Lisez! icon: Search engine
Le Robert
EAN : 9782321016106
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 140 x 210 mm

Le français (n')existe (pas)

,

Date de parution : 29/10/2020
Des chroniques jubilatoires et instructives par deux amoureux de la langue française qui remettent en cause nos certitudes grammaticales et orthographiques.
"Après avoir lu ce livre, vous ne ferez pas moins de fautes, mais elles vous sembleront moins graves."

Saviez-vous que dire « au coiffeur » n’est plus vraiment une faute, que l’Académie française, c’est du flan, que Villers-Cotterêts est un mythe, que, jusqu’au XIXe siècle, le français est la langue de seulement quinze...
"Après avoir lu ce livre, vous ne ferez pas moins de fautes, mais elles vous sembleront moins graves."

Saviez-vous que dire « au coiffeur » n’est plus vraiment une faute, que l’Académie française, c’est du flan, que Villers-Cotterêts est un mythe, que, jusqu’au XIXe siècle, le français est la langue de seulement quinze départements, que Brassens et Gainsbourg n’accordaient pas toujours les participes passés dans leurs chansons ? Saviez-vous qu’aujourd’hui, quoi qu’on en dise, la langue française se porte à merveille ?

Dans ces chroniques iconoclastes, parsemées de révélations cocasses et troublantes, Arnaud Hoedt et Jérôme Piron, deux comédiens belges qui furent professeurs de français passionnés de linguistique, réinventent notre rapport à la langue avec humour et ironie. Un exercice totalement décomplexé et vivifiant qui n’épargne pas les puristes, bouscule les idées reçues et redore le français de couleurs nouvelles !

Adapté des chroniques de l’été de France Inter Tu parles !

Les auteurs Arnaud Hoedt et Jérôme Piron sont tous deux enseignants et linguistes de formation. En 2016, ils écrivent et mettent en scène le spectacle La Convivialité à Bruxelles, qui montre les incohérences de l’orthographe française. Ils jouent depuis leur spectacle dans toute la francophonie avec grand succès.
En 2017, ils publient le texte de leur spectacle La Faute de l’orthographe et, en 2019, chroniquent avec humour la langue française sur France Inter.

Préface d'Alex Vizorek
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782321016106
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LizD Posté le 22 Septembre 2021
    Un petit livre indispensable à tou.tes les amoureux.ses de la langue, et de manière générale à tout locuteur.trice du français ! Arnaud Hoedt et Jérôme Piron remportent le pari d'écrire un ouvrage de linguistique à la fois accessible, drôle, enrichissant et nuancé. Comment ? En multipliant les supports, les modes de communication, les intervenants et les techniques de mise en page. Un fond scientifique est garanti par de solides recherches, une bibliographie fournie, ainsi que l'intervention des experts à la fin de chaque petite chronique (ces textes sont adaptés des chroniques réalisées par les auteurs sur France Inter : "Tu parles !"). J'ai eu la chance d'avoir eu certain.es intervenant.es comme professeurs. J'aurais aimé pouvoir suivre l'enseignement des autres ! Quant à l'accessibilité, elle est permise par un excellent travail de vulgarisation de la part de ces passionnés de linguistique, par la brièveté des chroniques (pas besoin de tout lire à la fois : vous avez le temps de digérer l'information !) et par les nombreux exemples. Loin d'être fastidieuse, la lecture en devient divertissante grâce aux nombreuses citations connues utilisées comme exemple ou moquées, grâce aux illustrations à caractère parodique de Xavier Gorce et grâce à l'humour de l'écriture-même.... Un petit livre indispensable à tou.tes les amoureux.ses de la langue, et de manière générale à tout locuteur.trice du français ! Arnaud Hoedt et Jérôme Piron remportent le pari d'écrire un ouvrage de linguistique à la fois accessible, drôle, enrichissant et nuancé. Comment ? En multipliant les supports, les modes de communication, les intervenants et les techniques de mise en page. Un fond scientifique est garanti par de solides recherches, une bibliographie fournie, ainsi que l'intervention des experts à la fin de chaque petite chronique (ces textes sont adaptés des chroniques réalisées par les auteurs sur France Inter : "Tu parles !"). J'ai eu la chance d'avoir eu certain.es intervenant.es comme professeurs. J'aurais aimé pouvoir suivre l'enseignement des autres ! Quant à l'accessibilité, elle est permise par un excellent travail de vulgarisation de la part de ces passionnés de linguistique, par la brièveté des chroniques (pas besoin de tout lire à la fois : vous avez le temps de digérer l'information !) et par les nombreux exemples. Loin d'être fastidieuse, la lecture en devient divertissante grâce aux nombreuses citations connues utilisées comme exemple ou moquées, grâce aux illustrations à caractère parodique de Xavier Gorce et grâce à l'humour de l'écriture-même. Véritable ode à la linguistique, une discipline qui m'est chère, ce roman permet son accessibilité au plus grand nombre. Ce n'est pas plus mal car, comme disent les auteurs : " les linguistes, ça n'appelle rien comme tout le monde." (ayant moi-même étudié la linguistique, je me permets d'approuver cette pique taquine xD ). Je conseille ce livre à tou'tes celles et ceux qui chercheraient à étendre et à approfondir leur savoir sur le français. S'il ne peut rassasier toutes les curiosités, il met au moins à disposition une liste de références utile à consulter !
    Lire la suite
    En lire moins
  • AnSoFie Posté le 9 Janvier 2021
    Alors, bien sûr, c'est dur pour la correctrice que je suis de voir à quel point les auteurs ont raison sur certains aspects de révision/remise en cause de notre langue... Ayant beaucoup aimé le spectacle La Convivialité, j'étais curieuse de ces chroniques, parfois un peu trop techniques, j'y ai appris encore énormément de choses, j'y ai trouvé matière à réflexion beaucoup...
  • Delire2014 Posté le 28 Décembre 2020
    J'ai découvert ces auteurs grâce à leur premier livre "La faute de l'orthographe" tiré de leur spectacle: "la convivialité". J'avais aimé lire des arguments pour la réforme de l'orthographe que tous mes contacts (et moi-même) estimaient qu'elle simplifiait à outrance une langue riche et complexe. Je n'avais pas été convaincu par leur revendication phare (supprimer l'accord du participe passé employé avec l'auxiliaire avoir) mais bien par d'autres remarques qui m'ont ahuri: les pluriels en X (choux, poux mais aussi cheveux et vieux ou bateaux et chevaux) sont à l'origine TOUS fautifs!!! Je trouvais simple et logique de les remplacer tous par le "s" qui en serait la forme correcte... Mais ici, avec des exemples que je trouve percutants et une bonne analyse des contre-exemples, ils ont réussi à me convaincre. Je trouve qu'ils ont réussi à s'améliorer dans la vulgarisation tout en étant hyperdocumentés! Un ouvrage que j'admire et que je recommande! Pour tous les puristes un peu rigides comme moi (même si ce livre m'a soigné en partie) j'ai ri en découvrant que le "n" de nombril est aussi illégitime que celui du "navion" dont parlerait un jeune enfant. En effet, nombril a la même racine qu'ombilical... J'ai aussi... J'ai découvert ces auteurs grâce à leur premier livre "La faute de l'orthographe" tiré de leur spectacle: "la convivialité". J'avais aimé lire des arguments pour la réforme de l'orthographe que tous mes contacts (et moi-même) estimaient qu'elle simplifiait à outrance une langue riche et complexe. Je n'avais pas été convaincu par leur revendication phare (supprimer l'accord du participe passé employé avec l'auxiliaire avoir) mais bien par d'autres remarques qui m'ont ahuri: les pluriels en X (choux, poux mais aussi cheveux et vieux ou bateaux et chevaux) sont à l'origine TOUS fautifs!!! Je trouvais simple et logique de les remplacer tous par le "s" qui en serait la forme correcte... Mais ici, avec des exemples que je trouve percutants et une bonne analyse des contre-exemples, ils ont réussi à me convaincre. Je trouve qu'ils ont réussi à s'améliorer dans la vulgarisation tout en étant hyperdocumentés! Un ouvrage que j'admire et que je recommande! Pour tous les puristes un peu rigides comme moi (même si ce livre m'a soigné en partie) j'ai ri en découvrant que le "n" de nombril est aussi illégitime que celui du "navion" dont parlerait un jeune enfant. En effet, nombril a la même racine qu'ombilical... J'ai aussi trouvé amusant qu'un anglais utilise la formule "Excuse my french" pour excuser une formulation... Grossière!
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés