En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La Nouvelle Vie de Kate Reddy

        Cherche midi
        EAN : 9782749149615
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 704
        Format : 140 x 220 mm
        La Nouvelle Vie de Kate Reddy

        Julie SIBONY (Traducteur)
        Collection : Ailleurs
        Date de parution : 03/05/2018
        C’est un régal pour les lecteurs ayant grandi avec Bridget Jones de retrouver le personnage de
        Kate Reddy, quinze ans après l’énorme succès de Je ne sais pas comment elle fait.
        Kate Reddy compte les quelques semaines qui la séparent de la cinquantaine avec effroi. Si on ajoute à cette angoisse les hormones qui s’agitent, des ados qui ont besoin d’elle mais qui ne lui adressent pas la parole, des parents qui vieillissent et redeviennent des enfants, un mari qui se... Kate Reddy compte les quelques semaines qui la séparent de la cinquantaine avec effroi. Si on ajoute à cette angoisse les hormones qui s’agitent, des ados qui ont besoin d’elle mais qui ne lui adressent pas la parole, des parents qui vieillissent et redeviennent des enfants, un mari qui se cherche et a décidé de s’offrir un break pour se consacrer à la méditation… Kate se trouve prise dans un sandwich qu’elle ne peut même pas avaler à cause des calories ! Tout cela sans compter son retour dans le monde du travail, où la cinquantaine est un tabou…

        Juste au moment où elle commence à se débrouiller dans son nouveau boulot, son ancien amant, Jack, réapparaît… Les choses se compliquent, et c’est peu dire.

        Allison Pearson écrit sur le challenge d’être parent à l’ère des réseaux sociaux, sur l’évolution du couple après des années de mariage, sur la difficulté pour une femme de reprendre le travail après une longue pause, sur la lutte permanente pour « rester dans le coup » malgré tout, et sur toutes les questions que se posent les femmes en vieillissant. Bien plus qu’un numéro d’équilibriste, il s’agit de réussir à se retrouver et à savoir de quoi on a besoin pour se sentir vivant(e) quand on s’est habitué(e) à être soi-même sa dernière priorité.

        Avec ce roman hilarant au rythme trépidant et à l’humour féroce, Allison Pearson nous démontre qu’il y a un peu de Kate Reddy en chacun(e) d’entre nous.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782749149615
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 704
        Format : 140 x 220 mm
        Cherche midi
        22.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Josephine2 Posté le 3 Août 2018
          Kate approche de la cinquantaine. Son mari a décidé d’arrêter de travailler pour suivre une formation de thérapeute. Ce qui signifie que pendant deux ans, il n’y aura plus de salaire à la maison, sauf si Kate accepte de reprendre le travail, après plus de dix ans d’interruption de façon à pouvoir élever ses enfants. Of Course ! Ils vendent donc leur maison qu’ils avaient en ville pour se retrouver à la campagne, dans une charmante maison… qu’il faut rénover (tout va à vau l’eau), sans compter les deux enfants du couple. Kate va prendre toute la famille (et le reste) à bras le corps et se décarcasser pour retrouver un travail (mais le hic c’est justement d’en retrouver un) et essayer de satisfaire toute la famille, à son détriment, comme souvent. D’autant plus, qu’elle devra subir d’assaut les problèmes liés à la ménopause et tout ce qui va avec. I am choking ! Allons allons !!!! Et quand les hommes nous parlent de leur problème de prostate ou de « pilule bleue », personne n’est choqué ! Les pauvres ! Sans compter qu’elle devra également gérer sa fille, dont le derrière (vous dites ? Fondement ? Heu ! Popotin ?) a... Kate approche de la cinquantaine. Son mari a décidé d’arrêter de travailler pour suivre une formation de thérapeute. Ce qui signifie que pendant deux ans, il n’y aura plus de salaire à la maison, sauf si Kate accepte de reprendre le travail, après plus de dix ans d’interruption de façon à pouvoir élever ses enfants. Of Course ! Ils vendent donc leur maison qu’ils avaient en ville pour se retrouver à la campagne, dans une charmante maison… qu’il faut rénover (tout va à vau l’eau), sans compter les deux enfants du couple. Kate va prendre toute la famille (et le reste) à bras le corps et se décarcasser pour retrouver un travail (mais le hic c’est justement d’en retrouver un) et essayer de satisfaire toute la famille, à son détriment, comme souvent. D’autant plus, qu’elle devra subir d’assaut les problèmes liés à la ménopause et tout ce qui va avec. I am choking ! Allons allons !!!! Et quand les hommes nous parlent de leur problème de prostate ou de « pilule bleue », personne n’est choqué ! Les pauvres ! Sans compter qu’elle devra également gérer sa fille, dont le derrière (vous dites ? Fondement ? Heu ! Popotin ?) a fait le tour des réseaux sociaux, et surtout de tout son collège ! Bien des questions seront justement posées sur l’utilisation de ces réseaux et d’Internet par les jeunes et comment les gérer. On suit les états d’âme et les difficultés de Kate et les changements importants dans sa vie et celle de son entourage, qui ne se feront pas sans heurts. Elle garde son calme et son humour, bien qu’elle ait, quelquefois, envie de tout envoyer promener. Elle est stoïque devant les problèmes rencontrés, elle ne se démonte pas et garde toute sa sagacité. Et surtout, surtout, elle pourra compter sur Roy... Enfin presque. (Il vous faudra lire le livre pour savoir qui est Roy, on en connaît toutes un intimement, c'est sûr). Ce n’est pas du tout du tout « nunuche ». Ca change des romans où se sont les problèmes des trentenaires, leur difficultés et leur questionnement à devenir mère, en plus de gérer leur travail, qui sont plutôt abordés. Ca fait plaisir ! Enfin, on parle des cinquantenaires et plus… Beaucoup de femmes vont s’y retrouver. C’est désopilant, marrant, et tellement vrai ! On passe un bon moment avec ce roman So British ! Vraiment bien.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Sixodel78 Posté le 18 Juillet 2018
          Enfin une histoire qui s’adresse aux plus de 30 ans... celles qui sont en plein dans la crise de la 50 aine, la ménopause, qui ont des ados à la maison et peut être un mari en crise N’hésitez pas, vous pourrez en rires et vous sentir moins seules. Pour les plus jeunes comme moi, il y a matière à rires, à réflexions et on ne pourra pas dire qu’on n’était pas prévenues. Je pense le relire quand j’en arriverais à cette étape de ma vie il y a pleins d’infos/solutions à glaner. Peut être que Kate vous en apprendra plus que votre gyneco🤭 Une lecture moins légère que mes précédentes, et plus sociologique mais intéressante et drôle grâce aux situations cocasses dans lesquelles se retrouvent Kate (olala le rdv avec les Russes 😱), on aborde des sujets importants, la place des femmes/mères au sein de la famille (femmes sandwichs), au sein du monde du travail (monde masculin déjà pas facile mais en plus on a une date de péremption...); l’adolescence à l’heure des réseaux sociaux; l’adultère; l’amitié, la vieillesse des grands parents; la recherche d’emploi pour les femmes qui ont fait une pause famille. Bref un chick lit un peu sérieux, gros... Enfin une histoire qui s’adresse aux plus de 30 ans... celles qui sont en plein dans la crise de la 50 aine, la ménopause, qui ont des ados à la maison et peut être un mari en crise N’hésitez pas, vous pourrez en rires et vous sentir moins seules. Pour les plus jeunes comme moi, il y a matière à rires, à réflexions et on ne pourra pas dire qu’on n’était pas prévenues. Je pense le relire quand j’en arriverais à cette étape de ma vie il y a pleins d’infos/solutions à glaner. Peut être que Kate vous en apprendra plus que votre gyneco🤭 Une lecture moins légère que mes précédentes, et plus sociologique mais intéressante et drôle grâce aux situations cocasses dans lesquelles se retrouvent Kate (olala le rdv avec les Russes 😱), on aborde des sujets importants, la place des femmes/mères au sein de la famille (femmes sandwichs), au sein du monde du travail (monde masculin déjà pas facile mais en plus on a une date de péremption...); l’adolescence à l’heure des réseaux sociaux; l’adultère; l’amitié, la vieillesse des grands parents; la recherche d’emploi pour les femmes qui ont fait une pause famille. Bref un chick lit un peu sérieux, gros pavé de presque 600 pages mais qui passe bien quand même.
          Lire la suite
          En lire moins
        • iris29 Posté le 13 Juillet 2018
          Quand j'ai vu ce roman ( merci la rubrique "livres à paraître de vos auteurs " sur Babelio ) , je n'avais pas fait le rapprochement. Allison Pearson est la romancière qui à l'instar de Helen Fielding et Sophie Kinsella, a émergé de la multitudes d'auteures , dites de "chick-lit", lesquelles se sont vues offrir une adaptation cinématographique de leur oeuvre. Rappelez-vous, c'était avec Sarah Jessica Parker, et ça s'appelait " Mais comment font les femmes ?". Le titre était légèrement différent du livre ( " Je ne sais pas comment elle fait ") . Allison Pearson y racontait comment une jeune femme ( Kate Ready ) arrivait à jongler entre son job dans la haute finance et sa vie de famille (ses deux enfants, et son mari) , tout en étant épuisée . Elle nous épinglait, nous les trentenaires/quarantenaires comme personne, pressées comme des citrons par une société qui en demande toujours plus, va toujours plus vite. Eh bien, Kate Ready is back et ça tombe bien , elle a vieilli tout pareil que nous... Désormais, elle approche des cinquante ans, a tous les signaux de la ménopause qui clignotent au rouge, et doit littéralement TOUT faire chez elle... Quand j'ai vu ce roman ( merci la rubrique "livres à paraître de vos auteurs " sur Babelio ) , je n'avais pas fait le rapprochement. Allison Pearson est la romancière qui à l'instar de Helen Fielding et Sophie Kinsella, a émergé de la multitudes d'auteures , dites de "chick-lit", lesquelles se sont vues offrir une adaptation cinématographique de leur oeuvre. Rappelez-vous, c'était avec Sarah Jessica Parker, et ça s'appelait " Mais comment font les femmes ?". Le titre était légèrement différent du livre ( " Je ne sais pas comment elle fait ") . Allison Pearson y racontait comment une jeune femme ( Kate Ready ) arrivait à jongler entre son job dans la haute finance et sa vie de famille (ses deux enfants, et son mari) , tout en étant épuisée . Elle nous épinglait, nous les trentenaires/quarantenaires comme personne, pressées comme des citrons par une société qui en demande toujours plus, va toujours plus vite. Eh bien, Kate Ready is back et ça tombe bien , elle a vieilli tout pareil que nous... Désormais, elle approche des cinquante ans, a tous les signaux de la ménopause qui clignotent au rouge, et doit littéralement TOUT faire chez elle et or de chez elle , car son mari a décidé de faire un break dans sa carrière pour suivre une formation-psy nébuleuse (bien sûr non rémunéré …) , ainsi que réveiller son corps en faisant du vélo, et surtout d'en faire le moins possible dans la maison, avec ses enfants, et même avec ses parents. Du coup, Kate est obligée de remonter sur le ring du boulot, voit que les petits jeunes ont pris la place , qu'elle est considérée comme vieille. Bref , elle est sur tous les fronts : fille ado/photos pornos, enfants dépendants, parents dépendants, chien dépendant, maison en voie de rénovation, manque d'argent, soupirant américain qui revient, et son corps qui la lâche de mille et une façons… Vous allez aimer vieillir (ou rajeunir !), avec Kate ! Allison Pearson vous en apprendra plus sur la ménopause que votre généraliste en 15 petites minutes de consultation… Et même si tout ne vous ressemble pas , vous allez vous reconnaitre . Virevoltant , amusant , plein de bon sens et de phrases qui sonnent comme des perles de sagesse , vous ne vous ennuierez pas une seconde avec cette auteure qui sait si bien "choper" l'air du temps . A déguster sans modération...
          Lire la suite
          En lire moins
        • cathulu Posté le 1 Juillet 2018
          Nous avions connu Kate jonglant entre son boulot très prenant à la City, son mari et ses enfants (Mais comment fait-elle ?), nous la retrouvons quelques années plus tard, flirtant dangereusement avec la cinquantaine. Dotée d'une maison pleine de charmes et de réparations nécessaires en pagaille, d'un mari en pleine crise de milieu de vie (façon vélo et méditation), d'ados accro aux réseaux sociaux ou aux jeux vidéo, sans compter les (beaux)-parents qui commencent à cumuler les ennuis de santé, Kate a toujours aussi fort à faire. Mais l'argent venant à manquer, il faut qu'elle retrouve un emploi tout en affrontant une péri-ménopause tout sauf agréable. A la fois drôle et percutante dans son analyse de la situation faite aux femmes de son âge sur le marché du travail, Kate c'est nous en mieux. Pleine de bon sens, n'hésitant pas parfois à appeler un chat un chat et à évoquer sans fard les inconvénients de la ménopause, façon Whoopi Goldberg citée en exergue ("Personne ne vous prévient que vous allez vous déplumer du pubis."), elle sait aussi se montrer émouvante. On rit, on applaudit mentalement à certaines de ses analyses et on a aussi parfois le cœur serré. Bref, on trouve ici tous les ingrédients... Nous avions connu Kate jonglant entre son boulot très prenant à la City, son mari et ses enfants (Mais comment fait-elle ?), nous la retrouvons quelques années plus tard, flirtant dangereusement avec la cinquantaine. Dotée d'une maison pleine de charmes et de réparations nécessaires en pagaille, d'un mari en pleine crise de milieu de vie (façon vélo et méditation), d'ados accro aux réseaux sociaux ou aux jeux vidéo, sans compter les (beaux)-parents qui commencent à cumuler les ennuis de santé, Kate a toujours aussi fort à faire. Mais l'argent venant à manquer, il faut qu'elle retrouve un emploi tout en affrontant une péri-ménopause tout sauf agréable. A la fois drôle et percutante dans son analyse de la situation faite aux femmes de son âge sur le marché du travail, Kate c'est nous en mieux. Pleine de bon sens, n'hésitant pas parfois à appeler un chat un chat et à évoquer sans fard les inconvénients de la ménopause, façon Whoopi Goldberg citée en exergue ("Personne ne vous prévient que vous allez vous déplumer du pubis."), elle sait aussi se montrer émouvante. On rit, on applaudit mentalement à certaines de ses analyses et on a aussi parfois le cœur serré. Bref, on trouve ici tous les ingrédients d'un excellent roman qui sait nous divertir sans pour autant tomber dans la facilité.
          Lire la suite
          En lire moins
        • SagnesSy Posté le 21 Juin 2018
          Il y a seize ans Allison Pearson faisait un tabac mondial avec « Je ne sais pas comment elle fait », au moment du boum Bridget Jones et de toute cette effervescence autour de la ChickLit (littérature pour poulettes), la mal considérée pour laquelle j’ai toujours eu un faible. J’aime qu’on me fasse rire, qu’on m’amuse, et dans ce genre comme dans tous les autres il y a des perles qu’il serait bien dommage de snober. En revanche, Kate Reddy m’avais laissé froide – bien que je lui reconnaisse cette scène restée célèbre de la mère indigne déstructurant des pâtisseries industrielles pour les faire passer pour du maison auprès de l’école. Mais Kate Reddy à 49 ans, c’est une tout autre histoire. J’ai A.D.O.R.É ce roman. Totalement contemporain, il aborde avec courage l’ensemble des problématiques liées à la cinquantaine, sans rien omettre ni enjoliver, et il le fait tambour battant, à un rythme propre à donner le tournis, nous plongeant ainsi dans l’esprit même de Kate, avec un humour solide et incontournable. Il en propose d’ailleurs plusieurs déclinaisons, du comique de répétition (la copine qui commence tous ses mails par : « Je vais me tirer une balle ») aux situations les... Il y a seize ans Allison Pearson faisait un tabac mondial avec « Je ne sais pas comment elle fait », au moment du boum Bridget Jones et de toute cette effervescence autour de la ChickLit (littérature pour poulettes), la mal considérée pour laquelle j’ai toujours eu un faible. J’aime qu’on me fasse rire, qu’on m’amuse, et dans ce genre comme dans tous les autres il y a des perles qu’il serait bien dommage de snober. En revanche, Kate Reddy m’avais laissé froide – bien que je lui reconnaisse cette scène restée célèbre de la mère indigne déstructurant des pâtisseries industrielles pour les faire passer pour du maison auprès de l’école. Mais Kate Reddy à 49 ans, c’est une tout autre histoire. J’ai A.D.O.R.É ce roman. Totalement contemporain, il aborde avec courage l’ensemble des problématiques liées à la cinquantaine, sans rien omettre ni enjoliver, et il le fait tambour battant, à un rythme propre à donner le tournis, nous plongeant ainsi dans l’esprit même de Kate, avec un humour solide et incontournable. Il en propose d’ailleurs plusieurs déclinaisons, du comique de répétition (la copine qui commence tous ses mails par : « Je vais me tirer une balle ») aux situations les plus scabreuses (l’arrivée de règles over abondantes au pire moment), en passant par des dialogues vifs et percutant (ou leur absence : tout ce qu’elle aurait pu dire vs ce qui est finalement verbalisé). L’ensemble est, de plus (et c’est une véritable délectation) purement british : vous savez, ce petit côté tellement comme il faut, bonne éducation par dessus tout, même – et surtout – quand par ailleurs c’est l’anarchie. Kate Reddy est immensément attachante, on s’amuse beaucoup à ses côtés et on se fait cueillir par de jolies perles d’émotion quand elle se met parfois à nu – j’ai rarement lu plus juste état des lieux de la génération sandwich, coincée entre les parents vieillissants et les ados en souffrance. Etait-il nécessaire d’ajouter un prince charmant ? Je ne suis pas sûre mais parce qu’il m’a évoqué le très beau personnage du capitaine Wentworth dans « Persuasion » (pour son génial PS au premier mail), je pardonne beaucoup. Et puis une petite touche de rêve, après tout… « Quand tu seras bien vieille et grise, dodelinant Aux portes du sommeil près du feu : prends ce livre Et lis sans te hâter, et rêve à la douceur Qu’eurent tes yeux jadis, dans leurs ombres lourdes. Combien aimaient alors ta grâce joyeuse, Qu’ils aimaient ta beauté, de feint ou vrai amour ! Mais un seul homme aima en toi l’âme aviatrice Et aima les chagrins du visage qui change. » (WB Yeats « When You Are Old », trad. Yves Bonnefoy)
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Vous allez adorer Kate !!!!!!!!!!!!!!! Ce livre [...] est absolument génial.
        J 'ai éclaté de rire à maintes reprises, il y a des passages que je ne suis pas prête d'oublier. Et il y a aussi des passages très touchants. C'est un super beau roman. »
        Sandrine Dantard / Fnac Victor Hugo - Grenoble - 38100
        Toute l'actualité du cherche midi éditeur
        Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !

        • Par Cherche midi

          12 livres à déguster tout au long de l'été !

          L'été est là, les vacances se préparent, c'est l'occasion de réfléchir aux livres à emmener dans sa valise. Le cherche midi vous a concocté une sélection du tonnerre. Du rire, des larmes, des sueurs froides sont au programme. Parmi ces 12 livres, vous trouverez forcément celui qui vous correspond. Bel été !

          Lire l'article
        • Par Cherche midi

          "La Nouvelle Vie de Kate Reddy" adapté à la télévision

          C'est une excellente nouvelle pour le roman d'Allison Pearson ! La productrice Bruna Papandrea, lauréate de nombreux Emmy® Awards pour la série Big Little Lies, diffusé sur HBO, vient d'acquérir les droits de La Nouvelle Vie de Kate Reddy pour une adaptation télévisée.

          Lire l'article