Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782749157382
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 688
Format : 154 x 240 mm
La Splendeur et l'Infamie
Hubert Tézenas (traduit par)
Collection : Ailleurs
Date de parution : 26/08/2021
Éditeurs :
Cherche midi

La Splendeur et l'Infamie

Hubert Tézenas (traduit par)
Collection : Ailleurs
Date de parution : 26/08/2021
Vous avez aimé The Crown ? Vous allez adorer La Splendeur et l’Infamie.
10 mai 1940. Le jour où Churchill est nommé Premier ministre, Adolf Hitler envahit les Pays-Bas et la Belgique. Au cours de l’année qui suit, l’Allemagne nazie mène contre l’Angleterre... 10 mai 1940. Le jour où Churchill est nommé Premier ministre, Adolf Hitler envahit les Pays-Bas et la Belgique. Au cours de l’année qui suit, l’Allemagne nazie mène contre l’Angleterre une campagne de bombardement d’une intensité inédite. Acculé, le « Vieux Lion » doit préserver à tout prix le moral de son... 10 mai 1940. Le jour où Churchill est nommé Premier ministre, Adolf Hitler envahit les Pays-Bas et la Belgique. Au cours de l’année qui suit, l’Allemagne nazie mène contre l’Angleterre une campagne de bombardement d’une intensité inédite. Acculé, le « Vieux Lion » doit préserver à tout prix le moral de son peuple… et convaincre le président Roosevelt d’entraîner les États-Unis dans la guerre.
Si durant cette période la vie publique de Churchill est chaotique, sa vie privée ne l’est pas moins. Son épouse et lui doivent gérer leur fille qui se rebelle contre leur autorité, et leur fils, confronté à l’adultère de sa femme.
 
À partir de nombreux documents inédits (depuis les journaux intimes des principaux protagonistes jusqu’aux documents confidentiels récemment déclassifiés), Erik Larson redonne ses lettres de noblesse à la politique en nous faisant vivre une année exceptionnelle aux côtés de Churchill. Que ce soit au 10 Downing Street ou à son domicile privé, cet homme aux ressources inépuisables, toujours surprenant, fera preuve d’un leadership hors du commun qui permettra à tout un pays – et à une famille – de rester unis.
 
Aussi palpitant et addictif qu’une série, La Splendeur et l’Infamie s’est classé numéro un des ventes dès sa sortie en Angleterre et aux États-Unis. Il a été élu meilleur livre de l’année par le Washington Post et Barack Obama l’a désigné parmi ses livres préférés de l’année.

« Le genre de page-turner que l’on voudrait trouver plus souvent parmi les livres d’Histoire. Larson réussit véritablement à donner au lecteur l’impression “d’y êtreˮ, de vivre aux côtés de Churchill. » Bill Gates.
 
À propos d’Erik Larson : « Larson raconte comme on filme : au plus près des événements, des acteurs et des témoins. Hautement recommandable. » Jean-Christophe Buisson, Le Figaro


Pour consulter les sources de l'auteur, rendez-vous ici, et pour sa bibliographie, c'est ici

Rentrée littéraire 2021
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749157382
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 688
Format : 154 x 240 mm

Ils en parlent

"La documentation impressionnante est restituée sous la forme d’un récit prenant où les affres de la Guerre mondiale se fondent dans les problèmes familiaux du Vieux Lion. Du grand art."
L'Obs

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • CamilleBook Posté le 26 Avril 2022
    Le 10 mai 1940, alors que les forces allemandes déferlent sur les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg et bientôt la France, Winston Churchill devient 1er ministre et prend la tête du Royaume-Uni. La première année de son mandat est racontée ici, jour après jour, fait après fait, décision après décision. C’est un livre absolument passionnant, à la fois rigoureusement historique et écrite comme un roman. L’ayant lu en version originale je pense que cela m’a un peu desservi car c’est rédigé dans un anglais assez exigeant qui demande pas mal de concentration. Mais pour qui aime l’Histoire, la Seconde Guerre Mondiale et l’incroyable personnage qu’était Churchill, c’est une œuvre remarquable. Tout y est minutieusement décrit. Les tractations pour convaincre les États-Unis d’entrer en guerre (impératif selon Churchill pour avoir une chance de vaincre), la machine de production d’armement et d’avions qui se met en route, les nombreux bombardements qui firent tant de dégâts à Londres, les discours mémorables, les points de vue des conseillers de Churchill, des différents membres de son gouvernement, de ses proches, notamment Mary et Randolph, deux de ses enfants, mais également d’Hitler et de Göring, furieux et mis en échec par cette île qui aura, jusqu’au... Le 10 mai 1940, alors que les forces allemandes déferlent sur les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg et bientôt la France, Winston Churchill devient 1er ministre et prend la tête du Royaume-Uni. La première année de son mandat est racontée ici, jour après jour, fait après fait, décision après décision. C’est un livre absolument passionnant, à la fois rigoureusement historique et écrite comme un roman. L’ayant lu en version originale je pense que cela m’a un peu desservi car c’est rédigé dans un anglais assez exigeant qui demande pas mal de concentration. Mais pour qui aime l’Histoire, la Seconde Guerre Mondiale et l’incroyable personnage qu’était Churchill, c’est une œuvre remarquable. Tout y est minutieusement décrit. Les tractations pour convaincre les États-Unis d’entrer en guerre (impératif selon Churchill pour avoir une chance de vaincre), la machine de production d’armement et d’avions qui se met en route, les nombreux bombardements qui firent tant de dégâts à Londres, les discours mémorables, les points de vue des conseillers de Churchill, des différents membres de son gouvernement, de ses proches, notamment Mary et Randolph, deux de ses enfants, mais également d’Hitler et de Göring, furieux et mis en échec par cette île qui aura, jusqu’au bout, trouvé la force de résister. Les tactiques sont décrites, les combats aériens également. Le moral de la population anglaise, soigneusement étudié semaine après semaine alors que les bombardements s’intensifient. Tous les aspects de cette première année de guerre sont abordés, sur le plan militaire comme sur le plan intime. Et au sommet de tout cela, un roc, inébranlable, à la fois charismatique et accessible, passionné et passionnant, tonitruant quand la situation l’exige, fantasque à ses heures perdues et surtout, terriblement anglais. Secoué par la défaite inattendue de la France, implacable lorsqu’il prend la décision de détruire la flotte française située à Mers el-Kébir ou ému aux larmes quand il vient se rendre compte des dégâts du premier, et particulièrement massif, bombardement de Londres en septembre 1940, on observe toutes les facettes de ce fascinant personnage qui aura incarné la notion même de résistance et de ténacité, à la fois militaire et morale. Un ouvrage à lire et à relire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • laurentn Posté le 14 Février 2022
    Un zoom sur une année cruciale de la guerre et une plongée dans quotidien de Churchill, de ses proches et de ses collaborateurs. Qui permet de mieux appréhender pourquoi et comment il a résisté le premier et donné espoir à son peuple. et sans aucun doute sauvé le monde de la barbarie. Un seul regret: que De Gaule soit mentionné si peu et n'apparaisse que comme un personnage secondaire de cette époque, un comble !
  • Des_potron_minet Posté le 2 Février 2022
    Je suis une grande admiratrice de Winston Churchill et en commençant La splendeur et l'infamie, je ne pensais pas qu'il serait possible d'être encore plus admirative de cet homme. Et bien lorsque j'ai refermé ce livre, le cœur battant la chamade, j'étais encore plus sous le charme, totalement conquise ! Dans ce récit qui n'est ni un roman car non fictionnel ni un essai car nous sommes essentiellement dans l'action et non pas dans des détails techniques, stratégiques avec beaucoup de chiffres, Erik Larson nous raconte la première année de Churchill à la tête du gouvernement pendant la 2nd guerre mondiale. Mai 40 - Mai 41 et c'est tout simplement passionnant ! Tout le long j'ai eu l'impression d'être une petite souris qui suivait à la trace Winston, Colville son secrétaire particulier et son ministre Beaverbrook, entre autres. D'ailleurs Beaverbrrok, un personnage à part que je ne connaissais pas et qui est très présent dans le livre. On l'aime ou on ne l'aime pas, il a des manières particulières mais on ne peut pas lui retirer le rôle primordial qu'il a eu pendant le conflit pour le Royaume Uni mais également pour Churchill personnellement. Il n'y a pas que l'aspect politique,... Je suis une grande admiratrice de Winston Churchill et en commençant La splendeur et l'infamie, je ne pensais pas qu'il serait possible d'être encore plus admirative de cet homme. Et bien lorsque j'ai refermé ce livre, le cœur battant la chamade, j'étais encore plus sous le charme, totalement conquise ! Dans ce récit qui n'est ni un roman car non fictionnel ni un essai car nous sommes essentiellement dans l'action et non pas dans des détails techniques, stratégiques avec beaucoup de chiffres, Erik Larson nous raconte la première année de Churchill à la tête du gouvernement pendant la 2nd guerre mondiale. Mai 40 - Mai 41 et c'est tout simplement passionnant ! Tout le long j'ai eu l'impression d'être une petite souris qui suivait à la trace Winston, Colville son secrétaire particulier et son ministre Beaverbrook, entre autres. D'ailleurs Beaverbrrok, un personnage à part que je ne connaissais pas et qui est très présent dans le livre. On l'aime ou on ne l'aime pas, il a des manières particulières mais on ne peut pas lui retirer le rôle primordial qu'il a eu pendant le conflit pour le Royaume Uni mais également pour Churchill personnellement. Il n'y a pas que l'aspect politique, conflit qui est relaté dans ce livre, la partie privée et familiale de Winston Churchill est aussi beaucoup évoqué et c'est captivant de voir comment le Premier Ministre arrivait à se détendre alors qu'il avait le poids du monde sur les épaules. J'ai vraiment énormément aimé cette dualité. Certains passages très bien décrits m'ont mis des frissons et les larmes aux yeux, comme les bombardements de Coventry et le dernier sur la ville de Londres en septembre 1941. Le lecteur est en totalement immersion, j'ai d'ailleurs rarement lu un ouvrage aussi immersif, tout genre confondu. Pas besoin d'être passionné de ce grand homme pour lire ce livre, mais je vous parie le contenu mince de mon livret A qu'en refermant La splendeur et L'infamie vous aurez de l'affection pour ce petit homme rond, infatigable, au courage inimaginable, à la volonté d'acier et à l'humour grinçant. Je vous laisse sur deux citations de Sir Winston Churchill que j'aime particulière : "Le succès c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme" "Si vous traversez l’enfer, continuez d’avancer"
    Lire la suite
    En lire moins
  • annemariehudelet Posté le 26 Novembre 2021
    Tout simplement passionnant. la deuxième guerre mondiale de 1940 à 1941 visitée comme si on y était, depuis Londres qui ploie sous les bombes pendant le Blitz et se relève toujours, galvanisée par la parole puissante de Churchill dont on pénètre dans l’intimité, souvent grâce au journal de son secrétaire particulier qui ne le quittait pas. Grâce à un formidable travail d’archiviste (il est allé jusqu’à lire les journaux intimes des « diaristes » chargés de rapporter les éléments de leur point de vue), nous sommes plongés dans cette période où le grand homme dont on peut vraiment dire qu’il fut l’homme providentiel, le seul à avoir la volonté de résister coûte que coûte, vit chaque jour avec une puissance de travail qui épuise ceux qui le secondent. On découvre avec étonnement les hommes dont il a su s’entourer pour qu’ils le secondent (lord Beaverbrook qui a démissionné 14 fois!) Nous pénétrons aussi dans l’intimité de la famille Churchill (journal de sa fille Mary) et ses relations avec Roosevelt qu’il essaie de convaincre de s’engager dans la guerre à leur côté.
  • Zippo Posté le 21 Octobre 2021
    A l'été 1940, la Grande Bretagne est le seul pays européen à résister à la machine de guerre nazie. Hitler, après avoir tenté de négocier avec ce pays, va déclencher à partir de juillet 1940 des campagnes de bombardements, sur plusieurs mois, qui vont faire un grand nombre de victimes. La population britannique va faire preuve d'un courage et d'une endurance admirables. A cela s'ajoute la pénurie alimentaire, l'absence de chauffage. Bien sûr la population éprouva de la douleur, de la colère...mais aussi de la solidarité, de l'humour...cet humour britannique si réputé. Et puis, il y a le soutien total de la population pour son premier ministre, Winston Churchill. Celui qui fut le seul chef d'Etat d'Europe qui a tenu tête à Hitler et à sa politique d'une inhumanité sans limite. Dès la fin des années trente, il a été l'un des très rares hommes politiques britanniques ne se berçant pas d'illusions optimistes sur les vues d'Hitler, dès l'arrivée au pouvoir de celui-ci en 1933. D'ailleurs, les politiciens britanniques qui furent très "mous" avec l'Allemagne firent preuve de méfiance à son égard lorsqu'il devint Premier Ministre en mai 1940, y compris le roi lui-même. Churchill sut insuffler, à ce moment le plus tragique de l'histoire anglaise, et disons... A l'été 1940, la Grande Bretagne est le seul pays européen à résister à la machine de guerre nazie. Hitler, après avoir tenté de négocier avec ce pays, va déclencher à partir de juillet 1940 des campagnes de bombardements, sur plusieurs mois, qui vont faire un grand nombre de victimes. La population britannique va faire preuve d'un courage et d'une endurance admirables. A cela s'ajoute la pénurie alimentaire, l'absence de chauffage. Bien sûr la population éprouva de la douleur, de la colère...mais aussi de la solidarité, de l'humour...cet humour britannique si réputé. Et puis, il y a le soutien total de la population pour son premier ministre, Winston Churchill. Celui qui fut le seul chef d'Etat d'Europe qui a tenu tête à Hitler et à sa politique d'une inhumanité sans limite. Dès la fin des années trente, il a été l'un des très rares hommes politiques britanniques ne se berçant pas d'illusions optimistes sur les vues d'Hitler, dès l'arrivée au pouvoir de celui-ci en 1933. D'ailleurs, les politiciens britanniques qui furent très "mous" avec l'Allemagne firent preuve de méfiance à son égard lorsqu'il devint Premier Ministre en mai 1940, y compris le roi lui-même. Churchill sut insuffler, à ce moment le plus tragique de l'histoire anglaise, et disons le, du monde démocratique, la ténacité, le courage de continuer une lutte âpre, cruelle, mais essentielle pour l'avenir du genre humain. Il s'impliqua avec patience, ardeur dans de difficiles négociations avec Roosevelt pour l'obtention d'une aide matérielle américaine, et surtout pour l'entrée en guerre des Etats-Unis contre l'Allemagne nazie. Comment ne pas éprouver d'admiration pour un homme de 66 ans, affaibli par son embonpoint, mais qui va trouver la force physique et morale pour être un acteur majeur de la lutte contre le nazisme ? Cet ouvrage, c'est le souffle de l'Histoire. Et c'est le talent de l'auteur de nous immerger dans ce drame, aux côtés de Churchill au 10 Downing Street, de nous faire partager sa douleur pour son peuple martyrisé et son espérance en la victoire et la paix. Lorsqu'il parcourait les ruines des agglomérations bombardées par la Luftwaffe, plusieurs témoins de son entourage le virent les larmes aux yeux. Parallèlement aux évènements tragiques de l'Histoire, Erik Larson nous parle de la vie de famille de Churchill, avec ses joies et ses peines. Ses collaborateurs font aussi l'objet de lignes émouvantes, et ce qu'ils soient ministres ou secrétaires. Ce récit est colossal par sa densité, l'intensité dramatique des faits relatés et l'émotion que l'auteur transmet à ses lecteurs. Un seul conseil : LISEZ CE LIVRE !
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rater aucune actualité du Cherche Midi
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Interview
    le cherche midi éditeur

    Erik Larson : « J'ai appris toutes sortes de choses mystérieuses sur les Churchill »

    Encensé par la presse française, La Splendeur et l'Infamie ne cesse de fasciner les lecteurs d’ici et d’ailleurs. Pour se plonger un instant encore dans le quotidien passionnant de Winston Churchill, nous nous sommes entretenus avec l’auteur du livre, Erik Larson. Confidences sur un chef d’État hors normes.

    Lire l'article
  • Focus
    le cherche midi éditeur

    "La Splendeur et l'Infamie" : Churchill intime

    Directement classé numéro un des ventes à sa sortie en Angleterre et aux États-Unis, La Splendeur et l’Infamie a été élu meilleur livre de l’année par le Washington Post et désigné par Barack Obama comme l’un de ses titres préférés de 2020. Des honneurs justifiés au vu de la qualité de ce livre qui se dévore comme un roman.

    Lire l'article