Lisez! icon: Search engine

Merci Maîtresse !

Cherche midi
EAN : 9782749160580
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 135 x 205 mm
Merci Maîtresse !
"De rien, c'est mon job"

Collection : Témoignages
Date de parution : 07/03/2019
Merci Maîtresse !
C’est l’histoire de Carla, qui est venue et qui a dû repartir. Trop vite.
C’est l’histoire de Martim, qui aurait préféré ne pas être là, avec nous.
C’est aussi celle d’Habib, qui espère chaque matin qu’il y aura sport aujourd’hui.
C’est l’histoire de Valentine et de son papa.
D’Adriano et de la quiche qu’il...
C’est l’histoire de Carla, qui est venue et qui a dû repartir. Trop vite.
C’est l’histoire de Martim, qui aurait préféré ne pas être là, avec nous.
C’est aussi celle d’Habib, qui espère chaque matin qu’il y aura sport aujourd’hui.
C’est l’histoire de Valentine et de son papa.
D’Adriano et de la quiche qu’il a vomie sur sa dictée ce matin.
De Timéo, qui n’avait pas de chat mais des griffures quand même.
De la corde de Laurence, la directrice, sur laquelle on a un peu trop tiré.
C’est leur histoire à tous.
Et la mienne, aussi.
L’histoire de mon école, de notre école. Et de la vôtre aussi, sûrement.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749160580
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 135 x 205 mm

Ils en parlent

"Avec "Merci maîtresse !", on se retrouve en classe. Pas pour écouter le prof parler. Mais en train d'observer les enfants, leurs peines , leurs joies, leurs efforts, leurs réussites. Tout simplement, en douceur, "Merci maitresse !" ramène à l'essence et la noblesse du métier d'enseignant : élever des petits d'hommes."
Café pédagogique

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • mllemalenia Posté le 25 Juillet 2019
    Lumineux! C'est un livre lumineux que nous offre ici cette "maîtresse" d'école comme on aimerait tant en croiser tous les jours. Investie, bienveillante, passionnée, elle est celle que nous arions tous et toutes voulu avoir.  Ce n'est pas un livre avec une intrigue ou des rebondissements. L'autrice nous parle de sa vie de tous les jours, de ses collègues, de la hiérarchie. Elle soulève les défauts de certains, parle de la volonté humaine de changer les choses. De tous ces petits riens qui sont en définitive un grand tout. C'est une formidable chronique de vie.  J'ai souri mais j'ai aussi été émue, touchée. Et comme je l'avais fait pour "Demande à la maîtresse" l'an dernier dans un autre registre, j'ai conseillé à toutes mes camarades enseignantes de le le lire. Parce que c'est un livre dans lequel on se retrouve et qui fait du bien. Un ÉNORME coup de
  • soleil Posté le 21 Juin 2019
    Une fois n'est pas coutume, j'avais très envie de lire ce témoignage d'une enseignante alors même que sur mon temps libre, je préfère m'éloigner de l'école. J'ai suivi l'année scolaire de l'auteur avec ce qu'elle comporte de drôle, de triste, d'anecdotique et d'universel concernant les élèves, leurs parents, les collègues... J'ai passé un très bon moment pour la simple et bonne raison que j'avais l'impression d'être l'auteur ! En effet, tout ce qu'elle exprimait, je l'avais vécu, ressenti, vu, observé : la collègue qui vit dans sa grotte les déboires de la sortie scolaire, les signalements (en pire pour moi), etc. L'impression de faire partie du même bateau et que ce que je vivais était "juste" commun ; ça soulage, un peu Une lecture agréable, drôle, émouvante parfois et qui soulève des questions/réflexions pour lesquelles nous n'avons pas forcément de moyens, de réponses mais qui prouve l'universalité de notre quotidien.
  • FLaureVerneuil Posté le 22 Mai 2019
    Ce métier est une passion. Ce livre n'est pas un roman. C'est le quotidien d'Anouk, pendant une année scolaire, avec ses petits écoliers de CE2 ainsi que ses collègues. Un livre très intéressant, enrichissant, instructif. J'ai bien ri, j'ai eu mal pour certains bambins, j'ai compris encore plus le rôle que l'école a à jouer à travers son personnel éducatif. Des moments heureux ou malheureux, des épisodes difficiles ou drôles jalonnent le récit.
  • Claireandthebooks Posté le 25 Avril 2019
    Professeur des écoles en classe de CE2 dans un REP, elle raconte le quotidien de ses élèves, des bêtises aux réussites, des échecs aux bonnes surprises, avec sensibilité et humanité. Je connaissais cette auteure pour son blog, "ma REPublique à moi", que je vous conseille chaudement. Depuis quelques années, j'y lisais ses petits billets, ses anecdotes. J'étais donc ravie de découvrir tout un ouvrage, retraçant une année scolaire. Je n'ai pas été déçue. C'est fin, drôle, sensible, émouvant. C'est l'école qui prend soin des élèves, qui essaie de les comprendre, qui les accompagne, qui leur enseigne à leur rythme, qui est parfois confrontée à son impuissance, au monde extérieur. C'est bien écrit, naturellement, sans fioritures. J'ai ri, et parfois pleuré, de tristesse ou d'émotion. C'est aussi une jolie façon de remettre les petits écoliers au coeur de l'enjeu des REP, de défoncer les clichés, de rappeler les individualités, au-delà des apparences, des images de "sales gosses". Bref, c'est un livre à lire !
  • Aurelivres57 Posté le 1 Avril 2019
    Qui peut se targuer d'avoir un jour eu le cran de quitter son travail pour exercer sa passion ? Anouk, elle, a sauté le pas en démissionnant de son emploi de journaliste pour devenir enseignante. Une reconversion pas si simple mais un métier humain dans lequel elle s'implique corps et âme. Dans ce livre, tel un journal de bord, Anouk nous raconte son année avec les CE2 dans cette école du Sud de la France. Un REP qui accueille entre autres des élèves allophones. Dans sa classe, elle est confrontée à ceux qui ne parlent pas français, aux enfants turbulents, à la pauvreté, la violence. A ces familles en détresse. Des enfants maltraités que l'on doit signaler. Parfois des enfants de migrants qui ont fui l'horreur. Un quotidien où chaque élève, chaque parent a sa propre histoire et nécessite une écoute et une aide particulière. Derrière chaque enfant en difficulté, elle décèle un potentiel. Elle les encourage, leur redonne confiance en eux. Être maîtresse c'est aussi être psychologue, assistante sociale et « maman ». Cette école c'est un peu une grande famille avec des hauts et des bas. Entourée d'une équipe de choc, l'amitié et le soutien entre collègues seront essentiels dans ce quotidien compliqué. Aux... Qui peut se targuer d'avoir un jour eu le cran de quitter son travail pour exercer sa passion ? Anouk, elle, a sauté le pas en démissionnant de son emploi de journaliste pour devenir enseignante. Une reconversion pas si simple mais un métier humain dans lequel elle s'implique corps et âme. Dans ce livre, tel un journal de bord, Anouk nous raconte son année avec les CE2 dans cette école du Sud de la France. Un REP qui accueille entre autres des élèves allophones. Dans sa classe, elle est confrontée à ceux qui ne parlent pas français, aux enfants turbulents, à la pauvreté, la violence. A ces familles en détresse. Des enfants maltraités que l'on doit signaler. Parfois des enfants de migrants qui ont fui l'horreur. Un quotidien où chaque élève, chaque parent a sa propre histoire et nécessite une écoute et une aide particulière. Derrière chaque enfant en difficulté, elle décèle un potentiel. Elle les encourage, leur redonne confiance en eux. Être maîtresse c'est aussi être psychologue, assistante sociale et « maman ». Cette école c'est un peu une grande famille avec des hauts et des bas. Entourée d'une équipe de choc, l'amitié et le soutien entre collègues seront essentiels dans ce quotidien compliqué. Aux côtés d'Anouk, il y a Laurence, la directrice, son amie, qui va subir des attaques mensongères et une inspection...jusqu'au burn-out. Charles, le maître des CP, le bon papa, calme et patient. Caroline et Nathalie. Sans oublier Jacqueline, la maîtresse fantôme qui se terre dans sa classe, sa caverne. J'ai ri et j'ai eu les larmes aux yeux, car cette vie de maîtresse est racontée avec beaucoup d'émotion et de tendresse. Malgré les difficultés, on sent que ce métier est une vraie vocation, une implication à 100% pour cette maîtresse qui ne se contente pas que de suivre le programme scolaire. Alors oui, elle essaie, parfois sans succès, mais tous ses efforts sont tellement beaux. Elle donne une chance à ces enfants qui n'en ont pas eu. Avec une bienveillance et une attention constante, elle prend le temps d'observer et d'écouter. de tout simplement vouloir leur bonheur pour qu'ils débutent leur vie dans les meilleures conditions. Une aile protectrice, une seconde nature pour cette jeune femme au grand coeur. Et puis c'est aussi tellement drôle : le vomi sur la dictée, la sortie scolaire avec les mamans un brin exhibitionnistes. Mais ça, je vous laisse le découvrir car les anecdotes ne manquent pas ! Ce livre m'a parlé, et pourtant je ne suis pas institutrice. Ce qui m'a touchée c'est ce côté vrai, humain, fort en émotions. J'ai adoré cette plume pleine d'humour et de tendresse. Un petit bonbon bonheur qui se dévore ! Vous ne verrez plus les maîtresses de la même façon, et vous voudrez très certainement leur dire « merci ! ».
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Cherche midi

    Anouk F : rencontre avec l'auteure de "Merci maîtresse"

    Après avoir été journaliste pendant plus de huit ans pour Radio France, Anouk F. démissionne et s’inscrit en candidat libre au concours de professeur des écoles. Elle commence à enseigner en septembre 2013 et est actuellement "maîtresse" dans le sud de la France, dans une école REP, dite "de regroupement", accueillant des enfants allophones.

    Lire l'article