Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749160924
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 464
Format : 140 x 220 mm

L'Envol du moineau

Cindy COLIN KAPEN (Traducteur)
Collection : Ailleurs
Date de parution : 21/03/2019
D’après des faits réels, le superbe portrait d’une femme découvrant la liberté au milieu des Indiens.
Colonie de la baie du Massachusetts, 1672. Mary Rowlandson vit dans une communauté de puritains venus d’Angleterre. Bonne mère, bonne épouse, elle souffre néanmoins de la rigidité morale étouffante qui règne parmi les siens. Si elle essaie d’accomplir tous ses devoirs, elle se sent de plus en plus comme un... Colonie de la baie du Massachusetts, 1672. Mary Rowlandson vit dans une communauté de puritains venus d’Angleterre. Bonne mère, bonne épouse, elle souffre néanmoins de la rigidité morale étouffante qui règne parmi les siens. Si elle essaie d’accomplir tous ses devoirs, elle se sent de plus en plus comme un oiseau en cage. Celle-ci va être ouverte de façon violente lorsque des Indiens attaquent son village et la font prisonnière. Mary doit alors épouser le quotidien souvent terrible de cette tribu en fuite, traquée par l’armée. Contre toute attente, c’est au milieu de ces « sauvages » qu’elle va trouver une liberté qu’elle n’aurait jamais imaginée. Les mœurs qu’elle y découvre, que ce soit le rôle des femmes, l’éducation des enfants, la communion avec la nature, lui font remettre en question tous ses repères. Et, pour la première fois, elle va enfin pouvoir se demander qui elle est et ce qu’elle veut vraiment. Cette renaissance pourra-t-elle s’accoutumer d’un retour « à la normale », dans une société blanche dont l’hypocrisie lui est désormais insupportable ?
 
Cette magnifique épopée romanesque, inspirée de la véritable histoire de Mary Rowlandson, est à la fois un portrait de femme bouleversant et un vibrant hommage à une culture bouillonnante de vie, que la « civilisation » s’est efforcée d’anéantir.

« Dès la première page, Amy Belding Brown propulse le lecteur directement au cœur sombre de l’Amérique puritaine du xviie siècle et ne le lâche plus jusqu’à la fin. Ce livre, basé sur un travail de recherche monumental, est une chronique passionnante des premiers antagonismes entre le monde des Indiens et celui des Blancs. Inspiré d’une histoire vraie, c’est un superbe roman à la fois violent, tragique, courageux et édifiant. Notre cœur bat au rythme de celui de l’héroïne, cette femme extraordinaire qui, en dépit de tout, non seulement survit, mais triomphe de son destin. » Jim Fergus
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749160924
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 464
Format : 140 x 220 mm
Cherche midi

Ils en parlent

« Dans L'Envol du moineau, son premier roman traduit (excellemment) en français, l’écrivaine américaine Amy Belding Brown revisite cette histoire fameuse avec d’autant plus de pertinence critique que l’auteure descend elle-même de fermiers puritains et est mariée à un pasteur congrégationaliste.»
Le Monde des livres

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • France_Esperluette Posté le 6 Juillet 2020
    L'auteur nous offre un roman historique d'une belle densité. Basé sur des faits réels, richement documenté, il est crédible et érudit, déroulant sous nos yeux, l'épisode de la colonisation en Amérique au 17e siècle. Mary Rowlandson est l'épouse du pasteur d'une communauté de Presbytériens rigoristes venus d'Angleterre. Sous le joug de son époux, Mary, docile, courbe l'échine, même si les mœurs puritaines de sa famille et de sa communauté la révoltent en son âme et conscience. Sa vie faite de soumission prend un tournant inattendu lors de l'attaque de son village par les Indiens. Faite prisonnière, elle doit épouser la vie d'errance de la tribu alconquienne, alors qu'elle devient la servante de Weetamoo, sa maîtresse mais aussi la cheffe respectée du clan. Et c'est paradoxalement parmi les "sauvages" que Mary fait l'expérience de l'humanité et l’humanisme et qu'elle apprivoise une toute nouvelle liberté, qu'elle aura a cœur de conserver au moment de son retour à la civilisation. L'Envol du moineau, c'est un épisode tragique et captivant de l'histoire de la Nouvelle-Angleterre. C'est une héroïne courageuse qui assume avec force son émancipation. C'est une ode à l'affranchissement des servitudes qu'elles soient féminines, cultuelles ou d'un peuple. C'est un tableau subtile et nuancé... L'auteur nous offre un roman historique d'une belle densité. Basé sur des faits réels, richement documenté, il est crédible et érudit, déroulant sous nos yeux, l'épisode de la colonisation en Amérique au 17e siècle. Mary Rowlandson est l'épouse du pasteur d'une communauté de Presbytériens rigoristes venus d'Angleterre. Sous le joug de son époux, Mary, docile, courbe l'échine, même si les mœurs puritaines de sa famille et de sa communauté la révoltent en son âme et conscience. Sa vie faite de soumission prend un tournant inattendu lors de l'attaque de son village par les Indiens. Faite prisonnière, elle doit épouser la vie d'errance de la tribu alconquienne, alors qu'elle devient la servante de Weetamoo, sa maîtresse mais aussi la cheffe respectée du clan. Et c'est paradoxalement parmi les "sauvages" que Mary fait l'expérience de l'humanité et l’humanisme et qu'elle apprivoise une toute nouvelle liberté, qu'elle aura a cœur de conserver au moment de son retour à la civilisation. L'Envol du moineau, c'est un épisode tragique et captivant de l'histoire de la Nouvelle-Angleterre. C'est une héroïne courageuse qui assume avec force son émancipation. C'est une ode à l'affranchissement des servitudes qu'elles soient féminines, cultuelles ou d'un peuple. C'est un tableau subtile et nuancé de la culture indienne, faite de violence archaïque, mais aussi de respect et d'amour. C'est enfin un hommage à la nature, à la liberté, à l'épanouissement de soi. Divinement beau.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MAPATOU Posté le 5 Juillet 2020
    Basé sur des faits réels, ce roman se dévore quasiment d’une seule traite. Mary Rowlandson, épouse de pasteur et mère de famille, vit dans une colonie puritaine installée dans la baie du Massachussets. Toutes ses journées se déroulent au fil des tâches ménagères et des devoirs à accomplir. La monotonie et la rigidité de cette vie commencent à lui peser. Jusqu’au jour où la colonie, en l’absence du pasteur, est attaquée par des Indiens qui brûlent les maisons, tuent femmes et enfants. Mary sera toutefois épargnée et faite prisonnière avec 3 de ses enfants et d’autres membres de sa communauté. Mary sera offerte à la « reine » de cette tribu qu’elle devra servir en travaillant dur à toutes sortes de tâches primordiales pour la vie quotidienne. Mais elle aura aussi du temps,où circulant librement dans le camp, elle va pouvoir observer ceux que l’on surnomme sauvages. Elle découvrira leur grande liberté, le rôle des femmes, l’éducation bienveillante des enfants, la communion avec la nature. Toutes ces choses bien différentes de celles pratiquées dans sa communauté. Après 11 semaines de captivité, Mary sera rachetée par les Anglais. Mais le retour à la « civilisation » ne sera pas sans difficultés. En effet, Mary va remettre... Basé sur des faits réels, ce roman se dévore quasiment d’une seule traite. Mary Rowlandson, épouse de pasteur et mère de famille, vit dans une colonie puritaine installée dans la baie du Massachussets. Toutes ses journées se déroulent au fil des tâches ménagères et des devoirs à accomplir. La monotonie et la rigidité de cette vie commencent à lui peser. Jusqu’au jour où la colonie, en l’absence du pasteur, est attaquée par des Indiens qui brûlent les maisons, tuent femmes et enfants. Mary sera toutefois épargnée et faite prisonnière avec 3 de ses enfants et d’autres membres de sa communauté. Mary sera offerte à la « reine » de cette tribu qu’elle devra servir en travaillant dur à toutes sortes de tâches primordiales pour la vie quotidienne. Mais elle aura aussi du temps,où circulant librement dans le camp, elle va pouvoir observer ceux que l’on surnomme sauvages. Elle découvrira leur grande liberté, le rôle des femmes, l’éducation bienveillante des enfants, la communion avec la nature. Toutes ces choses bien différentes de celles pratiquées dans sa communauté. Après 11 semaines de captivité, Mary sera rachetée par les Anglais. Mais le retour à la « civilisation » ne sera pas sans difficultés. En effet, Mary va remettre en question des choses qui semblent aller de soi pour son entourage puisque édictées par Dieu : l’esclavage, le carcan subi par les femmes notamment par l’habillement qu’on leur impose et le musellement de leur parole… Pas facile pour le moineau, une fois qu’il a connu la liberté, de retourner dans sa cage.
    Lire la suite
    En lire moins
  • kovu66 Posté le 4 Juillet 2020
    Un coup de coeur pour ce roman historique, tiré d'une histoire vraie. Passionnant et très intéressant, j'ai beaucoup appris sur les modes de vie puritains et indiens , que tout oppose. Une belle réflexion sur la culture et la liberté.
  • Realita18 Posté le 30 Juin 2020
    J'avais tellement hâte de lire ce roman qu'à peine acheter, je me suis ruée dessus et l'ai lu en une soirée. Un de mes thèmes de prédilection en littérature est les amérindiens. Je ne pouvais donc faire l'impasse dessus. J'ai tout d'abord été déstabilisée par le caractère de l'héroïne. On va dire que la scène de l'accouchement m'est restée en travers de la gorge. Je trouvais l'héroïne mauvaise et antipathique. Mais c'est aussi un personnage qui est voué à évoluer tout au long du roman. Elle est née dans un milieu extrême au niveau de la religion. Il est donc normal qu'elle est certains comportements découlant de cette éducation. J'ai aimé qu'elle se rende compte au gré de ses expériences de la bêtise des préceptes de son mari. Une fois que le cadre est posé, et que les divers personnages sont présentés, on entre de suite dans l'action avec la fameuse nuit où de nombreuses femmes et leurs enfants sont capturés par des guerriers indiens. Je ne m'attendais pas à autant de détails dans la violence. Je savais bien sûr que les Indiens étaient loin d'être des tendres lors de leurs combats mais je ne pensais pas trouver autant de détails dans ce... J'avais tellement hâte de lire ce roman qu'à peine acheter, je me suis ruée dessus et l'ai lu en une soirée. Un de mes thèmes de prédilection en littérature est les amérindiens. Je ne pouvais donc faire l'impasse dessus. J'ai tout d'abord été déstabilisée par le caractère de l'héroïne. On va dire que la scène de l'accouchement m'est restée en travers de la gorge. Je trouvais l'héroïne mauvaise et antipathique. Mais c'est aussi un personnage qui est voué à évoluer tout au long du roman. Elle est née dans un milieu extrême au niveau de la religion. Il est donc normal qu'elle est certains comportements découlant de cette éducation. J'ai aimé qu'elle se rende compte au gré de ses expériences de la bêtise des préceptes de son mari. Une fois que le cadre est posé, et que les divers personnages sont présentés, on entre de suite dans l'action avec la fameuse nuit où de nombreuses femmes et leurs enfants sont capturés par des guerriers indiens. Je ne m'attendais pas à autant de détails dans la violence. Je savais bien sûr que les Indiens étaient loin d'être des tendres lors de leurs combats mais je ne pensais pas trouver autant de détails dans ce roman. C'est un vrai déferlement de violence. Mary, notre héroïne est témoin de ces horreurs, la plupart des membres de sa famille sont touchés. Elle se retrouve au service de la cheffe de la tribu et découvre petit à petit les us et coutumes de ces Indiens. Comme dit précédemment j'ai aimé voir évoluer la mentalité de Mary, voir ses certitudes être ébranlées, remettre en question son éducation puritaine, changer de regard. Qu'on ne s'y trompe pas, Mary est bien prisonnière de ces Indiens, elle est leur esclave, mais même avec ce statut, elle jouit de plus de libertés que dans la société dans laquelle elle évoluait auparavant. Elle découvre que les femmes peuvent être cheffe, guerrières, fortes, indépendantes. Elle assistes aux rites, aux danses. Elle voit la chute du peuple indien. Elle apprend la cruauté des colons, leur abus sur la population indienne. On pourrait s'interroger sur le fait qu'elle s'adapte finalement assez vite à sa vie de captive, surtout après avoir vu une bonne partie de sa famille se faire massacrer. Mais c'est aussi une autre époque que l'on nous dépeint, une époque où la moyenne d'âge tournait autour de la trentaine/quarantaine, où la violence était omniprésente, où l'on pouvait perdre un proche du jour au lendemain à cause d'une simple fièvre. L'adaptation était nécessaire pour survivre. J'ai beaucoup aimé les descriptions de la vie quotidienne des Indiens ainsi que celle des Colons. On voit que l'auteure a fait de nombreuses recherches. Le récit est très bien documenté.
    Lire la suite
    En lire moins
  • jobalcouc Posté le 27 Juin 2020
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Lisez

    6 romans historiques à découvrir ce printemps

    Vous vous passionnez pour les histoires médiévales ? La mythologie n'a plus aucun secret pour vous ? Vous avez toujours tout voulu savoir sur Gustave Courbet ? Alors notre sélection de romans historiques du printemps est faite pour vous. 

    Lire l'article