Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749158570
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 220 mm

La Mémoire des vignes

Sophie ASLANIDES (Traducteur)
Collection : Ailleurs
Date de parution : 02/05/2019
« Si vous avez aimé mon roman Elle s’appelait Sarah, alors l’incroyable livre d’Ann Mah saura vous émerveiller. Je l’ai lu avidement, sans pouvoir m’arrêter, et je ne saurais trop vous le recommander. »
Tatiana de Rosnay
Pour faire partie des rares experts en vins certifiés au monde, Kate doit réussir le très prestigieux concours de Master of Wine. Elle fait pour cela le choix de se rendre en Bourgogne, dans le domaine appartenant à sa famille depuis des générations. Elle pourra y approfondir ses connaissances sur... Pour faire partie des rares experts en vins certifiés au monde, Kate doit réussir le très prestigieux concours de Master of Wine. Elle fait pour cela le choix de se rendre en Bourgogne, dans le domaine appartenant à sa famille depuis des générations. Elle pourra y approfondir ses connaissances sur le vignoble et se rapprocher de son cousin Nico et de sa femme, Heather, qui gèrent l’exploitation. La seule personne que Kate n’a guère envie de retrouver, c’est Jean-Luc, un jeune et talentueux vigneron, son premier amour.
Alors qu’elle se lance dans le rangement de l’immense cave, elle découvre une chambre secrète contenant un lit de camp, des tracts écrits par la Résistance et une cachette pleine de grands crus. Intriguée, Kate commence à explorer l’histoire familiale, une quête qui la mènera aux jours les plus sombres de la Seconde Guerre mondiale et à des révélations très inattendues.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749158570
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

« J'ai adoré ce roman qui nous transporte au cœur de la Bourgogne dans un domaine viticole. Un vrai page turner, une lecture vraiment très agréable ! »
Catherine Zafonte / Librairie Montbarbon

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • AMR Posté le 3 Décembre 2019
    Je remercie les éditions du Cherche-Midi ainsi que Netgalley pour l’envoi de ce roman d’Ann Mah, La Mémoire des Vignes… La quatrième de couverture m’avait attirée pour le côté roman historique sur la seconde guerre mondiale, l’occupation allemande et la collaboration ; on nous promettait un retour aux sources, des secrets de familles, une cave secrète, une difficile transmission intergénérationnelle sur les rôles joués par les un(e)s et les autres durant la sombre période de l’occupation et même des retrouvailles avec un premier amour… J’ai tout apprécié dans ce roman… Les personnages sont profondément humains, crédibles… très travaillés sur tous les plans, physiques, psychologiques, en lien avec leurs vécus et leur époque. Il est tout naturel de s’identifier à eux, de s’approprier leurs questionnements. Aurions-nous résisté ou collaboré, quand s’opposer à l’occupant et au gouvernement de Vichy faisait prendre des risques, quand se montrer conciliant avec les allemands permettait de nourrir des enfants dénutris et en mauvaise santé et de survivre ?... Qui sommes-nous pour juger aujourd’hui… ? L’écriture se partage entre le récit contemporain à la première personne de Kate, une jeune américaine d’origine bourguignonne, qui prépare le prestigieux examen de « Master of wine » et se rend, pour cela, dans la... Je remercie les éditions du Cherche-Midi ainsi que Netgalley pour l’envoi de ce roman d’Ann Mah, La Mémoire des Vignes… La quatrième de couverture m’avait attirée pour le côté roman historique sur la seconde guerre mondiale, l’occupation allemande et la collaboration ; on nous promettait un retour aux sources, des secrets de familles, une cave secrète, une difficile transmission intergénérationnelle sur les rôles joués par les un(e)s et les autres durant la sombre période de l’occupation et même des retrouvailles avec un premier amour… J’ai tout apprécié dans ce roman… Les personnages sont profondément humains, crédibles… très travaillés sur tous les plans, physiques, psychologiques, en lien avec leurs vécus et leur époque. Il est tout naturel de s’identifier à eux, de s’approprier leurs questionnements. Aurions-nous résisté ou collaboré, quand s’opposer à l’occupant et au gouvernement de Vichy faisait prendre des risques, quand se montrer conciliant avec les allemands permettait de nourrir des enfants dénutris et en mauvaise santé et de survivre ?... Qui sommes-nous pour juger aujourd’hui… ? L’écriture se partage entre le récit contemporain à la première personne de Kate, une jeune américaine d’origine bourguignonne, qui prépare le prestigieux examen de « Master of wine » et se rend, pour cela, dans la propriété familiale afin de se familiariser avec les grands crus, et un journal intime tenu entre septembre 1939 et septembre 1944 par Hélène, sa grand-tante. La jonction entre les deux récits passe par la découverte d’une cave emmurée servant de cache à la Résistance et par l’enquête menée par Kate et sa cousine pour mettre à jour une histoire familiale difficile à porter et surtout à assumer. L’ensemble m’a tenu en haleine au point que cette lecture est passée devant mes autres livres en cours. En effet, rien n’est annoncé ni évident dans la trame narrative : les péripéties s’enchaînent et nous surprennent sans que l’écheveau soit sujet à caution. De plus, c’est très bien écrit et, sans aucun doute, bien traduit de l’anglais (États-Unis) par Sophie Aslamides. Ce livre est à la fois didactique et captivant. L’auteure s’est manifestement bien documentée sur la triste période de l’occupation allemande en France, sur la culture vinicole et l’œnologie… Elle a su rendre son récit addictif, émouvant, vraisemblable… Elle a évité avec brio les clichés de la romance… Une belle réussite. #LaMémoireDesVignes #NetGalleyFrance https://www.facebook.com/pg/Les-Gloses-de-la-Pirate-des-PAL-105051417646556/posts/?ref=page_internal
    Lire la suite
    En lire moins
  • Exuline Posté le 14 Octobre 2019
    En quelques mots : Un roman à découvrir pour les amateurs de terroir, de secrets de famille, de vin, de vie. Ce roman nous immerge dans le terroir bourguignon. On déguste sa robe, son nez et sa bouche, bercé par les vendanges, les repas familiaux, les fous rires et les pleurs et le besoin d'avancer. En beaucoup plus de mots : La mémoire des vignes est un roman parfaitement équilibré, qui se déguste presque d'une traite, tellement la qualité des arômes qu'il diffuse est intéressant. Non, je ne me permettrais pas de vous faire un cours d'œnologie pour décrire cette œuvre, mais goutez-la et vous saurez l'apprécier. Ann Mah, nous fait voyager dans l'espace, entre les Etats-Unis et la France, et plus précisément en Bourgogne, et le temps, entre notre époque et celle de la seconde guerre mondiale. Pour cela, l'auteure va s'appuyer sur deux personnages parents Kate et Hélène. Deux générations les séparent et pourtant j'ai trouvé que beaucoup de traits de caractère les rapprochent. Roman parfait pour la saison, il va nous conduire dans un secret de famille oublié de tous, et qu'il ne faut pas réveiller, car malgré plus de soixante-dix ans, la honte est toujours présente dans l'esprit de gens.... En quelques mots : Un roman à découvrir pour les amateurs de terroir, de secrets de famille, de vin, de vie. Ce roman nous immerge dans le terroir bourguignon. On déguste sa robe, son nez et sa bouche, bercé par les vendanges, les repas familiaux, les fous rires et les pleurs et le besoin d'avancer. En beaucoup plus de mots : La mémoire des vignes est un roman parfaitement équilibré, qui se déguste presque d'une traite, tellement la qualité des arômes qu'il diffuse est intéressant. Non, je ne me permettrais pas de vous faire un cours d'œnologie pour décrire cette œuvre, mais goutez-la et vous saurez l'apprécier. Ann Mah, nous fait voyager dans l'espace, entre les Etats-Unis et la France, et plus précisément en Bourgogne, et le temps, entre notre époque et celle de la seconde guerre mondiale. Pour cela, l'auteure va s'appuyer sur deux personnages parents Kate et Hélène. Deux générations les séparent et pourtant j'ai trouvé que beaucoup de traits de caractère les rapprochent. Roman parfait pour la saison, il va nous conduire dans un secret de famille oublié de tous, et qu'il ne faut pas réveiller, car malgré plus de soixante-dix ans, la honte est toujours présente dans l'esprit de gens. La résistance et la collaboration reste toujours des sujets brulants dont les esprits ont du mal à s'apaiser. Kate, dans le cadre de son prochain concours va retourner dans le domaine familial viticole tenu par son cousin qui a épousé sa meilleure amie Heather et dont le temps et la distance ont séparé de nombreuses années. Mais les deux amies se retrouvent comme au premier jour et ensemble vont s'aider à réaliser leur rêve, surmonter les obstacles, les difficultés du quotidien, les peur, leur force commune va les élever plus qu'elles n'auraient imaginées. Une très belle amitié s'en dégage, une relation vraie et sincère qui parfois peut faire monter une larme u coin de l'œil. C'est tout simplement la vie, les ambitions, les changements de vie voulues ou imposées qui sont décrites ici. Les histoires d'amour ne font partie que du décors et ne prennent pas le dessus, ce qui permet d'avoir un roman plus solide, plus profond également. Car c'est par courage et détermination que Kate et Heather vont découvrir cette cave secrète, ce trésor oublié de tous. En parallèle, c'est sous forme d'un journal intime que nous découvrirons Hélène, jeune fille douée qui va devoir revoir ses priorité avec l'arrivée de la guerre. Dans une famille recomposée, mal aimée par sa belle mère, cette blanche-neige va tout faire pour survivre et faire vivre son domaine. Nous allons découvrir le marché noir du cuivre qui entre dans la fabrication de la brouillie, seule solution pour sauver les vignes ancestrales du domaine, le reste est déjà vu : passage de la frontière de familles juives, d'aviateurs, la résistance et la collaboration horizontale pour sauver le peu qui reste, et enfin la libération, et le châtiment de ses femmes, leur tonte, leur rabaissement en place publique. La fin de ce roman est assez étonnant, j'ai l'impression en la lisant que le roman a été monté à l'envers et j'ai été séduite. En revanche, je n'ai pas adhéré au journal intime, qui est une façon d'écrire trop souvent vu et aux histoires d'amourette de Kate qui n'apporte au final pas grand chose, heureusement, comme je le disais au dessus, qu'elles ne prennent pas trop de place.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Adl Posté le 2 Septembre 2019
    Une belle surprise bien que l’oenologie ne me passionne pas. Un verre de bon vin oui, les grands crus, je les laisse aux palais exercés qui ont comme partenaire un cerveau capable de deinir l’annee de récolte d’après la couleur de la robe et la quantité de pluie tombée à l’epoque. Mais revenons au roman, écrit par une Américaine sur une région de France qui n’est pas souvent le siège de récits, français ou autre. L’assemblage des personnages, de l’intrigue et les incursions historiques est réussi. Je trouve remarquable que les écrivains trouvent toujours du matériau pour leurs histoires sur une période historique pourtant largement utilisée. C’est tout à fait le type de roman qui concourt à ne pas oublier, surtout pour les jeunes générations : le fait de construire le roman sur à la fois le passé et le présent est une passerelle vers la réflexion, qui peut amener aux récits biographiques ensuite. Passer par la fiction pour raconter un passé douloureux et parfois peu reluisant, pour ne surtout pas oublier.
  • SylvieBelgrandReims Posté le 24 Août 2019
    Un petit côté terroir sympathique pour une histoire de famille, et surtout de secrets de famille. La construction en alternance entre le présent et le passé (sous la forme d'un journal) m'a semblé un peu classique, mais permet de progresser dans l'histoire en même temps que les personnages, voire d'en savoir un peu plus qu'eux avant eux. Pas exactement le genre de roman que j'aime lire, mais c'est un livre agréable à decouvrir. Il est bien documenté sur le travail du vin et l'époque de la seconde guerre mondiale, sans nous faire crouler sous les informations. #LaMémoireDesVignes #AnnMah #LeChercheMidi #NetGalleyFrance Le quatrième de couverture : " Si vous avez aimé mon roman Elle s'appelait Sarah, alors l'incroyable livre d'Ann Mah saura vous émerveiller. Je l'ai lu avidement, sans pouvoir m'arrêter, et je ne saurais trop vous le recommander. " Tatiana de Rosnay Pour faire partie des rares experts en vins certifiés au monde, Kate doit réussir le très prestigieux concours de Master of Wine. Elle fait pour cela le choix de se rendre en Bourgogne, dans le domaine appartenant à sa famille depuis des générations. Elle pourra y approfondir ses connaissances sur le vignoble et se rapprocher de son cousin Nico... Un petit côté terroir sympathique pour une histoire de famille, et surtout de secrets de famille. La construction en alternance entre le présent et le passé (sous la forme d'un journal) m'a semblé un peu classique, mais permet de progresser dans l'histoire en même temps que les personnages, voire d'en savoir un peu plus qu'eux avant eux. Pas exactement le genre de roman que j'aime lire, mais c'est un livre agréable à decouvrir. Il est bien documenté sur le travail du vin et l'époque de la seconde guerre mondiale, sans nous faire crouler sous les informations. #LaMémoireDesVignes #AnnMah #LeChercheMidi #NetGalleyFrance Le quatrième de couverture : " Si vous avez aimé mon roman Elle s'appelait Sarah, alors l'incroyable livre d'Ann Mah saura vous émerveiller. Je l'ai lu avidement, sans pouvoir m'arrêter, et je ne saurais trop vous le recommander. " Tatiana de Rosnay Pour faire partie des rares experts en vins certifiés au monde, Kate doit réussir le très prestigieux concours de Master of Wine. Elle fait pour cela le choix de se rendre en Bourgogne, dans le domaine appartenant à sa famille depuis des générations. Elle pourra y approfondir ses connaissances sur le vignoble et se rapprocher de son cousin Nico et de sa femme, Heather, qui gèrent l'exploitation. La seule personne que Kate n'a guère envie de retrouver, c'est Jean-Luc, un jeune et talentueux vigneron, son premier amour. Alors qu'elle se lance dans le rangement de l'immense cave, elle découvre une chambre secrète contenant un lit de camp, des tracts écrits par la Résistance et une cachette pleine de grands crus. Intriguée, Kate commence à explorer l'histoire familiale, une quête qui la mènera aux jours les plus sombres de la Seconde Guerre mondiale et à des révélations très inattendues.
    Lire la suite
    En lire moins
  • mellyfrance Posté le 9 Août 2019
    Grâce à Netgalley et aux éditions Le Cherche Midi, j'ai eu la chance de découvrir le roman de Ann MAH, La Mémoire des Vignes. #LaMémoireDesVignes #NetGalleyFrance Kate est une jeune femme pleine de talents qui revient sur les lieux de son enfance pour travailler sur son examen d’œnologie. Elle retrouve aussi tout ce qu'elle a tenté de fuir quelques années auparavant, notamment son amour de jeunesse Jean-Luc. Celui-ci est viticulteur. Kate vient donc travailler sur les vins de Bourgogne sur les lieux de son enfance et séjourne chez son cousin Nicolas, marié à sa meilleure amie Heather. Les deux jeunes femmes décident de faire un peu de ménage dans la cave du domaine et découvrent des cahiers portant le nom d'Hélène. S'ensuit une enquête qui leur fait découvrir une part de leur histoire familiale, une part que les plus anciens ont voulu cacher. Kate et Heather vont tout tenter pour découvrir la vérité sur Hélène pour la réhabiliter. L'histoire familiale rejoint la grande Histoire, celle de la seconde guerre mondiale. On plonge dans cette partie de l'histoire française. J'ai apprécié ma lecture et je me suis attachée à Kate, mais ce n'est pas un coup de cœur pour ma part. La... Grâce à Netgalley et aux éditions Le Cherche Midi, j'ai eu la chance de découvrir le roman de Ann MAH, La Mémoire des Vignes. #LaMémoireDesVignes #NetGalleyFrance Kate est une jeune femme pleine de talents qui revient sur les lieux de son enfance pour travailler sur son examen d’œnologie. Elle retrouve aussi tout ce qu'elle a tenté de fuir quelques années auparavant, notamment son amour de jeunesse Jean-Luc. Celui-ci est viticulteur. Kate vient donc travailler sur les vins de Bourgogne sur les lieux de son enfance et séjourne chez son cousin Nicolas, marié à sa meilleure amie Heather. Les deux jeunes femmes décident de faire un peu de ménage dans la cave du domaine et découvrent des cahiers portant le nom d'Hélène. S'ensuit une enquête qui leur fait découvrir une part de leur histoire familiale, une part que les plus anciens ont voulu cacher. Kate et Heather vont tout tenter pour découvrir la vérité sur Hélène pour la réhabiliter. L'histoire familiale rejoint la grande Histoire, celle de la seconde guerre mondiale. On plonge dans cette partie de l'histoire française. J'ai apprécié ma lecture et je me suis attachée à Kate, mais ce n'est pas un coup de cœur pour ma part. La première partie est un peu longue à se mettre en place et j'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs tout au long du roman. L'intrigue est intéressante par contre et mérite qu'on s'y plonge. L'idée de faire apparaître le journal intime d'un des personnages est une bonne idée car on a envie d'en apprendre plus mais le lecteur en sait alors plus que les autres personnages et cela m'a un peu dérangée. En conclusion, j'ai passé un bon moment mais cela n'a pas été un coup de cœur!
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !