Lisez! icon: Search engine
Presses du Châtelet
EAN : 9782381950341
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 13 x 21,5 mm

L'humain au risque de l'intelligence artificielle

,

Date de parution : 06/05/2021
Pour un monde moins numérique et plus éthique
Le nouveau « Carnet d’alerte » de Pierre Rabhi et Juliette Duquesne s’attaque aux dérives de l’intelligence artificielle, à la protection de nos données numériques et à l’influence néfaste des Gafam.
 
Que cache au juste l’intelligence artificielle ? Pierre Rabhi nous rappelle qu’elle est avant tout fille de l’aptitude humaine. Les ordinateurs, en effet, n’ont ni intelligence propre ni états d’âme : ils sont surtout d’incroyables machines à calculer, à « avaler » des données. Les entreprises rivalisent d’imagination pour les récolter afin de cibler... Que cache au juste l’intelligence artificielle ? Pierre Rabhi nous rappelle qu’elle est avant tout fille de l’aptitude humaine. Les ordinateurs, en effet, n’ont ni intelligence propre ni états d’âme : ils sont surtout d’incroyables machines à calculer, à « avaler » des données. Les entreprises rivalisent d’imagination pour les récolter afin de cibler leur publicité. Certains États les utilisent pour surveiller les citoyens. L’art de l’indiscrétion est ainsi généralisé.

Présentée comme la solution idéale à de nombreux maux, l’intelligence artificielle a toutefois des limites, dont une essentielle : la pollution liée au numérique.

Juliette Duquesne a interrogé plus de quatre-vingts spécialistes du monde entier. Son enquête montre que l’IA, mise en œuvre dans de multiples secteurs de notre société, présente  des risques insidieux que la plupart d’entre nous ignorent.

Est-il possible de construire un monde numérique moins envahissant, plus sobre, libre et convivial ? Des solutions existent, déjà expérimentées par la société civile, que ce carnet propose de partager.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782381950341
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 13 x 21,5 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Alxdlr Posté le 31 Juillet 2021
    Travaillant dans les données personnelles mais plus du côté juridique, j'ai été toutefois sensibilisée à toutes les questions autour du numérique et de l'intelligence artificielle. Par conséquent, j'étais assez curieuse de lire cet ouvrage lorsqu'il a été proposé pendant l'opération masse critique. Je vous remercie de m'avoir permis de le lire. Toutes les problématiques relevées, les questions posées et certains constats ne sont pas nouveaux pour moi. Néanmoins, la plus-value de cet ouvrage est clairement l'enquête en elle-même. Soit, les interviews d'experts qui sont vraiment variés puisqu'on a des chercheurs en IA, des sociologues, des économistes, chargé d'étude à la CNIL etc. Tout ces profils permettent d'appréhender au mieux les différents aspects du numérique et de l'intelligence artificielle. En effet, il sera question d'intelligence artificielle et ses différents usages (santé, justice, finance, Marketing et nudge etc.) qui peuvent effectivement apporter des gains considérables pour la société et ses utilisateurs. Cependant, ce carnet d'alerte relève et discute également des nombreux risques du numérique et de l'intelligence artificielle : impact écologique, standardisation, dérives de la surveillance de masse mais aussi des biais entrainant discrimination. Ainsi, si on devait résumer cela, l'intelligence artificielle n'est pas encore au stade de dépasser la science fiction. Elle dépend... Travaillant dans les données personnelles mais plus du côté juridique, j'ai été toutefois sensibilisée à toutes les questions autour du numérique et de l'intelligence artificielle. Par conséquent, j'étais assez curieuse de lire cet ouvrage lorsqu'il a été proposé pendant l'opération masse critique. Je vous remercie de m'avoir permis de le lire. Toutes les problématiques relevées, les questions posées et certains constats ne sont pas nouveaux pour moi. Néanmoins, la plus-value de cet ouvrage est clairement l'enquête en elle-même. Soit, les interviews d'experts qui sont vraiment variés puisqu'on a des chercheurs en IA, des sociologues, des économistes, chargé d'étude à la CNIL etc. Tout ces profils permettent d'appréhender au mieux les différents aspects du numérique et de l'intelligence artificielle. En effet, il sera question d'intelligence artificielle et ses différents usages (santé, justice, finance, Marketing et nudge etc.) qui peuvent effectivement apporter des gains considérables pour la société et ses utilisateurs. Cependant, ce carnet d'alerte relève et discute également des nombreux risques du numérique et de l'intelligence artificielle : impact écologique, standardisation, dérives de la surveillance de masse mais aussi des biais entrainant discrimination. Ainsi, si on devait résumer cela, l'intelligence artificielle n'est pas encore au stade de dépasser la science fiction. Elle dépend des données et des usages des humains. Comme il est écrit, elle "est l'oeuvre de l'entendement humain". L'humain ne doit pas se substituer à une intelligence artificielle et garder la main. Que vous connaissiez le sujet ou pas, je pense que ce livre est intéressant à lire, ne serait-ce que pour l'enquête assez riche ! Il est très accessible, absolument pas technique selon moi.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Snail11 Posté le 28 Juillet 2021
    Certes la contribution de Pierre Rabhi est limitée dans ce carnet d’alerte, en introduction et entretien final. Mais devant la prépondérance du numérique, il nous ramène à la nécessité de se déconnecter des machines et à se reconnecter à la Nature, à la Terre pour notre équilibre. Juliette Duquesne nous présente dans ce carnet des témoignages pour mieux comprendre l’importance du numérique, ses limites et ses risques. Il nous vient difficile d’échapper aux outils informatiques et leurs applications dans notre quotidien qui captent notre attention, tout une économie pour la publicité, et réduisent notre autonomie. Il nous faut prendre nos responsabilités pour rester en démocratie et ne pas basculer en technocratie. L’intelligence artificielle et ses algorithmes « rigidifie et simplifie le réel ». Cette mathématisation et la vitesse des systèmes peuvent conduire à une perte d’humanité. Ce n’est pas la machine qui se trompe. Elle ne gère que des données à travers des grilles créées par des humains. Si nous voulons mieux maîtriser les risques et la pollution du numérique, il nous faut rester vigilants sur les pouvoirs de décisions octroyés à l’IA et les applications envisagées. Ce carnet nous donnent des informations pour mieux comprendre les enjeux du numérique.
  • Marie2406 Posté le 28 Juillet 2021
    « Les robots ne nous tueront pas. Nous le ferons très bien tout seuls » Vraiment ? Alors que plus de la moitié des entreprises ont déjà mis en place des outils d’intelligence artificielle. Que sur Twitter, les fake news sont deux fois plus relayées que les informations réelles Que les GAFAM s’insèrent jusque dans l’intimité la plus profonde de nos vies, et qu’elles nous dictent presque nos comportements avec notamment leurs publicités ciblées. Mais le problème est-il vraiment l’intelligence artificielle ? N’est-il pas plutôt la façon dont certains humains s’en servent ? Mais alors comment arrêter ce processus qui s’emballe depuis quelques années ? Alors oui peut-être que les robots ne tueront pas les humains, et qu’ils se détruiront eux-mêmes, d’ailleurs n’ont-ils pas déjà commencé ? « En multipliant à l’envi l’emploi des IA, le danger serait donc d’amoindrir ce qui fait de nous des humains. L’enjeu ne serait pas que les machines deviennent humaines, mais que les humains adoptent des comportements similaires aux machines. » Merci à Babelio et aux Editions Presses du Châtelet pour ce livre reçu dans le cadre de la masse critique.

les contenus multimédias

Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Dans les médias
    Presses du Châtelet

    La nouvelle enquête de Pierre Rabhi & Juliette Duquesne !

    La collection « Carnets d’alerte » Un appel à l’insurrection des consciences, 

    Dans une société sans vision globale, les informations cruciales se retrouvent noyées, banalisées : difficile pour le citoyen de faire le tri. Depuis 2017, Pierre Rabhi et Juliette Duquesne ont voulu, par cette collection, alerter les consciences sur des thématiques dont les conséquences peuvent être graves pour l’humanité : la faim dans le monde, les semences et les OGM, la place de la finance, l’utilité ou non de la croissance… 

    Lire l'article