Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782749154886
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 220 mm
Mon midi, mon minuit
Valérie Le Plouhinec (traduit par)
Collection : Ailleurs
Date de parution : 06/04/2017
Éditeurs :
Cherche midi

Mon midi, mon minuit

Valérie Le Plouhinec (traduit par)
Collection : Ailleurs
Date de parution : 06/04/2017
Le nouveau chef-d'oeuvre d'Anna McPartlin !
Un livre qui va vous faire rire, pleurer et vous sentir terriblement vivants !

À la suite d'un drame, le monde d'Emma, jusque-là rempli de promesses, s'effondre. La jeune femme...
Un livre qui va vous faire rire, pleurer et vous sentir terriblement vivants !

À la suite d'un drame, le monde d'Emma, jusque-là rempli de promesses, s'effondre. La jeune femme plonge dans le désespoir. Ses amis font alors bloc autour d'elle pour tenter de lui redonner le goût de vivre...

Comment...
Un livre qui va vous faire rire, pleurer et vous sentir terriblement vivants !

À la suite d'un drame, le monde d'Emma, jusque-là rempli de promesses, s'effondre. La jeune femme plonge dans le désespoir. Ses amis font alors bloc autour d'elle pour tenter de lui redonner le goût de vivre...

Comment survivre à la perte et au chagrin ?
Quel courage l'existence peut-elle parfois exiger de nous ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749154886
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

"tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce livre un succès, un récit feel good, un kaléidoscope d'émotions et une bonne dose d'humour."
Télé 7 jours

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Wookiko Posté le 16 Mars 2022
    Je suis assez déçu de cette lecture. J'avais été tellement bouleversée par les derniers jours de Rabbit Hayes, que je pensais sincèrement retrouvé la plume humoristique et triste à la fois de cette auteure. Je sais qu'il ne faut pas comparer les livres d'un auteur les uns avec les autres et que chaque livre est différent, mais celui ci m'est apparu plat et pauvre en émotions contrairement à son précédent roman. L'histoire est une jolie romance, malgré les événements prévisible, la platitude des événements et la relation de Seàn et Emma qui m'a un peu agacé, je t'aime, moi non plus finalement sa tourne en rond pendant de nombreux chapitres et j'ai fini par me poser la question si oui ou non ils allaient finir ensemble. La fin du roman m'a ému, et c'est seulement dans les vingt dernières pages que j'ai retrouvé ce côté sensible de la plume d'Anna McPartlin.
  • En_pleine_lecture Posté le 20 Février 2022
    Ce roman contemporain nous plonge dans l’histoire bouleversante d’Emma, une jeune femme de 26 ans, qui doit faire face à la perte et au chagrin suite à un drame qui est venu chambouler sa vie. Elle va être aidée de son entourage et notamment de ses amis qui vont tout faire pour qu’elle remonte la pente et retrouve le goût de vivre. C’est une histoire à la fois belle et triste, merveilleusement racontée et écrite par l’auteure, qui traite du deuil et de la reconstruction. Bien que ce soit triste et bouleversant, le roman est loin d’être larmoyant, et il nous fait vivre un petit bout de chemin avec Emma et ses amis Sean, Anne et Clo. Les personnages ont chacun leur trait de caractère, leurs envies, leurs souhaits, leurs doutes, leurs humeurs et forment un groupe d’amis dont on a envie de faire partie. Ils apportent beaucoup de joie et d’amour, ils sont bienveillants les uns envers les autres et leur amitié est vraiment belle. Mon midi mon minuit est un roman que j’ai beaucoup aimé découvrir. J’ai vraiment aimé la façon dont l’auteure a construit son récit et j’ai trouvé que les personnages étaient le point fort de son histoire. Avec... Ce roman contemporain nous plonge dans l’histoire bouleversante d’Emma, une jeune femme de 26 ans, qui doit faire face à la perte et au chagrin suite à un drame qui est venu chambouler sa vie. Elle va être aidée de son entourage et notamment de ses amis qui vont tout faire pour qu’elle remonte la pente et retrouve le goût de vivre. C’est une histoire à la fois belle et triste, merveilleusement racontée et écrite par l’auteure, qui traite du deuil et de la reconstruction. Bien que ce soit triste et bouleversant, le roman est loin d’être larmoyant, et il nous fait vivre un petit bout de chemin avec Emma et ses amis Sean, Anne et Clo. Les personnages ont chacun leur trait de caractère, leurs envies, leurs souhaits, leurs doutes, leurs humeurs et forment un groupe d’amis dont on a envie de faire partie. Ils apportent beaucoup de joie et d’amour, ils sont bienveillants les uns envers les autres et leur amitié est vraiment belle. Mon midi mon minuit est un roman que j’ai beaucoup aimé découvrir. J’ai vraiment aimé la façon dont l’auteure a construit son récit et j’ai trouvé que les personnages étaient le point fort de son histoire. Avec sa plume addictive et son talent pour nous raconter des histoires, l’auteure m’a fait passer un excellent moment de lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mylea45 Posté le 15 Janvier 2022
    petite déception pour moi Il est vrai qu'après la lecture de son premier roman la barre émotionnelle était très haute et qu'avec celui-ci on en est bien loin. on devine très rapidement qui va aider Emma à fermer "son livre" pour en ouvrir un autre. malgré tout, cela reste une belle histoire principalement sur la résilience avec des touches d'humour. Il y a cependant un passage dans le livre où j'ai versé quelques larmes
  • Bookinwoman Posté le 22 Septembre 2021
    Je découvre la plume cette autrice grâce à ce livre, j'ai vu plusieurs de ses romans sur les réseaux et dans les libraries, je suis tombée sur celui-ci dans la médiathèque de ma ville et je me suis laissé tenter. On fait la rencontre d'Emma, une jeune femme à qui la vie sourit, elle est entourée d'amis et a une vie pleine de projets. Le jour d'un dramatique accident sa vie va prendre une tournure complètement différente de sa destinée. Les liens entre Emma et ses amis n'en seront que plus fort mais Emma va traverser des périodes vraiment difficiles. Dès les premières pages, les larmes me sont montées aux yeux, preuve que j'étais déjà plongée dans l'histoire et qu'Anna McPartlin va faite voyager dans la vie d'Emma. Dans ce roman on rit, on pleure, on aime et on déteste, la vie en résumé ! J'ai beaucoup aimé les personnages, leurs différences et en même temps le lien qui les unit. On ne choisit pas sa famille mais on choisit ses amis comme le dit si bien l'adage. Je trouve que l'autrice écrit avec une grande sensibilité qui nous plonge en immersion dans l'histoire. Cela peut paraître une histoire banale plongée dans le... Je découvre la plume cette autrice grâce à ce livre, j'ai vu plusieurs de ses romans sur les réseaux et dans les libraries, je suis tombée sur celui-ci dans la médiathèque de ma ville et je me suis laissé tenter. On fait la rencontre d'Emma, une jeune femme à qui la vie sourit, elle est entourée d'amis et a une vie pleine de projets. Le jour d'un dramatique accident sa vie va prendre une tournure complètement différente de sa destinée. Les liens entre Emma et ses amis n'en seront que plus fort mais Emma va traverser des périodes vraiment difficiles. Dès les premières pages, les larmes me sont montées aux yeux, preuve que j'étais déjà plongée dans l'histoire et qu'Anna McPartlin va faite voyager dans la vie d'Emma. Dans ce roman on rit, on pleure, on aime et on déteste, la vie en résumé ! J'ai beaucoup aimé les personnages, leurs différences et en même temps le lien qui les unit. On ne choisit pas sa famille mais on choisit ses amis comme le dit si bien l'adage. Je trouve que l'autrice écrit avec une grande sensibilité qui nous plonge en immersion dans l'histoire. Cela peut paraître une histoire banale plongée dans le quotidien, mais cette tranche de vie est tellement particulière et douloureuse pour Emma que cela rend la rend spéciale et attachante. On défile le temps avec les personnages et on les voit évoluer entre 20 et 30 ans avec les soucis et les bonheurs que l'on peut tous rencontrer à cette période de notre vie.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Laulette Posté le 18 Septembre 2021
    La lecture de Mon midi, mon minuit a été l’occasion de découvrir la plume de l’autrice irlandaise Anna McPartlin, dont je n’avais jamais entendu parler il y a encore quelques semaines. Cette découverte a été un beau moment d’émotion car je me suis attachée à la bande d’amis et notamment à Emma, à laquelle je me suis rapidement identifiée. Tout semble sourire pour Emma : à 26 ans, elle exerce un métier qui la passionne, elle vit avec John, son amour de toujours et elle est entourée d’amis, avec lesquels elle fait les 400 coups. Mais son bonheur s’effondre lorsque la mort emporte l’un de ses proches. Comment faire son deuil ? Comment retrouver goût à la vie ? Comment soutenir les autres lorsque l’on est au plus bas ? Ce sont ces questions et bien d’autres encore qui sont abordées à travers le parcours d’Emma. Comme je le disais plus haut, je me suis très vite identifiée à Emma. Je me suis projetée en elle, je me suis posée ses propres questions. C’est très étrange comme expérience, mais en même temps très riche car ce roman m’a poussée à me questionner au plus profond de moi. Tous les personnages sont différents... La lecture de Mon midi, mon minuit a été l’occasion de découvrir la plume de l’autrice irlandaise Anna McPartlin, dont je n’avais jamais entendu parler il y a encore quelques semaines. Cette découverte a été un beau moment d’émotion car je me suis attachée à la bande d’amis et notamment à Emma, à laquelle je me suis rapidement identifiée. Tout semble sourire pour Emma : à 26 ans, elle exerce un métier qui la passionne, elle vit avec John, son amour de toujours et elle est entourée d’amis, avec lesquels elle fait les 400 coups. Mais son bonheur s’effondre lorsque la mort emporte l’un de ses proches. Comment faire son deuil ? Comment retrouver goût à la vie ? Comment soutenir les autres lorsque l’on est au plus bas ? Ce sont ces questions et bien d’autres encore qui sont abordées à travers le parcours d’Emma. Comme je le disais plus haut, je me suis très vite identifiée à Emma. Je me suis projetée en elle, je me suis posée ses propres questions. C’est très étrange comme expérience, mais en même temps très riche car ce roman m’a poussée à me questionner au plus profond de moi. Tous les personnages sont différents mais ils affrontent tous le deuil, cette étape de vie par laquelle on passe tous un jour. Ils restent soudés, ils prennent soin les uns des autres. Ils forment la bande d’amis qu’on rêve tous d’avoir. La mort est donc la toile de fond du roman, mais ça ne l’empêche pas d’être lumineux : à travers ce que vivent ses personnages, l’autrice nous montre qu’il faut toujours se battre car le bonheur est toujours là, prêt à resurgir. De plus, malgré la dureté des sujets abordés, Anne McPartlin distille de nombreuses notes d’humour au fil des pages. C’est donc un roman qui nous émeut, nous fait pleurer mais nous fait rire aussi ! Le seul bémol, c’est peut-être le fait qu’on devine rapidement ce qui va se passer. Il n’y a pas vraiment de suspense, mais ça ne m’a pas plus dérangée que cela. Mon midi, mon minuit est donc une jolie lecture, émouvante et parlante, aux personnages riches et attachants. J’ai maintenant très envie de lire le premier roman de l’autrice : Les derniers jours de Rabbit Hayes.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Chargement en cours...
Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rater aucune actualité du Cherche Midi
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    le cherche midi éditeur

    L'interview d'Anna McPartlin, la romancière irlandaise qui émeut la France

    Après une carrière dans le stand-up, Anna McPartlin a décidé de se consacrer à l'écriture, un choix qui lui a réussi. Auteure de nombreux romans, elle a publié en France Les Derniers Jours de Rabbit HayesMon midi, mon minuit et vient de sortir Du côté du bonheur. Cette Irlandaise a une manière bien à elle de raconter des histoires et parvient à nous faire rire, pleurer. Si vous n'avez pas encore succombé à sa plume lumineuse, il est temps. 

    Lire l'article