Lisez! icon: Search engine
Le Régent
Un prince pour les Lumières
Date de parution : 17/05/2023
Éditeurs :
Perrin

Le Régent

Un prince pour les Lumières

Date de parution : 17/05/2023
L'entrée dans la prestigieuse « Bibliothèque des Illustres » du flamboyant prince d'Orléans.
Philippe d'Orléans (1674-1723), duc de Chartres puis duc d'Orléans, a dirigé la France pendant près de sept ans et demi, de 1715 à 1723. Après la mort de Louis XIV, durant... Philippe d'Orléans (1674-1723), duc de Chartres puis duc d'Orléans, a dirigé la France pendant près de sept ans et demi, de 1715 à 1723. Après la mort de Louis XIV, durant l'enfance de Louis XV, son gouvernement est désigné comme la « Régence », sans autre qualificatif, et Philippe lui-même est le « Régent » par... Philippe d'Orléans (1674-1723), duc de Chartres puis duc d'Orléans, a dirigé la France pendant près de sept ans et demi, de 1715 à 1723. Après la mort de Louis XIV, durant l'enfance de Louis XV, son gouvernement est désigné comme la « Régence », sans autre qualificatif, et Philippe lui-même est le « Régent » par excellence. Fils de Monsieur et de Madame Palatine, neveu du Roi-Soleil, arrière-grand-père du régicide Philippe Égalité, aïeul de Louis-Philippe, le dernier roi des Français, le Régent est une figure mythique de l'histoire de France. Il n'en demeure pas moins un personnage énigmatique, tout à la fois libéral et libertin, réformateur et autoritaire. Prince des Lumières, mais dévoré par sa part d'ombre, il s'inscrit dans la lignée des « despotes éclairés », avec toute l'ambiguïté que comportent ces termes contradictoires.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262096090
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 180 x 260 mm
EAN : 9782262096090
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 180 x 260 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • BazaR 09/05/2024
    Voilà le genre de biographie qui casse les catégories dans lesquelles nous enfermons l’Histoire. Une briseuse de murs. Enfin c’est comme ça que moi je la visualise. Il y a Louis XIV, il y a Louis XV et on saute de l’un à l’autre comme à travers un trou de ver. Une biographie du Régent Philippe d’Orléans permet de construire un pont entre les règnes. L’homme est le neveu de Louis XIV. Il grandit avec les enfants du roi. Il participe à nombre de ses guerres avant de prendre les rênes du pouvoir à la mort du Roi-Soleil et jusqu’à la majorité de Louis XV (voire un peu plus). On passe ainsi de Madame de Maintenon et Fénélon à Montesquieu et Voltaire. La biographie écrite par Thierry Sarmant fait partie de la nouvelle collection « Bibliothèque des Illustres » coéditée par Perrin et par la Bibliothèque Nationale de France. De ce fait, elle bénéficie d’abondantes illustrations du fond de la BnF : estampes, gravures, eaux fortes. Une sorte de Découvertes Gallimard en très grand format. L’auteur n’est pas lyrique pour un sou. L’information est assez austère, voire parfois usante (pour moi) quand il s’acharne dans la description des détails. Mais elle est précise. Sarmant s’appuie beaucoup sur les correspondances de l’époque – en particulier celles de Madame Palatine, la mère du Régent – et sur les Mémoires de Saint Simon, son ami. J’ai compris que, comme Catherine de Médicis (une autre Régente célèbre), le Régent traîne une légende noire qui cache beaucoup ses bons côtés. On retient en effet plus facilement les frasques de l’homme qui initient la période libertine que ses actions diplomatiques qui ont accordé plus de vingt ans de paix à la France, après les nombreuses guerres de Louis XIV, et l’établissement d’une première « entente cordiale » avec l’Angleterre. Le film Que la fête commence de Bertrand Tavernier développe bien cet aspect, comme l’explosion de la liberté de mœurs après les années dévotes et tristes de la fin de la période Louis XIV. On retient aussi le fiasco du « système » de John Law, un premier essai de capitalisme avec actions et circulation de billets qui tourne en bulle économique et en fin de compte éclate. Thierry Sarmant tente ici de réhabiliter le personnage, ou plutôt de rééquilibrer son image. Et c’est plutôt réussi.Voilà le genre de biographie qui casse les catégories dans lesquelles nous enfermons l’Histoire. Une briseuse de murs. Enfin c’est comme ça que moi je la visualise. Il y a Louis XIV, il y a Louis XV et on saute de l’un à l’autre comme à travers un trou de ver. Une biographie du Régent Philippe d’Orléans permet de construire un pont entre les règnes. L’homme est le neveu de Louis XIV. Il grandit avec les enfants du roi. Il participe à nombre de ses guerres avant de prendre les rênes du pouvoir à la mort du Roi-Soleil et jusqu’à la majorité de Louis XV (voire un peu plus). On passe ainsi de Madame de Maintenon et Fénélon à Montesquieu et Voltaire. La biographie écrite par Thierry Sarmant fait partie de la nouvelle collection « Bibliothèque des Illustres » coéditée par Perrin et par la Bibliothèque Nationale de France. De ce fait, elle bénéficie d’abondantes illustrations du fond de la BnF : estampes, gravures, eaux fortes. Une sorte de Découvertes Gallimard en très grand format. L’auteur n’est pas lyrique pour un sou. L’information est assez austère, voire parfois usante (pour moi) quand il s’acharne dans la description des détails. Mais elle est précise. Sarmant s’appuie beaucoup...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter Perrin
Découvrez chaque mois des exclusivités, des avant-premières et nos actualités !