Lisez! icon: Search engine
La Vie mystérieuse du vin
Date de parution : 26/09/2019
Éditeurs :
Cherche midi

La Vie mystérieuse du vin

Date de parution : 26/09/2019
« J’ai vu des vins disparaître à la présence d’intrus, réapparaitre après leur départ.
Allez donc savoir ce qui se passe dans la tête d’un vin qui ressemble à celui qui l’a fait. »
Jean Carmet
L’humilité face au terroir, la capacité d’écoute des vibrations de la terre et des éléments comme l’air guident le vigneron dans l’accompagnement de son vignoble.
Les grands vins se révèlent avec...
L’humilité face au terroir, la capacité d’écoute des vibrations de la terre et des éléments comme l’air guident le vigneron dans l’accompagnement de son vignoble.
Les grands vins se révèlent avec cette lenteur essentielle où tout devient alors sacré.
Ne parle-t-on pas depuis les temps les plus reculés de boisson des dieux ?
Le...
L’humilité face au terroir, la capacité d’écoute des vibrations de la terre et des éléments comme l’air guident le vigneron dans l’accompagnement de son vignoble.
Les grands vins se révèlent avec cette lenteur essentielle où tout devient alors sacré.
Ne parle-t-on pas depuis les temps les plus reculés de boisson des dieux ?
Le vigneron, comme le sommelier ou le caviste, doit apprendre à être nu pour éviter l’illusion de boire un grand vin au travers d’une étiquette.
Un vin bien accueilli aura de grande chance d’amener un état de transe, avec des perceptions illimitées.
Les physiciens d’aujourd’hui démontrent que par la résonance magnétique l’invisible du vin devient peu à peu visible.
D’ailleurs, le vin ne serait-il pas aussi révélateur de nous-même ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749157146
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 140 x 220 mm
EAN : 9782749157146
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 140 x 220 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • BRUMANT 06/03/2022
    L’humilité face au terroir, la capacité d’écoute des vibrations de la terre. La lumière de la matière. on entre dans l’ivresse. Un vrai vin du quotidien Il mâchait le vin avec son tâte-vin et il lisait les millésimes. Il était beat en extase. Il fallait connaître tous les vins. enstase avec l’autre. c’est curieux pour un abstinent comme moi mais mon fils aîné s’occupe de vin. Nul n’est parfait. Une verticalité enracinée est un bon titre. de la, la prière et la méditation. On demande à la vigne de descendre dans le sol au très fond. Il faut parler de minéralisation, sa luisance. L’essentialisation est le plus important. Le vin est la lus saine et la plus hygiénique des boissons. Le clos- rougeard et Henri Jayer sont en phase.
Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rater aucune actualité du Cherche Midi
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

Lisez maintenant, tout de suite !