque nouveau chapitre, on vit des coups de théâtre, des aventures passionnantes. Isis est une héroïne exceptionnelle, sa personnalité déroutante est unique, particulièrement dans un roman «#8201;jeunesse — romance#8201;». Le mystère autour du protagoniste masculin, de ce qu’il s’est passé il y a plusieurs années#8201;; tiens la route du début jusqu’à la fin. On ne s’imagine pas des faits aussi sombres. Mais ce qui est le plus convaincant venant de cette œuvre, ce sont les sentiments#8201;; leur sincérité et leur puissance. «#8201;Je te hais… passionnément#8201;» détient des parts de vérités tout en se tournant en dérision. Comme je l’ai manifesté ci-dessus, Isis est tout simplement extraordinaire. C’est une pile électrique, avec une détermination de fer et des blessures toujours saignantes. Les cacher semble pourtant facile, surtout qu’elle ne se démonte pas malgré les moqueries ou les paroles hostiles. Sauf qu’on est directement rattaché à sa tête, nous permettant de comprendre comment fonctionnent son esprit et ses idées, ses doutes et ses convictions. Elle se dit «#8201;moche#8201;», elle est... Je crois que cela fait une éternité que je n’ai pas autant aimé un livre comme celui-ci. C’est ironique, drôle, avec beaucoup de pique entre les personnages, et donc pas mal d’action. À chaque nouveau chapitre, on vit des coups de théâtre, des aventures passionnantes. Isis est une héroïne exceptionnelle, sa personnalité déroutante est unique, particulièrement dans un roman «#8201;jeunesse — romance#8201;». Le mystère autour du protagoniste masculin, de ce qu’il s’est passé il y a plusieurs années#8201;; tiens la route du début jusqu’à la fin. On ne s’imagine pas des faits aussi sombres. Mais ce qui est le plus convaincant venant de cette œuvre, ce sont les sentiments#8201;; leur sincérité et leur puissance. «#8201;Je te hais… passionnément#8201;» détient des parts de vérités tout en se tournant en dérision. Comme je l’ai manifesté ci-dessus, Isis est tout simplement extraordinaire. C’est une pile électrique, avec une détermination de fer et des blessures toujours saignantes. Les cacher semble pourtant facile, surtout qu’elle ne se démonte pas malgré les moqueries ou les paroles hostiles. Sauf qu’on est directement rattaché à sa tête, nous permettant de comprendre comment fonctionnent son esprit et ses idées, ses doutes et ses convictions. Elle se dit «#8201;moche#8201;», elle est sûre de ne plus tomber amoureuse, de ne plus aimer, et particulièrement de ne pas être aimé par un garçon. Pour elle, cela est impossible, ça n’arrivera jamais dans sa tête et dans son cœur. Elle est fermée sur ce fait, elle ne croit plus en l’amour et le mot confiance ne cultive plus son vocabulaire. En vérité, sa ténacité et ses fanfaronnades tiennent d’une carapace, mais ça ne détermine pas vraiment qui elle est réellement. Elle m’a fait rire, m’a tenu sous pression#8201;; une héroïne bien plus que captivante que j’ai entièrement apprécié. Le prince de Glace, Jack Hunter, le lycéen qu’il ne faut surtout pas approcher#8201;; son regard suffit à faire trembler les murs tout comme ses camarades. Mais il a plusieurs facettes dans sa personnalité#8201;; celle de garçon inaccessible au lycée et dans les partys, celle douce qu’il garde pour son métier, sa mère et sûrement Sophia. Il n’a pas d’amis, mais il rencontre une adversaire redoutable. Sa méchanceté peut être froide, sauf qu’on ressent dans certains moments que des mots, des gestes, des épreuves passées peuvent parfaitement le toucher. Néanmoins, il ne se change pas en doux agneau, il préfère ignorer et fuir, comme un lâche. Heureusement, il prouve qu’il n’est pas de ces hommes-là, ses valeurs lui collent à la peau et l’acheminent la plupart du temps, dans la bonne route. Jack est un jeune garçon intelligent, beau, ne souriant que très peu et restant maître de lui-même. Je me suis sentie charmée, séduite par cet adolescent bien trop adulte, mature au point de nous troubler. J’ai tout simplement dévoré ce roman. Un premier tome surprenant#8201;; pour lequel on ne pense pas ressentir autant de sentiment, découvrir des instants drôles et des moments durs, rencontrer des personnages incroyablement spéciaux. Finalement, c’est une histoire trompeuse. Une romance jeunesse plutôt aventureuse et étonnante. Des émotions simples et vivantes, envahissant le cœur et l’esprit#8201;; j’ai vraiment reçu des coups au cœur avec ce livre. L’originalité de ce récit vient du personnage féminin et du passé mystérieux de notre héros. Tous les deux submergent la synopsis d’une manière exceptionnelle, l’authenticité s’exprime par eux et sincèrement cela se produit que très rarement dans un ouvrage considéré comme «#8201;Young-Adult#8201;». En dehors de l’histoire d’amour pour le moment en phase de construction, «#8201;Je te hais… passionnément#8201;» aborde des sujets douloureux et une guerre passionnelle. Entre les conflits, les secrets et les confidences#8201;; entre la haine, l’amitié et l’amour. Mais les non-dits s’enchaînent et le temps passe, et les évènements se déchaînent. Une histoire bien plus profonde qu’elle n’en a l’air. Bien évidemment, les personnages secondaires sont importants, mais pour le coup je n’ai pas trop apprécié la personnalité de Kayla, mais j’ai bien aimé celle de Wren. Je découvre l’auteur avec ce premier tome de la trilogie «#8201;Lovely vicious#8201;» et je ne suis pas déçue. Sara Wolf possède une plume rafraîchissante grâce aux traits d’humour qu’elle incorpore, des sentiments riches et impossibles à oublier. Une écriture fluide, avec, toujours des rebondissements en fin de chapitre. Et en plus, son style n’est pas jeunesse#8201;; certes, il est parfois simple, mais c’est souvent des phrases profondes. Pour conclure cet avis positif, ce roman est un coup de cœur. Mes coups de cœur pour un livre «#8201;Jeunesse – Romance#8201;» se comptent sur les doigts d’une main. Mais j’ai vraiment adoré les personnages de cet ouvrage, que ce soit Isis ou Jack#8201;; deux personnages avec le même esprit et pourtant des façons différentes de l’exprimer. Autant Isis est surprenante dans sa manière d’être, une héroïne adolescente ne se laissant pas marcher sur les pieds. Elle a des idées, des paroles et des gestes parfois vicieux, malins. C’est une jeune fille farouche, sauvage#8201;; enfermant bien évidemment des cicatrices. Tandis que Jack est mystérieux dans son passé, mais c’est un garçon légèrement ordinaire#8201;; beau-gosse, populaire, intelligent, dans une romance c’est tout à fait banal. Ce livre détient plus les qualités d’un New-Adult — c’est un Young-Adult, tout comme les débuts d’After. Toutefois, nos deux héros sont particulièrement intéressants et matures, même Wren qui est un personnage secondaire. Et le suspense s’empare parfaitement de l’histoire, même le dénouement nous laisse entièrement dedans. Les sentiments se comparent à une balle de Ping-Pong, on ressent un coup du stress, une autre fois de la joie et puis un peu de tristesse. Des mélanges d’émotions, puissants et forts. Pendant un passage, j’ai eu le cœur battant la chamade, sauf que l’auteur souhaite nous mettre dans tous nos états et nous conduire sur un aspect du récit encore plus profond. Une écriture naturelle, généreuse#8201;; où de l’humour s’ajoute parfaitement aux péripéties et à la sensibilité de ce premier volume de Lovely Vicious.
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

Lisez maintenant, tout de suite !