En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        L'Anniversaire

        Cherche midi
        EAN : 9782749156668
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 368
        Format : 140 x 200 mm
        L'Anniversaire

        Élodie LEPLAT (Traducteur)
        Collection : Thriller
        Date de parution : 16/05/2018
        Couples, amis, adolescents : quand tout bascule…
        Kim et Jeff Sanders habitent une jolie banlieue de San Francisco, où tout le monde connaît tout le monde. Leur fille, Hannah, est scolarisée dans un lycée huppé de la ville. Pour ses seize ans, elle décide de faire une fête à la maison. Un anniversaire avec ses amis, où... Kim et Jeff Sanders habitent une jolie banlieue de San Francisco, où tout le monde connaît tout le monde. Leur fille, Hannah, est scolarisée dans un lycée huppé de la ville. Pour ses seize ans, elle décide de faire une fête à la maison. Un anniversaire avec ses amis, où tout ne peut que bien se passer.
        Et où tout se passe très mal.
        Quelques jours plus tard, le couple exemplaire de Kim et Jeff part à vau-l’eau, des secrets et des mensonges sont révélés, les meilleurs amis deviennent les pires ennemis.
        Comment une simple fête d’anniversaire peut soudain faire dérailler des vies aussi bien rangées ?

        Avec ce roman noir à la tension omniprésente, qui évoque tout autant la série Big Little Lies que Le Dîner d’Herman Koch, Robyn Harding nous emmène sous la surface lisse des apparences et des rapports humains, au moment où toutes les failles se révèlent. On aura rarement lu un portrait aussi saisissant de notre société en pleine confusion morale.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782749156668
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 368
        Format : 140 x 200 mm
        Cherche midi
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • cloceline Posté le 22 Août 2018
          Sweet sixteen ! Aux Us, avoir 16 ans pour une fille, c’est pas rien. Passage de l’enfance à l’âge adulte, les fêtes sont souvent importantes et le cadeau, une clé de voiture. À San Francisco, dans la famille Sanders, c’est le tour d’Hannah. Bien qu’issue d’une famille aisée, Hannah ne souhaite pas LA big party avec tout le lycée, de toute façon sa mère psychorigide ne lui permettrait pas. Mais elle a quand même la pression : il faut que cet anniversaire soit cool, festif, pour ne pas décevoir ses nouvelles amies populaires Lauren et Ronnie et son petit ami Noah. Cet anniversaire sera déterminant pour intégrer définitivement l’élite du lycée. Hannah doit trouver de l’alcool, la fête ne sera que plus folle. Mais c’est sans compter que Lauren est une garce manipulatrice qui pousse les autres jusqu’à leurs limites ; qu’Adam (le meilleur pote de Noah) ne vaut guère mieux ; et qu’avoir 16 ans, c’est tout sauf simple… Surprise Hannah !! Les masques tombent et happy birthday !
        • doyoulikefrogs Posté le 18 Juillet 2018
          Tout ce que je peux dire à la lecture de ce thriller du Cherche Midi éditeur intitulé "L'anniversaire" (The Party) de Robyn Harding, c'est qu'il en ressort un certain mal être tout au long de la lecture. Dès les premières pages, on se sent impliqué dans l'histoire intrigante de cette famille bobo de la bonne société américaine de la banlieue de San Francisco. Kim et Jeff Sanders ont tout de détestable. Leurs personnages sont désagréables, la mère semble sur-protectrice, ennuyeuse et rébarbative, le père, lui, doué d'une certaine lâcheté, ou plutôt de ce manque de nerfs assez lassant, et qui ne réfléchit jamais à deux fois aux conséquences de ses actes (en prenant un peu de LSD au travail ou en offrant une bouteille de champagne à sa fille lors de ses 16 ans...). Bien entendu, tous ces petits actes semblent parfaitement normaux dans une vie aussi bien rangée que celle de cette famille de la middle classe huppée américaine. Américains. Mais un peu "chiants", en fait. Dans ce thriller, vous retrouverez tout ce qui plait dans les séries Netflix et compagnie que vous adorez chérir : une famille bien comme il faut, à laquelle il arrive des choses terribles qui vont bouleverser... Tout ce que je peux dire à la lecture de ce thriller du Cherche Midi éditeur intitulé "L'anniversaire" (The Party) de Robyn Harding, c'est qu'il en ressort un certain mal être tout au long de la lecture. Dès les premières pages, on se sent impliqué dans l'histoire intrigante de cette famille bobo de la bonne société américaine de la banlieue de San Francisco. Kim et Jeff Sanders ont tout de détestable. Leurs personnages sont désagréables, la mère semble sur-protectrice, ennuyeuse et rébarbative, le père, lui, doué d'une certaine lâcheté, ou plutôt de ce manque de nerfs assez lassant, et qui ne réfléchit jamais à deux fois aux conséquences de ses actes (en prenant un peu de LSD au travail ou en offrant une bouteille de champagne à sa fille lors de ses 16 ans...). Bien entendu, tous ces petits actes semblent parfaitement normaux dans une vie aussi bien rangée que celle de cette famille de la middle classe huppée américaine. Américains. Mais un peu "chiants", en fait. Dans ce thriller, vous retrouverez tout ce qui plait dans les séries Netflix et compagnie que vous adorez chérir : une famille bien comme il faut, à laquelle il arrive des choses terribles qui vont bouleverser leur train train quotidien et sans problèmes et qui vont les faire sortir de leurs gonds ! Entre commérages de voisinage, rumeurs au bahut et réputation à tenir... on n'est vraiment pas loin d'un Desperate housewives ou de Pretty Little Liars pour l'ambiance. Je pose juste ça là. On aime bien égratigner la belle image d'une Amérique trop sage et puritaine. Car ici, la force de ce roman, et ce qui le rend plutôt malsain, c'est l'enchaînement d'événements et d'actes de cruauté ou de méchanceté dont vont faire preuve un à un les personnages de ce roman. Et quand soudainement, l'un des personnages se met à avoir du coeur, quelques pages plus tard, le personnage retombera dans l'ignominie et la médiocrité la plus basse. Car telle est la nature de l'être humain, sûrement, selon l'auteure Robyn Harding. Néanmoins les points positifs de ce thriller : si ce n'est la destruction jubilatoire de plusieurs familles bien pensantes et riches du quartier, c'est que le suspense reste toujours présent et que l'auteure joue avec perspicacité sur nos sentiments et notre corde sensible. Parce qu'en effet, l'on apprend vite à se fâcher avec les personnages. Lorsqu'une mère énervée en insulte une autre ou qu'un homme éclate la mâchoire à un autre d'un direct dans la face, ou qu'une autre détruit le portable d'une ennemie. Tout est dans la violence psychologique et verbale et c'est une véritable spirale infernale qui nous est proposée. J'ai trouvé ce roman terriblement oppressant. Digne d'un bon thriller psychologique mais je n'irai pas jusqu'à dire qu'il doive être classé parmi les thrillers mais plutôt dans une catégorie de romans que je qualifierai de romans dramatiques sur la famille, et l'adolescence également. Parce qu'ici c'est la peinture de l'adolescence dans tout ce qu'elle a de plus négatif que vous pourrez lire entre les pages... peu d'espoir et peu d'optimisme comme d'ailleurs la fin en témoigne... Malgré tout, j'ai lu ce thriller d'une traite, ne lâchant pas au détour des courts chapitres bien rythmés selon des points de vue différents, cette histoire complètement dingue où un anniversaire dégénère pour détruire tout ce qui se trouvait autour. Reste en suspens de véritables questions de fond sur l'adolescence et sur les parents qui ne sont qu'à peine effleurées même si l'auteure est très bien parvenue à nous décrire les sentiments de haine et d'orgueil, les émotions de honte et aussi de répulsion... vous trouverez donc dans ce roman quelque chose qui tient du drame familial sans retour plutôt qu'une enquête classique ou encore la résolution d'un drame où le crime reste encore à résoudre.
          Lire la suite
          En lire moins
        • prettyrosemary Posté le 10 Juillet 2018
          Pilates, bingereading de livres sur l’éducation des enfants, mari tranquille et souvent absent, petit flirt sans conséquence avec un collègue de bureau et baraque merveilleuse… Kim Sanders coche toutes les cases de la bonne société de San Francisco sans véritable histoire. En plus, sa fille Hannah, cette éternelle bonne élève qui fait du piano et ne s’intéresse ni aux garçons ni à la drogue comme la plupart des ados en crise qu’elle voit d’un mauvais œil, s’apprête à fêter ses seize ans. Au programme pizzas, vernis à ongle, jus d’orange et assemblée exclusivement féminine sous surveillance parentale. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes quoi. #GrosseTeuf Mais ce soir-là, il va se passer UN TRUC. Et à partir de CE TRUC, c’est tout le petit monde parfait de Kim qui va s’écrouler. Ouais, le coup de l’allumette. Il y a une ambiance très particulière dans ce roman. Oppressante, étouffante… D’abord parce qu’il semble y avoir en chaque personnage un symptôme de cette société américaine malade dépeinte par Robyn Harding. De l’hygiéniste mère de famille qui se ment à elle-même en passant par les adolescentes ultra-sexualisées et manipulatrices, jusqu’au père infantilisé… L’autrice décortique les mécanismes viciés de lois qui régissent... Pilates, bingereading de livres sur l’éducation des enfants, mari tranquille et souvent absent, petit flirt sans conséquence avec un collègue de bureau et baraque merveilleuse… Kim Sanders coche toutes les cases de la bonne société de San Francisco sans véritable histoire. En plus, sa fille Hannah, cette éternelle bonne élève qui fait du piano et ne s’intéresse ni aux garçons ni à la drogue comme la plupart des ados en crise qu’elle voit d’un mauvais œil, s’apprête à fêter ses seize ans. Au programme pizzas, vernis à ongle, jus d’orange et assemblée exclusivement féminine sous surveillance parentale. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes quoi. #GrosseTeuf Mais ce soir-là, il va se passer UN TRUC. Et à partir de CE TRUC, c’est tout le petit monde parfait de Kim qui va s’écrouler. Ouais, le coup de l’allumette. Il y a une ambiance très particulière dans ce roman. Oppressante, étouffante… D’abord parce qu’il semble y avoir en chaque personnage un symptôme de cette société américaine malade dépeinte par Robyn Harding. De l’hygiéniste mère de famille qui se ment à elle-même en passant par les adolescentes ultra-sexualisées et manipulatrices, jusqu’au père infantilisé… L’autrice décortique les mécanismes viciés de lois qui régissent le couple, les jeux de pouvoir au lycée et les fausses amitiés, démontrant à quel point un seul instant peut vous faire passer d’un côté ou l’autre de la barrière. J’ai particulièrement aimé la façon dont sont évoquées les étiquettes, avec un refus habile du manichéisme. « La salope du lycée », « La bête de foire », « La petite fille parfaite »… Le genre de souvenir d’école nauséabond qui parlera à tout le monde, d’une façon ou d’une autre. Je suis franchement cliente de ce genre d’histoire qui expose les fils ténus grâce auxquels tout semble fonctionner, jusqu’à ce qu’ils se déchirent et laissent entrevoir toute la noirceur, les non-dits, les mensonges qui font le ciment nauséabond d’un couple, d’une famille, d’une bande d’amis… Robyn Harding opte pour un registre très moderne et familier, ajoutant à cette atmosphère de malaise et de cruauté adolescente. Et le pire, c’est qu’on en redemande…
          Lire la suite
          En lire moins
        • syboulette21 Posté le 5 Juillet 2018
          « L’anniversaire » est un thriller psychologique qui m’a tenue en haleine. Dans ce roman, il n’y a ni sang, ni meurtre, ni cadavre. Ce roman révèle le côté sombre de chaque personnage dans une ambiance noire, pesante. La famille Sanders paraît une famille bien sous tout rapport: deux ados qui ne font pas de vague, une mère au foyer ayant une petite activité professionnelle et un père, vice président d’une société et sportif. Mais voilà, ce n’est que l’apparence, apparence qui va se fissurer avec cette fête d’anniversaire et cet accident… En effet, il apparaît que Kim, la mère, ne jure que par sa réussite sociale et pour ce faire, ne laisse pas de liberté à sa fille et à son mari aussi. Jeff d’ailleurs semble être un papa à la cool, mais en fait, il se réfugie dans le sport à outrance afin de rentrer le plus tard possible chez lui… On est loin de la famille idéale! Et ces ados qui cherchent la popularité au lycée quitte à faire du mal… Le personnage de Lauren excelle dans ce domaine: elle manipule son monde, est une sorte de lolita provocante, elle met ses amis à ses pieds et... « L’anniversaire » est un thriller psychologique qui m’a tenue en haleine. Dans ce roman, il n’y a ni sang, ni meurtre, ni cadavre. Ce roman révèle le côté sombre de chaque personnage dans une ambiance noire, pesante. La famille Sanders paraît une famille bien sous tout rapport: deux ados qui ne font pas de vague, une mère au foyer ayant une petite activité professionnelle et un père, vice président d’une société et sportif. Mais voilà, ce n’est que l’apparence, apparence qui va se fissurer avec cette fête d’anniversaire et cet accident… En effet, il apparaît que Kim, la mère, ne jure que par sa réussite sociale et pour ce faire, ne laisse pas de liberté à sa fille et à son mari aussi. Jeff d’ailleurs semble être un papa à la cool, mais en fait, il se réfugie dans le sport à outrance afin de rentrer le plus tard possible chez lui… On est loin de la famille idéale! Et ces ados qui cherchent la popularité au lycée quitte à faire du mal… Le personnage de Lauren excelle dans ce domaine: elle manipule son monde, est une sorte de lolita provocante, elle met ses amis à ses pieds et en obtient ce qu’elle en veut. Hannah, elle, se cherche entre ses amies d’enfance et ses filles si polaires au lycée et pendant sa fête d’anniversaire, elle a essayé de faire cohabiter ces deux mondes si différents… « L’anniversaire » nous révèle le côté le plus mauvais de chacun. Les secrets n’en sont plus, les réseaux sociaux montrent le pire de leur utilisation. Robyn Harding nous livre une image peu avantageuse de la société actuelle américaine mais qui paraît si vrai au fond. Chaque personnage est intimement lié aux autres, par ses faits passés et cette soirée d’anniversaire. Ces liens se dessinent petit à petit pour nous faire découvrir le côté obscur de chacun. Le personnage de Lauren met mal à l’aise avec son attitude de femme-enfant; Kim est sérieusement énervante dans cette quête du « bien paraître »; Jeff est trop effacé; et le personnage de Lisa a beaucoup de fêlures. Ajouter à tout ceci la cruauté des enfants entre eux et l’omniprésence des réseaux sociaux comme faire valoir, vous obtenez un thriller psychologique bien noir!!
          Lire la suite
          En lire moins
        • Cathy Carotte Posté le 5 Juillet 2018
          Globalement, j’ai aimé ce roman malgré une fin qui m’a déçue. Je pense que l’auteur aurait dû écrire au moins un chapitre supplémentaire pour que la fin me semble moins bâclée. Mais, peut-être que l’auteur a prévu une suite ! Bien que tout tourne autour du même événement, je n’ai pas trouvé de lenteurs. Robyn Harding a su titiller ma curiosité et je voulais toujours savoir ce qu’il allait se passer. Sans les personnages à la psychologie bien fouillée, je pense que ce roman aurait eu peu, voire pas d’intérêt. Qu’on les apprécie ou qu’on les déteste, les personnages ne laissent pas le lecteur indifférent. Ronni, qui est quand même le déclencheur de cette histoire, est trop peu présente à mon goût. L’auteur n’a pas suffisamment développé ses réactions et son ressenti. Lisa, sa mère Ronni, aurait dû déclencher de l’empathie de ma part, cependant je l’ai détestée, ne concevant pas pourquoi elle agissait de cette manière. Kim aussi est un personnage qui m’a profondément agacée. Elle est castratrice, dominatrice et exige des autres ce qu’elle-même ne fait pas. Elle est incapable de se remettre en question. Hannah est le personnage pour lequel j’ai eu le plus de sentiments contradictoires. Elle suscite soit l’empathie, soit... Globalement, j’ai aimé ce roman malgré une fin qui m’a déçue. Je pense que l’auteur aurait dû écrire au moins un chapitre supplémentaire pour que la fin me semble moins bâclée. Mais, peut-être que l’auteur a prévu une suite ! Bien que tout tourne autour du même événement, je n’ai pas trouvé de lenteurs. Robyn Harding a su titiller ma curiosité et je voulais toujours savoir ce qu’il allait se passer. Sans les personnages à la psychologie bien fouillée, je pense que ce roman aurait eu peu, voire pas d’intérêt. Qu’on les apprécie ou qu’on les déteste, les personnages ne laissent pas le lecteur indifférent. Ronni, qui est quand même le déclencheur de cette histoire, est trop peu présente à mon goût. L’auteur n’a pas suffisamment développé ses réactions et son ressenti. Lisa, sa mère Ronni, aurait dû déclencher de l’empathie de ma part, cependant je l’ai détestée, ne concevant pas pourquoi elle agissait de cette manière. Kim aussi est un personnage qui m’a profondément agacée. Elle est castratrice, dominatrice et exige des autres ce qu’elle-même ne fait pas. Elle est incapable de se remettre en question. Hannah est le personnage pour lequel j’ai eu le plus de sentiments contradictoires. Elle suscite soit l’empathie, soit la colère. Bien qu’elle soit lucide sur certaines choses, ses agissements sont souvent répréhensibles. Son père, Jeff, est le personnage que j’ai le plus apprécié. Il est très lucide quant à la situation mais, à cause de sa femme, il ne peut pas agir comme il le souhaiterait. Finalement, j’espère que l’auteur a prévu d’écrire une suite !
          Lire la suite
          En lire moins

        les contenus multimédias

        Ils en parlent

        « On peut vouloir que tout soit parfait, irréprochable, voire admirable … Il est des événements qui échappent à tout contrôle, des minutes qui bouleversent irréversiblement les existences. Hannah 16 ans, voulait juste que son anniversaire soit hyper cool … Il va devenir son pire cauchemar. Une écriture toute en tension, où les petites cachotteries et les gros mensonges finissent par se télescoper pour produire le grand chaos.
        « I’ll do anything for my sweet sexteen … » »
        Stéphanie / Librairie Folies d'Encre - Montreuil - 93100
        « Couple, famille, relations sociales, amicales… et si tout n’était qu’un joyeux leurre ? Réaliste, presque voyeuriste, ce roman donnant à voir les points de vue pluriels des différents protagonistes, se fait glaçant et délicieusement transgressif quand il nous transforme en spectateur de la chute de ceux qui avaient tout pour être heureux.
        Robyn Harding démontre combien les apparences d’un foyer parfait peuvent être trompeuses et la rapidité à laquelle le vernis peut se fissurer pour faire apparaître toutes les failles sous-jacentes. »
        Anne-Sophie Poinsu / Librairie Le Failler - Rennes - 35000
        Toute l'actualité du cherche midi éditeur
        Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !

        • Par Cherche midi

          12 livres à déguster tout au long de l'été !

          L'été est là, les vacances se préparent, c'est l'occasion de réfléchir aux livres à emmener dans sa valise. Le cherche midi vous a concocté une sélection du tonnerre. Du rire, des larmes, des sueurs froides sont au programme. Parmi ces 12 livres, vous trouverez forcément celui qui vous correspond. Bel été !

          Lire l'article