Lisez! icon: Search engine
First Éditions
EAN : 9782754089128
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 225 mm

Le bonheur est dans le peu

Collection : First Développement personnel
Date de parution : 15/09/2016
Une méthode de rangement et de désencombrement ancrée dans les préoccupations citoyennes et environnementales, par la Marie Kondo américaine.
 
S’offrir de l’espace pour jouer, pour créer, pour s’amuser en famille... Pour que le bonheur puisse venir se loger.
Contrairement à ses homologues, ce livre ne vous conseillera pas d’investir dans des boîtes ou des systèmes de rangement fantaisie pour cacher vos affaires. Sa mission à lui, c’est de vous aider...
S’offrir de l’espace pour jouer, pour créer, pour s’amuser en famille... Pour que le bonheur puisse venir se loger.
Contrairement à ses homologues, ce livre ne vous conseillera pas d’investir dans des boîtes ou des systèmes de rangement fantaisie pour cacher vos affaires. Sa mission à lui, c’est de vous aider à réduire leur nombre. De plus, vous n’aurez pas à répondre à des questionnaires, faire des check-lists, remplir des tableaux... car, franchement, qui en a le temps ? LE principal sujet de ce livre, c’est le lecteur et ses seules préoccupations.
Francine Jay commence son ouvrage par une longue partie consacrée à apprendre à cultiver un état d’esprit minimaliste à long terme et apprendre à profiter sans forcément posséder. Après ce petit échauffement mental, elle propose une méthode en 10 points appelée « STREAMLINE » : Se réinventer, Trier, identifier la Raison d’être de chaque objet, Etablir une place pour chaque objet, Assainir toutes les surfaces, créer des Modules, trouver des Limites, adopter le principe du « Il arrive dont il part », Nettoyer, Entretenir.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782754089128
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 225 mm
First Éditions

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • petitefadette Posté le 30 Décembre 2019
    Trop doublon avec celui de Marie Kondo donc inutile de lire les deux.
  • Elleamalkin Posté le 5 Février 2017
    Mon avis : ➳ Lorsque je suis tombée sur ce livre, j’ai de suite été interpellée par le titre. La notion de bonheur dans le peu, m’a de suite fait de l’œil. Car j’ai toujours été fan du minimalisme chez les autres, même si je n’ai jamais réussi à m’approprier les arcanes de cette façon de vivre. Je suis de nature plutôt « bordélique ordonnée », car je m’en sors toujours avec mon bazar. Mais il y a peu, je suis retombée sur deux fois le même livre dans ma bibliothèque. Ça m’a chagriné et j’ai ressenti le besoin de faire du tri. D’abord en commençant par mes livres, et puis en essayant d’étendre cette philosophie de vie au reste de ma maisonnée. ➳ La lecture a été plus que plaisante. Les explications sur ce qu’est le minimalisme, sont faciles et agréables, l’auteur ne nous perd pas dans des notions obscures et complexes. ➳ Et la méthode est une recette on ne peut plus simple à suivre. Francine Jay nous aide à prendre des habitudes, pour aller à l’essentiel et ainsi simplifier notre environnement. Elle illustre souvent ses explications par des exemples concrets. Une fois comprise, la méthode est tout le temps la même, et les différents cas de figures et pièces de... Mon avis : ➳ Lorsque je suis tombée sur ce livre, j’ai de suite été interpellée par le titre. La notion de bonheur dans le peu, m’a de suite fait de l’œil. Car j’ai toujours été fan du minimalisme chez les autres, même si je n’ai jamais réussi à m’approprier les arcanes de cette façon de vivre. Je suis de nature plutôt « bordélique ordonnée », car je m’en sors toujours avec mon bazar. Mais il y a peu, je suis retombée sur deux fois le même livre dans ma bibliothèque. Ça m’a chagriné et j’ai ressenti le besoin de faire du tri. D’abord en commençant par mes livres, et puis en essayant d’étendre cette philosophie de vie au reste de ma maisonnée. ➳ La lecture a été plus que plaisante. Les explications sur ce qu’est le minimalisme, sont faciles et agréables, l’auteur ne nous perd pas dans des notions obscures et complexes. ➳ Et la méthode est une recette on ne peut plus simple à suivre. Francine Jay nous aide à prendre des habitudes, pour aller à l’essentiel et ainsi simplifier notre environnement. Elle illustre souvent ses explications par des exemples concrets. Une fois comprise, la méthode est tout le temps la même, et les différents cas de figures et pièces de vie, nous le prouvent. Alors je ne vais pas vous mentir, même si j’ai adoré le livre, je n’irai jamais aussi loin que l’auteur, beaucoup trop extrême pour moi. Mais cela ne m’a pas gêné, car après tout c’est aussi et surtout une méthodologie et, chacun est libre de fixer ses limites. ➳ Certaines choses seront du domaine du minimaliste pour certains et pas pour d’autres. (perso, je ne me vois pas me défaire de ma Nespresso, oui c’est cher, mais quand je prend un café, je le savoure nettement plus qu’avant, lorsque je me faisais une cafetière complète. De plus, cela m’a aidé à diminuer ma consommation!!) ➳ J’ai également été agréablement surprise par la multitude de petits détails et de notions qui m’ont ravie. Je pense notamment aux différents degrés de proximité, pour ranger les objets qui nous entourent. J’ai beaucoup aimé retrouver mes références francophones, car bêtement je m’attendais à retrouver des références étrangères, et cela n’a pas été le cas, bien au contraire, aucune excuse donc. Le livre n’est pas juste une traduction. ✪✪✪✪✪, c’est un livre à lire et à relire. Certains trouveront qu’il enfonce des portes, moi j’ai adoré m’entendre dire mes quatre vérités. Plus qu’une recette tout faite, c’est là une méthodologie sur une façon de vivre que vous trouverez. Au delà du fait de simplement arrêter de consommer bêtement, nous apprenons à consommer intelligemment. #9753;Merci à Netgalley et notamment à Stéphanie et aux Editions First, de m’avoir permis de découvrir ce livre. Non seulement je ne regrette pas, mais c’est certain, je compte l’acheter.
    Lire la suite
    En lire moins
  • emeralda Posté le 14 Novembre 2016
    L'introduction d'un livre est faite pour donner la voie que va suivre l'auteur et donc celle du lecteur. Je les apprécie quand elle sont claires, parfois structurées si besoin en est, mais dans tous les cas inspirantes, attractives et éclairantes. Ici, ce fut le cas donc je suis rentrée dans ma lecture confiante et toute ouïe si j'osais le dire bien que la situation n'est pas tout à fait... Enfin bref, vous m'avez suivi. La suite m'a aussi fortement intéressée. Le minimalisme, ce n'est pas exactement ma tasse de thé au départ, ceci étant dit, l'accumulation j'en ai assez donc... Oui, je comprends parfaitement la démarche de l'auteur et même son raisonnement, son mode de fonctionnement qui ressemble un peu au mien même si je n'en suis pas au même niveau. Justement pour m'améliorer, ce livre m'a inspiré. C'est le retour au bon sens, vous savez, ce qui nous fait souvent défaut (on a parfois des comportements complètement irraisonnés). Et non, être raisonnable ne veut pas dire ennuyeux loin de là ! Minimalisme ne rime pas non plus avec dépouillement. On en a plus qu'il n'en faut !!! En réalité, nous devons avoir le nécessaire, mais pas plus, pas trop,... L'introduction d'un livre est faite pour donner la voie que va suivre l'auteur et donc celle du lecteur. Je les apprécie quand elle sont claires, parfois structurées si besoin en est, mais dans tous les cas inspirantes, attractives et éclairantes. Ici, ce fut le cas donc je suis rentrée dans ma lecture confiante et toute ouïe si j'osais le dire bien que la situation n'est pas tout à fait... Enfin bref, vous m'avez suivi. La suite m'a aussi fortement intéressée. Le minimalisme, ce n'est pas exactement ma tasse de thé au départ, ceci étant dit, l'accumulation j'en ai assez donc... Oui, je comprends parfaitement la démarche de l'auteur et même son raisonnement, son mode de fonctionnement qui ressemble un peu au mien même si je n'en suis pas au même niveau. Justement pour m'améliorer, ce livre m'a inspiré. C'est le retour au bon sens, vous savez, ce qui nous fait souvent défaut (on a parfois des comportements complètement irraisonnés). Et non, être raisonnable ne veut pas dire ennuyeux loin de là ! Minimalisme ne rime pas non plus avec dépouillement. On en a plus qu'il n'en faut !!! En réalité, nous devons avoir le nécessaire, mais pas plus, pas trop, juste ce qui correspond à nos besoins réels, à notre mode de fonctionnement optimal. Voilà un excellent titre pour enfin profiter pleinement de tout, de toutes nos possessions, même si parfois, comme dans nos intérieurs, nos placards, cela déborde dans le livre. Je veux dire tout simplement qu'il y a un peu trop de redites (la pédagogie par la répétition pour que cela rentre ! Ok, j'ai bien compris) et donc, que l'auteur aurait pu être un peu plus minimaliste dans son écrit... Mais je chipote sans doute.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER FIRST ÉDITIONS
Pour être informé en exclusivité de nos parutions, rencontres auteurs, salons et autres événements !