Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749150840
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 220 mm

Maharajah

Karine LALECHÈRE (Traducteur)
Collection : Thriller
Date de parution : 05/10/2017
Conspiration au pays des maharajahs.
Calcutta, 1837. Le pays est sous la régence de la Compagnie britannique des Indes orientales. Figure haute en couleur chez les expatriés anglais, l’écrivain Xavier Mountstuart vient de disparaître dans les profondeurs de la jungle, alors qu’il faisait des recherches sur une secte d’assassins, les thugs. L’armée de la Compagnie... Calcutta, 1837. Le pays est sous la régence de la Compagnie britannique des Indes orientales. Figure haute en couleur chez les expatriés anglais, l’écrivain Xavier Mountstuart vient de disparaître dans les profondeurs de la jungle, alors qu’il faisait des recherches sur une secte d’assassins, les thugs. L’armée de la Compagnie envoie à sa recherche Jeremiah Blake, un agent spécial, grand spécialiste des mœurs du pays, accompagné d’un jeune officier, William Avery. C’est le début d’une aventure passionnante au pays des temples et des maharajahs. En approchant de la région où Mountstuart a disparu, celle des thugs, adorateurs de Kali, déesse de la mort et de la destruction, Blake et Avery vont bientôt découvrir une incroyable conspiration.

Un vrai roman d’aventures et de suspense qui tient à la fois du thriller historique et du voyage initiatique, un duo de personnages inoubliables : vous ne lâcherez pas Maharajah.

« Captivant… Maharajah dépasse le cadre de la quête à travers des contrées exotiques. Carter dresse une critique subtile de la manière dont la réalité et la fiction, le mythe et l’histoire s’entremêlent. » The Washington Post

« Un thriller historique brillant et enchanteur. » The Guardian

« Irrésistible. » The Financial Times
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749150840
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

"Plus on avance dans la lecture et plus on est accroché ! Le contexte est vraiment bien poussé et les personnages bien campés. Un grand roman d'aventure à suspense, une magnifique découverte !" 
Anne-Charlotte Calvez / Librairie Cheminant (Vannes / 56)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lectiole Posté le 20 Juillet 2021
    Superbe roman d'aventures dans la lignée de Jules Verne et de Stevenson, "Maharajah" de M.J. Carter nous entraîne en Inde, de Calcutta à Jabalpour en passant par Doora et Mirzapour de 1836 en 1838. J'ai été un peu étonnée après l'avoir fini de constater qu'il n'avait qu'une moyenne de 3,5/5 sur Babelio mais après lecture des avis mitigés et négatifs, c'est souvent parce qu'au départ, les lecteurs pensaient lire un thriller. Ce roman s'avère en fait beaucoup mieux qu'un thriller : on renoue avec un genre un peu tombé en désuétude à notre époque, celui de la quête initiatique en terre inconnue dans lequel un jeune homme un peu naïf se lance avec un enquêteur patibulaire sur les traces d'un écrivain disparu et découvre au passage tout un pays et ses coutumes entre les thugs et les maharajahs. En résumé, c'est Jim Hawkins et Long John Silver remis au goût du jour. 🙂 Pour ma part, j'ai été conquise. Je salue au passage la qualité de l'édition : l'illustration de couverture est reproduite en noir et blanc au début de chaque chapitre . J'ai lu ce roman de 471 pages très dépaysant dans le cadre du challenge #lemoisanglais organisé par... Superbe roman d'aventures dans la lignée de Jules Verne et de Stevenson, "Maharajah" de M.J. Carter nous entraîne en Inde, de Calcutta à Jabalpour en passant par Doora et Mirzapour de 1836 en 1838. J'ai été un peu étonnée après l'avoir fini de constater qu'il n'avait qu'une moyenne de 3,5/5 sur Babelio mais après lecture des avis mitigés et négatifs, c'est souvent parce qu'au départ, les lecteurs pensaient lire un thriller. Ce roman s'avère en fait beaucoup mieux qu'un thriller : on renoue avec un genre un peu tombé en désuétude à notre époque, celui de la quête initiatique en terre inconnue dans lequel un jeune homme un peu naïf se lance avec un enquêteur patibulaire sur les traces d'un écrivain disparu et découvre au passage tout un pays et ses coutumes entre les thugs et les maharajahs. En résumé, c'est Jim Hawkins et Long John Silver remis au goût du jour. 🙂 Pour ma part, j'ai été conquise. Je salue au passage la qualité de l'édition : l'illustration de couverture est reproduite en noir et blanc au début de chaque chapitre . J'ai lu ce roman de 471 pages très dépaysant dans le cadre du challenge #lemoisanglais organisé par @ayearinengland2021 et je me suis aventurée en Inde conformément à une idée que j'avais vue sur le mur des organisatrices. 🙂 Ça m'a beaucoup plu.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Laurimsoixante Posté le 25 Avril 2020
    Formidable... Exotique, captivant, un héros à la Lawrence d Arabie, instructif.
  • Mangeur_de_livre Posté le 29 Février 2020
    Je vous présente aujourd’hui un livre acheté un peu par hasard et qui m’a donné du fil à retordre. Je crois bien avoir passé plus d’un mois dessus. Et pourtant il ne « pèse » qu’un peu moins de 500 pages environ. Une véritable arlésienne, qui m’aura fait lire plusieurs livres en parallèle. Et pourtant je n’ai jamais lâché celui-là. « Maharajah » nous fait plonger dans l’Inde du milieu de 19ème siècle. alors contrôlée par la Compagnie britannique des Indes orientales. Le célèbre écrivain Xavier Mountstuart a disparu lors d’une expédition dans le nord du pays sur les traces des Thugs, une confrérie de brigands et d’assassins. C’est le jeune officier William Avery, tout juste arrivé en Inde, qui est chargé d’accompagner l’enquêteur spécial de la Compagnie des Indes, Jeremiah Blake, pour tenter de retrouver la trace de l’écrivain. C’est le début d’un long voyage dans les profondeurs de la jungle. En général, quand je peine sur un livre arrive le moment où je finis par lâcher l’affaire. Pourtant, avec celui-là, j’ai lutté, quelque chose m’ayant poussé à ne pas renoncer en chemin. Et avec le recul, je ne le regrette pas. Vous l’aurez donc compris, le début est très... Je vous présente aujourd’hui un livre acheté un peu par hasard et qui m’a donné du fil à retordre. Je crois bien avoir passé plus d’un mois dessus. Et pourtant il ne « pèse » qu’un peu moins de 500 pages environ. Une véritable arlésienne, qui m’aura fait lire plusieurs livres en parallèle. Et pourtant je n’ai jamais lâché celui-là. « Maharajah » nous fait plonger dans l’Inde du milieu de 19ème siècle. alors contrôlée par la Compagnie britannique des Indes orientales. Le célèbre écrivain Xavier Mountstuart a disparu lors d’une expédition dans le nord du pays sur les traces des Thugs, une confrérie de brigands et d’assassins. C’est le jeune officier William Avery, tout juste arrivé en Inde, qui est chargé d’accompagner l’enquêteur spécial de la Compagnie des Indes, Jeremiah Blake, pour tenter de retrouver la trace de l’écrivain. C’est le début d’un long voyage dans les profondeurs de la jungle. En général, quand je peine sur un livre arrive le moment où je finis par lâcher l’affaire. Pourtant, avec celui-là, j’ai lutté, quelque chose m’ayant poussé à ne pas renoncer en chemin. Et avec le recul, je ne le regrette pas. Vous l’aurez donc compris, le début est très lent, très très lent, le temps de mettre en place à la fois l’intrigue et les personnages. Ceux-ci justement apparaissent caricaturaux. Mention spéciale à Avery pour son rôle de benêt du village tête à claque. Mais petit à petit la sauce prend, au fur et à mesure que l’expédition s’enfonce plus profondément dans le nord de l’Inde. Il prend d’ailleurs la forme d’un voyage initiatique pour Avery qui va prendre conscience petit à petit de ses préjugés et de la réalité de la colonisation de l’Inde. Le livre trouve alors son rythme de croisière, oscillant entre intrigue policière, récit de voyage et étude ethnologique et sociologique des sociétés qui coexistent dans le pays. En bref, un roman plein de profondeur, tout à fait dépaysant et instructif. Laissez-lui sa chance !
    Lire la suite
    En lire moins
  • simonjean Posté le 24 Juillet 2019
    En lisant la 4e de couverture de ce roman édité dans la catégorie « Grands détectives » , je m 'attendais à une enquête beaucoup plus fouillée et plus captivante . Il s'agit plutôt d'un roman d'aventures bien que les péripéties ne soient pas très nombreuses . Le héros et son compagnon de voyage doivent retrouver un célèbre écrivain disparu . Au cours de cette recherche , ils découvrent une machination politique qui permet à la Compagnie des Indes d'asseoir et conforter son autorité . Ambiance exotique : jungle , embuscades , bandits de grand chemin , temples , palais de Maharajah , chasse aux tigres , complot et trahison ... Style très agréable , écriture fluide mais avec beaucoup de clichés et quelques longueurs au milieu de l'histoire . Dans le genre « exotique indien », je n'ai pas trouvé dans ce roman autant de souffle que «Pavillons lointains» de Mary Margaret Kaye . Je n'ai donc pas été aussi captivé que je l'espérais .
  • ceciloule Posté le 10 Janvier 2019
    Un grand roman d'aventure au pays des maharajahs : on est transporté, les personnages nous emportent dans le tourbillon de leur vie et on en apprend beaucoup sans que ce soit trop. Alors juste merci ! (pour en savoir plus : https://pamolico.wordpress.com/2019/01/10/aventures-au-pays-des-maharajas-maharaja-m-j-carter/)
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !