Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262025649
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 154 x 240 mm

La Vendée-Vengé

Le génocide franco-français

Date de parution : 17/08/2006

La sanglante répression menée par les autorités révolutionnaires contre la Vendée rebelle à la nouvelle réglementation du culte.

     On a voulu oublier la Vendée. Comme les camisards ou les cathares. Mais on n'efface pas les lieux trahis de la mémoire de la France.
     A l'été 1790 se déclenche une réaction religieuse presque unanime contre la prétention des autorités révolutionnaires de réglementer le culte. Elle est suivie, trois...

     On a voulu oublier la Vendée. Comme les camisards ou les cathares. Mais on n'efface pas les lieux trahis de la mémoire de la France.
     A l'été 1790 se déclenche une réaction religieuse presque unanime contre la prétention des autorités révolutionnaires de réglementer le culte. Elle est suivie, trois ans plus tard, par le refus de la conscription au service d'une armée jugée impie. En réponse à cette insurrection des humbles, la Convention a organisé l' « extermination » des Vendéens, à commencer par les femmes, ces « sillons reproducteurs », et les enfants, de « futurs brigands » et l'« anéantissement de la Vendée » ; 770 communes deviennent hors-la-loi et, comme tels, condamnés à la « vindicte nationale » ; le nom même de Vendée cède la place au département « Vengé ».
      Les moyens sont éloquents : camps, fours crématoires, sabrades. Les bilans, tant humains que matériels, sont impressionnants.
     A sa sortie, voilà vingt ans, ce livre avait choqué par la crudité que révélaient les archives. Aujourd'hui que les recherches ont confirmé les travaux pionniers de Reynald Secher, force est de reconnaître l'importance de cette contribution à l'histoire de la Révolution.

     Reynald Secher est docteur en histoire.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262025649
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 154 x 240 mm
Perrin

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ManonReal Posté le 31 Juillet 2018
    Qu'est-ce que la Vendée? une région avec ses traditions, ses paysages, une identité qui lui est propre et un langage n'appartenant qu'à elle. Un peuple y vivait autrefois. Où est-il aujourd'hui? Peut-on l'oublier? Non! En 1793, année charnière de la Révolution Française se dirigeant vers la Terreur, la Vendée, connue sous le nom de Vendée militaire, sombre, happée par les troupes républicaines avec pour objectif de la raser, d'exterminer ces "brigands" qui, menaceraient un peu trop les idées de la république et de la Nation et qui ont eu le malheur de vouloir revendiquer une liberté de culte et un excès d'oppression révolutionnaire. L'insurrection vendéenne renforcée par l'armée catholique royale menée par Charrette, Catelineau ou encore La Rochejacquelin sera balayée et anéantie. Pour frapper encore plus fort, la Convention dirigée par Robespierre et sa bande ira loin, jusqu'au crime de génocide. Les archives et les tableaux de tous les bilans humains et immobiliers peuvent en témoigner, le nombre de morts, hommes, femmes, enfants et vieillards est également bien fourni. Reynald Secher, historien vendéen attaché à ses racines, nous apporte un travail considérable sur les exactions menées contre les vendéens jusqu'à parler de fours crématoires. Tous les détails sont là, tout... Qu'est-ce que la Vendée? une région avec ses traditions, ses paysages, une identité qui lui est propre et un langage n'appartenant qu'à elle. Un peuple y vivait autrefois. Où est-il aujourd'hui? Peut-on l'oublier? Non! En 1793, année charnière de la Révolution Française se dirigeant vers la Terreur, la Vendée, connue sous le nom de Vendée militaire, sombre, happée par les troupes républicaines avec pour objectif de la raser, d'exterminer ces "brigands" qui, menaceraient un peu trop les idées de la république et de la Nation et qui ont eu le malheur de vouloir revendiquer une liberté de culte et un excès d'oppression révolutionnaire. L'insurrection vendéenne renforcée par l'armée catholique royale menée par Charrette, Catelineau ou encore La Rochejacquelin sera balayée et anéantie. Pour frapper encore plus fort, la Convention dirigée par Robespierre et sa bande ira loin, jusqu'au crime de génocide. Les archives et les tableaux de tous les bilans humains et immobiliers peuvent en témoigner, le nombre de morts, hommes, femmes, enfants et vieillards est également bien fourni. Reynald Secher, historien vendéen attaché à ses racines, nous apporte un travail considérable sur les exactions menées contre les vendéens jusqu'à parler de fours crématoires. Tous les détails sont là, tout ce que la période complexe de la Révolution française a voulu effacer. J'ai rarement étudié les guerres de Vendée et force est d'admettre que certains passages m'ont laissée sans voix. Ce livre montre bien que toute période historique connaît ses dérives, même lorsqu'il est question de "liberté, égalité et fraternité."
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…