Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782348043116
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 372
Format : 140 x 205 mm

L'échec d'une utopie

Une histoire des gauches en Israël

Michel WARSCHAWSKI (Préface)
Collection : Cahiers libres
Date de parution : 15/03/2021
La gauche a joué un rôle central dans l’histoire d’Israël. Au cœur de la création de l’État en 1948, elle est restée majoritaire au Parlement pendant plus de trente ans. Depuis la fin des années 1970, et plus encore après l’assassinat d’Yitzhak Rabin en 1995, les partis de gauche traversent... La gauche a joué un rôle central dans l’histoire d’Israël. Au cœur de la création de l’État en 1948, elle est restée majoritaire au Parlement pendant plus de trente ans. Depuis la fin des années 1970, et plus encore après l’assassinat d’Yitzhak Rabin en 1995, les partis de gauche traversent une crise profonde. Face à la poussée des courants ultranationalistes et religieux, ils doivent multiplier les alliances contre nature pour s’assurer une représentation parlementaire. La question est désormais posée : existe-t-il encore une gauche en Israël ?
Remontant aux sources du mouvement sioniste, dont l’aile gauche cherchait à bâtir en Palestine un État pour les juifs sur des bases socialistes, ce livre raconte l’histoire des mouvements progressistes et révolutionnaires israéliens. Au fil de ce récit très documenté, l’auteur analyse les débats qui animent et divisent ces mouvements depuis leurs origines. Comment peut-on être sioniste et de gauche ? Comment construire une société juste et égalitaire avec les Palestiniens ? Comment contrer les assauts de la droite sioniste et des mouvements religieux qui, jadis minoritaires, sont désormais hégémoniques politiquement et culturellement ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782348043116
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 372
Format : 140 x 205 mm

Ils en parlent

Thomas Vescovi propose une somme exhaustive sur la gauche israélienne, aux airs de nécrologie. […] C’est la grande qualité de son livre : il rappelle qu’il y a toujours eu deux gauches juives, dès la fin du XIXème siècle. L’auteur se plonge avec minutie dans les affrontements entre le Bund et les sionistes, les « territorialistes » et les « inconditionnels », les marxistes orientalisants et les travaillistes atlantistes, qui déterminent encore les lignes de fracture contemporaines. Surtout, il montre comment le sionisme, d’abord mouvement d’émancipation face à l’antisémitisme, a repris les méthodes et discours « civilisateurs » du colonialisme, faisant du socialisme un simple bras armé de l’étatisme, de la même façon que la terre sacrée n’était qu’un mythe mobilisateur. Un double jeu qui a fini par se retourner, telle la créature de Frankenstein, contre la gauche sioniste, la synagogue l’emportant contre le kibboutz. 
Guillaume Gendron / Libération
L’historien ThomasVescovi dresse le bilan inédit d'une utopie qui a fini par succomber à ses contradictions internes.
Denis Sieffert / Politis
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !