Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749160900
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 140 x 220 mm

Madame

Collection : Romans
Date de parution : 04/04/2019
Clara, sa patronne, son homme. La double emprise.
Dans une petite année, je soufflerai mes 30 bougies.
Grandir, tout comme vieillir, ne me fait pas encore peur.

 
Clara a un besoin urgent de changement : elle veut un bébé et un nouveau job.
Dominique Passerant, incarnation de l’entrepreunariat au féminin, l’a justement repérée pour piloter le lancement de sa société. Une aubaine… jusqu’à...
Dans une petite année, je soufflerai mes 30 bougies.
Grandir, tout comme vieillir, ne me fait pas encore peur.

 
Clara a un besoin urgent de changement : elle veut un bébé et un nouveau job.
Dominique Passerant, incarnation de l’entrepreunariat au féminin, l’a justement repérée pour piloter le lancement de sa société. Une aubaine… jusqu’à ce que la patronne bienveillante montre son vrai visage. Côté cœur, c’est également chaotique : Nicolas, séducteur immature, est loin d’être le compagnon idéal.
Comment cette jeune femme, fille unique choyée, intelligente et ambitieuse, se retrouve-t-elle sous l’emprise de deux personnes toxiques ? Pourquoi laisse-t-elle Dominique et Nicolas prendre le contrôle de sa vie ?
À Clara de faire un choix : abandonner ses rêves, ou s’affirmer pour enfin retrouver sa liberté.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749160900
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 140 x 220 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • VivianeB Posté le 18 Mars 2020
    Un premier livre que je n'ai pu lâcher tant par sa qualité narrative que psychologique. Nous sommes nombreux à avoir vécu des relations toxiques, notamment professionnelles et l'auteur a très bien décrit les ressorts de l'emprise où le dominant et le dominé, ont leur part de responsabilité, on est dans la communication où chacun émet des signes, livre des propos et se place dans une attitude de victime ou d'oppresseur. C'est un phénomène complexe dont on a beaucoup de mal à sortir et il faut, comme l'héroïne, beaucoup de volonté et de courage pour se libérer après la prise de conscience, accepter le rôle que l'on a joué dans cette relation et faire un chemin de résilience pour pardonner et se pardonner. J'ai aimé.
  • LeslyAzy Posté le 11 Juin 2019
    Avis un peu mitigé sur ce roman. J'ai beaucoup aimé le début ainsi que l'histoire, bien écrite, entraînante. Mais je reste surprise de la fin que je trouve un peu bâclée. On ne s'attend pas à une fin si simple. Bref, j'ai aimé le lire mais je suis vraiment déçue de la fin.
  • lettres_et_caracteres Posté le 13 Mai 2019
    Madame Passerant est une féministe qui comme toute bonne féministe veut aider sa prochaine. Grâce au portefeuille bien fourni de son époux et à son carnet d’adresses tout aussi bien portant, elle décide de lancer son agence de placement de hauts potentiels féminins. Chasser la perle rare et lui offrir un poste à la hauteur de son talent après avoir convaincu les plus grandes entreprises de féminiser leur staff, il n’y a pas plus féministe comme projet. En tout cas c’est un projet qui enthousiasme la jeune Clara, brillante jeune cadre bardée de diplômes. Sans trop avoir son mot à dire, la jeune femme va se voir propulser assistance – directrice générale de la start-up (comprenez qu’elle aura droit au titre de DG payé au salaire d’une assistante : vous savez bien, les temps sont durs pour les start-up…). Dévouée corps et âme à sa nouvelle patronne, Clara ne comptera ni ses heures, ni son dévouement à la cause. Elle ne sillera pas quand les mails formulés sans politesse mais toujours à l’impératif tomberont en cascade nuits et week-ends. Après tout un tel projet nécessite quelques sacrifices personnels et puis travailler avec Madame est une chance que beaucoup lui envient.... Madame Passerant est une féministe qui comme toute bonne féministe veut aider sa prochaine. Grâce au portefeuille bien fourni de son époux et à son carnet d’adresses tout aussi bien portant, elle décide de lancer son agence de placement de hauts potentiels féminins. Chasser la perle rare et lui offrir un poste à la hauteur de son talent après avoir convaincu les plus grandes entreprises de féminiser leur staff, il n’y a pas plus féministe comme projet. En tout cas c’est un projet qui enthousiasme la jeune Clara, brillante jeune cadre bardée de diplômes. Sans trop avoir son mot à dire, la jeune femme va se voir propulser assistance – directrice générale de la start-up (comprenez qu’elle aura droit au titre de DG payé au salaire d’une assistante : vous savez bien, les temps sont durs pour les start-up…). Dévouée corps et âme à sa nouvelle patronne, Clara ne comptera ni ses heures, ni son dévouement à la cause. Elle ne sillera pas quand les mails formulés sans politesse mais toujours à l’impératif tomberont en cascade nuits et week-ends. Après tout un tel projet nécessite quelques sacrifices personnels et puis travailler avec Madame est une chance que beaucoup lui envient. Une chance ? Réellement ? J’ai lu ce roman d’une traite, je l’ai adoré, j’en veux encore ! Avec une écriture sèche et très moderne sans fioritures ni émotions, Alix Laine nous présente le vrai visage de ce que j’appellerais presque la mascarade du charity business. Les grandes causes n’appellent pas toujours les grands personnages et certains savent très bien tirer profit de toutes les situations surtout de celles qui semblent les plus nobles en apparence. De nature je me méfie des grands discours, préférant juger les actes que les paroles et ça n’est pas ce roman qui va me réconcilier avec le genre humain. Qu’importe : j’aime aussi le cynisme dans un roman, j’aime les personnages grinçants, ceux qu’on prend plaisir à détester. Or Madame offre un véritable défouloir dans le genre. Un roman à lire absolument si vous êtes du genre salarié au grand cœur prêt à tout pour son entreprise. Vous me remercierez plus tard
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !