Lisez! icon: Search engine
La Clinique du crime
Roxane Azimi (traduit par)
Collection : Suspense
Date de parution : 27/01/2022
Éditeurs :
Archipoche

La Clinique du crime

Roxane Azimi (traduit par)
Collection : Suspense
Date de parution : 27/01/2022
Lauréate du Grand Master Award décerné par la Mystery Writers of America pour l’ensemble de son œuvre, elle fut à son époque la grande rivale d’Agatha Christie. 
Sir Derek O’Callaghan, ministre de l’Intérieur ultraconservateur qui se plaignait de douleurs abdominales, est opéré d’urgence. Peu après l’intervention, il meurt. L’autopsie révèle qu’il a été empoisonné !
L’inspecteur Roderick Alleyn,...
Sir Derek O’Callaghan, ministre de l’Intérieur ultraconservateur qui se plaignait de douleurs abdominales, est opéré d’urgence. Peu après l’intervention, il meurt. L’autopsie révèle qu’il a été empoisonné !
L’inspecteur Roderick Alleyn, de Scotland Yard, appelé sur place, a face à lui une pléiade de suspects. Qui a agi sans que personne...
Sir Derek O’Callaghan, ministre de l’Intérieur ultraconservateur qui se plaignait de douleurs abdominales, est opéré d’urgence. Peu après l’intervention, il meurt. L’autopsie révèle qu’il a été empoisonné !
L’inspecteur Roderick Alleyn, de Scotland Yard, appelé sur place, a face à lui une pléiade de suspects. Qui a agi sans que personne ne remarque rien ?
Le chirurgien qui a opéré le ministre, un ami avec lequel il s’était récemment brouillé ? L’une des infirmières présente au bloc, ancienne maîtresse bafouée ? Une autre infirmière, proche des mouvances anarchistes ? Un pharmacien aux remèdes prétendument miraculeux ?
Parue en 1935, la troisième enquête de ce distingué représentant de l’aristocratie anglaise, aussi raffiné qu’élégant, prouve aussi qu’il n’est pas dénué d’un brin de chance, l’apanage des grands détectives.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791039200714
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 300
Format : 12,5 x 19,5 mm
EAN : 9791039200714
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 300
Format : 12,5 x 19,5 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LauraLesmotsdesautres 23/09/2022
    J'ai terminé la semaine dernière le tome 3 des enquêtes de Roderick Alleyn, enquêteur à Scotland Yard de l'autrice Ngaio Marsh! Je ne connaissais absolument pas cette personnalité des années 30, grande rivale d'Agatha Christie . Sir Dereck O'Callaghan est ministre de l'Intérieur. Au début du roman, il doit promulguer une loi pour empêcher les anarchistes de nuire. Un soir, il est victime d'une péritonite aigue. Suite à l'opération réalisée dans l'urgence, il meurt. Sa femme ne veut pas en rester là persuadée qu'il s'agit d'un meurtre. Roderick Alleyn est donc mis sur le coup. Tel un petit théâtre va se jouer une succession des scènes côté cours et côté jardin auréolée d'un reconstitution précise et chronométrée de l'opération. Chaque personne impliquée dans cette intervention est passé au crible. Rien n'échappe à l'œil affûté et aguerri de Roderick . J'ai vraiment apprécié l'aspect théâtral donné à l'écriture par Ngaio Marsh, j'ai d'ailleurs appris plus tard qu'elle avait une certaine sensibilité pour cet art, sensibilité qui se ressent vraiment ici. Les dialogues sont courts, rapides, pour un effet ping pong dynamique. Le langage également est une particularité amusante. Elle écrit ce livre dans les années 30, elle fait partie de l'aristocratie anglaise, ce sont donc... J'ai terminé la semaine dernière le tome 3 des enquêtes de Roderick Alleyn, enquêteur à Scotland Yard de l'autrice Ngaio Marsh! Je ne connaissais absolument pas cette personnalité des années 30, grande rivale d'Agatha Christie . Sir Dereck O'Callaghan est ministre de l'Intérieur. Au début du roman, il doit promulguer une loi pour empêcher les anarchistes de nuire. Un soir, il est victime d'une péritonite aigue. Suite à l'opération réalisée dans l'urgence, il meurt. Sa femme ne veut pas en rester là persuadée qu'il s'agit d'un meurtre. Roderick Alleyn est donc mis sur le coup. Tel un petit théâtre va se jouer une succession des scènes côté cours et côté jardin auréolée d'un reconstitution précise et chronométrée de l'opération. Chaque personne impliquée dans cette intervention est passé au crible. Rien n'échappe à l'œil affûté et aguerri de Roderick . J'ai vraiment apprécié l'aspect théâtral donné à l'écriture par Ngaio Marsh, j'ai d'ailleurs appris plus tard qu'elle avait une certaine sensibilité pour cet art, sensibilité qui se ressent vraiment ici. Les dialogues sont courts, rapides, pour un effet ping pong dynamique. Le langage également est une particularité amusante. Elle écrit ce livre dans les années 30, elle fait partie de l'aristocratie anglaise, ce sont donc les mots du quotidien, l'authenticité d'un vocabulaire soutenu, l'attitude un tantinet pincée de la haute qui parfois d'ailleurs prête à sourire . Seul petit hic cependant, le côté médical de l'enquête. A contrario, les deux premiers tomes autour d'un marchand d'armes et d'un pièce de théâtre qui tourne mal auraient pu davantage me plaire. Ici, il est question de matériel chirurgical, de protocoles d'opération, de substances utilisés etc ... Tout un univers qui me parle moins mais qui ne m'a pas empêchée de passer un moment agréable
    Lire la suite
    En lire moins
  • MilleetunepagesLM 27/08/2022
    Le commentaire de Lynda : Ce roman policier est une réédition d’un livre paru dans les années 30. Bien sûr que pour moi, je ne l’avait pas lu alors heureuse d’avoir eu la chance de le faire. Un roman policier style anglais, et non, pas comparable aux Agatha Christie, mais si vous aimez ce genre de lecture, alors vous aimerez. Ce roman m’a un peu fait penser à une énigme, parce que dès le départ, l’auteur nous lance dans différentes directions, beaucoup de suspects dès le départ, peut-être un peu trop, je dirais, mais ça permet de faire fonctionner nos neurones. Suite à la mort du ministre de l’Intérieur, qui a été opéré en urgence, pour des douleurs abdominales, après l’autopsie, c’est une tout autre affaire, en fait il est mort empoisonné. L’inspecteur en charge de l’enquête Roderick Alleyn, se doit de trouver le coupable, et nous aussi, parce qu’on dirait bien que beaucoup de personnes voulaient sa mort. L’enquêteur, tout ce qu’il y a de l’inspecteur british de Scotand Yard, nous accroche, on aime sa méthode d’enquête, il avance dans son enquête à cause de son talent, mais il faut dire que dame la chance vient le seconder également. Un roman qui m’a plu pour certains... Le commentaire de Lynda : Ce roman policier est une réédition d’un livre paru dans les années 30. Bien sûr que pour moi, je ne l’avait pas lu alors heureuse d’avoir eu la chance de le faire. Un roman policier style anglais, et non, pas comparable aux Agatha Christie, mais si vous aimez ce genre de lecture, alors vous aimerez. Ce roman m’a un peu fait penser à une énigme, parce que dès le départ, l’auteur nous lance dans différentes directions, beaucoup de suspects dès le départ, peut-être un peu trop, je dirais, mais ça permet de faire fonctionner nos neurones. Suite à la mort du ministre de l’Intérieur, qui a été opéré en urgence, pour des douleurs abdominales, après l’autopsie, c’est une tout autre affaire, en fait il est mort empoisonné. L’inspecteur en charge de l’enquête Roderick Alleyn, se doit de trouver le coupable, et nous aussi, parce qu’on dirait bien que beaucoup de personnes voulaient sa mort. L’enquêteur, tout ce qu’il y a de l’inspecteur british de Scotand Yard, nous accroche, on aime sa méthode d’enquête, il avance dans son enquête à cause de son talent, mais il faut dire que dame la chance vient le seconder également. Un roman qui m’a plu pour certains côtés, quelques petites longueurs, mais qui n’affectent en rien l’histoire. Un bon moment de lecture qui me poussera peut-être à lire les autres enquêtes de cet inspecteur !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Guillaume72 24/05/2022
    Lorsque le ministre de l'intérieur meut d'une appendicite et que l'on retrouve un puissant poison au moment de l'autopsie, c'est l'inspecteur Alleyn qui entre en scène. L'intirgue cette fois se déroule dans le milieu médical avec une dose d'anarchisme pour agrémenter le tout. A la manière d'une Agatha Christie dont elle fut la rivale, Naigo Marsh semble adpete de la grande reconstitution finale là où sa concurrente préfère la grande scène des révélations dans un salon cosy. L'intrigue est bien menée, mais les indices sont peu identifiables et l'on ne peut que difficilement deviner qui est la coupable.
  • a_fox_in_wonderland 06/04/2022
    Cette fois on est bien loin de la campagne anglaise, ou du monde du spectacle, puisque Ngaio Marsh nous entraîne dans une clinique. Où un ministre a eu le mauvais goût de mourir juste après une opération. Décès qui paraît pour le moins suspect... Les fausses pistes ne manquent pas, évidemment, et on peut s'amuser à mener l'enquête avec l'inspecteur (son acolyte, Nigel Bathgate est present de manière beaucoup plus épisodique que les fois précédentes). J'ai été un peu déçue par la fin cependant, je n'aime pas trop quand la résolution repose sur un coup de chance pour l'enquêteur (et je n'ai pas été très convaincue par les motivations du coupable). Un whodunnit un brin vintage, distrayant et so British, pas désagréable à lire mais loin de détrôner Agatha Christie.
  • Bazart 12/03/2022
    Les éditions Archipoche réédite en ce début d'année 2022 les premiers des 32 romans de Ngaio Marsh mettant en scène son personnage fétiche, l’inspecteur Roderick Alleyn de Scotland Yard. Lauréate du Grand Master Award décerné par la Mystery Writers of America pour l’ensemble de son œuvre, elle fut à son époque la grande rivale d’Agatha Christie.Aujourd’hui un peu oubliée, la Néo-Zélandaise Ngaio Marsh (1895-1982) fut en son temps la grande rivale d'Agatha Christie, lauréate en 1978 du Grand Master Award décerné par la Mystery Writers of America pour l’ensemble de son œuvre. Elle a signé pas moins de trente-deux romans policiers, tous ayant pour héros l’inspecteur Roderick Alleyn de Scotland Yard, aristocrate cultivé et élégant, perspicace et fin observateur, doté d'un humour à froid so british. En cette période où le cosy mystery revient de plus belle, il est utile de revenir sur l'oeuvre de Ngaio Marsh.. Exemple avec la clinique du crime, qui fait partie de ces deux romans réédité depuis le 27 janvier, un classique de la littérature policière qui n’a pas pris une ride.
Inscrivez-vous à la Newsletter Philéas, des amoureux de BD
Pour être informés en exclusivité de nos nouveautés, interviews exclusives et concours de folie !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Focus
    Archipoche

    Ngaio Marsh,la Reine du Cosy Mystery

    Réédition des quatre premiers des 32 romans de Ngaio Marsh mettant en scène son personnage fétiche, l’inspecteur Roderick Alleyn de Scotland Yard. Lauréate du Grand Master Award décerné par la Mystery Writers of America pour l’ensemble de son œuvre, elle fut à son époque la grande rivale d’Agatha Christie. Un classique de la littérature policière qui n’a pas pris une ride.

    Lire l'article