Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749165165
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 220 mm

Les Saintes Reliques

Philippe SZCZECINER (Traducteur)
Collection : Thriller
Date de parution : 11/06/2020
Après L’Héritage des Templiers et Le Dernier Secret du Vatican, la nouvelle aventure de Cotton Malone, sur la piste des Saintes Reliques.
326 : Lors de la destruction d’un temple érigé sur l’emplacement du tombeau du Christ, on découvre des restes de la croix de Jésus. C’est ainsi que commence le culte des reliques sacrées, et en particulier celui de sept d’entre elles, liées à la Passion : la Croix, la Couronne d’épines, la... 326 : Lors de la destruction d’un temple érigé sur l’emplacement du tombeau du Christ, on découvre des restes de la croix de Jésus. C’est ainsi que commence le culte des reliques sacrées, et en particulier celui de sept d’entre elles, liées à la Passion : la Croix, la Couronne d’épines, la Colonne de la flagellation, l’Éponge, la Lance, les Clous et le Précieux Sang. Avec les croisades, elles sont rapportées en Europe et exposées dans des lieux saints.
 
2020 : Cotton Malone est à la basilique du Saint-Sang à Bruges où, depuis le xiie siècle, repose l’ampoule sacrée contenant le sang du Christ recueilli par Joseph d’Arimathie. Tandis qu’il visite l’édifice, le précieux reliquaire est dérobé. Cotton apprend alors que quatre des Saintes Reliques ont disparu au cours des mois précédents, en particulier celle conservée à Notre-Dame de Paris. C’est le début d’une enquête passionnante, au cours de laquelle Malone va devoir faire preuve d’une extrême maîtrise pour échapper à tous ceux qui, dans l’ombre, veulent à tout prix garder secrète une sombre vérité, objet d’un terrifiant complot.
 
Avec ce puzzle diabolique, Steve Berry nous offre de nouveau un voyage palpitant à travers l’Europe et ses secrets historiques et ésotériques.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749165165
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 220 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lolsse73 Posté le 7 Septembre 2021
    Voilà un roman qui porte à la fois bien et mal son titre ! Il s’agit bien là d’une histoire autour des Saintes reliques de la crucifixion du Christ. Les fameuses Arma Christi. Mais pas plus ! On aurait pu s’attendre à des mystères moyenâgeux autour du Saint Suaire (avec un passage au château des Ducs de Savoie, le rêve !), de la Sainte Croix, ou des Saint clous, mais non ! Et puis pour une fois chez Steve Berry, le fond historique n’est pas omniprésent. Il est même largement supplanté par une histoire d’espionnage international, dont la Pologne est le principal théâtre, Cracovie en particulier. Rien de mal à tout cela, mais c’est ce qui tranche par rapport à d’autres « Cotton ». A part ça, l’auteur déroule une histoire plaisante, pas très compliquée, et dont l’issu est relativement aisée à deviner. Cotton Malone et Stéphanie Neil se promènent au milieu d’espions et de gangsters en tout genre. Ils doivent même se méfier de leurs propres compatriotes. Le précédent opus, « Le dernier secret du Vatican », nous l’avait laissé entendre : tous les présidents américains ne sont pas des Danny Daniels. Son successeur ressemble d’ailleurs étrangement à un certain Donald Trump … jusqu’à dans la couleur... Voilà un roman qui porte à la fois bien et mal son titre ! Il s’agit bien là d’une histoire autour des Saintes reliques de la crucifixion du Christ. Les fameuses Arma Christi. Mais pas plus ! On aurait pu s’attendre à des mystères moyenâgeux autour du Saint Suaire (avec un passage au château des Ducs de Savoie, le rêve !), de la Sainte Croix, ou des Saint clous, mais non ! Et puis pour une fois chez Steve Berry, le fond historique n’est pas omniprésent. Il est même largement supplanté par une histoire d’espionnage international, dont la Pologne est le principal théâtre, Cracovie en particulier. Rien de mal à tout cela, mais c’est ce qui tranche par rapport à d’autres « Cotton ». A part ça, l’auteur déroule une histoire plaisante, pas très compliquée, et dont l’issu est relativement aisée à deviner. Cotton Malone et Stéphanie Neil se promènent au milieu d’espions et de gangsters en tout genre. Ils doivent même se méfier de leurs propres compatriotes. Le précédent opus, « Le dernier secret du Vatican », nous l’avait laissé entendre : tous les présidents américains ne sont pas des Danny Daniels. Son successeur ressemble d’ailleurs étrangement à un certain Donald Trump … jusqu’à dans la couleur des cheveux que son nom évoque : Fox ! Un bon Berry, une fois n’est pas coutume, davantage sur fond de guerre froide que d’énigmes bibliques donc. Le style est fluide, assez rapide, et ça canarde toujours autant !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ogrimoire Posté le 5 Juillet 2021
    Autant le dire directement : j’ai adoré ce livre. J’adore la façon dont Steve Berry associe histoire – ici, la question des reliques autour desquelles la religion catholique s’est organisée et structurée, mais également la façon dont le sel a contribué à la prospérité, mais aussi aux malheurs, de la Pologne -, géopolitique, espionnage. Tout ceci manque donc terriblement d’objectivité. Mais c’est aussi cela, la lecture. Quand j’ouvre un livre de Steve Berry, je sais qu’à coup sûr, je vais apprendre des choses que j’ignorais, et que, tout au long du livre, je vais pouvoir me demander « mais qu’est-ce qui est vrai, qu’est-ce qui est inventé ? ». Et, en plus, je sais que, à la fin du livre, après que l’aventure se soit terminée, j’aurais satisfaction, puisque Steve Berry prend toujours un soin quasi-maniaque à signaler précisément ce qu’il a été puiser dans l’histoire et ce qu’il a imaginé. Ce qui est particulièrement intéressant ici, c’est que Steve Berry, comme à son habitude, nous permet de redécouvrir, l’air de ne pas y toucher, toute l’élaboration religieuse autour de ces reliques, dont on peine parfois à comprendre comment elle ont pu faire courir toute la chrétienté – qui se battrait, aujourd’hui,... Autant le dire directement : j’ai adoré ce livre. J’adore la façon dont Steve Berry associe histoire – ici, la question des reliques autour desquelles la religion catholique s’est organisée et structurée, mais également la façon dont le sel a contribué à la prospérité, mais aussi aux malheurs, de la Pologne -, géopolitique, espionnage. Tout ceci manque donc terriblement d’objectivité. Mais c’est aussi cela, la lecture. Quand j’ouvre un livre de Steve Berry, je sais qu’à coup sûr, je vais apprendre des choses que j’ignorais, et que, tout au long du livre, je vais pouvoir me demander « mais qu’est-ce qui est vrai, qu’est-ce qui est inventé ? ». Et, en plus, je sais que, à la fin du livre, après que l’aventure se soit terminée, j’aurais satisfaction, puisque Steve Berry prend toujours un soin quasi-maniaque à signaler précisément ce qu’il a été puiser dans l’histoire et ce qu’il a imaginé. Ce qui est particulièrement intéressant ici, c’est que Steve Berry, comme à son habitude, nous permet de redécouvrir, l’air de ne pas y toucher, toute l’élaboration religieuse autour de ces reliques, dont on peine parfois à comprendre comment elle ont pu faire courir toute la chrétienté – qui se battrait, aujourd’hui, pour le pied de Sainte-Nitouche ou le nez de Saint-Pourçain ? Il nous ramène également dans la Pologne, notamment sous le joug communiste, et nous interroge sur ce qui est permis, lorsque vous résistez contre un oppresseur. Et tout ceci est aimablement relevé par l’action, qui voit Cotton Malone, toujours alerte, se battre contre les méchants – mais également contre les imbéciles… -, et dénouer les situations les plus complexes. Alors ? Alors, si vous connaissez déjà Cotton Malone, n’hésitez pas à le retrouver entre Bruges et Cracovie ; et si vous ne le connaissez pas encore, que diriez-vous de la découvrir ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • Neitsabesrehcor Posté le 24 Juin 2021
    Déçu, c’est le premier mot qui me viens. Je croyais lire un policier esoterique, c’est loupé, pourtant tout laissait à y croire, autant la couverture que le quatrième de couverture, malheureusement les saintes reliques ne sont pas au centre de l’histoire mais seulement des objets secondaires si peu important pour l’intrigue, qu’elles sont laissées dans le coffre d’une voiture et pour ainsi dire, les oubliés de l’histoire. Dommage quand le titre du livre porte leurs noms. Hormis ce détail d’importance, l’histoire est bien agencée et le conflit international relaté, est plus que réaliste et complètement plausible, ce qui « sauve les meubles ». L’auteur nous fait voyager au cœur de l’Europe et décrit les lieux avec précision, peut-être un peu trop à mon goût au détriment du suspense, car effectivement le roman est linéaire et prévisible, même si Steve Berry alterne les chapitres pour présenter chaque personnage. Enfin, L’ouvrage est un peu long avec ses 470 pages et aurait dû être un peu plus condensé pour donner un peu plus de punch à l’histoire.
  • Scribe Posté le 10 Avril 2021
    Les Saintes Reliques de Steve Berry Ne connaissant pas cet auteur, c'est par la représentation du Christ portant la couronne d'épine, que je me suis intéressé à ce livre, d'autant plus qu'en quatrième page de couverture, l'on évoque qu'en 326, lors de la destruction d'un temple érigé sur l'emplacement du top beau du Christ, l'on découvre les restes de la croix de Jésus. L'on continue ensuite par une explication du culte des reliques sacrées dont sept d'entre elles sont liées à la Passion : la Croix, la Couronne d'épines, La colonne de la flagellation, l'éponge, la lance, les clous et le Précieux Sang. A partir de ces quelques lignes, l'on peut s'attendre à lire une enquête sur ces saintes reliques. Or pas du tout ! Nous voici en 2020 dans aventure avec Cotton Malone, ancien agent du renseignement, ex-agent de la Division Magellan, mais peut on le dire lorsque l'on est agent du renseignement qu'on ne le reste pas toute sa vie, surtout lorsque son ancienne cheffe a besoin de votre aide, est maintenant propriétaire d'une librairie à Copenhague. Pour ces clients collectionneurs de livre rares il se rend au salon du livre ancien ... Les Saintes Reliques de Steve Berry Ne connaissant pas cet auteur, c'est par la représentation du Christ portant la couronne d'épine, que je me suis intéressé à ce livre, d'autant plus qu'en quatrième page de couverture, l'on évoque qu'en 326, lors de la destruction d'un temple érigé sur l'emplacement du top beau du Christ, l'on découvre les restes de la croix de Jésus. L'on continue ensuite par une explication du culte des reliques sacrées dont sept d'entre elles sont liées à la Passion : la Croix, la Couronne d'épines, La colonne de la flagellation, l'éponge, la lance, les clous et le Précieux Sang. A partir de ces quelques lignes, l'on peut s'attendre à lire une enquête sur ces saintes reliques. Or pas du tout ! Nous voici en 2020 dans aventure avec Cotton Malone, ancien agent du renseignement, ex-agent de la Division Magellan, mais peut on le dire lorsque l'on est agent du renseignement qu'on ne le reste pas toute sa vie, surtout lorsque son ancienne cheffe a besoin de votre aide, est maintenant propriétaire d'une librairie à Copenhague. Pour ces clients collectionneurs de livre rares il se rend au salon du livre ancien en Belgique. De là ayant quelques heures à tuer devant lui, il se rend à la basilique du Saint-Sang, ou repose un des reliquaires les plus sacrés d'Europe , Le Saint Sang relique de l'Arma Christi. Son instinct et son regard affuté d'ancien agent secret américain, lui font remarquer un groupe de trois individus, qui s'empare de la précieuse Relique sans qu'il puisse les retenir . Mais, pourquoi a t'on volé cette relique. Plus tard , nous apprendrons que ce ne sera pas la seule et que celles-ci sont en fait le ticket d'entrée d'une vente très particulière, d'un document explosif, Le protocole de Varsovie, pour l'actuel président Polonais. Tout au long de ce livre, qui se lit très facilement, nous voyageons de Belgique en Pologne, de la prison de Mokotow à Varsovie, à la Basilique du Saint-Sang à Bruges, au château du Wawel à Cracovie, au monastère des Camaldules au château de Sturney et à la mine de sel de Wieliczka. Nous rencontrons le projet de déploiement d'un système antimissile en Europe initié par les Américains, des agents de Agencja Wywiadu service de renseignement Polonais, ainsi que ceux du Bureau de protection gouvernementale BOR. Il sera également évoqué à plusieurs reprises le rôle du département de la sécurité intérieure du régime communiste le SB. Outre ce président Polonais, Czajkowski l'on croisera aussi Lech Walesa et le syndicat Solidarnosc Ce Thriller, sur fond historique, dont vous aurez une connaissance beaucoup plus fine après avoir lu les note de l'auteur en fin de roman, vous fera passer un excellent moment. Chapitre après chapitre vous serez dans l'action en suivant tous ces protagonistes. Vous découvrirez les caractères de chacun, du plus haut sommet des États comme avec une description du Président des États Unis, particulièrement gratinée «  Fox, ( tiens donc cela ne vous rappelle pas un détail capillaire), un crétin arrogant, pédant, sûr de lui et grossier content de l'être. Prompt à prendre la mouche et à manier la menace, surtout face à la contestation », aux agents de renseignements des services secrets Russes, Américains et autres, que je vous laisse le soin de découvrir, qui dans des dialogues ciselés, vous feront sourire. Au fur et à mesure des chapitres, l'action va crescendo jusqu'à ce dimanche 9 juin à 18h15 ou autour d'un feu dans l'âtre d'un hôtel, toute menace semble devoir être effacée. Donc rien à voir avec un Thriller sur fond de Reliques sacrés, mais une histoire qui vous permettra comme pour moi à la lecture de Les Saintes Reliques en apprendre plus sur l'histoire de la Pologne et de ces relations avec «  ses amis qui ne lui veulent que du bien » La Pologne n'est ni de l'Est, ni de L'Ouest. La Pologne est au centre de la civilisation Européenne. Elle a énormément apporté à cette civilisation et continue de le faire en s'opposant glorieusement à l'oppression, comme l'a dit Ronald Reagan. Et comme dit Steve Berry laissons le dernier mot à l'hymne national Polonais, qui résume tout : La Pologne ne mourra pas tant que nous vivrons, Et ce que par la force l'étranger nous a pris, Par l’Épée nous le reconquerrons . Bien à vous.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lolos57 Posté le 14 Janvier 2021
    Pour commencer à part le titre du grand Steve Berry. Le titre de la version française a été mal choisi. Une traduction littérale aurait été plus judicieux, le protocole Varsovie. Les saintes reliques ne sont là que pour faire nous faire entrer dans cette nouvelle aventure de Cotton Malone. Il y a du rythme, des rebondissements à chaque chapitre, court par ailleurs ceux qui donne envie de continuer notre lecture mais parfois on doit s'arrêter pour devoir faire autre chose. Une vraie leçon d'histoire de la Pologne dans ce roman au milieu d'une intrigue geo-politique sur fond de chantage. Bonne Lecture
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Focus
    le cherche midi éditeur

    "Les Saintes Reliques" : captivant voyage en terre ésotérique

    Cotton Malone est de retour pour un périple palpitant aux quatre coins de l’Europe, lancé cette fois sur la piste des artefacts ayant appartenu au Christ. Passionnante aventure ésotérique, Les Saintes Reliques, nouveau roman signé Steve Berry offre une échappée immobile portée par l’indéboulonnable Cotton Malone.

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Lectures estivales : 30 romans policiers pour frissonner

    De Franck Thilliez et son piège diabolique à Shari Lapena et son oppressant huis clos, focus sur 30 romans policiers addictifs et terrifiants à emporter dans sa valise cet été. Sous le parasol, les vacances seront glaçantes ou ne seront pas !

    Lire l'article