En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Napoléon et de Gaulle

        Perrin
        EAN : 9782262063986
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 400
        Format : 120 x 210 mm
        Napoléon et de Gaulle
        Deux héros français

        Date de parution : 06/02/2017
        Les deux figures de proue de l’histoire de France au prisme du meilleur historien français actuel.
         
        Héros préférés des Français, Napoléon Bonaparte et Charles de Gaulle incarnent la figure du sauveur. Si beaucoup les sépare, à commencer par le siècle où ils vécurent, ils ont en commun d’avoir élevé notre patrie au-dessus d’elle-même, dans une quête de la grandeur nourrie d’une certaine idée de sa mission... Héros préférés des Français, Napoléon Bonaparte et Charles de Gaulle incarnent la figure du sauveur. Si beaucoup les sépare, à commencer par le siècle où ils vécurent, ils ont en commun d’avoir élevé notre patrie au-dessus d’elle-même, dans une quête de la grandeur nourrie d’une certaine idée de sa mission et de sa vocation à éclairer le monde. Dans cet essai historique puissant, porté par une plume rare, Patrice Gueniffey croise leur existence et interroge leur destin, ouvrant des pistes fécondes sur leur personnalité et leur œuvre.
        A travers les métamorphoses de leurs Mémoires, l’auteur ausculte enfin la France, celle d’hier et surtout d’aujourd’hui, hantée comme jamais par son histoire dans l’espoir de répondre à ses doutes et exorciser son malheur. Un livre magistral et qui fera date.
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782262063986
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 400
        Format : 120 x 210 mm
        Perrin
        21.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • SCOman Posté le 8 Août 2018
          Le défi auquel s'attaque Patrice Gueniffey avec ce Napoléon et de Gaulle est de taille : il ne s'agit rien de moins que de mettre en parallèle les destins nationaux de ces deux grands personnages tutélaires de l'Histoire de France, tout en interrogeant de manière plus générale la place de la figure héroïque à travers les siècles. Ce n'est donc pas un hasard si le sous-titre de cet ouvrage annonce le parti-pris : "deux héros français". Battant en brèche l'approche structurelle et parfois maximaliste de l'École des Annales, il détourne l'exercice biographique afin de faire se dresser devant nous le génie politique propre au futur Empereur des Français et au futur Président de la République française, capables par leur seule volonté d'infléchir le cours des événements. Plus qu'une doctrine personnelle, c'est bel et bien un art du jugement dont firent montre Napoléon et de Gaulle. De même qu'ils revendiquaient un lien direct et personnel avec le peuple français, ils incarnèrent tous deux, dans des contextes extrêmement différents, l'homme d'État par excellence. Cette stature, ils ne la cultivèrent pas de la même manière. Là où Napoléon se prévalait d'une gouvernement par la guerre afin de mener à bien ses ambitions, de... Le défi auquel s'attaque Patrice Gueniffey avec ce Napoléon et de Gaulle est de taille : il ne s'agit rien de moins que de mettre en parallèle les destins nationaux de ces deux grands personnages tutélaires de l'Histoire de France, tout en interrogeant de manière plus générale la place de la figure héroïque à travers les siècles. Ce n'est donc pas un hasard si le sous-titre de cet ouvrage annonce le parti-pris : "deux héros français". Battant en brèche l'approche structurelle et parfois maximaliste de l'École des Annales, il détourne l'exercice biographique afin de faire se dresser devant nous le génie politique propre au futur Empereur des Français et au futur Président de la République française, capables par leur seule volonté d'infléchir le cours des événements. Plus qu'une doctrine personnelle, c'est bel et bien un art du jugement dont firent montre Napoléon et de Gaulle. De même qu'ils revendiquaient un lien direct et personnel avec le peuple français, ils incarnèrent tous deux, dans des contextes extrêmement différents, l'homme d'État par excellence. Cette stature, ils ne la cultivèrent pas de la même manière. Là où Napoléon se prévalait d'une gouvernement par la guerre afin de mener à bien ses ambitions, de Gaulle appuyait son action politique sur le refus de tout idéalisme ingénu, couplé à un fort attachement aux principes moraux. Deux hommes, deux destins hors normes, deux visions du lien reliant le chef à la nation. Car comme le rappelle si bien Patrice Gueniffey, "l'héroïsme n'est pas seulement transgressif, il est profondément individuel, unique, non reproductible, incomparable". L'auteur, historien spécialiste de la Révolution et de l'Empire et directeur d'études à l'EHESS, nous livre ici un livre remarquable, dont les sphères d'analyses dépassent largement la simple étude des vies respectives de Napoléon et de Gaulle. Le tout est très bien écrit et, si l'on excepte un dernier chapitre moins pertinent sur le Panthéon, ce "cimetière des héros", on en ressort saisi par (...)
          Lire la suite
          En lire moins
        • Zippo Posté le 12 Novembre 2017
          Deux "poids-lourds" dans notre histoire : Napoléon Bonaparte et Charles de Gaulle. A travers leurs points communs et leurs différences, Patrice Gueniffey nous livre deux portraits puissants, mais sans concession, de ces deux personnages. Il évoque leurs petitesses (preuve de leur état de simples mortels) et leurs grandeurs (preuve de leur génie), ce qui nous les rend touchants. Et c'est tout à l'honneur de ce brillant historien de ne rien nous cacher de l'émotion qu'il ressent pour ces deux hommes. Il insiste sur ce fait typiquement français : l'homme providentiel. Tous deux ont suscité l'unité nationale. Tous deux sont arrivés à un moment où la France était dans une impasse. La différence résidant dans le fait que lorsque Napoléon prend le pouvoir, la France est lasse de dix ans de révolution et de l'incapacité du Directoire à régler les problèmes du pays. Mais la France avait toute sa vigueur, ce qu'elle allait prouver, d'une manière époustouflante, de 1800 à 1815. Lorsque de Gaulle se fait connaître, la France a subi la plus grosse défaite de son histoire et il va lui redonner, face à des problèmes ardus, sa place parmi les vainqueurs de la barbarie nazie. Et ce grâce au dévouement de concitoyens... Deux "poids-lourds" dans notre histoire : Napoléon Bonaparte et Charles de Gaulle. A travers leurs points communs et leurs différences, Patrice Gueniffey nous livre deux portraits puissants, mais sans concession, de ces deux personnages. Il évoque leurs petitesses (preuve de leur état de simples mortels) et leurs grandeurs (preuve de leur génie), ce qui nous les rend touchants. Et c'est tout à l'honneur de ce brillant historien de ne rien nous cacher de l'émotion qu'il ressent pour ces deux hommes. Il insiste sur ce fait typiquement français : l'homme providentiel. Tous deux ont suscité l'unité nationale. Tous deux sont arrivés à un moment où la France était dans une impasse. La différence résidant dans le fait que lorsque Napoléon prend le pouvoir, la France est lasse de dix ans de révolution et de l'incapacité du Directoire à régler les problèmes du pays. Mais la France avait toute sa vigueur, ce qu'elle allait prouver, d'une manière époustouflante, de 1800 à 1815. Lorsque de Gaulle se fait connaître, la France a subi la plus grosse défaite de son histoire et il va lui redonner, face à des problèmes ardus, sa place parmi les vainqueurs de la barbarie nazie. Et ce grâce au dévouement de concitoyens qui n'ont pas admis cette défaite. Napoléon a donc été porté par la France, alors que de Gaulle a tiré la France vers le haut. L'auteur nous démontre que ces deux militaires étaient également des littéraires, reconnaissant tout de même à Napoléon un style plein de force et un souffle dans ses écrits. Patrice Gueniffey déplore la disparition de l'étude des biographies des "grands hommes" et des "héros". Il décode, avec humour la novalangue du "politiquement correct" qui préside à l'élaboration des programmes d'Histoire...Sobrement, mais clairement, il nous décrit le nivellement qui se traduit par la disparition de tous les grands hommes qui ont fait notre pays. L'auteur compare les coupes effectuées dans notre histoire à la pratique des autorités soviétiques qui supprimaient les photos les personnages devenus des ennemis du Parti. A travers plusieurs exemples bien choisis, il nous démontre la médiocrité contemporaine, notamment celle du personnel politique. Ce livre est puissant, plein de science tout en en étant profondément humain dans l'analyse des défauts et qualités de Napoléon et de de Gaulle.
          Lire la suite
          En lire moins
        • stef6534 Posté le 15 Mars 2017
          Trois grands hommes dominent notre panthéon national : Louis XIV, Napoléon et De Gaulle. Patrice Gueniffey s'intéresse dans son ouvrage à ces deux derniers. Cet essai, opérant une comparaison entre Napoléon et De Gaulle peut s'inscrire dans la lignée d'un ouvrage fort ancien Les Vies parallèles de Plutarque. L'auteur nous rappelle le culte bien français pour le sauveur, l'homme providentiel. Les deux hommes se hissèrent à ce niveau et sauront saisir le moment historique qui leur permettra d'atteindre le sommet de l'État (le 18 Brumaire, le 18 juin 1940 et mai 1958). Napoléon et De Gaulle à un moment critique de notre histoire nationale ont permis à la France de reprendre confiance en elle-même. Ces deux grands hommes n'étaient pas des esprits radicaux mais des pères de la Nation ayant le sens de la mesure, aimant l'État et refusant son affaiblissement, cherchant à fédérer les camps adversaires. De nombreux points communs sont mis en évidence. Une oeuvre commune : l'Empire et la Vème République avec un riche héritage, le Code civil et la dissuasion nucléaire. La mise en scène de leur retour, l'île d'Elbe et Colombey les deux Églises. le récit de leur épopée, pour Napoléon avec le mémorial de Las Cases, pour... Trois grands hommes dominent notre panthéon national : Louis XIV, Napoléon et De Gaulle. Patrice Gueniffey s'intéresse dans son ouvrage à ces deux derniers. Cet essai, opérant une comparaison entre Napoléon et De Gaulle peut s'inscrire dans la lignée d'un ouvrage fort ancien Les Vies parallèles de Plutarque. L'auteur nous rappelle le culte bien français pour le sauveur, l'homme providentiel. Les deux hommes se hissèrent à ce niveau et sauront saisir le moment historique qui leur permettra d'atteindre le sommet de l'État (le 18 Brumaire, le 18 juin 1940 et mai 1958). Napoléon et De Gaulle à un moment critique de notre histoire nationale ont permis à la France de reprendre confiance en elle-même. Ces deux grands hommes n'étaient pas des esprits radicaux mais des pères de la Nation ayant le sens de la mesure, aimant l'État et refusant son affaiblissement, cherchant à fédérer les camps adversaires. De nombreux points communs sont mis en évidence. Une oeuvre commune : l'Empire et la Vème République avec un riche héritage, le Code civil et la dissuasion nucléaire. La mise en scène de leur retour, l'île d'Elbe et Colombey les deux Églises. le récit de leur épopée, pour Napoléon avec le mémorial de Las Cases, pour le général De Gaulle avec ses Mémoires de guerre. Les deux hommes eurent leur écrivain culte, chantre de leur politique, Chateaubriand et Malraux. Ils échappèrent tous les deux à un attentat, Cadoudal et Bastien-Thiry. Puis ce fut la chute et l'exil, Waterloo et l'île de Saint-Hélène et le référendum de 1969 et la Boisserie. Napoléon et De Gaulle n'auront pas de successeurs car ils s'étaient hissés à un tel niveau, tutoyant les cimes, que personne ne pourra l'atteindre. Je remercie Babelio à travers l'opération masse critique et les éditions Perrin de m'avoir offert ce livre qui m'a donné un grand plaisir de lecture. C'est un essai pétillant et plein de verve.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Karow Posté le 5 Mars 2017
          De tous les personnages célèbres de l’histoire de France, Napoléon et de Gaulle arrivent en tête dans les sondages des Français, devançant ainsi Louis XIV et les autres personnalités de notre histoire qui sont d’ailleurs de moins en moins connues de la jeunesse d’aujourd’hui. Napoléon et de Gaulle servent ainsi de matière au dernier livre de Patrice Guéniffey : Napoléon et de Gaulle : deux héros français. L’auteur ne propose pas un regard croisé complet de leur parcours militaire et politique, mais s’arrête sur ce qui les rapproche ou les oppose. C’est ainsi que dans le premier chapitre, l’auteur s’attarde sur la prise de pouvoir respective de nos deux héros en 1799 et en 1958. Bonaparte, à son retour d’Égypte, portait par ses victoires, n’a pas de mal à s’emparer du pouvoir, détenu par un Directoire qui s’y maintenait tant bien que mal, et à mettre en place de nouvelles institutions qui régiront le quotidien des Français pendant des décennies alors que le général de Gaulle, qui était certain de son destin, doit attendre la crise algérienne de 1958 pour accéder au pouvoir et instaurer un régime présidentiel fort rompant ainsi avec la tradition républicaine des IIIe et IVe République. Après cette évocation,... De tous les personnages célèbres de l’histoire de France, Napoléon et de Gaulle arrivent en tête dans les sondages des Français, devançant ainsi Louis XIV et les autres personnalités de notre histoire qui sont d’ailleurs de moins en moins connues de la jeunesse d’aujourd’hui. Napoléon et de Gaulle servent ainsi de matière au dernier livre de Patrice Guéniffey : Napoléon et de Gaulle : deux héros français. L’auteur ne propose pas un regard croisé complet de leur parcours militaire et politique, mais s’arrête sur ce qui les rapproche ou les oppose. C’est ainsi que dans le premier chapitre, l’auteur s’attarde sur la prise de pouvoir respective de nos deux héros en 1799 et en 1958. Bonaparte, à son retour d’Égypte, portait par ses victoires, n’a pas de mal à s’emparer du pouvoir, détenu par un Directoire qui s’y maintenait tant bien que mal, et à mettre en place de nouvelles institutions qui régiront le quotidien des Français pendant des décennies alors que le général de Gaulle, qui était certain de son destin, doit attendre la crise algérienne de 1958 pour accéder au pouvoir et instaurer un régime présidentiel fort rompant ainsi avec la tradition républicaine des IIIe et IVe République. Après cette évocation, Patrice Guéniffey traite, dans un deuxième chapitre, de la place des grands hommes dans notre histoire. Ont-ils fait la France et son histoire ou l’histoire de France a-t-elle été façonnée par le peuple français ? En fait, la vision de notre histoire diffère selon l’époque considérée. Sous l’Ancien Régime, les historiens évoquent l’histoire des rois, alors qu’au XIXe siècle, l’histoire de notre pays devient plus anonyme. Il en est ainsi de l’Histoire de la Révolution française de Michelet. Au XXe siècle, l’école des Annales analyse l’histoire de plus haut et sur la longue durée, rendant les faits historiques ou les grands hommes insignifiants. Mais cette façon d’appréhender l’histoire est aujourd’hui remise en cause. Par ailleurs, les héros ou les grands hommes ne sont pas forcément bien perçus selon les périodes. Napoléon suscite toujours le débat, de Gaulle fut l’homme le plus haï de son époque et Louis XIV attendit trois siècles sa réhabilitation. Et encore, ne subsiste-t-il dans la mémoire collective que grâce au château de Versailles. Napoléon et de Gaulle sont tous deux des militaires, mais seul le premier fut un grand homme de guerre, un génie militaire, adoré de ses soldats et qui s’épanouissait sur les champs de bataille. A l’inverse, de Gaulle n’est pas un grand chef militaire, il est plutôt un homme politique pour qui la grandeur doit caractériser la France. Mais tous les deux doivent réunir une France divisée par les factions pour la guider vers son destin qui ne peut être que grand. Nos deux héros ont aussi en commun d’être écrivain, même si Napoléon dicte plus qu’il n’écrit. Dans le cas de ce dernier, c’est le Mémorial de Sainte-Hélène qui retient l’attention car on y découvre l’Empereur tel qu’il fut. Quant à de Gaulle, il n’aurait pas été lui-même s’il n’avait pas écrit. Depuis son ouvrage Vers l’armée de métier jusqu’à ses Mémoires d’espoir, il se veut écrivain, imposant parfois sa version des faits. Napoléon était certes plus grand écrivain que de Gaulle, mais jamais « ce qu’ils ont écrit ne fera oublier ce qu’ils ont fait ». Si le Panthéon est réservé aux grands hommes, il ne peut servir de sépulture à nos deux héros. Napoléon se devait de trouver un lieu moins froid et plus approprié à sa grandeur et le général de Gaulle voulait reposer auprès de sa fille à Colombey-les-Deux-Eglises. Ils se démarquèrent là aussi des autres célébrités de notre histoire nationale. Patrice Guéniffey, qui connaît bien la période de la Révolution française et du Premier Empire et qui semble bien connaître également l’histoire du général de Gaulle, nous offre un ouvrage d’une grande qualité littéraire et historique, truffé de références à de nombreux auteurs de toute période et de toute confession politique. Un livre qui nous en apprend beaucoup sur le parcours des deux héros présentés, mais aussi sur la manière dont notre histoire est perçue au fil des siècles et des régimes politiques. Napoléon et de Gaulle, deux héros qui personnifient aujourd’hui la France ou plutôt une certaine grandeur de la France.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent


        Chacun des ouvrages de Patrice Gueniffey est un événement. Une oeuvre d'écrivain autant qu'un essai d'historien, pour le plus grand plaisir du lecteur.
        Le Figaro
        INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
        Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com