En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        L'Anniversaire

        Cherche midi
        EAN : 9782749156668
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 368
        Format : 140 x 200 mm
        Nouveauté
        L'Anniversaire

        Élodie LEPLAT (Traducteur)
        Collection : Thriller
        Date de parution : 16/05/2018
        Couples, amis, adolescents : quand tout bascule…
        Kim et Jeff Sanders habitent une jolie banlieue de San Francisco, où tout le monde connaît tout le monde. Leur fille, Hannah, est scolarisée dans un lycée huppé de la ville. Pour ses seize ans, elle décide de faire une fête à la maison. Un anniversaire avec ses amis, où... Kim et Jeff Sanders habitent une jolie banlieue de San Francisco, où tout le monde connaît tout le monde. Leur fille, Hannah, est scolarisée dans un lycée huppé de la ville. Pour ses seize ans, elle décide de faire une fête à la maison. Un anniversaire avec ses amis, où tout ne peut que bien se passer.
        Et où tout se passe très mal.
        Quelques jours plus tard, le couple exemplaire de Kim et Jeff part à vau-l’eau, des secrets et des mensonges sont révélés, les meilleurs amis deviennent les pires ennemis.
        Comment une simple fête d’anniversaire peut soudain faire dérailler des vies aussi bien rangées ?

        Avec ce roman noir à la tension omniprésente, qui évoque tout autant la série Big Little Lies que Le Dîner d’Herman Koch, Robyn Harding nous emmène sous la surface lisse des apparences et des rapports humains, au moment où toutes les failles se révèlent. On aura rarement lu un portrait aussi saisissant de notre société en pleine confusion morale.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782749156668
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 368
        Format : 140 x 200 mm
        Cherche midi
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Ogrimoire Posté le 7 Juin 2018
          Ce livre est un récit de la décomposition. Décomposition de la famille Sanders ; décomposition de plusieurs personnalités ; décomposition d’un tissu social. On commence tranquillement, mais rapidement une ambiance bizarre s’installe. Kim Sanders, la mère d’Hannah, est obsédée par sa réussite sociale. Elle ne laisse aucune latitude à sa fille – son fils, de quelques années plus jeune, est encore essentiellement concentré sur le football – : elle s’obstine à la voir comme une enfant, et continue à vouloir appliquer sans nuances ses préceptes parentaux. Mais, rapidement, on découvre qu’elle ne laisse pas non plus beaucoup d’espace à son mari, Jeff, vice-président de l’entreprise dans laquelle il travaille, qui se plonge dans l’entraînement – course, vélo, natation – pour retarder le moment de rentrer chez eux. Elle-même a conservé une petite activité professionnelle dans la communication – elle est rédactrice -, occasion pour elle d’un flirt sans grandes conséquences avec le graphiste free-lance qui l’accompagne. Mais tout ce petit monde bien ordonné – trop ? – va littéralement voler en éclats. Il n’y a pas de mort dans ce livre – ce qui est rare dans un thriller -, mais l’histoire n’en est pas moins très noire. Chaque personnage a... Ce livre est un récit de la décomposition. Décomposition de la famille Sanders ; décomposition de plusieurs personnalités ; décomposition d’un tissu social. On commence tranquillement, mais rapidement une ambiance bizarre s’installe. Kim Sanders, la mère d’Hannah, est obsédée par sa réussite sociale. Elle ne laisse aucune latitude à sa fille – son fils, de quelques années plus jeune, est encore essentiellement concentré sur le football – : elle s’obstine à la voir comme une enfant, et continue à vouloir appliquer sans nuances ses préceptes parentaux. Mais, rapidement, on découvre qu’elle ne laisse pas non plus beaucoup d’espace à son mari, Jeff, vice-président de l’entreprise dans laquelle il travaille, qui se plonge dans l’entraînement – course, vélo, natation – pour retarder le moment de rentrer chez eux. Elle-même a conservé une petite activité professionnelle dans la communication – elle est rédactrice -, occasion pour elle d’un flirt sans grandes conséquences avec le graphiste free-lance qui l’accompagne. Mais tout ce petit monde bien ordonné – trop ? – va littéralement voler en éclats. Il n’y a pas de mort dans ce livre – ce qui est rare dans un thriller -, mais l’histoire n’en est pas moins très noire. Chaque personnage a ses petits secrets, plus ou moins avouables, qui vont lui sauter au visage. Et on découvre rapidement comment, surtout dans une société très ancrée sur des réseaux de sociabilité comme les États-Unis, un petit secret n’implique jamais uniquement celui qui le porte. Et quand chacun se révèle, quand le vernis d’éducation, de raison, de respectabilité commence à se craqueler, ce sont les côtés les plus noirs de l’âme humaine qui resurgissent. Ce livre se lit très facilement. En fait, il m’a presque donné l’impression de regarder une série qui serait un mélange entre Desperate housewives et Pretty little liars : les mensonges des parents viennent encore renforcer le côté border-line des adolescents… Le personnage de Lauren est particulièrement vénéneux, et, même si on n’a finalement jamais le fin mot de cette personnalité d’une grande perversité – est-elle, comme Jeff le pense confusément, surtout une petite fille malheureuse qui ne parvient pas à trouver sa place ? Ou bien est-elle définitivement une redoutable manipulatrice ? C’est efficace, et ça fait assez froid dans le dos. Jamais de soirée d’anniversaire d’ado chez moi ! Mais ce que j’ai trouvé le plus réussi, c’est que tous les personnages parviennent à éveiller quelque chose en nous, et évoluent au fur et à mesure des développements de l’histoire. Jeff est parfois lâche, mais parfois attachant ; Kim est psycho-rigide, plutôt agaçante, mais elle reste humaine ; Lisa, la mère de Ronni, est extrême, mais on sent qu’elle est surtout marquée par son propre passé qu’elle n’a pas fini de dépasser ; Hannah se cherche, elle tâtonne, mais elle sait se montrer courageuse. Et, en toile de fond, on retrouve tous ces personnages secondaires qui incarnent le pire de ce que l’on trouve aujourd’hui sur les réseaux sociaux, en prenant partie sur l’émotion, sans recul ni réflexion, simplement sur des apparences, et, pour la population adolescente, avec la cruauté des enfants… Cette partie de la description est, malheureusement, extrêmement réaliste…
          Lire la suite
          En lire moins
        • mathie36 Posté le 24 Mai 2018
          Je ne sais pas trop comment noter ce livre, je l’ai lu assez rapidement et j’ai été bien emportée dans l’histoire, mais l'ambiance générale installée par l’auteure est assez froide, mais surtout, je n’ai pas aimé les personnages tous plus désagréables et égoïstes les uns que les autres. Revenons au commencement, nous avons une famille américaine typique avec de bons revenus et une superbe maison et dont les enfants sont des adolescents qui vont au lycée. L’aînée fête alors ses 16 ans, anniversaire qui, si vous avez bien déduit, vire au drame. Si on met de côté la platitude des répliques des jeunes (une succession de “ouai... grave… tu m’étonnes”, c’est avant tout la mère hyper perfectionniste exagérant chaque situation, elle vire à l'insupportable en reposant toute la responsabilité sur son mari. Puis vient Lauren, adolescente manipulatrice fille à papa, qui n’est pas sans m’évoquer American Beauty. Robyn Harding nous dresse un portrait de la société peu flatteur et pourtant cela fonctionne puisque j’étais absorbée dans ma lecture. L’écriture de l’auteur y joue pour beaucoup, car non seulement il est dynamique, mais il y a des traits d’humour qui ponctuent le récit. La fin est malheureusement tombée un peu à plat, bien que j’ai... Je ne sais pas trop comment noter ce livre, je l’ai lu assez rapidement et j’ai été bien emportée dans l’histoire, mais l'ambiance générale installée par l’auteure est assez froide, mais surtout, je n’ai pas aimé les personnages tous plus désagréables et égoïstes les uns que les autres. Revenons au commencement, nous avons une famille américaine typique avec de bons revenus et une superbe maison et dont les enfants sont des adolescents qui vont au lycée. L’aînée fête alors ses 16 ans, anniversaire qui, si vous avez bien déduit, vire au drame. Si on met de côté la platitude des répliques des jeunes (une succession de “ouai... grave… tu m’étonnes”, c’est avant tout la mère hyper perfectionniste exagérant chaque situation, elle vire à l'insupportable en reposant toute la responsabilité sur son mari. Puis vient Lauren, adolescente manipulatrice fille à papa, qui n’est pas sans m’évoquer American Beauty. Robyn Harding nous dresse un portrait de la société peu flatteur et pourtant cela fonctionne puisque j’étais absorbée dans ma lecture. L’écriture de l’auteur y joue pour beaucoup, car non seulement il est dynamique, mais il y a des traits d’humour qui ponctuent le récit. La fin est malheureusement tombée un peu à plat, bien que j’ai trouvé agréable de ne pas m’attendre à cette version, l’auteur prend le risque de ne pas finir par un vrai happy end, j’ai trouvé qu’elle aurait pu jouer bien plus fort la dernière carte qu’elle pose sur la table et donner un coup supplémentaire à ce thriller qui n’en est pas vraiment un.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Yuyine Posté le 18 Mai 2018
          Robyn Harding nous propose, avec cette histoire, une fresque assez froide et sombre d’une certaine société. Dans l’univers trop parfait de Kim et Jeff, mais aussi de tous ceux qui les entourent, le drame qui se déroule à l’anniversaire de leur fille aînée est comme le déclenchement d’une bombe. Tous les masques vont tomber, dévoilant secrets inavouables et failles au grand jour. Ce récit c’est comme l’effondrement d’un château de cartes qu’on aurait mis tant de soin à bâtir à la perfection. Tout part en vrille, dans une ambiance assez sombre, voire néfaste, et avec une certaine lenteur mais aussi une certaine inéluctabilité. Le basculement de cet univers, [...] Pour lire la suite de cette critique, rendez-vous sur yuyine.be!

        les contenus multimédias

        Ils en parlent

        « On peut vouloir que tout soit parfait, irréprochable, voire admirable … Il est des événements qui échappent à tout contrôle, des minutes qui bouleversent irréversiblement les existences. Hannah 16 ans, voulait juste que son anniversaire soit hyper cool … Il va devenir son pire cauchemar. Une écriture toute en tension, où les petites cachotteries et les gros mensonges finissent par se télescoper pour produire le grand chaos.
        « I’ll do anything for my sweet sexteen … » »
        Stéphanie / Librairie Folies d'Encre - Montreuil - 93100
        « Couple, famille, relations sociales, amicales… et si tout n’était qu’un joyeux leurre ? Réaliste, presque voyeuriste, ce roman donnant à voir les points de vue pluriels des différents protagonistes, se fait glaçant et délicieusement transgressif quand il nous transforme en spectateur de la chute de ceux qui avaient tout pour être heureux.
        Robyn Harding démontre combien les apparences d’un foyer parfait peuvent être trompeuses et la rapidité à laquelle le vernis peut se fissurer pour faire apparaître toutes les failles sous-jacentes. »
        Anne-Sophie Poinsu / Librairie Le Failler - Rennes - 35000
        Toute l'actualité du cherche midi éditeur
        Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com