Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749161839
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 220 mm

Le Dernier Secret du Vatican

Date de parution : 06/06/2019
Le nouveau chef d'œuvre de l’auteur de L'Héritage des Templiers.
 
325. L’empereur Constantin convoque à Nicée un concile général des évêques de l’Empire romain afin de fixer les dogmes de l’Église chrétienne.

1070. L’Ordre religieux et militaire de Saint-Jean de Jérusalem est créé. Après l’expulsion des croisés de Terre sainte, il s’installe à Malte et reçoit, en 1312, les biens des...
325. L’empereur Constantin convoque à Nicée un concile général des évêques de l’Empire romain afin de fixer les dogmes de l’Église chrétienne.

1070. L’Ordre religieux et militaire de Saint-Jean de Jérusalem est créé. Après l’expulsion des croisés de Terre sainte, il s’installe à Malte et reçoit, en 1312, les biens des Templiers. En 1798, sur les traces d’un secret bien gardé, Bonaparte arrive dans l’île et provoque l’éclatement de l’Ordre.

2019. À la mort du pape, un conclave se réunit. Une conspiration se trame alors autour de mystérieux documents, datant du concile de Nicée, qui, s’ils étaient dévoilés, pourraient mettre l’Église en péril. En quête de ceux-ci, Cotton Malone va devoir affronter une société occulte et décrypter bon nombre d’énigmes historiques et religieuses pour percer le dernier secret du Vatican.

Plus de 5 millions d’amateurs de thrillers et de passionnés d’histoire ont déjà plébiscité à travers le monde les romans de Steve Berry où ésotérisme, action et suspense se conjuguent à merveille.

« Steve Berry est sans conteste le maître du genre. » Dan Brown
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749161839
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 220 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • melodbellaisa Posté le 20 Février 2020
    Plus de 5 millions d'amateurs de thrillers et de passionnés d'histoire ont déjà plébiscité à travers le monde les romans de Steve-Berry où ésotérisme, action et suspense se conjuguent à merveille.
  • Phoenicia Posté le 22 Novembre 2019
    Après avoir lu Anges et Démons de Dan Brown et Conclave de Robert Harris, j'étais très curieuse de connaître l'intrigue conclave façon Steve Berry, avec son personnage phare : Cotton Malone. Qu'en dire? Comme de coutume, Steve Berry mêle intelligemment histoire et suspense. Ce récit nous entraîne avec Mussolini, Napoléon, les Hospitaliers et Constantin. Autant dire qu'on voyage. La dead line - le début d conclave - ajoute un rythme particulièrement haletant sur la fin. Quant à l'intrigue, je trouve l'idée de départ très bonne : un document provenant du Concile de Nicée et détenu par les Hospitaliers pourraient faire trembler l'Eglise à la veille du Conclave si il était amené à être découvert... Le document en lui-même, imaginé par Steve Berry, est renversant. Pourtant, quelques petites choses me gênent. Premièrement, j'ai eu du mal à me mettre dans le récit : trop d'informations, je m'y perdais. Il m'a fallu la moitié du livre pour vraiment m’immerger et ne plus voir les pages se tourner. Deuxièmement, je trouve que le rôle de Cotton Malone est un peu effacé sur une bonne partie du roman. Au début par Luke. Ensuite parce qu'il est loin de maîtriser le sujet et ses découvertes lors... Après avoir lu Anges et Démons de Dan Brown et Conclave de Robert Harris, j'étais très curieuse de connaître l'intrigue conclave façon Steve Berry, avec son personnage phare : Cotton Malone. Qu'en dire? Comme de coutume, Steve Berry mêle intelligemment histoire et suspense. Ce récit nous entraîne avec Mussolini, Napoléon, les Hospitaliers et Constantin. Autant dire qu'on voyage. La dead line - le début d conclave - ajoute un rythme particulièrement haletant sur la fin. Quant à l'intrigue, je trouve l'idée de départ très bonne : un document provenant du Concile de Nicée et détenu par les Hospitaliers pourraient faire trembler l'Eglise à la veille du Conclave si il était amené à être découvert... Le document en lui-même, imaginé par Steve Berry, est renversant. Pourtant, quelques petites choses me gênent. Premièrement, j'ai eu du mal à me mettre dans le récit : trop d'informations, je m'y perdais. Il m'a fallu la moitié du livre pour vraiment m’immerger et ne plus voir les pages se tourner. Deuxièmement, je trouve que le rôle de Cotton Malone est un peu effacé sur une bonne partie du roman. Au début par Luke. Ensuite parce qu'il est loin de maîtriser le sujet et ses découvertes lors de la "chasse au trésor" ne sont pas des plus époustouflantes. Enfin, je trouve que la motivation de Gallo de découvrir ce fameux document compromettant est un peu bancal. Tout comme les liens entre les chevaliers, Mussolini, les lettres avec Churchill, etc. J'admets avoir lu ce roman a une période où je suis pas mal accaparée. Peut-être qu'avec une relecture, cela fera une sensation différente. Mais pour l'heure, je reste un peu déçue. J'aurais voulu plus de clarté, plus de chasse au trésor et plus de sociétés secrètes. Challenge Pavés 2019 Challenge Le tour du scrabble en 80 jours( 7e éd) Challenge Mauvais Genres Challenge Séries.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Marie2406 Posté le 13 Septembre 2019
    Petite mission tranquille pour Cotton Malone, il doit se rendre en Italie sur les rives du lac de Côme pour récupérer des lettres compromettantes entre Mussolini et Churchill. Mais bien entendu, avec Cotton Malone aucune mission n'est tranquille et quand il arrive dans la villa dans laquelle il doit trouver ces fameuses lettres non seulement c'est un cadavre qu'il y trouve, mais il manque lui même de se faire assassiner. Pendant ce temps à Malte, Luke Daniels doit espionner les conversations du Cardinal Kastor Gallo, mais pour lui aussi la petite mission tranquille va tourner court. Qui a essayé de tuer Cotton Malone ? Qui a essayé de tuer Luke Daniels ? Qui sont donc ces hommes qui n'hésitent pas à semer la mort ? C'est à cette question que Cotton Malone et Luke Daniels devront absolument répondre alors qu'au Vatican un conclave va se réunir pour procéder à l’élection d'un nouveau Pape. Un polar ésotérique rondement mené Selon Dan Brown, Steve Berry est sans conteste le maître du genre. Et je crois bien qu'il a raison.
  • Killing79 Posté le 13 Août 2019
    Steve Berry doit son succès à ses polars qui sont un mélange d’ésotérisme, d’action et de suspense. J’ai profité de la sortie de ce dernier opus pour découvrir cet auteur et vérifier si sa réputation n’était pas usurpée. « Le dernier secret du Vatican » est la 14éme enquête de Cotton Malone mais celle-ci peut parfaitement se lire seule. Je n’ai jamais été déboussolé dans ma lecture par des informations que je n’avais pas. Dans le début de l’histoire, les scènes se succèdent sans véritables liens. On suit différents personnages dans leurs aventures et c’est un peu brouillon. Rassurez-vous le fil du récit se précise au fil des pages et le puzzle prend forme. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’action est omniprésente. Dès les premières lignes, les poursuites, les cascades, les fusillades emportent le lecteur sur un rythme effréné. Ces agents secrets mettent tout en œuvre afin de remplir la mission qui leur est attitrée. Ils ne rechignent pas sur les moyens et enchaînent les scènes spectaculaires, particulièrement visuelles. En parallèle, l’auteur développe un scénario basé sur de véritables faits historiques. Il utilise ses évènements réels pour y greffer son aventure fictive. Vérités et inventions s’entremêlent. A la manière d’un... Steve Berry doit son succès à ses polars qui sont un mélange d’ésotérisme, d’action et de suspense. J’ai profité de la sortie de ce dernier opus pour découvrir cet auteur et vérifier si sa réputation n’était pas usurpée. « Le dernier secret du Vatican » est la 14éme enquête de Cotton Malone mais celle-ci peut parfaitement se lire seule. Je n’ai jamais été déboussolé dans ma lecture par des informations que je n’avais pas. Dans le début de l’histoire, les scènes se succèdent sans véritables liens. On suit différents personnages dans leurs aventures et c’est un peu brouillon. Rassurez-vous le fil du récit se précise au fil des pages et le puzzle prend forme. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’action est omniprésente. Dès les premières lignes, les poursuites, les cascades, les fusillades emportent le lecteur sur un rythme effréné. Ces agents secrets mettent tout en œuvre afin de remplir la mission qui leur est attitrée. Ils ne rechignent pas sur les moyens et enchaînent les scènes spectaculaires, particulièrement visuelles. En parallèle, l’auteur développe un scénario basé sur de véritables faits historiques. Il utilise ses évènements réels pour y greffer son aventure fictive. Vérités et inventions s’entremêlent. A la manière d’un « Da Vinci Code », le complot religieux est bien ficelé pour donner du piment à la lecture. Ce mélange des genres engendre un divertissement vraiment plaisant. On ne s’ennuie pas une seconde. Je recommande donc « Le dernier secret du Vatican » si vous voulez vivre une aventure trépidante sur fond de manigances religieuses. Vous serez entraînés sur une cadence folle, sur les traces d’un secret enfoui, chargé d’Histoire. Mon premier contact avec Steve Berry est assez convaincant. Dorénavant, je le plébisciterai pour sortir de mon quotidien et me changer les idées. L’objectif de me divertir sans prise de tête est rempli !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mysterfool Posté le 8 Août 2019
    C’était mon premier Berry et j’avais choisi son dernier pour débuter avec lui. Quelle déception ! Je me suis ennuyé et plus grave je ne sais même pas pourquoi. Et puis je me suis accroché et enfin sur le tard je me suis fait avoir, et je sais pourquoi. J’ai compris qu’il avait une documentation d’enfer et avec ça il nous brode une intrigue en faisant vivre à son héros, Cotton Malone, une nième aventure (14 à ce jour pour être précis). Il en profite pour voyager et visiter les lieux de ses futurs romans avec sa femme : il a raison. Au demeurant sympathique le Cotton. Je me suis fait avoir par ce livre uniquement par les détails historiques concernant l’empereur Constantin et le concile de Nicée. Tout ce qu’on m’a expliqué au catéchisme a donc était créé à cette époque : et moi qui croyait que c’était vrai ! Car avant c’était vraiment le bazar : chaque petit gourou créait sa secte chrétienne avec ses propres dogmes. Ce cher Constantin a pu asseoir son autorité avec cette nouvelle religion unie et avec des règles écrites acceptées par tout le monde ; tout le monde je veux... C’était mon premier Berry et j’avais choisi son dernier pour débuter avec lui. Quelle déception ! Je me suis ennuyé et plus grave je ne sais même pas pourquoi. Et puis je me suis accroché et enfin sur le tard je me suis fait avoir, et je sais pourquoi. J’ai compris qu’il avait une documentation d’enfer et avec ça il nous brode une intrigue en faisant vivre à son héros, Cotton Malone, une nième aventure (14 à ce jour pour être précis). Il en profite pour voyager et visiter les lieux de ses futurs romans avec sa femme : il a raison. Au demeurant sympathique le Cotton. Je me suis fait avoir par ce livre uniquement par les détails historiques concernant l’empereur Constantin et le concile de Nicée. Tout ce qu’on m’a expliqué au catéchisme a donc était créé à cette époque : et moi qui croyait que c’était vrai ! Car avant c’était vraiment le bazar : chaque petit gourou créait sa secte chrétienne avec ses propres dogmes. Ce cher Constantin a pu asseoir son autorité avec cette nouvelle religion unie et avec des règles écrites acceptées par tout le monde ; tout le monde je veux dire les survivants des persécutions qu’ont subit ceux qui n’étaient pas d’accord avec cette nouvelle doctrine qui allait régir la vie de millions de gens pendant de nombreux siècles, de la naissance à la mort et même plus, au paradis ou en enfer. Je passe sur les trafics en tout genre des cardinaux mais ça c’est la cerise et on le sait depuis longtemps. Je reviendrai donc goûter aux écrits de Steve, je veux dire mon Steve puisque je viens de l’adopter. Mais ce ne fut pas facile.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

Lisez maintenant, tout de suite !