Lisez! icon: Search engine

La Vie silencieuse de la guerre

Cherche midi
EAN : 9782749161365
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 220 mm
La Vie silencieuse de la guerre

Collection : Romans
Date de parution : 22/08/2019
Still Life : « nature morte »… ou « vie silencieuse »
Jeanne,
Je pars demain pour Damas. Voilà tant d’années que je ne suis pas allé voir la guerre pour montrer son visage. Et j’ai peur, de nouveau, depuis ce que j’ai vu au Rwanda, peur de ne pas réussir à capter son regard, peur de ne faire que des instantanés qui...
Jeanne,
Je pars demain pour Damas. Voilà tant d’années que je ne suis pas allé voir la guerre pour montrer son visage. Et j’ai peur, de nouveau, depuis ce que j’ai vu au Rwanda, peur de ne pas réussir à capter son regard, peur de ne faire que des instantanés qui ne montrent pas la guerre et ne représentent que ses fruits. Alors, tout en livrant aux agences ces clichés mineurs qui feraient les unes de la presse, j’ai prolongé une œuvre, restée secrète, constituée de quatre négatifs. Ce que cette œuvre donne à voir et que tu seras la première à découvrir ne se réduit à rien. Elle ouvre une dimension vertigineuse sur notre nature humaine.
Je te confie ce travail et te demande de le présenter à Gilles Lespale. Il tient une galerie sur les quais de Seine. Va le voir. Dans chacune des enveloppes, tu trouveras un négatif, le journal que j’ai tenu durant cette période, ainsi que des notes. Je n’ai réalisé aucun tirage papier de ces négatifs. Tu es seule détentrice des images. Mais s’agit-il encore d’images ?
Pardon d’ajouter du mystère à ta peine.
Et lorsque tu liras cela, sache que je serai à tes côtés.
Enguerrand


Rwanda, Bosnie, Afghanistan, Irak.
Une quête, une enquête.
Quatre carnets de guerre, quatre négatifs.
Quatre jours, un huis clos.
Une œuvre hors du commun, à la frontière de l’horreur et de la beauté.

Prix SGDL Révélation 2019
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749161365
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

« Un des romans les plus ambitieux, amples et déflagrants de cette rentrée littéraire. »
Jérôme Garcin / L'Obs

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • melo49 Posté le 22 Novembre 2019
    "La vie silencieuse de la guerre" est un roman intrigant. On le lit d'un trait. On ne veut plus le lâcher pour aller au bout du questionnement. La fin nous apaise et nous éclaire. A lire absolument.
  • CAMUSET Posté le 26 Octobre 2019
    Et voilà un livre fort. Fort par le thème, la guerre. Fort par la construction, 4 photographies. Fort par la langue riche, poétique. ‘’Fiat bellum, et ce fut la guerre.’’ Denis Drummond nous emmène voir la guerre dans les yeux. Non par la description des horreurs de la guerre, les « photos mineures » telles que les définit Enguerrand, reporter de guerre. Comme le photographe qui développe ses clichés dans la chambre noire voit petit à petit apparaitre l’image dont il fera le tirage, Denis Drummond par la seule force des mots nous amène à voir chacune des quatre photos comme si nous les avions sous les yeux. Chacune d’entre-elles nous fait regarder la guerre dans les yeux. Dans chacune d’entre elles la guerre nous regarde dans les yeux. Cette guerre dont la ''place est désormais dans l’homme, sur terre, jusqu’à la nuit des temps.’’ Cette guerre qui nous fait trouver ''beau ce qui ne peut pas l'être." Un peu d’humanité néanmoins. A la violence de la guerre s’oppose l’amour source d’espérance. Demain existe. Un livre fort, très fort. A lire.
  • Marion75 Posté le 25 Octobre 2019
    Jérôme Garcin l’a dit, oui, un des livres forts de la rentrée littéraire. Le choix de cette narration sur 4 jours nous tient en haleine. On est à Paris et projeté une seconde plus tard là bas. Sujet pas facile et pourtant on se laisse prendre. Je recommande.
  • tvillapadierna Posté le 5 Octobre 2019
    J'ai lu ce livre en 2 jours. Sa belle ecriture, ses descriptions méticuleuses qui vous font sentir, entendre, goûter chaque détail du livre et cette histoire captivante m'ont fait plonger pendant 48 heures dans ce monde parallèle. Le livre étant divisé en 4 jours, a dicté le rythme de mes journées à travers ses événements. Pendant 2 jours, j'ai vécu ce livre. Je suis la fille d'un correspondant de guerre qui a vécu directement la guerre des Balkans. Quand j'étais petite, il revenait de ses aventures pour me raconter ce qu'il avait vu : l'horreur de la guerre et la beauté des gens qu'il rencontrait et soutenaient son travail. Aujourd'hui, 20 ans plus tard, en lisant ce livre, c'était comme si mon père me racontait de nouveau ces histoires, mais à travers les paroles de Denis Drummond. J'ai été impressionné d'apprendre que l'auteur n'avait jamais été à la guerre étant donné la justesse de son écriture, son livre a conduit à des discussions interminables avec ma mère, qui comme moi n'avait vécu la guerre qu'à travers les yeux de mon père, parlant de "la vie silencieuse de la guerre" et évoquant de nouveau notre expérience passée. "La vie silencieuse de la guerre"... J'ai lu ce livre en 2 jours. Sa belle ecriture, ses descriptions méticuleuses qui vous font sentir, entendre, goûter chaque détail du livre et cette histoire captivante m'ont fait plonger pendant 48 heures dans ce monde parallèle. Le livre étant divisé en 4 jours, a dicté le rythme de mes journées à travers ses événements. Pendant 2 jours, j'ai vécu ce livre. Je suis la fille d'un correspondant de guerre qui a vécu directement la guerre des Balkans. Quand j'étais petite, il revenait de ses aventures pour me raconter ce qu'il avait vu : l'horreur de la guerre et la beauté des gens qu'il rencontrait et soutenaient son travail. Aujourd'hui, 20 ans plus tard, en lisant ce livre, c'était comme si mon père me racontait de nouveau ces histoires, mais à travers les paroles de Denis Drummond. J'ai été impressionné d'apprendre que l'auteur n'avait jamais été à la guerre étant donné la justesse de son écriture, son livre a conduit à des discussions interminables avec ma mère, qui comme moi n'avait vécu la guerre qu'à travers les yeux de mon père, parlant de "la vie silencieuse de la guerre" et évoquant de nouveau notre expérience passée. "La vie silencieuse de la guerre" ne doit être manqué sous aucun prétexte par tous ceux qui apprécient d'être capturés par un livre qui vous plonge dans un autre monde (ou 4 dans ce cas-ci) à travers la voix d'un auteur à l’écriture si puissante. Plus qu'un livre, c'était une expérience.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mooncatchereads Posté le 26 Septembre 2019
    EX-VOTO CONTRE LA GUERRE Enguerrand était photographe de guerre. Son rôle en tant que photographe ? Aller « voir la guerre pour montrer son vrai visage. » Mais Enguerrand n’est plus. Déclaré mort lors de son dernier reportage photographique. Tout commence, donc, après la mort d’Enguerrand. Jeanne, son ex-compagne rencontrée lors d’une mission d’aide aux réfugiés, reçoit un courrier de sa part. À l’intérieur : les lettres qu’ils se sont échangées pendant plusieurs années, quatre carnets de note et quatre négatifs … pour quatre des derniers pays en guerre dans lesquels il s’est rendu. Rwanda, Bosnie, Afghanistan, Irak. Dans la lettre qui accompagne cet étrange et énigmatique colis, Enguerrand n’a qu’une exigence : que Jeanne aille à la rencontre de Gilles Lespale, un galeriste sur les quais de Seine. Ensemble, Jeanne et Gilles, vont découvrir l’incroyable œuvre qu’Enguerrand a mis sur pied. Une œuvre « majeure », celle de toute une vie. Au travers des notes d’Enguerrand, des souvenirs de Jeanne et de leur relation épistolaire, Denis Drummond nous invite à découvrir la guerre sous un autre visage, sous un angle photographique et artistique. Parce qu’Enguerrand ne décrit pas la guerre, les massacres, les violences … il nous décrit sa quête,... EX-VOTO CONTRE LA GUERRE Enguerrand était photographe de guerre. Son rôle en tant que photographe ? Aller « voir la guerre pour montrer son vrai visage. » Mais Enguerrand n’est plus. Déclaré mort lors de son dernier reportage photographique. Tout commence, donc, après la mort d’Enguerrand. Jeanne, son ex-compagne rencontrée lors d’une mission d’aide aux réfugiés, reçoit un courrier de sa part. À l’intérieur : les lettres qu’ils se sont échangées pendant plusieurs années, quatre carnets de note et quatre négatifs … pour quatre des derniers pays en guerre dans lesquels il s’est rendu. Rwanda, Bosnie, Afghanistan, Irak. Dans la lettre qui accompagne cet étrange et énigmatique colis, Enguerrand n’a qu’une exigence : que Jeanne aille à la rencontre de Gilles Lespale, un galeriste sur les quais de Seine. Ensemble, Jeanne et Gilles, vont découvrir l’incroyable œuvre qu’Enguerrand a mis sur pied. Une œuvre « majeure », celle de toute une vie. Au travers des notes d’Enguerrand, des souvenirs de Jeanne et de leur relation épistolaire, Denis Drummond nous invite à découvrir la guerre sous un autre visage, sous un angle photographique et artistique. Parce qu’Enguerrand ne décrit pas la guerre, les massacres, les violences … il nous décrit sa quête, la recherche de l’horreur de la guerre, auprès des vivants, des survivants. C’est dur, parfois douloureux, parce que la guerre y est décrite au travers des sentiments, des émois qu’Enguerrand met dans ses photos, au fil de ses rencontres. La guerre, on la « connaît » du point de vue historique, peu du point de vue émotionnel. Le roman a ça de fascinant qu’il arrive à décrire avec une intime précision les clichés pris par Enguerrand. Clichés imaginaires, pour nous. En tant que lecteur nous n’avons que les mots, mais les mots de Denis Drummond ont la force de faire naitre les photos d’Enguerrand sous nos yeux ébahis. Il écrit la photographie et la voilà qui apparaît, claire et limpide, devant nous. Simplement muni de sa plume et de son vocabulaire, Denis Drummond montre que la photographie peut aussi se décrire avec une infime précision … et se lire, pour notre plus grand bonheur. C’est une offrande que fait Denis Drummond avec ce roman. Un véritable et saisissant ex-voto contre la guerre. L’auteur nous la fait lire et nous la montre et c’est d’une terrible beauté. C’est brillant et captivant, c’est un immense coup de cœur.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Lisez

    50 romans incontournables à offrir ce Noël

    Des romans primés, des thrillers entêtants, des auteurs stars, des étoiles montantes, des héros inoubliables... Dans notre hotte, il y a des histoires pour tous les goûts et toutes les envies. Découvrez vite notre sélection de 50 romans incontournables à offrir ce Noël.

    Lire l'article
  • Par Lisez

    Rentrée littéraire 2019 : les romans français à ne pas louper

    Rendez-vous immanquable de la fin de l'été, la rentrée littéraire cuvée 2019 convoque des romans toujours plus passionnants et ambitieux. Côté francophone, 19 ouvrages sont attendus en librairie. Des histoires tragiques ou comiques, des héros magnifiques, des destins qui s'emmêlent, du banal sublimé... Auteurs confirmés et prometteurs convoquent des univers romanesques forts et inoubliables. Belles découvertes et belle rentrée !

    Lire l'article