En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La conjuration des inégaux

        Cherche midi
        EAN : 9782749134109
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 154
        Format : 120 x 210 mm
        La conjuration des inégaux
        La lutte des classe au XXIe siècle

        Collection : Documents
        Date de parution : 09/01/2014

        Les prolétaires – celles et ceux qui sont obligés de vendre leur force de travail, manuelle ou intellectuelle pour vivre – n’ont jamais été aussi nombreux dans l’histoire du capitalisme. Pourtant, ils n’ont jamais eu aussi peu conscience d’exister en tant que tels. Tel est le paradoxe des temps modernes.

        Dans l’élan de la Révolution française, en 1796, Gracchus Babeuf imaginait prolonger l’égalité sur les questions économiques à travers un ultime combat contre le Directoire qui lui coûta la vie, à lui et à ses camarades, lors de la « conjuration des Égaux ». Deux siècles plus tard, à front...

        Dans l’élan de la Révolution française, en 1796, Gracchus Babeuf imaginait prolonger l’égalité sur les questions économiques à travers un ultime combat contre le Directoire qui lui coûta la vie, à lui et à ses camarades, lors de la « conjuration des Égaux ». Deux siècles plus tard, à front renversé, une « conjuration des inégaux » semble s’être imposée à nous.

        Vue d’en haut, la lutte des classes ne fait pas débat, elle se mène, point barre, et elle se gagne. Elle n’est ni anonyme ni virtuelle ; elle est au contraire symbolisée par une élite – des noms et des visages, unis par de multiples relations opératoires et redoutablement efficaces. Au sol, elle cherche à dépasser les ravages de la division sociale savamment provoquée et entretenue par les classes possédantes afin de saper toute amorce de reprise de conscience de classe. Derrière ce pare-feu illusoire que constitue le mythe des « classes moyennes », les identités sociales se diluent, se perdent et s’ignorent. Au point que l’écrasante majorité s’oublie jusqu’à en devenir invisible.

        Les prolétaires – celles et ceux qui sont obligés de vendre leur force de travail, manuelle ou intellectuelle, pour vivre – n’ont jamais été aussi nombreux dans l’histoire du capitalisme. Pourtant, et c’est un paradoxe, ils n’ont jamais eu aussi peu conscience d’exister en tant que tels.


        Dans cet essai, Olivier Besancenot apporte une contribution pour tenter de redéfinir les contours de ce que la Communarde Louise Michel désignait déjà en son temps comme « le nombre immense qui ne connaît pas sa propre force ».

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782749134109
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 154
        Format : 120 x 210 mm
        Cherche midi
        13.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • AquinER Posté le 26 Mars 2014
          A partir d'un mot de Warren Buffet, homme très riche de ce monde, Olivier Besancenot remonte en selle et ne lâche rien de ce qui l'anime depuis jeune homme : la lutte des classes. Buffet affirme que la luttes des classes existe bel et bien ; la preuve, la classe des riches est en train de la gagner. Il n'en faut pas moins pour que l'ex-facteur de Neuilly sur Seine et actuel guichetier de Paris 18e rebondisse avec La conjuration des inégaux : La lutte des classes au XXIe siècle. L'essai de 152 pages se présente en deux parties. Le première, un portrait des dessous du patronat et des classes dominantes jumelé à la nécessité de la lutte. La deuxième, la plus intéressante, un portrait actuel de la grande classe dominée qui s'ignore. L'auteur ratisse large. Les classes moyennes n'existent pas, c'est un leurre ! Intellectuels, ouvriers, même combat. On veut y croire et la plume de Besancenot arrive à convaincre. J'avoue, je suis déjà vendue à la cause. La conjuration des inégaux (qui rappelle le titre de John Kennedy Toole) fait l'effet d'un hymne. Olivier Besancenot est mon pom-pom boy.
        Toute l'actualité du cherche midi éditeur
        Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.